Tour préliminaire retour Mondial Russie 2018 / Burkina – Bénin (1-2) : Oumar Tchomogo devra hausser son niveau

(Coup d’envoi à 19h de Cotonou)

Hésiter entre un 4-4-2 et un 4-3-3, hésiter entre Jodel Dossou ou Fadel Suanon ou Djigla comme titulaires, mieux utiliser Mickaël Poté etc. Les équations pour Tchomogo ne sont pas simples, mais c’est ça le rôle d’un sélectionneur : trouver une formule qui gagne.

Jeudi dernier à Cotonou, l’équipe nationale a montré plus d’esprit d’entreprise en seconde période ou plutôt en fin de première période avec l’audace de Gounongbé et plus tard, la percussion de Jodel Dossou. L’attachement du sélectionneur à certains joueurs peut lui jouer des tours s’il ne modifiait pas ses compositions d’équipe. Ce genre de matches décisifs, couperets, existent pour faire grandir les débutants, comme c’est le cas d’Oumar Tchomogo à ce poste de sélectionneur. Se surprendre pour mieux surprendre ses adversaires, voilà qui pourrait être le fil conducteur des Ecureuils dans un match aux allures de finale. L’équipe burkinabè n’est pas à son meilleur niveau, et peut compter plus sur son passé que sur ses jambes. Les Ecureuils quant à eux, ont la fougue de la jeunesse et devront jouer sur leurs qualités de vitesse.

Avec ce groupe on peut faire beaucoup mieux, et ce soir, à Ouagadougou, il va falloir hausser le niveau d’exigence à chaque poste. Tchomogo qui n’aura plus l’excuse du débutant devra trancher, faire des choix importants et pertinents pour avoir enfin la crédibilité qu’il espère tant.

Aubay

 

 

OUMAR TCHOMOGO ET DJIMAN KOUKOU à UMS Montélimar EN DH (6ème division française)

On croyait qu’il avait complètement fini avec une carrière de footballeur mais Oumar Tchomogo rechausse le crampon en Division d’honneur à l’UMS Montélimar. Envie de changer d’air et de s’éloigner des problèmes au sein du football béninois ? Refus de passer a autre chose (entraineur par exemple) ? Envie de se réinstaller définitivement en France ? Nostalgie et envie de rejouer au football ? Seul l’ancien capitaine des écureuils pourrait répondre à cette question. Ce qui est sûre il rejoue à un niveau pas compétitif pour penser rejouer avec les écureuils.
Djiman KOUKOU en DH c’est certainement pour garder la forme car étant sans club. Pour avoir disputé quelques matchs en deuxième division portugaise la saison passé, on peut raisonnablement dire que Djiman a le niveau pour jouer en national voir en ligue 2. Espérons que notre Djiman rebondisse vite dans un club professionnel au mercato d’hiver.