Niger : Dognon deuxième meilleur buteur, Dassagaté meilleur passeur et Tamou intenable,  ces béninois qui brillent au pays du Sahel

Le premier est arrivé en début de saison, le second en cours d’exercice mais ils  ont terminé très fort à l’As Douanes. Affissou Tamou meilleur buteur du club, William Dassagaté  meilleur passeur du championnat avec 14 offrandes. Enfin champion du Niger avec Sonidep, l’attaquant Nicolas Koffi Dognon a claqué 17 buts et s’aligne comme 2e meilleur buteur du championnat. Faisons le bilan après la dernière journée  disputée hier.

Nicolas Koffi Dognon, la gâchette facile

Au Bénin on a de vagues souvenirs de lui pourtant au Niger c’est une référence à son poste. Buteur respecté, il a encore confirmé son statut cette saison avec 17 bijoux plantés (en 29 matches) avec Sonidep qui lui doit en partie son titre de champion.  Il termine deuxième meilleur buteur derrière le ghanéen  Daniel Sosah. Arrivé cette saison, il a pleinement justifié son recrutement. Mais ce n’est pas vraiment une surprise pour celui qui a déjà  fait ses armes pendant 6 saisons avec l’As Douanes couronnées par deux titres de titre champion en 2013 et 2015 et une coupe nationale en 2016. A titre individuel il cumule deux titres de meilleur buteur en 2012 (12 buts)  et 2015 (15 buts). Celui qui compte 74  buts depuis ses débuts en 2012 en première division nigérienne n’a pas encore eu la chance de viser plus haut dans une meilleure vitrine à l’image son ancien coéquipier  à l’As Douanes Appolinaire Danvidé , le défenseur fraîchement débarqué à TP Mazembé. A 28 ans, Dognon est déjà apparu dans le sillage de la sélection béninoise pour les tournois de l’Uemoa 2014 et 2016 et aussi convoqué deux fois dans un groupe élargi chez les A en 2014 par Didier Ollé-Nicolle. Décris comme un garçon humble et un footballeur très efficace il pourrait aussi opter pour le Mena tant sa réputation ne souffre de contestation chez Seyni Kountché.

William Dassagaté , la renaissance du distributeur

Grand espoir du football béninois, il est revenu sur le devant de la scène dans le championnat du Niger cette saison. Débarqué après le début de la saison, le milieu offensif est rapidement devenu un maillon fort de l’As Douane. Il s’est rapidement vu confié les clés du jeu comme meneur. Buteur pour sa première apparition, son unique but de la saison mais le milieu offensif va mieux s’illustrer par ses services. Sur coup de pieds arrêtés, passes en profondeurs, passes cachées ou exploits individuels, il a délivré 13 passes décisives en 15 matches  disputés. Le visage de l’équipe a changé depuis qu’il s’y installé. Son influence s’est confirmé encore hier lors de la dernière journée contre Sahel, l’As Douane a remporté la partie 2-0 grâce un coner de l’ancien joueur de l’Aspac repris victorieusement et un pénalty qu’il a obtenu alors qu’il partait en dribbles dans la surface. L’ex joueur de l’Asec a bel et bien retrouvé un second souffle à 25 balais. Débarrassé de ses pépins physiques, il a mis plus d’un d’accord par ses performances. Une renaissance avec la manière.

Affissou Tamou , l’option vitesse

Si Dassagaté est souvent à la passe c’est lui qui se retrouve le plus souvent à semer la zizanie dans la surface adverse et à la conclusion avec de la réussite. Aligné régulièrement sur le côté, l’attaquant polyvalent arrivé comme la recrue phare du club a confirmé son rang et ses chiffres en témoignent. Avec 7 réalisations, il est le meilleur buteur de son club mais il est aussi altruiste avec 6 passes décisives.  Même s’il doit réaliser encore quelques progrès devant le but, l’ancien joueur de l’As Pikine a régulièrement porté les douaniers dans le jeu presque tout seul pendant longtemps. Considéré comme un cadre du vestiaire, sur le terrain sa vitesse et ses appels en profondeurs ont mis à mal beaucoup d’adversaires.

Courtisé en janvier dernier par les algériens de Biskra , selon nos informations , les douaniers vont avoir du mal à le retenir pendant ce mercato celui dont le profil intéresse énormément.

Géraud Viwami

Niger : l’As Sonidep sacré champion avec un Nicolas Dognon en grande forme !

Dominateur depuis l’entame de la saison , l’As Sonidep vient d’être sacré champion du Niger après son succès du week-end écoulé sur l’US Garde Nationale 1-0. Les bleus comptent désormais 12 points d’avance et une différence de buts de +30 sur leur dauphin AS Garde et ne peuvent plus être rattrapés.

Le club est sacré en grande partie grâce aux 17 buts marqués par l’attaquant béninois Nicolas Koffi Dognon dont c’est la troisième étoile personnelle près les titres de 2013 et 2015 à l’As Douanes. Il  a encore 5 journées pour  essayer de chiper le titre de meilleur buteur au ghanéen Daniel Sosah de l’AS Fan, 19 buts.

Arrivé en provenance de l’Aspac de Cotonou en début de saison le milieu offensif DieuDonné Dandjinou est aussi dans l’effectif vainqueur.

Géraud Viwami

Coupes Africaines : Louté passeur , Bessan et Al Ahly Tripoli frappent fort

Les internationaux béninois ont foulé les pelouses africaines ce week-end dans le cadre du premier tour de la coupe Caf et la ligue des champions. Récapitulons.

En coupe Caf pour son entrée en lice à domicile l’As Douane du Niger a trébuché 2-1 contre les marocains d’ Ittihad Tanger. Avec ses deux internationaux béninois, Apollinaire Danvidé (22 ans) et Nicolas Dognon (27 ans), titulaires, les douaniers n’ont pas pu renverser la vapeur et sont condamnés à un exploit à l’extérieur dans une semaine.

Face aux Egyptiens d’Al Masry , Ifeanyi Ubah a assuré l’essentiel sur sa pelouse en s’imposant au bout du suspens 1-0. L’unique but du match est arrivé à la la 87e par Tamen Medrano , sur une passe de l’arrière gauche béninois , Isaac Louté (25 ans, photo).  Une avance à confirmer dans  sept jours en Egypte.

Al Ahly Tripoli frappe fort, Bessan entre

Jacques Bessan (23 ans) a fait ses débuts  en Ligue des Champions avec Al Alhy Tripoli qui a signé une superbe opération en allant gagner par trois buts à  un , à Tamalé devant les Ghanéens de  WA All Stars. Bessan est entré en jeu dans les vingt dernières minutes.  Les Libyens reçoivent la manche retour en Tunsie le week-end prochain.

Géraud Viwami

Coupes Africaines : Les béninois  à suivre

Comme la saison écoulée aucun club béninois ne se produira en coupe africaine la faute à l’inexistence des compétitions locales qui devraient servir de baromètre de qualification mais  quatre internationaux béninois y prendront part avec des clubs étrangers à la Ligue des champions et la coupe Caf qui débutent ce week-end sur le continent.

Ligue des Champions : Jacques Bessan, Al Ahly Tripoli (Lybie)

Après avoir été au cœur d’un clash ouvert avec le Club Africain qu’il a rejoint l’été dernier seulement, Jacques Bessan (23 ans, photo)  a été prêté au club libyen d’Al Ahly Tripoli. Arrivé en renfort, disputer la ligue des champions était l’une des raisons qui ont fait pencher son choix sur les verts. L’international béninois découvrira cette compétition demain.  Al Alhy débute son périple par un déplacement face au champion du Ghana, WA All Stars à  Tamalé avant la manche retour  en Tunisie, dans une semaine, où son club a élu domicile en raison de la situation sociopolitique dégradée en Lybie. Deuxième meilleur buteur du championnat tunisien la saison dernière avec 12 réalisations, Bessan sera bien attendu pour faire ses preuves sur la scène continentale.

Coupe Caf : Isaac Louté , Ifeanyi Ubah (Nigéria)

Loin des projecteurs, il s’est refait un nom dans le championnat nigérian au poste d’arrière gauche, Isaac Louté (25 ans) aussi va entrer en lice avec Ifeanyu Ubah, actuel 13e du championnat nigérian après dix journées, demain après-midi contre les Egyptiens d’Al Masry à domicile. Vainqueur de la coupe nationale, Ifeanyi a terminé quatrième du championnat et reste donc un candidat à prendre au sérieux dans cette compétition. Louté quant à lui connait un peu mieux l’échiquier continentale, champion du Nigéria en 2014 avec Kano Pillars , il avait connu le premier tour de la Ligue des champions contre les marocains de Tetouan.  L’ancien joueur de Soleil figure parmi les vingt joueurs retenus mais il espère faire parti des onze ou dix-huit dont les noms seront couchés sur la feuille de match, la concurrence n’est pas à prendre à la légère à son poste.

Coupe Caf : Apollinaire Danvidé et Nicolas Dognon , As Douanes (Niger)

Ils deviennent presque des habitués, le duo fort de l’As Douanes sera encore sur le champ continental cette saison.  Vainqueurs de la coupe du Niger la saison dernière, Apollinaire Danvidé (23 ans)  le défenseur polyvalent et Nicolas Dognon (27 ans), le buteur attitré du club font encore partie intégrante de l’effectif des douaniers qui reçoivent cet après-midi à Niamey, les marocains d’Ittihad Tanger.  Le royaume ne rappelle pas de très bons souvenirs à l’As Douane qui avait échoué l’année dernière au premier tour  de la ligue des champions face au Wydad Casablanca. Faire un bon résultat à domicile serait déjà un pas vers la qualification pour nos ambassadeurs béninois.

Géraud Viwami

Ligue des champions-1er Tour : Dognon buteur, cruelle élimination pour l’AS Douane (Niger)

Battu 2-0 à Casablanca par le Wydad Casablanca, il y a trois semaines, l’As Douane du Niger et sa colonie béninoise n’étaient pas loin de réaliser l’exploit cet après-midi à Niamey au premier tour de la ligue des champions Africaine. Le défenseur Apollinaire Danvidé était titulaire en défense centrale et Nicolas Dognon à la pointe de l’attaque. Ce dernier, a d’ailleurs ouvert le score à la 22e minute. Le champion du Niger va  mener 2-0 et rétablir la parité sur les deux matches mais va concéder un pénalty fatal dans les arrêts de jeu. Le Wac va réduire le score, 2-1, le fameux but à l’extérieur qui élimine l’As Douane.

Photo :  Danvidé No 4 debout  et Dognon No 7 à genou.

Géraud Viwami

Ligue des  champions-1er Tour : Danvidé « Ne pas répéter certaines erreurs »

A la veille du match aller du premier  tour préliminaire de la ligue des champions qui opposera son club , l’As Douanes , champion du Niger en titre au Wydad de Casablanca, champion du Maroc , le défenseur  Apollinaire Danvidé (22 ans) après la dernière séance d’entrainement  en exclusivité du duel continental  qui se jouera ce dimanche à 20h30 de Cotonou. Formé à l’Institut Cissé en cote d’ivoire, l’international béninois arbore le maillot des douaniers depuis 2012 et fera des retrouvailles avec une équipe du WAC où il a passé quelques semaines de stage il y a quelques années. Entretien.

 

Dans quel état d’esprit allez-vous aborde le duel tant attendu de ce soir?

Un bon état d’esprit. Même si nous n’avons pas eu assez de temps pour nous préparer mais nous sommes  bien arrivés. Nous allons essayer de ne pas encaisser. Il y a beaucoup de jeunes dans l’effectif, nous allons viser le nul et s’il y a moyen de faire mieux on le fera pour pouvoir se qualifier au match retour. Pour l’instant tout le monde est motivé on va se battre !

Vous avez trois matches de championnat dans les jambes, comment vivez-vous le décalage climatique entre la chaleur du Niger et le froid du Maroc ?

Nous sommes leaders en championnat tout se passe bien, nous sommes invaincus après trois journées (ndlr : 7 points),  la ligue des champions c’est autre chose. Déjà vous évoquez le climat, c’est délicat pour nous parce que nous ne sommes pas habitués. Ca n’a rien à voir avec le Niger. Nous avons quand  même eu l’occasion de nous adapter puisque nous arrivés depuis mardi. Nous allons jouer à 19h 30 locale, c’est encore différent. Ce soir nous nous sommes entrainés dans les conditions du match. Nous allons faire fi de la fraicheur et jouer.

En 2014, vous faisiez déjà partie de l’effectif du club qui avait été éliminé au même niveau de la compétition par les géants égyptiens du Zamalek, vous êtes l’un des rares rescapés de cette époque, cette expérience sera-t-elle dans votre tête ce  soir…

Oui mais la plus part des éléments de l’équipe ont changé. Nous avons recruté beaucoup de jeunes dont c’est la première participation à la ligue des champions, ils découvrent le haut niveau africain.  C’est un peu compliqué mais nous sommes là pour les guider.  Ce n’était que deux matches mais ça compte afin de ne pas répéter certaines erreurs.  On sait déjà à quoi s’attendre, notamment avec le public et parfois l’arbitrage. On  essaye de préparer psychologiquement nos partenaires pour qu’on puisse tous ensemble faire un bon match face à notre adversaire qui est un gros morceau. Nous avons 90 minutes pour nous battre.

Justement pour battre, quelles seront vos armes dans ce match aller ?

Nous jouons à l’extérieur, le match va peser sur nous. Nous allons essayer de bien défendre en priorité. C’est une équipe joueuse qui va vouloir nous imposer  son jeu.  Nous allons bien défendre ensuite procéder surement par contre. Nous avons de belles individualités aussi qui peuvent faire la différence devant.  Exploiter aussi leurs erreurs pour marquer.

En compagnie de l’attaquant Nicolas Dognon et du défenseur, Olympe Gantin dernier arrivé, vous formez une bonne colonie béninoise dans le vestiaire…

Dognon et moi nous étions ensemble depuis quelques années, Gantin nous a rejoints récemment. Franchement  on s’entend bien. On traine ensemble on se soutient. Ce n’est pas facile quand tu es nouveau dans un groupe on essaye de le guider aussi.

Pour finir quel serait le scenario idéal pour vous ce soir ?

Je connais quelques joueurs de l’équipe actuelle que j’ai côtoyé quand j’étais chez eux avec les espoirs il y a quelques années. Ils sont rapides et techniques. Ils vont vouloir creuser l’écart pour venir défendre leur avantage à Niamey. Donc je pense que si nous obtenons un nul ça ne serait pas déjà mal et à domicile on sera capable de tout !

Entretien réalisé par Géraud Viwami 

Ligue des Champions : Aifimi , Badarou, Dognon , Danvide et Gantin en ambassadeurs !

nana (1)

Aucun club béninois ne participera aux compétitions africaines en 2016, mais cinq internationaux béninois y seront grâce à leur club  respectif. Le gardien champion de Cote d’Ivoire, Christophe Aifimi (26 ans) avec l’As Tanda, Nana Badarou (24 ans, photo) le colosse défenseur du Wydad de Casablanca , champion du Maroc et la colonie béninoise de l’As Douane du Niger composée des défenseurs , Apollinaire Danvidé  – Olympe Gantin et de l’attaquant Nicolas Dognon.

 

Le tirage au sort des 32e de finale de la ligue des champions a eu lieu la semaine dernière, aucun club béninois ne figure sur ce tableau.  La faute à la saison dernière inachevée. Mais plusieurs internationaux béninois porteront des clubs étrangers.

Gros morceau pour  l’As Tanda !

Championne de Cote d’Ivoire, surprise après seulement deux saisons dans l’élite, l’As Tanda du gardien Christophe Aifimi n’ pas été verni par le tirage, ils défieront le champion tunisien, le club Africain de Tunis, actuel 11e du championnat tunisien après huit journées. Les pensionnaires du Parc A connaissent un début de saison difficile. S’ils sortent vainqueur de cette opposition, ils tomberont sur le vainqueur de l’opposition entre le club Algérien du MO Beija et les ghanéens d’Ashanti Gold. Un tirage plutôt relevé, Aifimi et ses amis devront prouver leur statut.  Match aller le week-end du 14 février 2016 et retour quinze  jours  plus tard.

L’international béninois découvrira la ligue des champions même s’il possède une petite expérience pour avoir disputer un tour de Coupe Caf en 2006 avec le Stella Club d’Abidjan , son ancien club.

Badarou en terrain connu, duel bénino-béninois.

Auteur d’une entrée formidable dans le onze de Tom Toshak depuis quatre rencontres, Nana Badarou est devenu titulaire au Wydad de Casablanca.  Les champions du Maroc ont hérité du champion du Niger , l’As Douanes où évoluent trois béninois , l’attaquant , Nicolas Dognon et le défenseur Apollinaire Danvidé ont été rejoint le mois dernier par Olympe Gantin , l’ex capitaine du Mogas.  Un duel bénino-béninois !

Badarou a possède une expérience considérable à l’échelle continentale. D’abord  en ligue des champions sous les couleurs  de l’Aspac en 2012, les portuaires avaient échoué au premier tour face au burkinabés de l’Asfa Yennega.  Le défenseur avait été titulaire lors des deux confrontations (1-1, 1-1, 5-4 tab). Puis la saison écoulée, il a découvert la Coupe de la Confédération Africaine avec l’Aso Chlef en Algérie. Après avoir passé les sierras leonais de Kamboi Eagles (2-0, 0-1) et guinéens d’Horoya (0-1, 0-1, 5-3 tab), ils ont échoués Au deuxième tour devant le Club Africain de Tunis (0-1, 1-1). L’international béninois avait pris part à toutes ces rencontres en intégralité.  Après 8 apparitions, le haut niveau africain n’ a plus de secret pour lui. Actuel leader du championnat marocain, le Wac part logiquement favori devant le champion du Niger.

Dans les rangs de l’As Douanes  le duo Danvidé et  Dognon ont déjà participé à la plus prestigieuse des compétitions de club sur le continent en 2014. Ils avaient été balayés dès le premier tour par les égyptiens du Zamalek (1-0, 2-0) , les deux béninois avaient rendu des copies plutôt correctes. Quant au néo-douanier , Olympe Gantin il découvrira la compétition. Un vrai baptême de feu l’ancien joueur des Mamabas Noirs de Cotonou.  Match aller le week-end du 14 février retour quinze jours plus tard. Le vainqueur de cette compétition affrontera le gagnant du duel entre  Gor Mahia (Kenya) et  CNAPS (Madagascar). Et s’ils passaient ce tour ils auront droit d’affronter au second tour, le TP Mazembe  ou Saint George (Ethiopie). Nous avons la certitude d’avoir au moins un international béninois au deuxième tour. Rendez-vous en février 2016 pour les entrées en lice.

Géraud Viwami