Sessègnon à la quête d’un premier titre

C’est ce qui manque à l’un des plus talentueux footballeurs de l’histoire du Bénin : un titre.

En sélection où les fans se donnent à coeur joie aux comparaisons, on oppose à son talent, une sorte d’efficacité de Mouri Ogunbiyi, moins connu en Europe mais qui a déjà remporté des titres (3 fois la ligue des champions d’Afrique, 1 fois la coupe de la confédération). Le dernier titre remporté est justement la coupe de France édition 2009, dès sa première saison hexagonale.

Pour Sessègnon avec le Psg, cette saison qui pourrait être sa dernière, est peut-être la bonne. La finale de la coupe de France face à Monaco reste un rendez-vous rêvé pour l’artiste qu’il est. Le stade de France, haut de tant de légenes depuis 1998 va enfin le voir se produire.

Le numéro 10 béninois du Psg sait qu’en remportant sonpremier titre depuis 2004 où il est en France, il pourra marquer l’histoire du club francilien et les esprits des clubs européens. Si ce n’est tout simplement l’histoire du Bénin qui deux années de suite verrait deux de ses meilleurs joueurs remporter la coupe de France.