Can 2012 : Le bouquet de fin avant la finale…

 Sons, lumières et couleurs

Quatre jongleurs partent de chaque poteau de corner et finissent autour du rond central. L’image se brise peu à peu pour laisser place à l’Afrique, une carte qui vibre au son des tam-tams avec des danseurs qui se succèdent.

Les tableaux s’enchaînent avec les grandes figures de l’histoire de l’Afrique et des visages de braves gens. L’image plus que grandeur nature de Feu Omar Bongo, l’ex-président décédé en 2009  va ensuite surgir pour quelques secondes d’applaudissements du public. Elle précède les drapeaux des deux pays organisateurs.

Les feux d’artifice vont débuter avec un autre tableau très colorés sur fond de voile blanche recouvrant la pelouse.

Place à la nature avec le charme de l’Afrique, et notamment du Gabon à travers monts, vallées et chutes.

Des milliers de figurant, torches en mains, aux sons des tam-tams et feux d’artifice et des lumières colorées vont ensuite défiler sur la pelouse.

 

Hommages aux capitaines

Les photos des 16 capitaines des sélections nationales ayant participé à la Can vont être projetées sur la pelouse pendant une dizaine de secondes.

Et pour finir, les photos de Christopher Katongo et Didier Drogba, capitaines respectivement de la Zambie et de la Côte d’Ivoire, apparaissent sous les applaudissements des supporters des deux pays présents.

Le show va se terminer sur un dernier tableau aux sons d’une chorale et d’une salve de feux d’artifice du haut des deux arches métalliques du stade. Enfin, place au foot et à l’échauffement des deux finalistes.

Aubay à Libreville

 

 

 

 

 

Le bouquet de fin avant la finale…

Sons, lumières et couleurs

Quatre jongleurs partent de chaque poteau de corner et finissent autour du rond central. L’image se brise peu à peu pour laisser place à l’Afrique, une carte qui vibre au son des tam-tams avec des danseurs qui se succèdent.

Les tableaux s’enchaînent avec les grandes figures de l’histoire de l’Afrique et des visages de braves gens. L’image plus que grandeur nature de Feu Omar Bongo, l’ex-président décédé en 2009  va ensuite surgir pour quelques secondes d’applaudissements du public. Elle précède les drapeaux des deux pays organisateurs.

Les feux d’artifice vont débuter avec un autre tableau très colorés sur fond de voile blanche recouvrant la pelouse.

Place à la nature avec le charme de l’Afrique, et notamment du Gabon à travers monts, vallées et chutes.

Des milliers de figurant, torches en mains, aux sons des tam-tams et feux d’artifice et des lumières colorées vont ensuite défiler sur la pelouse.

 

Hommages aux capitaines

Les photos des 16 capitaines des sélections nationales ayant participé à la Can vont être projetées sur la pelouse pendant une dizaine de secondes.

Et pour finir, les photos de Christopher Katongo et Didier Drogba, capitaines respectivement de la Zambie et de la Côte d’Ivoire, apparaissent sous les applaudissements des supporters des deux pays présents.

Le show va se terminer sur un dernier tableau aux sons d’une chorale et d’une salve de feux d’artifice du haut des deux arches métalliques du stade. Enfin, place au foot et à l’échauffement des deux finalistes.

Aubay à Libreville