Seidou Barazé signe et débute avec l’Hassania Union Sport Agadir(Maroc)

Le défenseur international béninois, Seidou Barazé s’est engagé avec le club marocain d’Hassania Union Sport d’Agadir pour trois saisons. Il a fait ses débuts  ce weekend contre DHJ El Jadida.

 

Seidou Barazé va lancer sa carrière internationale dans le championnat marocain. Mis à l’essai en fin de saison dernière, le géant béninois (1.90m) a vite convaincu Moustapha Madih le coach d’ HUS Agadir. Il a signé un bail de trois saisons. Barazé a effectué toute la préparation avec le club ainsi que les matches amicaux. Il  a effectué ses débuts le dimanche dernier à domicile contre El Jadida pour le compte de la deuxième journée. Les rouges d’Agadir se sont imposé 1-0 et l’ancien défenseur de Tonnerres de Bohicon est entré en seconde mi-temps avec son maillot floqué du numéro 2. « Je suis très heureux de pouvoir débuter enfin. Ca faisait un moment que j’attendais ça et j’espère gagner ma place, je vais me battre pour cela. Ici au club j’ai été bien accueilli l’ambiance est bonne et je me suis bien adapté ». Polyvalent, hormis la défense centrale, il peut jouer en milieu de terrain ou même arrière droit/gauche.

Né le 20 octobre 1990, Barazé a été formé au Njalla Quan Sport Academy de Limbé dans le Nord du Cameroun.  Ensuite il a évolué à l’As Tonnerre de 2009 à 2012 dans le championnat béninois. Avec le club de Bohicon, il notamment disputé la ligue des champions africaine en 2012. Ensuite  il a porté les couleurs des pétroliers du Mogas en 2012-2013 avant de prendre la direction du Maroc.

Soulignons qu’il compte 15 capes sous les couleurs nationales avec les Ecureuils toutes catégories confondues. Il fait d’ailleurs partie du groupe qui affrontera le Rwanda à Porto-Novo le dimanche 08 septembre prochain dans le cadre du dernier match des éliminatoires du mondial 2014.

Géraud Viwami

Giscard Tchato parle des objectifs du Mogas en ligue 1: « On va finir cette saison en beauté, le titre à tout prix »

Il fait partie de l’équipe qui a qualifiée les Ecureuils junior du Bénin pour la Can U20 Algérie 2013. Le talentueux milieu de terrain du Mogas 90, Giscard Tchato, nous parle ici du faut départ de son club en championnat. L’international junior béninois promet que son club finira en beauté le championnat sans oublier de dire un mot sur ses ambitions personnelles. Lire plutôt l’interview qu’il nous a accordé !

Après un passage en équipe nationale, vous renouer avec votre club et le championnat national. Le Mogas perd son premier match de la saison (2-1) face à l’Aspac. N’est-ce pas là une mauvaise entame de la compétition ?

Giscard Tchato : Oui, On peut le dire ainsi. Mais vous savez le championnat est c’est une course de fond et ce n’est pas encore trop grave. Certes, nous avons perdu notre premier mais la route est longue. Il y a encore plusieurs matchs à jouer pour revenir au top. Je suis certain que les fois prochaine, nous allons gagner à coup sûr.

Revenons à l’organisation au sein de l’équipe où l’on observe désormais un milieu de terrain à trois (3) joueurs au lieu de deux (2) les saisons antérieures. Est-ce que ce nouveau schéma qu’à adopter le Mogas n’a pas été pour quelque chose dans cette défaite de début de saison ?

Il est vrai qu’on joue désormais à trois (3) au milieu mais je ne peux dire que cela a eu un impact sur notre jeu. Actuellement, le coach essai de nouveaux joueurs afin d’avoir une équipe compétitive. Je suis sûr qu’avec le travail, nous aurons d’ici peu l’équipe type. C’est à force d’essayer différents systèmes de jeu qu’on trouvera ce qui nous convient réellement. On y arrivera par la grâce de Dieu.

On sait que le Mogas à l’habitude de bien démarrer le championnat et finit souvent mal c’est –à-dire en milieu de tableau. Avec ce groupe qui se met en place, pensez-vous être capable de titiller la première place et bien finir cette fois-ci ?

Bien sûr que nous en sommes capables. A voir le groupe d’aujourd’hui, nous avons la certitude de finir en beauté cette saison. Nous avons fléchi pour notre première sortie, ça peut arriver à toute équipe. Nous sommes conscients du travail qui nous reste à abattre. Mais ce qui est certain un aura de bons résultats et figurer dans le haut du tableau à la fin de la saison.

Vos ambitions personnel cette saison ?

J’ai des objectifs et des ambitions comme tout joueur. Maintenant, il faut d’abord que je sois plus régulier que les saisons précédentes. Améliorer mes prestations au fur et à mesure que le championnat suivra son cours. Aussi, avoir la chance d’être champion avec mon club car c’est important. Ce n’est qu’après cela que je pourrai aller monnayer mon talent ailleurs si jamais l’occasion se présentait. C’est le rêve de tout jeune joueur, évolué hors des frontières de son pays.

Giscard Tchato….
……..le futur Makélélé béninois!

D1 – Match en retard –/1ere journée : Kraké s’offre sa première victoire 2-1

 

 

Dans le derby de l’Ouémé, le promu Asos n’a pas su tenir en échec  l’Us S Kraké un des prétendants au titre. Samedi au stade Sait Louis, l’équipe de Moussa Latoundji s’en est donc sortie avec une victoire 2-1. Ce résultat permet à l’équipe de Sèmè-Kraké de se repositionner juste derrière ses rivales l’Aspac (7 points, co-leader) et Tonnerres Fc (6 points).

 

Mogas – Buffles 1-1

Le Mogas va-t-il devenir le nouveau roi des matches nul ? On connaissait Tonnerres Fc version 2009-2010 qui enchaînait les matches nuls à domicile, cette fois-ci, le Mogas semble dans cette lignée avec des matches nuls 1-1, trois fois à la suite ! Dans ce match en retard de la première journée, les pétroliers ont eu u mal face aux Buffles à Kouhounou. Score final 1-1.

L’équipe des Buffles de Parakou est aussi une spécialiste des matches nul depuis le début de saison, n’inscrivant qu’un but en 3 matches.

Aubay

 

Clubs de football de Ligue1 et Ligue2 – Fin de plusieurs contrats : Plusieurs joueurs officiellement au chômage

 

En s’alignant sur les normes du football professionnel, beaucoup de clubs béninois ont mis les termes de contrats signés avec les joueurs sur fin juin ou le 31 août, date fatidique quasi-mondiale de fin du marché des transferts. Aujourd’hui, plusieurs joueurs sont sans contrats et en chômage réel.

Aubay

Ils sont peu nombreux à avoir signé plus de 2 ans avec leurs clubs respectifs. Parmi les meilleurs payeurs on retrouve Cifas, Aspac, Mogas, Tonnerres, Kraké et les clubs soutenus par le mécène Ajavon. Depuis 10 mois et le début de la crise, certains ont payé une fois sur deux, d’autres ont continué à payer en se disant que tout allait se calmer. Seulement voilà, au fil du temps et des mois, des atermoiements et des rebondissements de procédures devant le tribunal arbitral du sport, l’eau a trop coulé sous les ponts. Essoufflés, certains clubs ont commencé à ne plus payer les salaires. Ceux qui hésitaient ont fini par s’en tenir à la fin des contrats. La dernière limite dans certains clubs comme l’Aspac était le 31 août. La date étant passée, que faire ? Tant que les joueurs s’entraînent au sein du club portuaire, les dirigeants du champion en titre ont décidé de continuer à payer. C’est louable. Mais une seule hirondelle e fait pas le Printemps et beaucoup de clubs qui n’ont pas la même assise financière peuvent légalement laisser tomber les salaires, les contrats ayant expiré.

D’un autre côté, un seul club, le Mogas a signé 4 ans pour la majorité des joueurs en septembre 2009. Il semble avoir pris le risque sur les durées de contrats. Un risque qui s’avère bien calculé en ce qui concerne les bons joueurs qui y évoluent. Ils ne sauraient être libres et aller voir ailleurs. C’est tant mieux pour la sérénité du groupe si le championnat reprenait. Derrière le club, il ne faut pas oublier que c’est la compagnie pétrolière d’Etat qui soutient le club. Une fois encore, une hirondelle ne fait pas le Printemps.

Pour le moment, ils sont nombreux à être au chômage non plus technique mais pratique. Jusqu’à quand ? Les yeux qui se tournent vers le tribunal arbitral du sport, devraient se tourner vers les autorités nationales qui détiennent bien une clé.

(A suivre)

Bénin /Ligue1 –Mercato : Le Cifas du milliairdaire Ajavon a frappé fort sur le marché

Les dernières minutes de mercato de la Moovligue 1 un peu mouvementées avec des mouvements assez choc. Le grand gagnant de ce marché est le Cifas .

 

Cifas et les jolis coups de dernières minutes

Le feuilleton est à présent terminé, les joueurs ont fini par céder. Le Cifas a en effet enregistré dans les dernières heures du merctao la signature effective de  l’attaquant Natabi Traoré et du défenseur Wagbé Gnonfam. Tous deux en provenance des Buffles du Borgou. Si il y a quelques jours les joueurs semblait décider à ne pas donner leur accord. Le Cifas a quand même réussi à les convaincre juste avant la fermeture du marché. Soulignons qu’ils sont tous deux internationaux A chez les écureuils locaux.

L’autre gros coup du Cifas est la signature de l’ancien international cadet, Jordel Dossou. Le milieu offensif béninois quitte ainsi les Requins après y avoir passé une seule saison.

 

Soleil : Elysée Zangnon

Elysée Zangnon, milieu de terrain offensif béninois a quitté le Mogas 90 pour Soleil FC. L’ancien international local béninois, avait été libéré par le Mogas.

Aspac : Djamal Bissiriou

IL figurait sur la shortlist d’Alain Gaspoz, le jeune latéral gauche béninois, Djamal Bissiriou s’est engagé en faveur  de l’Aspac. Bissiriou évoluait au auparavant au Cifas.

Requins : Lionel Sagbo

Lionel Sagbo  évoluera la saison prochaine  aux Requins. Milieu offensif droit il avait évolué la saison écoulée au Mogas.

Requins : Retour de Fabrice Mensah

Après une saison passée au Dynamo d’Abomey, le milieu défensif Fabrice Mensah est revenu au Requins de l’Atlantique.

Ligue1 – Bénin : Des Revanches, des chocs et derby qui peuvent tout changer…

la Ligue1 pourrait être relancée après le week-end pascal

 

Mogas – Dragons : Revanche

Ces deux-là ne se lâchent plus. En attendant la coupe du Bénin, c’est le championnat qui les verra se battre. Pas encore éliminés de la course au titre, ces deux « grands » du foot béninois vont essayer de recoller au peloton de tête. Mais ceci passe forcément par une victoire. Chose de plus en plus inaccessible, surtout à l’extérieur, pour les Dragons depuis décembre 2009.

les dragons devront gagner pour espérer encore le titre

A suivre Requins – Us Kraké et Mogas – Dragons

Gagner ou perdre ce week-end peut avoir plus d’incidence que d’habitude. Le classement a beau être serré, les succès peuvent tout changer.

Aubay

Requins – Kraké : Le grand tournant

Dès cet après-midi. Les Requins face à Kraké vont essayer de tenir leur revanche après un match aller perdu 1-3 à l’extérieur. Un succès pourrait ramener les Requins à 2 points e la première place. Ce qui changerait à coup sûr le visage du championnat. Les rouges et blancs n’ont perdu qu’une fois cette saison à Cotonou2, c’était face aux Mambas Noirs. 

Aspac – Dynamo Parakou : Duel des extrêmes, entre enfer et paradis…

Deuxième au classement avec 3 points de retard sur Kraké, l’Aspac de Gaspoz en cas de victoire pourrait partager la tête avec un meilleur différentiel de buts. Psychologiquement, c’est un avantage important qui pourrait donner des ailes à une équipe constante à domicile. Mais à Kouhounou, loin de son stade René Pleven préféré, l’équipe de Gaspoz a souvent eu du mal à se sentir chez elle. Dynamo de Parakou (dernier), vainqueur 3-1 à l’aller, est dans une position d’outsider dans ce duel des extrêmes. Une défaite pourrait rapprocher Dynamo de Parakou de la descente.

Démolis 2-6 par une équipe du Mogas emmenée par le « fameux » Fadel Suanon, les Dragons devront disputer la plus grande revanche de cette saison. Mais en face, si le Mogas a aussi changé d’entraîneur entre-temps, la partie s’annonce difficile. Les pétroliers ont en effet pris la sale réputation de faire tomber les grands noms. Le 4-0 infligé aux Requins à, Kouhounou reste une référence qui amènera plus encore, Sékou Fofana à se renfermer dans son « catennaccio » ultra défensif. Les 20 dernières minutes pourraient être les plus chaudes.

Tonnerres – Dynamo, le derby du plateau

Le duel des frères « ennemies » va être l’événement de ce week-end du côté d’Abomey. A l’affût au classement avec 5 longueurs de retard sur le leader, Tonnerres Fc de Bohicon (4e) peut espérer recoller en dominant son rival d’Abomey, Dynamo. Avec une seule victoire à domicile depuis le début de la saison, l’équipe de Wabi Gomez garde les faveurs des pronostics, face à un adversaire classé seulement 12e sur 14. Mais les derbies restent ce qu’ils sont.

Aubay

Le programme

Vendredi

Requins – Us Kraké (Cotonou2)

Samedi

Aspac – Dynamo Parakou (Kouhounou)

Dimanche

Avrankou – Mambas Noirs

Mogas – Dragons (Stade de l’Amitié)                                                      

Tonnerres – Dynamo

Buffles – Espoirs

Panthères – Soleil

Classement

1-USS Kraké 33pts + 7

2- Aspac 30pts + 13

3- Buffles 29pts +3

4- Tonnerres 28pts +8

5- Requins 28 pts + 3

6- Mogas 27 pts + 1

7-Avrankou 27pts +1

8- Dragons 26 pts + 3

9- Panthères 25 pts +5

10- Soleil 24pts -6

11- Mambas Noirs 24 pts – 7

12- Dynamo Abomey 20 pts -8

13- Espoir 20 pts -10

14-Dynamo Parakou 17pts -11

Les Requins humiliés 0-4 par le Mogas

Après une belle accélération à droite, il glisse pour Judicaël Kouassi qui bat du gauche Ndukoyé et humilie pour de bon les Requins de Sorin (0-4 ; 90+5)

 

L’expulsion de Shakirou Abikoyé (4e) auteur d’un coup sur Iréké a entraîné les joueurs de Michel Sorin dans une spirale négative. Bébila Loko va concrétiser la dominatin du Mogas par une frappe des 20 mètres qui fini dans les filets des Requins (0-1 ; 12e).

le derby est tendu et c’est dans ce climat que Franck Ayayi qui finalement n’a pas fait un grand match, va expédier un lob des 40 mètres dans les filets des Requins, en profitant d’une erreur de jugement du gardien Antonin Ndukoyé. (0-2 ; 15e)

Les Requins réagissent par deux coups francs, mais Valère Amoussou et sa défense répondent présents. Iréké va offrir au Mogas plusieurs incursions, mais le match va s’équilibrer dans le dernier quart d’heure de la première période. Dans la foulée, Kotchoni centre pour Bézo qui remise sur Aly dont la frappe est puissante mais non cadrée (41e). Iréké va provoquer et obtenir un coup franck des 25 mètres qi ne donnera pas grand-chose.

les Requins s’écroulent

Avec une organisation défensive très discutable et un manque d’envie, les Requins malgré l’expulsion de Bébila (deuxième carton jaune – 62e) sont plutôt timides.

Réduit à 10 tout comme son adversaire, le Mogas va trouver les ressources avec Iréké qui part en dribble avant de glisser plein axe pour Djibril Bachirou entré en cours de partie. Le premier défenseur est effacé et ala frappe de l’ataquant du Mogas échoue sur les genous de Ndukoyé qui est lobé. Il court derrière le ballon, désespérément. C’est au fond. (0-3 ; 66e) Le Mogas tient sa revanche et ne va pas s’en arrêter là. Iréké dans les 6m seul face à Ndukoyé cadre mollement (75e). Les Requins vont tenter de sauver la face avec une lourde frappe de Odoun Ifa qui trouve la transversale! (83e).

Mais Iréké et sa bande reviennent à la charge. La passe de ce dernier est pour Judicaël Kouassi qui efface Ndukoyé mais la défense sauve sur la ligne. Iréké sort entre-temps pour un standing ovation mérité. Le Mogas ne s’arrête pas là. Bachirou buteur va se muer en passeur. Après une belle accélération à droite, il glisse pour Judicaël Kouassi qui bat du gauche Ndukoyé et humilie pour de bon les Requins de Sorin (0-4 ; 90+5)

Requins – Mogas 4-0

Arbitre :Alban Zodéhoungan

Composition 

Amoussou-agbo,dossougbété,menongbé,gahou-tchato,loko (R ),agonhossou(kocou 91’),d’almeida-zocli(kouassi 79’),ismael(bachirou 52’) 

Coach : Akélé Stanislas

Requins

Ndukowé-noumon,quenum,Ali,Kadé-odoun-ifa(do régo 83’ ),traoré,abikoyè,tito(soumaila 77’)-kotchoni(fashanon63’’),bézo .

Coach : M. Sorin

Bénin / Ligue1 : Requins – Mogas, chaud derby

Les awissi-Wassa visent haut dans la ligue A prendre des points face à des adversaires directs comme le Mogas 90 est une priorité. Les hommes de Michel Sorin sont dans une bonne spirale de trois matchs sans défaite .

Bénin / Ligue A /15e journée 

Requins (4e) – Mogas (9e

Le plus chaud derby de Cotonou

Les awissi-Wassa visent haut dans la ligue A  prendre des points face à des adversaires directs comme le Mogas 90 est une priorité. Les hommes de Michel Sorin sont dans une bonne spirale de trois matchs sans défaite.Pas la peine de rappeler la triste série des pétroliers  en manque cruel de points .Eustache d’Almeida tant à domicile qu’à l’extérieur  n’arrivent plus à trouver les cartes pour  faire la différence. C’est un duel attendu par le public cotonois. Les Requins  ont besoin des trois points pour rêver de la première place pendant qu’une victoire permettrait aux pétroliers de souffler. Le jeu sera-t- il à la hauteur de l’enjeu ? Réponse ce dimanche au stade de l’Amitié de Kouhounou 

Série en cours : Requins : N D V V N / Mogas 90 : N D D N N

Aller : Mogas –Requins  0-1 

Joueurs à suivre : Bézo Y. (att/Requins)  ,Suanon F.(att/Mogas)

Buffles (1er)  –Avrankou (12e)

Le duel des extrêmes 

En pole position avec une longueur d’avance sur leur dauphin. Les Buffles ont la pression s’ils veulent conserver le fauteuil  face à un adversaire moins costaud qui lutte pour le maintien .Avrankou s’est offert un bol d’air en battant les panthères dimanche dernier mais les poulains d’Ousmane Keita vont jouer le nul en territoire septentrionale. La clique à Natabi Traoré est dans l’obligation d’empocher le gain de la partie pour conserver sa position. Soulignons qu’en cas  de mauvais résultats Avrankou pourrait retrouver la zone rouge. Le stade municipal de Parakou  accueillera donc un duel très chaud.

 Série en cours : Buffles : V D D V N/ Avrankou : N V N D  V

Aller : Avrankou-Buffles 1-1 

Joueurs à suivre : Natabi Traoré (att/Buffles), Razack Ishola (mil/Avrankou)

Dynamo Abomey(13e)  –Uss Kraké  (2e

Hold up en vue pour Kraké ?  

Dauphin à un point du leader, l’Uss Kraké  à un coup sérieux à jouer en cas de succès  ce samedi  à Abomey. Les amis de Julius Boyè affronteront une équipe de Dynamo d’Abomey très mal-en-point, actuel avant-dernier malgré quelques signaux positifs dans le jeu la bande à Akoha Aimé manque encore de maturité pour bousculer les grands dans cette ligue A.A deux points du premier non-relégable et à un seul point de la lanterne rouge les poulains de Djamel Kabour n’ont vraiment pas le choix. Kraké est logiquement favori mais rien n’est jouer d’avance. 

Série en cours : Dynamo Abomey : D N N N D/ USS Kraké: N V N D N

Aller : Uss Kraké – Dynamo Ab. 0-0

Joueurs à suivre : J.P Anato (mil/Espoirs), S. Loba (att/Kraké)

Mambas Noirs (5e)  – Panthères  (7e) 

Mambas face au défi Panthères

Après sept rencontres sans défaite, la belle série d’invincibilité  des Panthères de Djougou a pris fin le weekend dernier à Avrankou. Mais la nouvelle étoile montante du septentrion a peut –être pris un coup mais n’a pas perdu son fond de jeu mis en place par Abattan  .Ce samedi en ouverture de la deuxième journée  de la  phase ils se déplacent au  stade de l’Amitié de Kouhounou pour  défier une équipe de  Mambas Noirs bien campé en milieu de tableau. Les jaunes et noirs de Cotonou n’affichent  pas une grand qualité de jeu mais savent prendre des points. C’est l’une des qualités principales des poulains de Yusif Arouna, mais les rouges blancs de Djougou n’ont  perdu aucune rencontre sur le pelouse de Kouhounou cette saison .Les mambas sont prévenus, les coéquipiers de Zacharie Séfoulaye  vont-ils renouer avec le succès ?    

Série en cours : Mambas Noirs : V V V N N /Panthères : N V N N D

Aller : Panthères –Mambas Noirs  0-0

Joueurs à suivre : P. Adah (att /Mambas N.) , M.Ouédénou (att/Panthères)

Dragons (7e)  – Soleil (11e

Une première à domicile pour Fofana ? 

Il a pris les commandes de l’équipe depuis décembre2009, mais Sékou Fofana n’a pas encore  offert une victoire au public du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Les vingt dernières minutes livrées face à l’Aspac dimanche ont une fois encore prouvé que les oranges et noirs ont des capacités mais  parfois du mal à s’exprimer. Quand  à Soleil le temps n’est pas au repos, les protégés de Ganiou Salami ont urgemment besoin de points pour s’éloigner de la zone rouge. Il pourrait se contenter d’un nul. Mais la qualité de jeu de ces derniers n’est pas  la meilleure, les oranges bénéficiant des retours de Fassassi et Coreia  pourront peut-être rêver d’une première à Porto-Novo  sous l’ère Fofana ?

Série en cours : Dragons : N N V N N/ Soleil: D V D D V

Aller : Soleil-Dragons 0-3 

Joueurs à suivre : Ousmane Makarimi (mil /Dragons), Bessan J.(att/Soleil)

Tonnerres (3e)  –Dynamo Parakou (14e

Et si Dynamo créait la surprise ?

Sur le papier cette rencontre qui aura lieu dimanche prochain au stade Paulin Tomanaga de Bohicon semble déséquilibré. Les verts de Wabi Gomez en panne de succès malgré le retour de Séka, partent logiquement avec la faveur des pronostics mais ne devraient pas vite se rejouir.Car les parakois sortent petit-à petit la tête de l’eau en pointant désormais  à deux points du premier non rélegable.Avec les avancées notées dans le jeu Dynamo peut rêver au moins du nul encore que l’As Tonnerres n’est pas une référence à domicile. Il y peut-être un bon coup à jouer.  

Série en cours : Tonnerres : V D D N N / Dynamo Parakou: D D D V N

Aller : Dynamo Parakou –Tonnerres  0-1

Joueurs à suivre : Kuami Dekpoh  (att/Tonnerres)

Espoirs (8e) –Aspac (6e)  

Le piège savalois 

C’est un match à double en jeu pour les deux équipes. D’abord deux points les  séparent ce qui  veut dire qu’en cas de succès  les savalois pourraient passer devant les amis de Fanou Vincent .Le faux pas est donc interdit pour portuaires qui pourraient tutoyer le trio de tete en cas de succès. Seul bémol l’Aspac  n’engranger que cinq point en sept  déplacements cette saison. Ce voyage s’annonce périlleux car les  verts de Savalou n’ont pas chuté depuis quatre  rencontres. Les protégés de Gaspoz devront faire attention au piège des collines. 

Série en cours : Espoirs : N D V V N / Aspac : N V V D N 

Aller : Aspac-Espoirs 3-0

Joueurs  à suivre : Gbègan Kévin (att/Espoirs) ,Sewanou Yacinthe (att/Aspac)

Aubay et Géraud Viwami (coll.)