Perf’ des béninois : Poté artificier en feu, Antonin Oussou brille, Koutché aussi et Dossou buteur 

Retrouvez chaque lundi le maximum  d’infos  sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une.. En deuxième division turque, Michael Poté  a claqué un triplet et filé en tête du classement des buteurs, Au Nigeria, Antonin Oussou a participé au festival de Nasarawa United avec un but et une offrande. Enfin deuxième divison sud africaine Kabirou Koutché a aussi brillé avec une passe décisive. Point.

Poté , roi des buteurs 

L’homme qui a marqué les esprits ce week-end c’est : Michael Poté (32 ans) . En bon capitaine il a porté l’Adana Demirspor tout seul en deuxième division turque avec un triplet qui  n’a servi qu’à concéder un nul spectaculaire 3-3 contre Umraniyespor. C’était son premier triplet de la saison et son deuxième sous les couleurs de l’Adana Demirspor. Si son club stagne en milieu de tableau, 11e , personnellement l’attaquant béninois s’est installé à la tête du classement grâce sa performance avec désormais 17 buts il est le meilleur buteur du championnat. Un titre qu’il connait bien pour avoir terminer en tête de ce classement la saison dernière avec 23 réalisations.

Jodel Dossou (25 ans) aurait pu être le héros de l’Austria Lustenau en deuxième division autrichienne, entré en jeu à l’heure de jeu, l’international béninois a ouvert le score sur un but de renard de surface  une dizaine de minute plus tard qui n’a pas suffit pour éviter le nul 1-1 sur la pelouse Wiener Neudstadt. L’ancien ailier des Requins inscrivait ainsi son deuxième de la saison.

En première division nigériane, dans le duel entre internationaux béninois qui opposait MFM du milieu Giscard Tchato (22 ans)  à Nasarawa United de l’attaquant Antonin Oussou (23 ans, photo) , c’est ce dernier qui a quitté le terrain avec le sourire. Entré en jeu en seconde période, Oussou a brillé avec un but et une passe décisive pour un succès 4-0. Nasarawa frappe un coup face à l’une des équipes du podium. Oussou ouvrait ainsi son compteur en championnat cette saison et signait sa quatrième passe décisive de l’exercice.

En deuxième division sud africaine, Kabirou Koucthé (23 ans) a brillé lors du succès 4-0 de Witbank Spurs face Université de Pretoria. Koutché a signé une passe décisive sur le troisième but des siens pour sa onzième apparition de la saison, il a également un but à son actif.

Enfin de retour de sélection  les défenseurs Moise Adilehou (AO Kerkyra), Paterne Counou (Akwa United) et  Junior Salomon (Plateau United) n’étaient pas convoqué avec leur club respectif. Le gardien Emmanuel Fabiyi (Gombe United) était sur le banc tout le mileu offensif Romuald Boco (Accrington Stanley)

Géraud Viwami

La vidéo : le triplet de Poté

 

 

 

LE TABLEAU DES STATS

Afrique du Sud

D2 – J21

Witbank Spurs – University of Pretoria  4-0

Titulaire : Kabirou Koutché , milieu gauche, 90 minutes

Stat : 11 matches / 1 but ???

Classement : 6e /16 :Witbank Spurs 33 points

 

Autriche

D2 – J26

Wiener Neustadt – Austria Lustenau 1-1

Entré en jeu : Jodel Dossou , ailier, 59e  minute

But : Dossou 69e

Stat : 22 matches / 2 buts

Classement : 3e /10 :Austria Lustenau 42 points-

Angleterre

Premiere League-J28

Swansea -M’Boro 0-0

Entré en jeu : Rudy Gestede , attaquant ,39e minute

Stat : 8 matches/ 1 but ( Premiere League)

Classement : 19/20 : M’Boro 23  points

 

Ethiopie

D1-J20

Sidama Bunna – Ethiopian Coffee 3-1

Titulaire : Harriston Hessou , gardien , (Ethiopia Coffee)

Stat : Hessou  18 matches, 10  sans encaisser

Classement : 5e/16 : Ethiopia Coffee  32  points

 

France

Ligue 1- J31

Montpellier – Toulouse 0-1

Titulaire : Steve Mounié, attaquant 90 minutes, Stéphane Sèssegnon, milieu offensif, 72 minutes (Montpellier)

Stats  : Mounié 28 matches , 13 buts , Sèssegnon 20 matches , 1 but

Classement : 15e /20 : Montpellier 33 points

Lorient – Caen 1-0

Titulaire : Jordan Adéoti, défense centrale, 90 minutes. (Caen)

Stat : 24  matches

Classement : 16e/20 : Caen 32 points

 

Ligue 2 – J31

Niort – Auxerre 1-0

Titulaire : Saturnin Allagbé, gardien ,90 minutes.  David Kiki, arrière gauche, 90 minutes (Niort)

Stat : Allagbé 31 matches, 10  matches sans encaisser,  Kiki  25 matches, 2 passes décisives et 1 but

Classement : 8e /20: Niort  46  points.

 

Gazélec Ajaccio – Bourg-en-Bresse  2-3

Titulaire : Cédric Hountondji , défenseur central,  90 minutes.  (Gazélec Ajaccio)

Stat : – Hountondji 26  matches

Classement : 10e /20 : Gazélec Ajaccio 41 points

 

Amiens – Clermont  0-1

Titulaire: Khaled Adénon défenseur central,  (Amiens)

Stats : Adénon  29 matches,

Classement : 7e  /18 : Amiens 48 points

 

Lens – Brest 0-2

Titulaire : Djiman Koukou , milieu ,  90 minutes (Lens)

Stats : Koukou 15 matches

Classement : 3/20 : Lens 52  points

 

Le Havre –  Reims 1-1

Titulaire : Fabien Farnolle, gardien, 90 minutes (Le Havre)

Stats  : Farnolle 29 matches/ 9 matches sans encaisser

Classement : 9e /20 : Havre  41 points

Nigéria

D1-J17

Nasarawe United  – MFM 4-0

Titulaire : Giscard Tchato , milieu, 90 minutes (MFM) , Antonin Oussou , attaquant (Nasarawa)

But : Oussou 77e minute

Stat : Tchato 14 matches / 1 but, Oussou 7 matches 1 but, 4 passes

Classement : 3e/20 : MFM  30  points, 7/20 : Nasarawa

 

Turquie

D2-J26

Adana Demirspor – Umraniyespor 3-3

Titulaire : Michael Poté, attaquant.  90 minutes.

But : Poté 37e , 55e sp, 73e minutes

Stat : 23 matches / 17 buts

Classement : 11e/18 : Adana Dermispor 31 points

 

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois choses à savoir sur Kabirou Koutché  

 

Le mois prochain, Omar Tchomogo dévoilera la liste des joueurs convoqués pour affronter la Mauritanie en match amical le 24 mars prochain à Nouakchott. Les Ecureuils repartiront sur une nouvelle base après l’échec de Bamako. Bjfoot.com vous présente une série exclusive de portraits sur  sept joueurs que le sélectionneur devrait essayer lors de ce rendez-vous. Deuxième  escale en Afrique du Sud pour présenter le milieu gauche polyvalent  Kabirou Koutché (23 ans).

 

Explosion estudiantine

Il a enchaîné samedi dernier sa septième titularisation d’affilée en championnat, malheureusement son club, Witbank Spurs s’est incliné à domicile 0-1 devant Cape Town All Stars. Débarqué en novembre l’ailier béninois a déjà pris ses marques dans le championnat sud africain à l’image de son but somptueux marqué contre Fc  Cape Town  lors de la deuxième apparition seulement à l’occasion de la 13e journée début décembre. Mais son parcours n’a été si simple.

Il fait partie de la première génération de joueurs formés dans l’ancien centre du mécène Sébastien Ajavon, CIFAS à Djèffa. Mais le milieu gauche polyvalent va vite goûter à la compétition. En 2011-2012, il signe chez les étudiants de l’UAC en deuxième division. Sous les ordres de Fortuné Glele, il est replacé arrière gauche. Il s’adapte à ce nouveau poste sans gêne et se révèle. A la fin de saison, les pétroliers du Mogas 90 arrivent de le convaincre de rejoindre l’élite. Koutché découvre la première division béninoise et fait apprécier sa puissante patte gauche.

En 2013, son ancien mentor au CIFAS,  Edmé Codjo nommé à la tête de l’Aspac en fait l’une de ses priorités. Chez les portuaires Koutché devient rapidement un cadre et est utilisé  à tous les postes sur la ligne d’attaque. Il confirme et gagne en coffre.

Il aurait pu jouer en Europa League

Ses performances sur le plan local attiraient déjà les regards extérieurs. A l’été 2014, sans faire du bruit Koutché signe un contrat d’une saison en Arménie. Il rejoignait ainsi Pyunik, club qui disputait les préliminaires de l’Europa League cette année là. Il est d’ailleurs qualifié pour jouer mais il ne foulera pas les pelouses avec son maillot floqué du numéro 18.

L’aventure va tourner court suite à un désaccord avec la direction du club.

Bagarreur sur le terrain, il a aussi un mental costaud pour rebondir après  cette situation fâcheuse.

En septembre dernier il réalise un essai concluant au Witbank Spurs, en deuxième division Sud africaine. Koutché s’intègre rapidement et gagne rapidement sa place de titulaire. La suite vous la connaissez déjà.

Un joker à gauche

Malgré un parcours honorable, Koutché attend toujours son heure chez les Ecureuils. Souvent présélectionné chez les locaux, il n’a pas encore réussi le grand saut.

Son profil est intéressant et rare. Gaucher puissant et rapide il maîtrise parfaitement son rôle d’ailier.Aucun gaucher offensif  pur sang ne s’est imposé chez sur la ligne offensive des Ecureuils.

Mais il peut rendre bien des services également comme arrière gauche.  La polyvalence de Koutché peut aider.

Géraud Viwami

Transfert-Exclu : Witbanks Spurs  (Afrique du Sud ) mise sur  Koutché ! 

L’ailier gauche béninois Kabirou Koutché (23, ans , ex-Aspac) s’est engagé cette semaine pour les deux prochaines saisons avec Witanks Spurs en deuxième division sud africaine.

Après trois saisons à l’Aspac , Kabirou Koutché va vivre une première grosse expérience au-delà des frontières béninoises. L’ailier gauche mis à l’essai par Witbanks Spurs pendant quelques semaines a convaincu le club actuel 4e de la deuxième division sud africaine qui lui a offert un contrat de deux exercices.

Rapide et puissant, le gaucher a fait ses débuts officiels cet après-midi à l’occasion de la 11e journée de championnat, il a disputé l’intégralité de la rencontre contre Stellenboch (1-1). Après une brève expérience en Arménie en 2014, le joueur formé au Cifas pourra enfin faire ses armes à l’étranger.

Géraud Viwami

Victoire en amical 2-0 contre Dodan Warriors (Nigéria) : L’Aspac affiche ses nouveaux visages

 

Une après-midi tranquille, environ 700 spectateurs présents au stade René Pleven et une victoire nette de l’Aspac 2-0 face aux Dodan Warriors du Nigéria. On retiendra un match de préparation avec des imprécisions, mais surtout une équipe rajeunie et un coach Edmé Codjo content de son groupe.

Aubay

Edmé Codjo plus de trois mois après sa nomination a donc présenté hier au stade René Pleven de Cotonou son équipe. On y retrouve plusieurs internationaux connus, quelques perles cachées du championnat et de jeunes pousses inconnues au bataillon.

La partie débute avec quelques actions précipitées, mais toujours une envie de poser le ballon au sol. Dès la 4e minute, l’adversaire concède un premier corner sur lequel le jeune Thierry Ahovè (ex-Usp) va toucher le montant droit. Première alerte et puis une deuxième avec Ezéchiel Okotou dont la tête passe au-dessus des buts vides (8e minute). Des imprécisions du genre, on en aura tout au long de la partie. Lazadi qui met le pointu au moment de délivrer un centre, verra son ballon finir au 3e poteau (12e). Edmé Codjo de temps en temps fait signe à son équipe de calmer le jeu.

 

Tamou en évidence

Le premier quart d’heure passe et l’équipe portuaire va trouver la faille. Une série de passes dans le camp adverse, un décalage de Tamou à droite et ce dernier qui va adresser un centre dans les 16 mètres en direction d’Okotou. Ce dernier laisse exprès le ballon pour Kabirou Koutché qui reprend du pied droit, mais le gardien nigérian repousse. La deuxième tentative est la bonne, cette fois-ci du gauche Koutché trouve les filets. C’est au fond. (1-0 ; 17e). Le centreur et le buteur, tous deux transfuges du Mogas se congratulent. Le public découvre les nouveaux visages de l’Aspac.

L’Aspac contrôle le match. Yolou Gérard au cœur du jeu, joue bien la contre-attaque et sert Okotou qui choisit de frapper dans l’angle fermée. Le gardien adverse met en corner (23e).

Après la demi-heure de jeu, Mama Seïbou balle au pied va trouver plein centre Afissou Tamou. L’attaquant file droit battre le gardien d’un crochet et marque. Le passeur du premier but se mue ainsi en buteur pour la joie des siens (2-0 ; 34e minute).

 

Une domination, de l’envie, mais des imprécisions…

La seconde période va laisser entrevoir plus de déchets dans le jeu. Précipitations, envies de bien faire et évidemment découverte d’un nouvel environnement pour des recrues soumis pour une première fois au poids du maillot portuaire.

Le public va encore demander plus, mais n’aura plus de but dans cette deuxième période. 5 remplacements sont effectués par Edmé Codjo. Les occasions, pourtant, l’Aspac en a eu. A l’instar de cette accélération de Tamou qui centre pour Djindo dont la reprise à bout portant est détournée au-dessus de la cage.

On notera également l’expulsion de Kabirou Koutché en fin de partie pour une obstruction en milieu de terrain. Un deuxième carton jaune du néo-portuaire qui a montré beaucoup de fougue dans le jeu. Au chapitre des anciens visages, seuls Allagbé, Lazadi et Yolou sont restés dans le Onze entrant. C’est une nouvelle ère.

 

Edmé Codjo se montre confiant

Edmé Codjo peut avoir des regrets sur ce point précis. « On aurait pu en marquer bien plus que deux ce soir, dira l’ex-sélectionneur. » Pour lui,  « son équipe a réussi à fermer les espaces devant un adversaire resté sans solutions. » Ceci est l’une des satisfactions du nouveau coach de l’Aspac qui confie également qu’il reste à son équipe à être moins crispée dans le jeu et à jouer plus libérée.

Le coach portuaire qui s’est dit content de ses joueurs n’a pas voulu citer un seul qui serait au-dessus du lot, car « il ne faudrait pas que cela leur donne la grosse la tête. »

Pour y arriver le reste, le plus capés des entraîneurs béninois dit « attendre la mise au vert du club portuaire qui pourra ainsi permettre au club de répéter ses gammes », certainement loin de ses adversaires. »

 

 

 

Stade René Pleven – 700 spectateurs

4 décembre 2013

Onze entrant de l’Aspac : Saturnin Allagbé (Mayouz)- Lazadi Fousséni, Marc Blé, Bric Gozo, Zounhon Elysée (Gaston Houngbédji 45e) – Mama Seïbou (Djibril Naïm), Gérard Yolou (Anoumou Agbossou), Thierry Ahovè – Afissou Tamou, Ezéchiel Okotou (Aboubakar Djindo), Kabirou Koutché (Expulsion)

Coach : Edmé Codjo