Journal des transferts : Ogounchi désiré, Rock Durand quitte CapeTown , Omotoyossi toujours sans club et Hountondji en prêt à Châteauroux.

bjfoot , vous résume en exclusivité l’actualité du mercato des joueurs béninois évoluant au Bénin comme à l’étranger, chaque vendredi. Episode 12.

Ogounchi entre Sunshine Stars et Zarzis ?

Le défenseur international béninois, Jean Ogounchi (19 ans) à la cote sur le marché actuellement. Après une saison convaincante au Gabon avec le CMS et des apparitions confirmées sous les couleurs nationales, il a reçu une proposition du club nigérian de Sunshine Stars. Malheureusement les négociations semblent au point mort entre les deux parties pour cause de désaccord financier.
Ogounchi intéresse également, l’Espérance sportive de Zarzis, club où brille déjà un autre international béninois, Jacques Bessan. Le marché tunisien tend vers la fin, les choses pourraient s’accélérer dans ces derniers jours.

Rock Durand va quitter Cape Town

Le colosse défenseur central, Durand (photo) va quitter le FC Cape Town (D2 Sud-Africaine). Arrivé en milieu de saison dernière, Durand n’a disputé que trois rencontres. Malgré un qu’il ait effectué toute la pré-saison avec l’effectif, le nouvel entraîneur à décider de ne pas conserver l’international béninois. Une résiliation de contrat à l’amiable aurait été conclu. L’ancien joueur de Tonnerres est donc libre et à la recherche d’un nouvel employeur.

Omotoyossi toujours sans club

Annoncé aux quatre coins de la planète Razak Omotoyossi n’a toujours pas de club, à trois jours de la fin du mercato. L’ancien messin, encore aperçu à Lagos la semaine dernière aurait repoussé plusieurs offres notamment au Maroc et Gabon. Libre de tout contrat Omogoal aurait-il tant de mal à trouver un nouveau de chute ?

Rennes prête Hountondji à Châteauroux

Auteur de 18 apparitions durant l’exercice précédent en Ligue 1, cette saison il a pris place sur le banc de touche pendant les trois premières journées de Ligue 1, barré par les nouvelles recrues, Mexer et Diagne en défense centrale, Cédric Hountondji (20 ans) fera l’apprentissage en ligue 2 cette saison. Le franco-béninois a été prêté à Châteauroux pour une saison sans option d’achat.

Géraud Viwami

Uemoa : Sénégal – Bénin 1-1, un point et c’est tout

 

Pour sa première sortie dans le groupe B de la sixième édition du tournoi de l’Uemoa, Les Ecureuils locaux se contentent juste d’un point du match nul 1-1 sans rien montrer d’impressionnant. Dominés puis menés au score en première période les Ecureuils reviennent en seconde période sur  but contre son camp.

 

Les buts

30e : le milieu sénégalais Rémi Gomis n’est pas attaqué dans les 20 mètres, il prend sa chance du gauche et nettoie la lucarne d’Allagbé. Superbe 1-0. Ouverture du score logique des lions.

73: Iréké Agonhossou accélère sur son côté gauche, il repique vers l’axe et centre au second poteau. Le défenseur Soumaré coupe la trajectoire dans son propre camp. Le Bénin récompensé.

Les temps forts 

Pour le Sénégal

65: Contre sénégalais bien mené, Allagbé sort mais il contourné par Senghor  qui coulisse vers le but. Lazadi positionné sur la ligne dégage son camp in extrémis.

70:  Mané  prend sa chance des 25 mètres c’était très bien parti mais Allagbé était à la parade aussi !

78: Très grosse occasions pour les sénégalais. Ndoye seul face à Allagbé choisit la puissance et tire au-dessus alors qu’il avait un coéquipier tout seul sur sa gauche.

Pour le Bénin

85: mini-coner à droite, Makarimi enroule bien du gauche juste sous la barre , Ousmane Mané claque en coner !

90+4 : Centre d’Agonhossou au second poteau pour Okotou tout seul, sa tête manque de puissance et passe à côté.

 

Loin du niveau…

Schématique flou et risque dans les choix du onze entrant béninois et cela s’est vite ressenti dès l’entame. En alignant, Coréa, Sossa et Bonou , Moussa Latoundji a aligné trois milieux à vocations purement défensives. L’équipe béninoise était pitoyable et n’a pu rien faire. Comme illustrations de cette  impuissance sa première frappe cadré survient à cinq minutes de la pause des 30 mètres par Antonin Oussou invisible jusqu’à sa sortie en seconde période. A la 36e minute Ezechiel Okotou, l’attaquant d’Akanké remplace Sossa.

A la reprise les béninois seront plus volontaires et entreprenants dans le jeu. Agonhossou est le plus actif et va justement provoquer l’égalisation béninoise.

On aura vu une équipe béninoise peu organisé en position offensive et peu tranchante. Derrière la charnière Ogounchi – Gozo très sollicité a rendu une copie assez propre.  Le Bénin se contente d’un point du nul face au champion en titre.