Transfert : Rock Ayité s’engage avec Sunshine Stars

Mis à l’essai depuis quelques jours, le défenseur Rock Durand Ayité s’est engagé  avec Sunshine Stars (17e) jusqu’à la fin de la saison nigériane dimanche dernier. Après Fc Cape Town en Afrique du Sud et Curepipe en Ile Maurice, le colosse connaîtra sa troisième expérience hors des frontières béninoises. A noter qu’il dispose également d’une option de prolongation d’une année.

Géraud Viwami

Transfert : Tossavi et  Ayité mis à l’essai à Sunshine Stars.

En quête de renforts défensifs , Sunshine Stars , 17e et premier relégable en première division nigériane a mis à l’essai cette semaine deux défenseurs centraux internationaux béninois. Il s’agit de l’ancien capitaine d’Avrankou Omnisports formé à l’Asec d’Abidjan , Eric Tossavi (23 ans) et Rock, Durand Ayité (23 ans,photo) ancien de l’As Tonnerre et passé le championnat mauricien à Curepipe il y a deux saisons. A suivre.

Transfert : Durand Rock en île Maurice

Non ! Il n’est pas en vacances, mais il joue dans le tout nouveau championnat professionnel mauricien. Quelques mois après son départ du FC Cape Town (D2 Afrique du Sud), le défenseur ou milieu international béninois Durand Rock Ayité (21 ans) s’est engagé avec Curepipe Starlight Sport Club pour une saison. Il devient le premier béninois a évolué dans ce championnat. Considéré comme une recrue phare, il a rapidement été promu capitaine de son équipe. Après  sept journées de compétition ils sont 3e avec 14 points.

Géraud Viwami

D1: Aspac -Tonnerres 1-0, les portuaires envoient un signal à la concurrence.

  Samedi, dernier  le lancement du championnat national de transition a eu lieu au stade René Pleven d’Akpakpa. L’Aspac champion en 2010, s’est imposé sans grands efforts 1-0 devant Tonnerres. 

Temps ensoleillé, une bonne mobilisation du public qui a juste rempli la tribune officielle même si l’entrée était gratuite. Une pelouse qui aura attendu huit mois de crise pour accueillir un match de championnat nationale de première division. Et pour compléter ce décor qui sentait  « le rachat » des dirigeants, la présence du ministre des sports qui d’ailleurs prononcé un discours solennelle en guise de lancement. On pourrait en retenir ceci «  On a déjà eu un championnat, qui  a été d’un niveau honorable, nous espérons que celui-ci aussi sera à la hauteur » Le défi est bien lancé.

Sur le terrain les joueurs font leurs entrées. Avec à peine quatre semaines de préparation, on ne s’attendait pas à voir un match de grosse facture. Tonnerres, est encore en plein recrutement donc sans véritable homogénéité. C’est l’Aspac qui a logiquement  le plus pris des initiatives même, l’équipe était parfois trop statique. La première occasion du match arrive à la 5e, Hassane Sako , puis Bouraima Moukaila manque de peu , de reprendre un coup franc de Affisou Fayémi. Les portuaires vont se faire peur à la 16e, suite à une perte de balle du défenseur central Hassane  Sako, dans ses 30 mètres. Malheureusement pour les visiteurs, Dieudonné Flacandji n’ira pas loin.

La meilleure occasion de cette période est à mettre à l’actif de l’Aspac une vraie action d’école de football. Tout part d’Hubert Atchègo, dans ses trente mètres, il élimine son vis-à-vis d’un superbe contrôle puis écarte sur Adam Wahidi complètement à droite. Il renverse le jeu  à gauche sur Jonhson Onwuka dans les seize mètres, qui fixe son défenseur et enveloppe le ballon, mais Isaac Nato Ado  sort la parade qu’il faut.

Score nul et vierge à la pause.

A la reprise, les portuaires accentuent leurs dominations même s’ils manquent de fraicheur. Tout comme l’As Tonnerres qui aura tenu le nul jusqu’à la 75e. Wahidi Adam sert Bouraima Moukaila dans la surface de réparation, la défense étant absente, il marque du plat du pied 1-0.

Derrière, Tonnerres n’en pouvait plus et l’Aspac aura gaspillé des occasions de creuser l’écart comme celle d’Adam Wahidi à la 82e, alors Nato Ado était presque battu.

Score finale 1-0, le jeu n’aura pas été fameux mais au delà ça, le simple fait de rependre réjouit déjà.

Géraud Viwami

Equipes alignées

Aspac :

Alignés:

S.Allagbé – V. Fanou, H. Sako, A. Kassa, L. Fousséni- A. Fayémi (V.Adigoun 53e), H. Atchègo, G. Yolou- A. Wahidi, M. Bouraima , J. Onwuka (A.Sakibou 73e).

Non entrés : W. Salami, C. Adjé, D. Bissiriou, M. Assane

As Tonnerres :

Alignés :

  1. A.    Nato- J. Adjavon,C. Chimenzié,G. Amara, R. Kiki, E. Tchibozo (E. Joseph 49e), S. Traoré, D. Flacandji, A. Agbossou (L.Gheteme 49e), D. Ayité, F. Agossou

Non entrés : A. Ismaël, J. Kiki,

 

 

 

 

Durand Rock Ayité à l’Aspac !

 

Espoirs de Savalou est descendu en Ligue2, mais l’international espoir Durand Rock Ayité, lui, est sur le point de signer à l’Aspac.

En effet, le joueur qui appartient au centre Tanéka qui l’avait prêté à Espoir de Savalou. L’exercice étant fini, les accords entre Tanéka et Aspac restant en vigueur, le joueur a une voie royale pour rejoindre le club champion.

Pour une fois, c’est un joueur parti d’un club appartenant à Ajavon qui parvient à se faire engager dans une équipe hors du champ d’influence. C’est un pied de nez pour ceux qui espéraient le récupérer au Cifas. Ceci est un cas particulier qui arrange bien les affaires de l’équipe portuaire. La concurrence s’annonce rude avec capitaine Fanou et le solide roc salomon Junior dans l’axe de la défense.