Le Bénin au tournoi minime de Montaigu

C’est une tradition à Montaigu, à Pâques la ville s’anime au rythme du football, les chocolats prennent la forme du ballon rond et la population se donne rendez-vous au bord des terrains pour encourager les équipes. Cette 38ième édition qui se déroulera du 31 mars au 5 avril 2010 dans les communes de Montaigu, la Guyonnière, Saint Hilaire de Loulay, Saint Georges de Montaigu, La Copechagniere, Saint Gilles de Croix de Vie et Venansault verra les écureuils de moins de 17 ans se frôler à

Le Tournoi de Montaigu est une compétition de football, organisé pour la première fois en 1973 par André Van Den Brink, alors à la tête du FC Montaigu. Le « Mondial Minimes », comme il est souvent appelé, rassemble entre 16 et 30 équipes de jeunes footballeurs de moins de 17 ans, autour de deux challenges : clubs et nations. Le nombre important de fédérations de football représentées, ainsi que le nombre de talents détectés, font de ce rassemblement l’un des plus réputés et visités des tournois de jeunes en Europe. Pour info, ce tournoi a vu passer des joueurs comme Cristiano Ronaldo, Andrea Pirlo, Pavel Nedved, Gheorghe Hagi, Carlos Tevez, Marcel Desailly, Didier Deschamps, Thierry Henry, Karim Benzema, Yoann Gourcuff.

C’est une tradition à Montaigu, à Pâques la ville s’anime au rythme du football, les chocolats prennent la forme du ballon rond et la population se donne rendez-vous au bord des terrains pour encourager les équipes. Cette 38ième édition qui se déroulera du 31 mars au 5 avril 2010 dans les communes de Montaigu, la Guyonnière, Saint Hilaire de Loulay, Saint Georges de Montaigu, La Copechagniere, Saint Gilles de Croix de Vie et Venansault verra les écureuils de moins de 17 ans se frôler à d’autres cadors du monde et s’offrir des possibilités de détection. La délégation béninoise quittera Cotonou le 26 mars à bord d’un vol régulier d’Air France. Dès son arrivée à Nantes, elle se rendra à Vannes où les joueurs vont s’acclimater avant de rejoindre Montaigu le 29 mars 2010 pour un premier choc face à la sélection française. Ci-dessous les résultats du tirage:

Groupe A
France
Portugal
Benin
Emirats Arabes Unis

Groupe B
Ukraine
Angleterre
Gabon
Japon

Les détails sur la sélection béninoise très prochainement sur bjfoot.com….

Poté: L’exploit n’aura pas été pour aujourd’hui

3 minutes de jeu n’auront pas suffi à Poté pr faire décoller Nice au score face à Nancy. Entré à la 90ième minute de jeu (2-2) à la place de Loic Rémy copieusement sifflé à sa sortie, Poté n’aura pas pu faire grand chose que de constater impuissant son équipe se faire dépasser au score par un mordant Nancy. La série de désillusion continue pour Poté et Nice…

Cdf: PSG 3-1 Evian TG sans les béninois

Logique respectée dans ce duel de club béninois dans le cadre des 16e de finale de la coupe de France entre le PSG de Stéphane SESSEGNON et Evian TG dont le milieu et l’attaque carburent à la Mohamed AOUDOU/Djiman KOUKOU. Les parisiens l’emportent par le score de 3 buts à 1 et se hissent au prochain tour. Les béninois, récemment sortis de la CAN étaient trop justes pour ce match. Sessegnon qui était supposé rejoindre le groupe du PSG depuis vendredi sera à coup sûr opérationnel pour la réception de Lyon en prochaine journée de ligue 1. Espérons qu’après le match manqué face à l’Egypte à la CAN il ait faim de …. Lyon.

Et une équipe de moins à la CAN

L’équipe du Togo dont le bus a été mitraillé hier à l’entrée de l’Angola par des rebelles séparatistes de Cabinda s’est finalement retiré de la compétition, par le biais d’un communiqué rendu par son chargé de presse. S’il est vrai que le sport devrait triompher des actes de violence et de terrorisme comme celui dont ils ont été victimes, ce retrait est tout à fait logique, au vu de ce que les joueurs viennent de vivre (3 décès dans leur délégation et plusieurs blessés dont le gardien de but remplacant Kodjovi Obilalé transféré en Afrique du Sud pour s’y faire opérer).
Aux dernières nouvelles, la CAN devrait bel et bien démarrée demain. Reste à savoir si les autres matchs prévus pour la ville de Cabinda seront maintenus dans la ville, ou transférés vers une autre province, auquel cas le calendrier prévu subirait de profondes modifications. Attention toutefois aussi au retrait d’autres formations qui se montreraient solidaires aux éperviers, et surtout à une nouvelle fusillade malgré le renforcement des mesures de sécurité.