Bjfoot Awards 2018 : Prix Médard Zanou (meilleur espoir) , les nommés sont…

Bjfoot.com dévoile les nommés des Bjfoot Awards 2018. Vous pouvez voter sur l’onglet réservé à la Une du site. Vos choix compteront pour 50% dans le verdict final. Voici les nommés pour le prix  Médard Zanou (Meilleur Espoir – 23 ans). 

  • Meilleur espoir « Prix Médard Zanou »

Marcellin Koukpo  22 ans (Hammam-Lif/Tunisie)

Convaincant sur la scène africaine où il s’est révélé comme un précieux buteur aux Buffles FC, il file en Tunisie l’été dernier puis enchaîne des performances encourageantes. Entre temps il est devenu régulier en sélection A. Présenté comme un des plus gros espoirs du foot béninois, il est sur une pente ascendante. Belle progression.

Dieu Donné Noumonvi  17 ans (Salitas / Burkina Faso)

Exilé trop tôt, il perce au pays des hommes intègres dans l’un des centres les plus ambitieux d’Afrique actuellement. Joueur offensif polyvalent et créatif, il fait partie des rares jeunes promus en équipe fanion. Il vient de multiplier deux stages au Standard de Liège en Belgique en attendant d’être majeur. Il aussi connu les U20 béninois.  Pépite.

Arnaud Acakpo 19 ans (Semassi/Togo) 

Défenseur au profil rare il représente ce qu’on pourrait appeler un pur produit de la formation béninoise. Passé 4 saisons durant par Alodo Sports, à 18 ans il a réalisé un bond en signant chez un géant dans le championnat togolais voisin. Indiscutable chez les Guerriers de Tchaoudjo, le défenseur puissant et complet suivi par plusieurs observateurs. Il fait penser au sénégalais Khalidou Koulibaly. Promesse.

Meilleur espoir (Prix Médard Zanou)

View Results

Loading ... Loading ...

LA REDACTION         

Ecureuils U20 : trois choses à savoir avec la réception du Ghana

Battus à Cape Coast 3-1, la semaine dernière en match aller du dernier tour des qualifications de la Can U20 Niger 2019, les Ecureuils reçoivent demain au stade René Pleven de Cotonou les Blacks Satellites du Ghana pour un match retour où un succès par au moins deux buts d’écarts sans encaisser serait le scénario idéal pour passer. Bjfoot.com vous détaille trois choses à savoir avant le match.

 

Briser le signe indien et faire comme en 2012

Pour accéder à la Can junior  Algérie 2013 le Bénin avait signé l’exploit de sortir la Côte d’ivoire au second tour puis le Sénégal au dernier tour. Renverser de grandes nations n’est pas une nouveauté béninoise mais il faut reconnaître la complexité de la mission surtout après une défaite 3-1 à l’extérieur. L’unique but marqué à l’extérieur par Saliou Sacca à Cape Coast demeure un motif d’espoir car une victoire 2-0 comme face à la Gambie lors du précédent tour sera largement suffisant pour être chez le voisin sahélien l’année prochaine. Sur les trois dernières confrontations en matches officiels entre U20 béninois et ghanéens , ces derniers ont l’avantage avec un carton plein , trois victoires.

Pour espérer , il faut relever la tête et s’inspirer de l’exploit de l’équipe fanion tombeur du Ghana, vice-champion d’Afrique 2010 , futur quart de finaliste à la Coupe du Monde 2010 invaincu avec ses buts inviolés jusqu’à l’ultime journée avant le déplacement du stade Mathieu Kérékou de Cotonou. Personne n’a oublié le but tardif et précieux de Mohamed Aoudou qui a qualifié le Bénin pour sa dernière Can  en Angola 2010.

 Gomez probablement rétabli, Noumonvi de retour

Absent des 18 à l’aller le retour du capitaine Chabel Gomez  est fortement espéré. Souffrant de sa cheville, le milieu offensif d’ESAE est attendu pour apporter une plus-value en termes d’expérience et de créativité dans les trente mètres adverses après une semaine de travail plutôt encourageante voire rassurante.

Absent aussi à l’aller , DieuDonné Noumonvi a fait son retour dans le groupe cette semaine, l’attaquant polyvalent de Salitas (Burkina Faso) qui était en essai à La Gantoise puis au Standard de Liège en Belgique plutôt est aussi espéré pour faire la différence. Seul bémol , l’attaquant double buteur contre  la Gambie Samson Akinyola ne sera pas aligné , il ne semble pas être en pleine possession de ses moyens physiques.

Danso , le danger

Le danger c’est lui , auteur d’un doublé salvateur à l’aller ,  Richard Danso sera l’homme à surveiller. L’ailier gauche doué à 17 piges seulement , il faisait partie de la génération des U17 qui était à la Can au Gabon puis  au  Mondial en Inde  où il compte 9 capes pour 2 buts.

Auteur de 3 buts en 14 apparitions avant l’arrêt du championnat ghannéen suite à la crise à la fédération , l’attaquant de Wafa suscite déjà des convoitises notamment en Norvège et pourrait être le bourreau des Ecureuils à nouveau demain.

Géraud Viwami