Gabon : Rohr et Ovono parlent de la victoire des Panthères

 

Rohr, coach du Gabon « Aujourd’hui on a fait un premier pas et il reste encore deux pas à faire »

Il faut regarder vers l’avant. On a fait des matches de préparation pour permettre aux joueurs de mieux se trouver sur le terrain. On a également inséré de jeunes joueurs. Il y a beaucoup de joueurs locaux et j’espère qu’ils vont se faire remarquer par les observateurs pour passer le cap du professionnalisme.  Aujourd’hui on a fait un premier pas et il reste encore deux pas à faire pour passer au prochain tour. On sait que ça va être difficile.

Nous aurons à nous préparer pour jouer contre le Maroc qui pour moi est une des meilleures équipes du tournoi. Nous n’avons pas eu de blessure et pas de carton non plus aujourd’hui, et l’équipe a bien joué. J’espère que ça va continuer.

J’ai toujours eu confiance en les joueurs qui font partie des 23. Ce fut un choix difficile. Maintenant, on a emmagasiné un maximum de forces pour faire face à la pression de la compétition. Il faut juste qu’on continue sur cette lancée. »

 

 

Didier Ovono, gardien de buts et capitaine du Gabon

Dans le jeu, je demandais à ma défense de se calmer, parce que Maazou je le connais, c’est un joueur très dangereux, j’ai eu à jouer contre lui quand il était à Monaco. Je parlais beaucoup plus que d’habitude d’autant qu’on a perdu un joueur en défense et qu’il fallait communiquer avec le nouveau. On avait deux buts d’avance et il fallait qu’on calme le jeu.

Propos recueillis par Aubay à Libreville

Groupe C / Gabon – Niger 2-0 : Les Panthères bouffent le Mena

 

 

Une ambiance de fête pour l’ouverture cette fois-ci au Gabon de la Can avec le groupe C de Libreville. Face au Niger, le Gabon n’a pas tremblé, s’imposant avec la manière après deux buts d’Aubameyang et Nguéma inscrits en première période.

Aubay, à Libreville

 

Chicoto stoppe net Eric Mouloungui à l’entrée de la surface (2e) Mais le Gabon va revenir à la charge et obtenir un premier corner (4e).

La partie s’enlise quelque peu en milieu de terrain avec un léger avantage pour le Gabon par Moubamba qui va frapper fort sans réussir à cadrer, à l’entrée des  16 mètres (9e).

Le Niger parvient enfin à combiner, mais la frappe d’Issoufou Alhassane à ras de terre n’est pas puissante pour inquiéter Ovono (14e).

Le Gabon revient de plus en plus dans les 16 mètres nigériens, et Eric Mouloungui va avoir l’occasion de frapper, mais il est contré dans la surface (17e).

Aubameyang ! Il récupère un centre au second poteau, contrôle, et frappe ! Daouda avait bien réduit son angle et repoussé le tir du gabonais (18e).

 

 

Pierre Emerick Aubameyang ouvre la marque

Une action encore bien construite du côté gabonais laisse de marbre la défense nigérienne. Longue ouverture pour Nguema qui centre au second poteau sur Aubameyang  qui place son coup de tête dans l’angle fermé. Daouda avait manqué sa sortie. (1-0 ; 31e).

Longue balle nigérienne qui met quelque peu en difficulté la défense gabonaise, mais Ovono quitte ses buts et vient couvrir le ballon (37e).

Moussa Maazou Ouwo parviengt enfin à se mettre en évidence face à Ecuélé Manga. Il centre et obtient un précieux corner repoussé (42e). Un deuxième corner est repoussé à 3 reprises par la défense gabonaise pour une contre-attaque (43e).

Mais le Niger va revenir à la charge et se procurer un deuxième corner, sans danger pour le Gabon (45e).

 

Ondo Nguema assène un 2e but au Niger

Le Niger va pourtant subir  un nouveau revers après ce semblant de réveil.

Cette fois-ci c’est sur le flanc gauche que ça se passe avec Moussono qui centre idéalement devant les buts nigériens. Aubameyang place une première tête repoussée dans les pieds de son partenaire Stéphane Ondo Nguema (2-0 ; 45+1). Les rôles sont inversés entre le passeur du premier but et son buteur.

La réaction nigérienne intervient sur une frappe d’Issoufou Boubacar des 30 mètres. Ovono capte bien et rassure les siens avant la pause.

 

Le Niger finit à 10 après avoir épuisé ses changements

Le Gabon place quelques offensives en début de partie, sans plus.

Le Niger place quelques incursions avec Maazou Ouwo contré par Moussono pour un corner sans suite (61e).

Aubameyang ! Il récupère presque le centre, mais le drapeau s’élève alors que l’attaquant gabonais était à 3 mètres des buts nigériens. (66e).

La blessure de Moutari Amadou laisse le Niger à 10 pour finir le match. C’est un fait de match dû aux changements trop vite opérés par le staff nigérien.

Maazou Ouwo ! Enfin en tête à tête avec Ovono, la tête de l’attaquant nigérien est repoussée par le gardien gabonais (78e). Le Niger avait un bon coup à jouer.

Aubameyang trop perso récupère un ballon raté par la défense et tente sa frappe des 25 mètres sous les yeux de Mouloungui mieux placé.

Mouloungui alerte Cousin taclé par Chicoto, mais l’arbitre laisse couler…(87e). Mbanangoye lance Cousin sur le flanc gauche. Ce dernier centre sur Mouloungui qui manque sa reprise dans les 6 mètres sous la menace d’un adversaire (90e).

 

Encadré

Feuille de match

 

Stade de l’Amitié de Libreville

Gabon-Niger 2-0

Arbitre : Eddy Maillet (Seychelles)

Les buts : 31e Pierre Emerick Aubameyang ; 45e +1Stéphane Nguéma

 

Avertissements : Niger, Issoufou Alhassane ; Gabon : Stéphane Nguema

Les équipes

Gabon

1 Didier Ovono ; 3 Edmond Mouélé, 4 Ekwa Ebanega ; 5 Manga Ecuele, 7 Stéphane Ondo Nguema, 9 Pierre Emerick Aubameyang, 11 Eric Mouloungui, 14 Levy Clément Madinda, 15André Poko Biyogo, 18 Cédric Moubamba, 22 Charly Moussono Moussono

 

Niger

16 Kassaly Daouda, 2 Moussa Maazou Ouwo, 3 Karim Lancina, 4 Kader Amadou, 6 Idrissa Laouali, 10talatou Djibo Boubacar, 11 Issoufou Alhassane, 13 Mohamed Chicoto, 14 Issoufou Boubacar, 15 Johan Sulliman Mazadou

 

Remplacements

 

Niger

Alhassane sort, Seydou Yacouba entre (44e)

Issoufou Boubacar sort, Jimmy Bulus entre (57e)

Talatou Djibo Boubacar sort, Moutari Amadou entre (64e)

 

Gabon

Stéphane Nguéma sort, Bruno Mbanangoye entre (75e)

Pierre Emerick Aubameyang sort, Daniel Cousin entre (84e)

André Biyogo sort, Lloyd Palun entre (90e+1)