Serey Dié : « Je veux jouer pour le Bénin, je ne veux pas un sou »

 

Une rencontre improbable à Sion, dans un stade où Gaspoz et Ahouéya ont fait d belles choses il y a quelques années. Nous avons rencontré pour vous, le milieu de terrain ivoirien Serey Dié qui nous a confié son désir de jouer pour la pays de sa grand-mère maternelle : le Bénin : Exclusif !

Par Aubay

Nous avions appris avant la coupe des nations Angola 2010 que vos souhaitiez jouer pour le Bénin…

Ma grand-mère, la mère de ma mère pour être précis, est béninoise. Elle est décédée quand j’avais 10 ans. J’ai un cousin qui vit actuellement au Bénin. Il a réussi donc à me mettre en contact avec le sélectionneur d’alors (Ndlr : Michel Dussuyer). Il ne m’a pas rappelé. Je me suis dit qu’il n’avait pas besoin de moi…

La Can 2010, comment l’avez-vous vécu dès lors ?

Je me sentais là-bas. J’avais envie de défendre les couleurs béninoises. J’ai eu mal…

Parlons de votre actualité. Sion- Xamax 1-2, vient de se terminer. Vous l’avez suivi depuis les tribunes…

On n’a pas eu un beau spectacle. Je n’ai pas joué parce que je suis blessé depuis la première journée du championnat. Ligaments croisés du genou.

Cela est arrivé après une feinte, mon pied s’est enfoncé dans le gazon et le genou a tourné. J’ai été opéré le 16 août, là je suis une rééducation avec l’hôpital et les médecins du club. Je fais du vélo pour me remettre…

Vous revenez quand alors à la compétition ?

En janvier, je serai sur pied. En février, je reprendrai le championnat. Le staff s bat pour que je revienne au plus tôt.

Et après ce retour, vous penserez toujours au Bénin ?

J’ai du sang béninois dans mes veines. Je n’ai pas fermé la porte. Je ne veux pas jouer tout. Sinon, par exemple, le Burkina m’a sollicité j’ai refusé. Je veux jouer pour le Bénin parce que j’ai du sang béninois. Je ne veux rien d’autre. Pas un sou.

Vous avez grandi à Abidjan en Côte d’Ivoire, comme Sessègnon et  Adénon par exemple. Les connaissez-vous ?

Sessègnon, je l’ai vu plusieurs fois. On l’appelait « Diego Pourri » (Ndlr : en référence à Diego Maradona). S’il me voiyait, il ne me reconnaîtrait pas du tout, mais c’était mon idole. C’est un aîné que j’allais admirer dans les tournois de quartier à Abidjan. En ce moment, il ne jouait encore nulle part. On ne s’est pas revu depuis.

Sinon, Adénon, lui, c’est mon petit frère. En vacances, on loge dans le même hôtel et il me donne les nouvelles de l’équipe du Bénin. Depuis tout petit on a joué ensemble.

Sa fiche technique

Geoffroy Serey Die

Date de naissance : 07/11/1984

 Numéro de maillot : 26

Club actuel : Fc Sion

2008 – 2009 FC Sion Suisse ASL 30  

2009 – 2010 FC Sion Suisse ASL 30 / 2 buts ; Coupe d’Europe : 2 matches

Clubs précédents

EO Goulette Kram Tunisie D2

ES Sétif Algérie D1

Cette semaine / à lire : Trois entretiens, trois joueurs

ici au stade de tourbillon avec Serey Dié

 

Abou Maïga au Qatar : « je viens d’arriver dans un nouveau club j’ai déjà pris mes repères, je suis même nommé capitaine donc c’est déjà bien pour moi. »

Seidah Tchomogo à Oman : «Ici le championnat n’a pas encore débuté à cause du mois de jeune qui vient de finir. Début octobre nous commençons la coupe et fin octobre le championnat démarre. »

La belle rencontre/ Serey Dié, Fc Sion – Suisse : « En janvier, je serai sur pied…Pour la sélection béninoise, je n’ai pas fermé la porte…je veux jouer parce que j’ai du sang béninois dans mes veines »

Par Aubay