Envoyé Spécial : le film du match de Cèbio Soukou contre Uerdingen

14e journée de la troisième division allemande , KFC Uerdingen (3e)  reçoit Hansa Rostock (8e) de Cèbio Soukou (26 ans, 15 matches 7 buts)  au MSV Arena de Duisburg. Aligné en attaque le néo international béninois a signé son septième but de la saison malgré la défaite des siens sous les yeux d’un envoyé spécial de Bjfoot. Film du match. 

2e minute, il se signale par une frappe contrée à l’entrée de la surface.

26 énorme ratée. Alors qu’il se défait du marquage côte gauche de l’attaque, il efface le gardien, et sous la pression d’un défenseur adverse, il se rate complètement alors que les buts sont vides!
Mais loin d’abdiquer, il revient à la charge sur le même côté gauche. Dans la surface, il centre en direction d’un partenaire. La défense adverse se dégage de justesse. Une passe presque décisive (27e).
Mais dans la foulée, la contre-attaque est fatale pour Rostock. Uerdingen ouvre la marque sur un but de Beister.
45 minutes +2. Dans les arrêts de jeu, il se rachètera juste avant la pause.
Partir sur la droite de l’attaque, il fait le bon appel et après un contrôle va frapper en force au sol pour battre le gardien de Uerdingen. 1_1.
A la reprise, Rostock joue par à-coups. Soukou manque de soutien, mais continue son activité sur le front de l’attaque. Kfc Uerdingen va enfoncer le clou par Beister qui signe un doublé (58e). Soukou essaye de beaucoup se proposer sur tout le front de l’attaque. En proposant pas mal de solutions sur les côtés. Il aura subi également plusieurs fautes dans le jeu (6).
Aubay à Duisburg 

Ecureuils : trois choses à savoir sur Cèbio Soukou

Convoqué pour la première fois chez les Ecureuils, le milieu offensif d’Hansa Rostock Cèbio Soukou fera ses débuts  sur la scène internationale, l’occasion pour Bjfoot.com de vous révéler trois choses que vous ne saviez pas sur le futur international béninois.

Entre galère et relance

A 26 piges, il va découvrir la scène internationale sous le maillot des Ecureuils. Soukou est un allemand d’origine béninoise convoqué pour la première fois par Michel Dussuyer dans la liste des 22 Ecureuils retenus pour affronter la Gambie le 17 novembre prochain dans le cadre de la 5e journée des qualifications de la Can Cameroun 2019. Une première cape qu’il ne voyait presque pas venir de sitôt dans sa carrière. Formé à Bochum, il ne perce pas  en équipe première dans le club sa ville natale. Après 11 apparitions dont une seule comme titulaire en équipe réserve en Regionaliga équivalent de la 4e division allemande. A 20 balais il  va se faire un nom sur le tard  au RW Essen dans la même division. En 2012-2013, il pointe une régularité  avec 4 buts en 25 apparitions dont 22 titularisations. Mais la saison suivante il est contraint de rester à carreau. Dix mois d’indisponibilité  suite à une entorse des ligaments en aout 2013.

Après une saison blanche, il revient sur l’exercice 2014-2015 où il  n’aura besoin que de 18 apparitions pour planter 4 buts à nouveau. Cette fois-ci, il enchaîne une seconde saison d’affilée . 3 buts en  13 apparitions suffiront pour le faire basculer en division supérieure. Erzegebirge Aue, le recrute alors en troisième division Allemagne en janvier 2016  contre un chèque de 150 mille euros. Soukou signe deux ans et demi et convainc rapidement dans sa nouvelle équipe en marquant dès sa troisième apparition. Il participe activement  (16 matches, 2 buts) à la montée du club en deuxième division en mai 2016.

Meilleur buteur en club

Dans l’antichambre de la Bundesliga, il a aligne deux saisons 2016-2018.  Une première où il enchaine du temps de jeu 28 matches pour 2 buts. Sur la seconde saison, il est freiné par des blessures au genou et à la cheville, il joue moins. 14 matches mais marque plus 4 buts malgré un exercice en dent de scie. En fin de contrat en juin dernier, il opte pour Hansa Rostock en troisième division. Un choix bien calculé, car le club est dirigé par le coach bulgare Pavel Dotchev, le même qui l’avait fait signer à Erzgebirge en janvier 2016. Viré en février 2017,  Dotchev était en poste à Rostock depuis une année.

Mis en confiance, Soukou revit tant bien que mal avec 5 buts en  11 matches sur 14 possibles en championnat. Si Hansa Rostock est 6e à un seul point du podium c’est aussi parce qu’il est le  meilleur buteur du club.

Soukou est un  joueur de grande stature (1,86m) capable d’évoluer à tous les postes offensifs. Aussi bien dans l’axe ou sur les deux côtés. Il présente un profil dont les Ecureuils ne disposent pas actuellement. Dussuyer le connaîtra davantage pendant le stage à venir, à savoir s’il aura sa première cape en Gambie ?

Absent en club la semaine dernière parce que touché à la cheville,  il devrait être sur pied pour sa première convocation la semaine prochaine.

  Un premier coup pour Dussuyer

Connu pour avoir convaincu certains binationaux comme Emmanuel Imorou ou Michael Poté à rejoindre les Ecureuils il y a huit ans, Michel Dussuyer vient de signer son premier coup pour son deuxième mandat à la tête de l’équipe du Bénin.  En effet le nom de Soukou circulait dans le sillage de la sélection depuis un peu plus d’un an. Avec le concours de son adjoint, Moussa Latoundji et son parcours germanophone qui s’est déplacé pour rencontrer le joueur il y a quelques semaines. Ce dernier a rapidement donné son accord en septembre dernier. Il aura patienté quelques semaines afin d’obtenir son passeport béninois afin d’obtenir le droit d’être convoqué par le pays de son père.

Géraud Viwami

Allemagne : Cèbio Soukou délivre Hansa Rostock !

Buteur de la semaine dernière , Cèbio Soukou (25 ans, 3 matches , 3 buts) poursuit avec son efficacité en ce début de saison avec Hansa Rostock en troisième division allemande. Le milieu offensif germanique d’origine béninoise a marqué sur pénlaty hier  contre Wehen Wiesbaden  le but de la victoire  3-2 dans les arrêts de jeu alors que le score nul 2-2.

Soukou porte son total à 3 buts en autant de journées de compétition. Hansa Rostock est 8e avec 6 points.

G.V.

Allemagne :  Cèbio Soukou porte Hansa Rostock

Gêné par des blessures récurrentes  en deuxième division allemande la saison dernière à Erzgebirge la saison dernière ,  le milieu offensif Cèbio Soukou (25 ans) a repris des couleurs en troisième division avec Hansa Rostock pour cet exercice. Il a acté le héros de la victoire 2-0 des siens ce soir contre l’Eintracht Braunschweig. Le germano-béninois a signé un  doublé (14e et 20e) , ses deux premiers buts de la saison après 2 journées. Hansa Rostock compte 3 points en attendant les autres rencontres de la journée.

Géraud Viwami  

Journal des transferts : le FC Vaduz signe Dossou , Soukou file en D3 allemande , Koukpo suivi par des clubs français , Niort veut prolonger Djigla et Verdon va quitter Bordeaux.

 

Chaque vendredi jusqu’à la fin du mercato estival Bjfoot vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : deux mouvements officialisés celui de l’ailier Jodel Dossou de l’Austria Lustenau (D2 Autriche) vers Fc Vaduz (D2 Suisse) puis le germano-béninois Cèbio Soukou d’Erzgebirge vers Hansa Rostock en Allemagne. En France, Niort (L2) veut prolonger l’ailier David Djigla qui arrive en fin de contrat pendant que deux clubs de Ligue 1 surveillent Koukpo. Enfin à Bordeaux , le défenseur Olivier Verdon ne sera pas conservé à l’issue de la saison.

 

Le FC Vaduz  mise Jodel Dossou

En fin de contrat à l’Austria Lustenau où il a passé les trois dernières saisons l’ailier Jodel Dossou (26 ans, 28 matches, 7 buts en 2017-2018)  s’est engagé pour deux ans avec le FC Vaduz, sociétaire de la deuxième division suisse. L’international béninois découvrira la scène européenne le mois prochain avec son numéro 20 dans le dos car son  nouveau club vainqueur de la coupe de Liechtenstein est qualifié pour les tours préliminaires. Auteur de son meilleur exercice en deuxième division autrichienne, l’ancien joueur des Requins devient la recrue phare du FC Vaduz, 4e cette saison et  qui veut jouer la montée l’année prochaine.

Cèbio Soukou file à Hansa Rostock

Après une saison galère à Erzegebirge qui s’est maintenu à l’issue des barrages en deuxième division allemande, Cebio Soukou (24 ans, 15 matches 3 buts) souvent gêné par des blessures va se relancer en troisième division le milieu offensif germano-béninois portera les couleurs du Hansa Rostock la saison prochaine. Il retrouve une division où il avait déjà évolué en 2015-2016 avec son ancien club avant de connaître la promotion.

deux clubs français suivent Marcellin Koukpo

Il sera peut-être au cœur  de ce mercato des joueurs béninois, l’attaquant Marcellin Koukpo (22 ans) ne devrait pas faire long feu encore au Bénin. Le champion du Bénin 2017 suivi depuis plusieurs mois par des clubs français suscitent désormais l’intérêt de deux clubs français, selon nos informations notamment Toulouse et Lille. Le premier club qui vient de nommer Alain Casanova pour retour dans la ville rose souhaiterait voir l’international béninois dès la reprise. Quant au club nordiste il attend de fixer sa situation financière auprès de la DNCG pour boucler l’arrivée du joueur. On apprend également qu’un de Ligue 2 est  également très chaud et a déjà approché les agents du joueurs pour renseignements. A suivre

Niort veut garder Djigla

En fin de contrat à Niort où  il vient de boucler une troisième saison en Ligue 2 française David Djigla (22 ans, 22 matches, 4 buts)  prend son temps avant de décider pour son avenir. Le club niortais a confirmé par la voix de son président Karim Fradin avoir adressé une proposition de prolongation à l’ailier international béninois qu’il souhaiterais conserver « à tout prix » . Mais on apprend que le club turc de Samuel Eto’o, Konyaspor lui ferait les yeux doux. L’ancien joueur de onze créateurs pour être tenter de découvrir l’élite avec un bon chèque à l’appui.

Verdon ne sera plus bordelais

Il n’aura fait qu’une seule apparition en Ligue 1 sous le maillot bordelais comme le nombre d’année de contrat qu’il avait signé l’été dernier avec Bordeaux. Le défenseur central Olivier Verdon (22 ans) ne sera plus ne Gironde la saison prochaine. La direction du club a annoncé son désir ne pas prolonger le bail de l’international béninois qui  a passé le club de la saison en réserve du club promu en National 2 (10 matches, 4 buts) souvent gêné par des blessures. Il est suivi par quelques clubs de Ligue 2 mais aussi en Belgique et en Grèce.

Géraud Viwami