Can 2017- Burkina Faso : Duarte «  tout le monde peut battre tout le monde »

Ancien sélectionneur des Panthères, Paulo Duarte revient dans un pays qu’il connait bien à la tête du Burkina Faso, qui débutera son tournoi demain face au Cameroun.  Le technicien portugais  a évoqué le duel de demain et de l’évolution de son équipe en conférence de presse.

Paolo Duarte, coach des Etalons.

L’évolution de l’équipe

« C’est ma troisième Can. Le Burkina Faso n’est pas une grande équipe. On a monté une équipe pendant quatre ans. Avant moi ils avaient joué trois Can dont une organisée à domicile. Mon objectif est de former et  donner l’habitude de jouer la Can de manière  consécutive. Donc l’objectif de base est atteint. On a plus d’expérience qu’avant. L’équipe et moi aussi. La preuve en 2013 l’équipe est arrivée en finale. C’est une équipe qui a évolué. Les joueurs qui jouent en Europe sont motivés et expérimentés »

Le choc face au Cameroun

« C’est un groupe très équilibré. Pas le groupe de la mort. Tout le monde peut battre tout le monde. L’équipe du Cameroun qui vient de se renouveler avec beaucoup de joueurs en Europe.  Le Gabon n’a pas de titres comme nous. Elle commence par avoir l’habitude de jouer la Can régulièrement. C’est une équipe que j’ai renouvelé quand je la dirigeais. Didier Ndong, Appindangoye et  Yrondu Musavu King sont des joueurs que j’ai découverts. L’équipe me connaît et je la connais aussi. Ils ont le meilleur joueur d’Afrique Aubameyang  et nous on a le meilleur espoir qui dans quatre ans peut être le meilleur joueur Africain.  Je parle de Bertrand Traoré. On a des joueurs expérimentés comme Kaboré et  Koné »

Le petit morceau

« On connaît les joueurs de la Guinée Bissau. Ils vont jouer sans stress. Ils n’ont rien à perdre. Ils peuvent faire des miracles. Ils sont habitués aux compétitions portugaises. C’est un groupe équilibré comme je dis »