Journal des Transferts : Montpellier veut lutter pour Mounié , l’Apoel Nicosie officialise Poté,  Goudjo à l’Uss Kraké , Avrankou approche Chitou , ça bouge sur les bancs au Bénin

Chaque vendredi retrouvez les dernières infos sur l’actualité du mercato des joueurs béninois  pendant tout ce mercato estival. Cette semaine, notre dossier est consacré à la situation de l’attaquant de Montpellier Steve Mounié. A un mois de la reprise au Bénin, les clubs locaux s’activent la valse des coaches est lancée , Bruno Goudjo s’est engagé avec l’Uss Kraké. Avrankou Omnisports approche Rachad Chitou et un duel Mambas Noirs – Ayéma pour Emile Enassouan. Enfin à Chypre , l’Apoel Nicosie a officialisé le transfert de Mickael Poté.  

Le dossier :

Montpellier : Mounié l’inévitable départ ?

Après une première saison de haute facture, Steve Mounié (22 ans) pourrait quitter Montpellier même si le président Louis Nicollin n’a pas caché sa volonté de conserver son buteur-maison. En cas d’offre de taille le club risque d’être contraint. Nous avons consacré notre dossier de la semaine au probable inévitable départ de l’attaquant béninois.

 

Meilleur buteur africain de Ligue 1 avec 14 buts , Steve Mounié a confirmé les qualités de finisseur qu’il avait déjà laissé entrevoir en Ligue 2 la saison précédente à Nîmes. Chez les crocodiles, il avait claqué 11 buts avant de revenir de prêt. Pour sa première saison à Montpellier en Ligue 1, Frédéric Hantz l’installe rapidement à la pointe de l’attaque. L’international béninois confirme rapidement au delà de son efficacité devant les buts, il se montre aussi utile par son jeu en pivot et sa capacité à s’appuyer sur ses coéquipiers. Il a surtout profité des beaux services de Ryad Boudebouz qui est son premier fournisseur en passe décisive.

Mounié termine fort la saison avec 14 buts si Montpellier se maintient c’est partie grâce à l’homme qui a marqué 29% des buts de l’équipe.

Un  départ entre 15 et 20 millions  d’euros ?

A 22 piges ses performances sonnent comme de belles promesses, Fulham (D2 Anglaise) l’été dernier était déjà prêt à mettre 8 millions d’euros sur lui mais Montpellier l’a retenu. Le club pourra-t-il avoir la même force pendant ce mercato ?. Nice, Galatasaray, West Brom ont déjà été cités comme clubs intéressés. Le joueur même a confirmé que l’un de ses clubs avait transmis une proposition qui a été repoussée. Cette semaine, le quotidien français l’Equipe a révélé que Lyon, 4e du dernier championnat de France pensait à son profil pour palier le départ annoncé d’Alexandre Lacazette. Marseille en passe de perdre Bafétimbi Gomis proche de Galatasaray peut aussi se pencher sur le cas de Mounié. Pour les clubs hexagonaux Mounié présente l’avantage de connaître le championnat et ne saurait résister à un meilleur challenge sportif que le maintien à Montpellier. Le club héraultais devrait céder si un chèque entre 15 et 20 millions arrive sur la table. Une plus-value considérable pour un joueur formé au club. Comme le résume si bien Mounié himself «  il y a des réalités économique à prendre en compte »

La Gazette

L’Apoel Nicosie officialise Poté

Comme nous l’annoncions depuis plusieurs semaines, Michael Poté (32 ans) signe son retour dans le championnat chypriote, sa venue a été officialisé cette semaine.  Il a été présenté avec son maillot numéro 8. L’attaquant en fin de contrat à l’Adana Demirspor en deuxième division turque s’est engagé pour deux saisons avec l’Apoel Nicosie, champion de Chypre en titre. Poté double meilleur buteur en titre en D2 turque a marqué 47 buts en championnat sur les deux dernières saisons. L’ancien niçois disputera le tour préliminaire de la Ligue des Champions dès le mois prochain.

Uss Kraké  signe Goudjo

Le championnat national devrait reprendre le 8 juillet prochain et les clubs locaux s’activent. Cette semaine, l’USS Kraké a annoncé la nomination de Bruno Goudjo « Adoula »  (Photo) au poste d’entraîneur pour deux saisons. Goudjo fait un retour dans un club où il avait été nommé directeur sportif sous fond de controverse en 2010. Cette fois-ci , l’ancien défenseur des Requins aura les pleins pouvoirs.

A la tête du Mogas lors de la précédente saison disputée au Bénin, il est surtout connu pour son long séjour à la tête d’Avrankou Ominsports.

Chitou vers Avrankou ?

Les verts d’Avrankou qui n’ont pas participé au dernier championnat reviennent sur l’échiquier national. Le club de l’honorable Augustin Ahouanvoebla veut s’offrir un coach de prestige, Rachad Chitou. Ancien gardien des Ecureuils et populaire dans l’Est du pays où il a notamment brillé avec Dragons à ses débuts puis l’Uss Kraké en fin de carrière. Il a été dans le staff de ses deux anciens clubs récemment. Chitou a  confirmé des discussions en cours avec le club et pourrait tenir son premier rôle majeur sur un banc de touche.

Mambas Noir et Ayéma à  la lutte pour Enassouan

Champion du Bénin 2010 en tant qu’adjoint d’Alain Gaspoz puis en 2012 en tant que coach principal à l’Aspac , Emile Enassouan devrait reprendre du service à la reprise du championnat. Entraineur d’Ayéma en 2013, le coach a confirmé la volonté du club qui souhaite le réengager. Pendant ce temps, Mambas Noirs qui fait son retour sur la scène locale aussi s’intéresse fortement au profil du technicien qui devrait rencontrer le président Sylvain Lawson bientôt.

Géraud Viwami

Ligue des champions- tour préliminaire : L’Aspac prêt à relever le défi équato-guinéen

 

Une salle remplie de journalistes et en face, 2 joueurs, Karim Mamam et Vincent Fanou, le coach adjoint Emile Enassouan, intérimaire du titulaire, conseiller aux sports du Dg du Port, Pierre Hinvi et le chef de la division de communication du Port, Sanni Tadjou Dine. La promesse de passer le premier tour est ferme.

Réalisé par Aubay

Emile Enassouan, coach Aspac « Nous sommes chez nous et nous imposerons notre jeu »

« En début de saison, le recrutement n’ayant pas été conséquent, la concurrence a manqué. Avec l’apport de quelques joueurs d’appoint, nous avons commencé à relever la tête. Deux matches durant le stage à Lomé la semaine dernière ajoutés à deux matches de championnat de bonne facture face à Cifas et Kraké et nous sommes désormais sur la bonne dynamique. Il fallait ce stage de Lomé pour cultiver plus de solidarité dans le groupe et faciliter l’intégration des nouveaux.

Nous savons que l’adversaire a 5 internationaux avec un bon défenseur central, un jeune attaquant de 22 ans et un milieu de terrain, tous avec de bons niveaux de jeu. Nous sommes préparés à cela. Nous allons faire notre jeu avec beaucoup de vivacité et imposer le style offensif. Nous sommes chez nous et nous imposerons notre jeu. Nous allons travailler ces derniers jours pour finaliser la tactique de dimanche prochain. La rigueur tactique approfondie reste la base des derniers entraînements. »

Pierre Hinvi « L’Aspac s’engage à passer ce tour »

« Je tiens à préciser que l’entraîneur principal monsieur Alain Gaspoz est allé faire un bilan de santé en Suisse et reviendra bientôt en forme pour poursuivre l’œuvre entamée. Dans cette compétition, nous espérons faire mieux que nos prédécesseurs souvent éliminés au premier tour. L’Aspac s’engage à passer ce tour-là pour porter haut le flambeau du professionnalisme béninois. Nous n’allons pas faire honte au Bénin. Nous sommes capables de vaincre l’équipe équato-guinéenne.

Par rapport à notre adversaire, il faut dire qu’il arrive jeudi et n’est pas en championnat depuis 2 mois et demi. Le Deportivo Mongomo a beaucoup d’étrangers dans son effectif, mais n’a pas la même organisation que l’Aspac. Pour cela, nous avons recruté trois joueurs qui aurait dû être qualifiés n’eût été la lenteur à la fédération en raison d’une mission à l’étranger du chargé des licences. Ces joueurs sont Maxime Singbo, Victor Adigoun et un autre défenseur central venu du Cameroun, de l’Union de Douala (ndlr : Nana Nafiou). Il y a enfin Junior Ellissa dont la situation administrative a été clarifiée. Dans notre préparation, nous avons choisi Lomé parce que c’est le plus près , car étant en championnat, les délais sont courts.»

Sanni Tadjou Dine, chef de la communication « Poursuivre notre investissement pour faire rayonner l’image du port et du Bénin »

« Le Port ne mesurait pas l’ampleur que pourrait prendre son engagement dans le professionnalisme. La saison dernière, après beaucoup d’efforts financiers, la récompense de 3 millions à l’issue du championnat a été en deçà des espérances. Mais face aux attentes, nous avons décidé de poursuivre notre investissement et aller loin pour faire rayonner l’image du port et du Bénin. »

Vincent Fanou, représentant des joueurs

«  Chacun de nous a pris la mesure de l’événement pour porter l’équipe plus haut. Nous allons faire oublier notre 10e place en championnat avec les mauvaises performances actuelles.»

Karim Mamam, représentant des joueurs

« C’est une fierté de participer à cette compétition, car ceci n’est pas donné à tout le monde et nous sommes motivés pour aller loin.»

Réalisé par Aubay

Emile Enassouan, coach Aspac « Nous sommes chez nous et nous imposerons notre jeu »

 

« En début de saison, le recrutement n’ayant pas été conséquent, la concurrence a manqué. Avec l’apport de quelques joueurs d’appoint, nous avons commencé à relever la tête. Deux matches durant le stage à Lomé la semaine dernière ajoutés à deux matches de championnat de bonne facture face à Cifas et Kraké et nous sommes désormais sur la bonne dynamique. Il fallait ce stage de Lomé pour cultiver plus de solidarité dans le groupe et faciliter l’intégration des nouveaux.

Nous savons que l’adversaire a 5 internationaux avec un bon défenseur central, un jeune attaquant de 22 ans et un milieu de terrain, tous avec de bons niveaux de jeu. Nous sommes préparés à cela. Nous allons faire notre jeu avec beaucoup de vivacité et imposer le style offensif. Nous sommes chez nous et nous imposerons notre jeu. Nous allons travailler ces derniers jours pour finaliser la tactique de dimanche prochain. La rigueur tactique approfondie reste la base des derniers entraînements. »