FBF : Les décisions fantaisistes qui cachent les réalités

 

la conférence de presse du président de la fédération a accouché de 6 bannis : Angan, qui s’et bien foutu devant témoin, de sa nationalité béninoie. Il est radié à vie. C’est normal. Tant mieux, même!

voici le point cliar et précis.

Chitou, porte-parole est viré. le meneur Ahouéya aussi!

Rachad Chitou qui a pris la parole pour dire les problèmes au chef de l’Etat est radié. Comme meneur de la fronde en Angola, Ahouéya aussi peut oublier le maillot jaune.

Singbo est trop âgé, donc radié! ça me fait rire, franchement.

Réda Johnson qui a fait croire qu’il a perdu de l’argent, est radié.

l’histoire des radiations et leur manque de crédit

Et puis, parler de radiation n’a rien d’extraordinaire dans le football béninois. Valère Glèlè et Pierre Hinvi au lendemain d’une conférence de presse tenue juillet dernier à la veille des élections à la Fbf avaient été radiés pour plusieurs années. Mais cela n’a tenu que quelques semaines. Le premier est resté président de son club et le deuxième a été nommé secrétaire général à la Ligue amateur du Sud et surtout conseiller du président de la Ligue !

Monsieur Anjorin, au milieu des années 1990 avait été radié à vie par Moucharafou Gbadamassi alors président de la Fbf. Ceci n’a pas empêché monsieur Anjorin de devenir en 2001, vice-président de la fédération, et puis en 2005, président de la Fbf.

Alors, les radiations, permettez-moi d’en rire !