Tournoi des nations ouest-africaines : Le Bénin s’efface 0-1 devant la Guinée et quitte la compétition

3 matches, 2 défaites et un match nul. C’est le bilan des Ecureuils de Michel Sorin.

Le but de Seydou Camara à la 70e minute de jeu n’a pas à vrai dire éliminé les Ecureuils qui avaient déjà mal débuté le tournoi. Ils devraient l’emporter 5-0 et espérer une large victoire nigériane face au Sénégal.

Mais les Ecureuils de Sorin n’ont pu inscrire le moindre dans ce match comme finalement dans toute la compétition.

C’est la fin d’une aventure mal engagée et mal préparée avec des joueurs inexpérimentés qui apprennent la dure réalité du haut niveau.

Aubay

Requins – Mambas, un derby naît…

 

Les Requins ont pris 1 point sur 6 possibles face aux Mambas cette saison

La ville de Cotonou fournit au championnat de Ligue1 plus de clubs que d’autres, et les derbies sont donc légions. Les plus intéressants concernent en général les Requins. Le rival naturel de tous les autres, car plus ancien, plus titré et plus populaire.

Face aux Mambas Noirs cette saison, un vrai derby est né. Il y a d’abord un transfuge, comme c’est le cas entre deux clubs rivaux. Le passage d’un joueur d’un club à l’autre attise toujours les moqueries dans les tribunes et les rivalités sur la pelouse.

Cette saison, c’est Léon Bessan qui a fait monter d’un cran le mercure entre les deux équipes. Son fort caractère n’a pas facilité ses relations avec Michel Sorin. Il a été laissé sur le carreau par les Rouges et blancs à la dernière minute, et a donc décidé de filer chez les Mambas.

L’acte1 du derby entre les deux équipes était donc très attendu des deux côtés. Le match se jouera en deux volets. Le premier est stoppé par la pluie alors que les Requins menaient une fois encore grâce à l’inévitable Bézo Yaovi. Le match est reporté à 48 heures plus tard.

L’ambiance est électrique. Sans leur coach Michel Sorin parti en France dès le soir du premier volet, les Requins vont perdre leur chouchou, Yaovi expulsé pour un coup sur un adversaire. La partie tourne en faveur des Mambas grâce au transfuge Bessan, buteur du jour, devenu « traître » le temps d’un derby…

La revanche des Requins est ainsi attendue. 4 mois plus tard, le match aura lieu, la revanche, non. Une pluie va encore s’inviter dans la partie, sans pour autant empêcher le match d’aller au bout. Certains y verront un signe mystique, d’un élément naturel favorable aux Mambas. On peut sourire à ça. Le match sera un nul 1-1.

Les Mambas à l’heure du bilan, auront eu 4 points sur 6 possibles cette saison face aux Requins qui en ont engrangé 1.

Cette fois-ci, c’est peut-être le derby d’une vraie rivalité entre ces deux équipes de Cotonou. Un nouveau chaud derby naît…

Aubay

Les 20 Ecureuils présentés vendredi matin

sorin
michel sorin et ses 20 joueurs face à un petit défi, mais difficile

 Ils seront présentés à la presse vendredi matin en présence de la presse, de la fédération béninoise de football et du ministère des sports. La cérémonie aura lieu à la salle de conférence du palais des sports de Cotonou.

Ecureuils : L’ère Sorin débute mal…

Joueurs non béninois de part leur origine, extirpés, Michel Sorin ne reconnaît pas la liste lue sur des radios. Transmise par la fédération béninoise de football, ce qui devrait être la liste de présélectionnés de Michel Sorin fait déjà l’objet de la première polémique. Une chance qu’il soit provisoire…

Joueurs non béninois de part leur origine, extirpés, Michel Sorin ne reconnaît pas la liste lue sur des radios. Transmise par la fédération béninoise de football, ce qui devrait être la liste de présélectionnés de Michel Sorin fait déjà l’objet de la première polémique. Joint au téléphone par nos confrères de l’Ortb, le technicien français a balayé cette liste du revers de la main. Ce n’est pas la sienne, un point c’est tout.

En outre, Sorin attend toujours d’avoir le précieux document en provenance du ministère des sports qui devrait lui signifier sa nomination…

Le stage prévu pour débuter le 22 février promet des étincelles…

Liste ecu février 2010

du 22 au 25 février les 36 joueurs présélectionnés ci-dessous participeront à un stage au terme duquel seront sélectionnés ceux jugés aptes à défendre les couleurs nationales.

Liste des joueurs présélectionnés équipe Nationale du BENIN du 22 au 25 Février 2010:

(Béninois authentiques)

1 MAKARIMI Ousmane Dragons FC

2 FASSASSI M. Djamal

3 HOUESSOU Cissé Roméo

4 KASSA Koffi Antonin ASPAC

5 FANOU Vincent

6 ALLAGBE Saturnin

7 YOLOU Gérard

8 DURAND ROCK Thuram G. Ayithe Espoir de Savalou

9 AGBOKOU MANDANDA Judicael

10 TCHIBOZO Eric Tonnerre de Bohicon

11 AKAKPO Comlanvi

12 SUANON Abdel Fadel Mogas 90

13 DOSSOU GBETE Lunel Abdoulaye Bim

14 KOTCHONI Akande Christian Requins FC

15 TITO Ronald Kelly

16 ABDOULAYE Ouzérou Buffles FC

17 ABOUBAKARI Ousmane

18 TRAORE Moussoulimi M.Hai Panthères de Djougou

19 SALIFOU Kpema Lakibou

20 ALLA Ludovic Carlos Mambas noirs

21 SOSSA Garel USS Kraké

22 BESSAN Jacques Soleil FC

23 Karim Niger

Liste des joueurs présélectionnés en équipe Nationale du BENIN du 22 au 25 Février 2010:

1 MAKARIMI Ousmane Dragons FC

2 FASSASSI M. Djamal

*3 SANTOU Benoît Aimé

4 HOUESSOU Cissé Roméo

*5 HASSANA Sako Mohamed ASPAC

6 KASSA Koffi Antonin

7 FANOU Vincent

8 ALLAGBE Saturnin

9 YOLOU Gérard

10 DURAND ROCK Thuram G. Ayithe Espoir de Savalou

11 AGBOKOU MANDANDA Judicael

*12 ADJAVON Jules Tonnerre de Bohicon

13 TCHIBOZO Eric

*14 NATO Isaac Ado

15 AKAKPO Comlanvi

*16 LUIZAN Getheme

17 SUANON Abdel Fadel Mogas 90

*18 AGONHOSSOU Louis Ireke

19 DOSSOU GBETE Lunel Abdoulaye Bim

*20 EMMANUEL Joseph Avrankou O.

*21 OGOUNIYI Rachidi Akanda

*22 BEZO Yaovi Agounyo Requins

23 KOTCHONI Akande Christian

24 TITO Ronald Kelly

25 ABDOULAYE Ouzérou Buffles FC

26 ABOUBAKARI Ousmane

*27 NATABI Traoré

*28 M’VONDO Noel Junior

*29 GNOFAM Wagbe

30 TRAORE Moussoulimi M.Hai Panthères de Djougou

31 SALIFOU Kpema Lakibou

32 ALLA Ludovic Carlos Mambas noirs

*33 KIDO Emmaneul

34 SOSSA Garel USS Kraké

35 BESSAN Jacques Soleil FC

36 Karim Niger

* : Joueurs béninois d’origine étrangère

Les Requins humiliés 0-4 par le Mogas

Après une belle accélération à droite, il glisse pour Judicaël Kouassi qui bat du gauche Ndukoyé et humilie pour de bon les Requins de Sorin (0-4 ; 90+5)

 

L’expulsion de Shakirou Abikoyé (4e) auteur d’un coup sur Iréké a entraîné les joueurs de Michel Sorin dans une spirale négative. Bébila Loko va concrétiser la dominatin du Mogas par une frappe des 20 mètres qui fini dans les filets des Requins (0-1 ; 12e).

le derby est tendu et c’est dans ce climat que Franck Ayayi qui finalement n’a pas fait un grand match, va expédier un lob des 40 mètres dans les filets des Requins, en profitant d’une erreur de jugement du gardien Antonin Ndukoyé. (0-2 ; 15e)

Les Requins réagissent par deux coups francs, mais Valère Amoussou et sa défense répondent présents. Iréké va offrir au Mogas plusieurs incursions, mais le match va s’équilibrer dans le dernier quart d’heure de la première période. Dans la foulée, Kotchoni centre pour Bézo qui remise sur Aly dont la frappe est puissante mais non cadrée (41e). Iréké va provoquer et obtenir un coup franck des 25 mètres qi ne donnera pas grand-chose.

les Requins s’écroulent

Avec une organisation défensive très discutable et un manque d’envie, les Requins malgré l’expulsion de Bébila (deuxième carton jaune – 62e) sont plutôt timides.

Réduit à 10 tout comme son adversaire, le Mogas va trouver les ressources avec Iréké qui part en dribble avant de glisser plein axe pour Djibril Bachirou entré en cours de partie. Le premier défenseur est effacé et ala frappe de l’ataquant du Mogas échoue sur les genous de Ndukoyé qui est lobé. Il court derrière le ballon, désespérément. C’est au fond. (0-3 ; 66e) Le Mogas tient sa revanche et ne va pas s’en arrêter là. Iréké dans les 6m seul face à Ndukoyé cadre mollement (75e). Les Requins vont tenter de sauver la face avec une lourde frappe de Odoun Ifa qui trouve la transversale! (83e).

Mais Iréké et sa bande reviennent à la charge. La passe de ce dernier est pour Judicaël Kouassi qui efface Ndukoyé mais la défense sauve sur la ligne. Iréké sort entre-temps pour un standing ovation mérité. Le Mogas ne s’arrête pas là. Bachirou buteur va se muer en passeur. Après une belle accélération à droite, il glisse pour Judicaël Kouassi qui bat du gauche Ndukoyé et humilie pour de bon les Requins de Sorin (0-4 ; 90+5)

Requins – Mogas 4-0

Arbitre :Alban Zodéhoungan

Composition 

Amoussou-agbo,dossougbété,menongbé,gahou-tchato,loko (R ),agonhossou(kocou 91’),d’almeida-zocli(kouassi 79’),ismael(bachirou 52’) 

Coach : Akélé Stanislas

Requins

Ndukowé-noumon,quenum,Ali,Kadé-odoun-ifa(do régo 83’ ),traoré,abikoyè,tito(soumaila 77’)-kotchoni(fashanon63’’),bézo .

Coach : M. Sorin