Perf’ des béninois :  Mounié porte Montpellier , Kiki passeur

 Retrouvez chaque lundi le maximum  d’infos  sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une : On retiendra le doublé essentiel de Steve Mounié qui a assuré la victoire de Montpellier et la passe décisive de David Kiki avec Niort. Point global.

 

Top : Kiki passeur, Mounié buteur

Il a été le premier à s’illustrer, vendredi soir en Ligue 2 française avec Niort face à Bourg-en-Bresse, David Kiki (23 ans), titulaire a été tranchant dans un ce match prolifique et fou (3-2).Mené 2-0 à un quart d’heure de la fin, Niort va renverser ses visiteurs,  l’arrière gauche béninois a été passeur décisif sur la réduction du score de d’Adrien Dabasse (76e). Titulaire dans les buts Saturnin Allagbé a sorti une parade qui a maintenu les siens dans le match quelques minutes avant l’incroyable remontée des siens. (72e)

Il a confirmé encore plus samedi dernier  sa montée en puissance cette saison , Steve Mounié ( 22 ans) a été l’artisan principale de la victoire de Montpellier devant Bastia en signant un  doublé à l’occasion de la 23e journée de Ligue française. L’international béninois a ouvert le score en reprenant à la retombée un coup franc de Ryad Boudebouz (17e)  puis a donné la victoire sur un second but très classe d’un petit extérieur tranquille dans la surface. Mounié, meilleur buteur héraultais avec 8 réalisations, c’était son deuxième doublé de la saison.

Au Nigéria , Nassarawa United de l’attaquant Antonin Oussou (23 ans) et Plateau United du défenseur international Junior Salomon (30 ans) se sont neutralisé 0-0 dans le duel bénino-béninois du week-end.

.

A noter  les attaquants Frédéric Gounongbé  (Cardiff), Rudy Gestede (M’Boro)  et les défenseurs Moise Adilehou (AO Kerkrya)  et  Emmanuel Imorou (Caen) sont restés sur le banc de touche sans entrer en jeu.

La vidéo :  Le doublé de Mounié

Géraud Viwami

 

 

LE TABLEAU DES STATS

 

Angleterre

 

League Two (D4)-  J29

Accrington Stanley – Notts County  2-0

Titulaire : Romuald Boco, milieu offensif, 90 minutes  (Accrington)

Stat : 24 matches  / 6 buts

Classement : 219e  /24 : Accrington 27 points

Belgique

D2 –J11 (2e phase)

Union Saint-Gilloise  – Antwerp 1-1

Titulaire : Yannick Aguémon, milieu offensif, 90 minutes (Saint-Gilloise)

Stats  : 24 matches / 4 buts

Classement : 6e / 8: Saint-Gilloise 11 points.

 

Ethiopie

D1-J15

AK Kenema – Ethiopian Coffee

Titulaire : Harriston Hessou , gardien , (Ethiopia Coffee)

Stat : Hessou  13 matches, 6 sans encaisser

Classement : 5e/16 : Ethiopia Coffee  24  points

 

 

France

Ligue 1- J23

Montpellier – Bastia   2-1

Titulaire : Steve Mounié, attaquant 81 minutes, Stéphane Sèssegnon, milieu offensif, 90 minutes (Montpellier)

Buts : Mounié  17e et 64e minute

Stats  : Mounié 20 matches , 8 buts , Sèssegnon 13 matches , 1 but

Classement : 13e /20 : Montpellier 26 points

 

Guingamp – Caen  0-1

Titulaire : Jordan Adéoti, défense centrale, 90 minutes. (Caen)

Stat : 16  matches

Classement : 15e/20 : Caen 25 points.

 

Ligue 2

J23

Niort – Bourg-en-Bresse 3-2

Titulaire : Saturnin Allagbé, gardien ,90 minutes.  David Kiki, arrière gauche, 90 minutes, David Djigla , 63  minutes  (Niort)

Stat : Allagbé 23 matches, 6 clean sheet,  Kiki  17 matches, 2 passes décisives et 1 but, Djigla 19  matches, 2 buts

Classement : 9e /20: Niort  33 points.

 

Nîmes –  Amiens 1-2

Titulaire: Khaled Adénon défenseur central,  (Amiens), ,

Stats : Adénon  21 matches.

Classement : 6e  /18 : Amiens 35  points

 

Lens – Troyes  0-0

Titulaires : –Djiman Koukou , milieu défensif , 90 minutes (Lens)

Entré en jeu : Jonathan  Tinhan, attaquant  67e  minute (Troyes)

Stat : Tinhan 22 matches/ 8  buts – Koukou 9 matches

Classement : 4e/20 : Lens 36 points. 5e/20 : Troyes  36 points

 

Le Havre  – Valenciennes   0-0

Titulaire : Fabien Farnolle, gardien, 90 minutes (Le Havre)

Stats  : Farnolle 18 matches/ 8 matches sans encaisser

Classement : 15e /20 : Havre  29 points

 

Strasbourg  – Gazélec Ajaccio 2-0

Titulaire : Cédric Hountondji , défenseur central,  90 minutes.  (Gazélec Ajaccio)

Stats  : Hountondji 21  matches

Classement :11e /20 : Gazélec Ajaccio 31 points

Nigéria

D1-J6

Nassarawa United – Plateau  United 0-0

Titulaire : Junior Salomon, défenseur central, 90 minutes, (Plateau United)

Entré en jeu : Antonin Oussou, attaquant, 47e minute (Nassarawa United)

Stat : Salomon 1 match, Oussou 3 matches

Classement : 1er /20 : Plateau  Utd 14 points, 15e /20 : Nassarawa Utd 6 points

 

Sunshine Stars – MFM 0-1

Entré en jeu: Giscard Tchato , milieu, 51e minute (MFM)

Stat : Tchato 2 matches / 1 but

Classement : 2e/20 : MFM  13  points

 

Akwa  United – Remo Stars 1-0

Titulaire : Paterne Counou , défenseur central, 90 minutes, (Akwa)

Stat  : Counou, 1 match

Classement : 19e/20 : Akwa  6 points

Niger – J11

US Garde Nationale – Urana Fc  2-0

Titulaire : Said Radji , arrière droit , 65 minutes  (US GN)

Classement :   2e/14 : US Garde Nationale 21 points.

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi 

 

 

 

 

Niort: Kiki retenu dans l’équipe type de France Football

Impeccable sur son côté gauche face à Amiens (2-2) vendredi dernier , David Kiki (23 ans) de Niort figure dans l’équipe type de la journée retenue par le magazine hexagonal France Football pour le compte de la 21e journée de Ligue 2 française. L’arrière gauche a été un avec 6 sur 10 mérité. Kiki enchaînait ainsi sa quinzième titularisation d’affilée en championnat où il a deja marqué une fois cette saison.

Géraud Viwami 

Bjfoot Awards 2016: les nominés pour le prix « Médard Zanou » (meilleur espoir)

Cette semaine, Bjfoot.com dévoile les nominés pour la 3e édition des Bjfoot Awards  qui récompense les performances des acteurs du foot béninois sur l’année civile. Voici les nominés dans la catégorie du prix Médard Zanou qui récompense le meilleur espoir de l’année, le joueur béninois le plus prometteur âgé de  de 23 ans maximum.*

Meilleur espoir, prix Medard Zanou

 

Richard Bakary, Southampton (19 ans) 

Apparu contre toute attente dans le sillage de la sélection en septembre dernier, il est passé pro à Southampton où il a signé un bail de 3 ans. Pour un espoir béninois c’est quand même une sacrée performance à confirmer évidemment dans les années à venir puisqu’il joue toujours avec les U21 des Saints.

David Kiki (23 ans), Niort (France)

Il a fait mieux que d’apprendre dans le monde professionnel avec les chamois, l’arrière gauche a mis tout le monde d’accord dans l’Hexagone mais aussi au Bénin. Il a rendu des copies très propres sous le maillot national à l’image de sa saison correcte. Il poursuit sur sa lancée pour cet exercice et confirme qu’on peut compter sur lui à l’avenir puisqu’il a été récemment prolongé par son club. Une année convaincante.

Steve Mounié (22 ans), Montpellier (France)

Il cumule quinze but sur l’année civile dont  six buts en Ligue 1 cette saison. Prêté la saison dernière à Nîmes (L2), l’attaquant a carrément franchi un palier dans son jeu au-delà de ses statistiques très prometteuses pour un garçon de 22 printemps. Il signe en plus un bon début de saison en Ligue 1 avec son club formateur. Les clubs anglais ont déjà un œil sur lui et c’est de bonne augure pour le natif de Parakou qui a aussi ouvert son compteur international avec les Ecureuils en mars dernier. Une année bien remplie.

Meilleur espoir 2016, prix Medard Zanou

  • Richard Bakary, Southampton (19 ans) (49%, 1 817 Votes)
  • Steve Mounié (22 ans), Montpellier (France) (43%, 1 601 Votes)
  • David Kiki (21 ans), Niort (France) (7%, 274 Votes)

Total Voters: 3 692

Loading ... Loading ...

La rédaction 

Coupe de France-7e tour : Djigla qualifie Niort

Niort faisait ce soir son entrée en lice en coupe de France. Opposés aux amateurs du Stade Montois, les chamois ont pu compter sur leur héros du moment David Djigla. Alors que le score était d’un but partout, l’ailier international béninois a marqué le but de la victoire à la 84e minute. L’ancien bordelais a bien repris un centre de Zackarie Grich. Score final 2-1.  Tirage au sort du 8e tour le 15 novembre prochain. A noter que David Kiki était aussi titulaire sur le coté gauche de la défense, Saturnin Allagbé quant à lui était remplaçant.

Géraud Viwami

France-L2-J14 : Djigla buteur, Allagbé brille

Niort a poursuivi sur sa belle série contre Sochaux ce soir à domicile avec un succès 2-0. David Djigla a inscrit le deuxième but des siens à la 43e minute d’une reprise du gauche. Son deuxième but de la saison. Quant à David Kiki , il était titulaire sur le côté gauche de la défense tout comme Saturnin Allagbé dans les buts. Le gardien béninois a été encore décisif ce soir en sortant des arrêts décisifs notamment à la 53e , 58e et 90e  minute.  Il a signé son sixième match de la saison sans encaisser et Niort remonte à la 9e place avec 20 points.  A noter que Djigla a été remplacé à la 84e minute et Allagbé a écopé d’un carton jaune à la 83e minute suite une provocation de l’attaquant sochalien Thuram.

Géraud Viwami

Niort : Kiki « montrer que je mérite d’être là »

Passé titulaire depuis sept rencontres sur le côté gauche de la défense niortaise , David Kiki poursuit son ascension en Ligue 2 française et surfe sur la bonne vague de son club actuellement.  Impliqué sur un but et passeur décisif, l’international béninois s’est confié à nos confrères d’Est Républicain avant le déplacement à Sochaux demain soir pour le compte de la 13e journée de championnat.

 

David Kiki, a-t-on raison de dire que Sochaux vient vous rendre visite au mauvais moment ?

Je ne sais pas si vous avez raison ! C’est vrai qu’en ce moment on est bien. À nous de continuer comme ça et de poursuivre cette belle série.

Cinq victoires, deux nuls pour une seule défaite depuis septembre. Elle vous a permis de sortir de l’ornière. Vous voilà 12e.

Dès le départ, on savait que notre groupe était fait pour jouer au ballon. Mais cela a mis du temps pour prendre, pour que le coach passe son message et ses principes. En ce moment tout nous réussit, on se donne aussi beaucoup plus que d’habitude. Chaque match qui arrive, on le joue à fond, comme une finale. On ne se pose plus de question. La confiance est là. Quand on peut gagner 4-0 comme on vient de le faire à Auxerre, ça veut dire que la qualité est là et qu’en plus on est soudés.

C’est à votre image. Vous êtes titulaire depuis la 8e journée, avez marqué et déjà adressé une passe décisive…

Attention ! Mon rôle N° 1, c’est défendre, être solide dans mon couloir comme le coach me le demande. Le but contre VA et la passe décisive que j’ai pu donner dans le match d’après, c’est du bonus. Du passé aussi ! Aujourd’hui, je me dis juste : comment faire pour le refaire. Je suis en pleine forme. Dans une période où toutes les choses vous semblent plus faciles et il faut que ça serve à l’équipe.

Comment évaluez-vous Sochaux en ce moment ?

Pour moi, ils ne sont pas dans une mauvaise passe. Ils viennent juste de perdre un match contre Strasbourg. Ce ne sont pas trois défaites d’affilée. Ils ont des certitudes et, nous, notre confiance. Il faut rester intelligent et ne pas croire que tout va rouler parce qu’on vient de faire une démonstration à l’extérieur. Si on pense ça, on va être surpris par Sochaux.

Vous redoutez une réaction ?

Tout va très vite dans cette Ligue 2. Il faut rester les pieds sur terre. On sait très bien que Sochaux va nous emmener sur un match difficile. Il faut bien se préparer.

Vous pouvez dépasser Sochaux si vous gagnez ?

On l’a vu. Cela faisait un long moment que le club n’avait pas enchaîné autant de victoires. Ce serait bien pour tout le monde d’aller plus haut. Mais je le répète, ça va être compliqué. Je connais tous les Sochaliens. C’est une équipe de qualité, capable de tout. En fait, si on réfléchit bien, ça va être un match piège pour les deux…

À Niort de qui doit-on se méfier, à part vous ?

(Rires). De tout le monde ! Si Niort gagne ce n’est pas grâce à quelqu’un en particulier. C’est le travail d’un groupe. L’équipe marche par sa cohésion.

Vous êtes épanoui à Niort ?

En début de saison c’était compliqué pour moi. Je ne jouais pas trop. Après, je ne sais pas, si le coach a compris un truc, mais il m’a donné ma chance et je l’ai saisie. Depuis on gagne et ça me profite. C’est le football. Quand tu ne joues pas la vie va moins bien. Là, vu que je joue, tout est super, je me plais ici. Je me bats tous les week-ends pour montrer que je mérite d’être là…

Source : Recueilli par François DIDION pour Est Republicain

Perf’ des béninois : Kiki décisif, Allagbé brille et Poté poursuit sur sa lancée 

Retrouvez chaque lundi le maximum  d’infos  sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une : Michael Poté (Adana Demirspor)  a confirmé sa bonne forme du moment en offrant la victoire aux siens. Enfin, David Kiki (Niort) a été passeur décisif et Saturnin Allagbé  (Niort) aussi a brillé en stoppant un pénalty. Point global.

 

Les Tops : Allagbé et Kiki décisifs , Poté aussi

Vendredi, en  France, en Ligue 2 , Niort a brillé grâce à ses béninois.  L’arrière gauche, David Kiki  a été passeur décisif sur le deuxième but des siens.  En bonne forme, le gardien Saturnin Allagbé a été le sauveur des siens en stoppant un pénalty de Diaw à la 48e minute. Niort s’est finalement imposé 2-1 et peut remercier ses internationaux béninois.

En Turquie, Michael Poté en offert un précieux succès à l’Adana Demirspor en marquant sur l’unique but match contre Elagzispor sur pénalty juste avant la pause. Son cinquième bijou de la saison.

A noter également le cinquième match de Fabien Farnolle sans encaisser en dix matches joués en Ligue 2 française avec Le Havre.

 

Ils n’ont pas joué

Blessé Emmanuel Imorou (Caen) souffre du dos et n’était dans le groupe. David Djigla (Niort) était sur le banc contre Clermont mais il n’est pas entré en jeu.   Quant à Frédéric Gounongbé (Cardiff), Djiman koukou (RC Lens, Cédric Hountondji (Gazélec Ajaccio) et  Babatoundé Bello (Spartak Trnava), ils n’étaient pas dans le groupe.

La vidéo : la passe décisive de Kiki et l’arrêt d’Allagbé

http://www.chamoisniortais.fr/actualites/2016/10/22/chamois-clermont-resume-video-3/

Géraud Viwami

LE TABLEAU DES STATS

 

Algérie

D1-J8

CR Belouizdad – USM Bel Abbès 0-1

Titulaire : Mohamed Aoudou, attaquant, 90  minutes (CRB)

Stat : 7 matches / 1  but

Classement : 13e  /16 : CR Belouizdad 7 points

Angleterre

Championship (D2)- J14

Aston  Villa – Fulham 1-0

Titulaire : Rudy Gestede, attaquant, 55  minutes (Aston Villa)

Stat : 11 matches  /3 buts

Classement : 16/20 : Aston Villa 17 points

 

 

League Two (D4)-  J14

Crawley Town – Accrintgton Stanley 0-0

Entré en jeu : Romuald Boco, milieu offensif, 73e  minute  (Accrington)*

Stat : 13 matches  / 5 buts

Classement : 7e  /24 : Accrington 20 points

Autriche 

D2-J15

Austria Lustenau – Wacker Innsbruck 2-2

Entré en jeu: Jodel Dossou, ailier 87e  minute (A. Lustenau)

Stat : 13 matches / 1  but

Classement : 2e  /10 : Austria Lustenau 27 points

France

Ligue 1- J10

Monaco – Montpellier   6-2

Titulaire : Stéphane Sèssegnon ,90 minutes (Montpellier), But : Mounié 65e minute

Stats  : Sèssegnon 2 matches

Classement : 17e /20 : Montpellier 10  points

 

Caen – Saint Etienne 0-2

Entré en jeu : Jordan Adéoti, milieu défensif, 76e minute.

Stat :, Adeoti 4 matches

Classement : 18e/20 : Caen 10 points.

 

 

Ligue 2 –J12

Niort – Clermont 2-1

Titulaires : Saturnin Allagbé, gardien ,90 minutes.  David Kiki, arrière gauche, 90 minutes (Niort)

Stat : Allagbé 12matches, 4 clean sheet,  Kiki  6 matches, 1 passe

Classement : 13e /20: Niort  14 points.

 

Amiens – Red Star 0-0

Titulaires : Khaled Adénon défenseur central 90 minutes, Jonathan  Tinhan , attaquant , 65e  minute

Stats : Adénon  11 matches. Tinhan 11 matches/ 7  buts

Classement : 2e  /18 : Amiens 22 points

 

Le Havre – Ajaccio 2-0

Titulaire : Fabien Farnolle, gardien, 90 minutes (Le Havre)

Stat : Farnolle 10 matches/ 5 clean Sheet

Classement : 3e /20 : Le Havre 22 points

 

Koweit

D1-J4

Burgan – Al Qadsia 0-5

Titulaire : Nana Badarou, défenseur, 90 minutes (Burgan)

Stats : 2 matches

Classement : 13e /14 : Burgan 3 points

Togo

D1- J7

Gbikinti Bassar – Foadan Dapaong 0-0

Titulaire : Joël Sogbo, attaquant, 61   minutes

Stat : 7 matches / 1 but/  3 passes décisives

Classement : 3e   /14 : Gbikinti 12 Points

Tunisie

D1-J5

Metlaoui  – Club Africain  0-2

Titulaire  : Jacques Bessan,  attaquant. 68 minutes (Club Africain)

Stat saison : 3 matches/ 1 but

Classement : 1er/8 : Club Africain  12  points

 

Turquie

D2-J8

Adana Demirspor  – Elazigspor 1-2

Titulaire : Michael Poté, attaquant.  90 minutes.

Buts : Poté 41e

Stat : 8 matches / 5 buts

Classement : 6e/18 : Adana Dermispor 13 points

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

France-L2-J12: Kiki passeur décisif, Allagbé stoppe un pénalty

Décisif le week-end dernier, David Kiki (22 ans) a poursuivi sur sa lancée ce vendredi soir contre Clermont.  Les Chamois se sont imposés 2-1. L’arrière gauche béninois a délivré un centre réussi pour le deuxième but des siens inscrit par Rocheteau juste avant la pause.  Kiki signait ainsi sa toute première passe décisive  sous le maillot niortais après une trentaine de matches disputés. A noter que Saturnin Allagbé (22 ans) était titulaire dans les buts. Le gardien des Ecureuils a confirmé sa bonne forme moment en stoppant un pénalty de Thiam à la 58e minute..  L’ailier David Djigla (21 ans) quant à lui est resté sur le banc de touche sans entrer en jeu. Ce troisième succès  de la saison permet à Niort de remonter à la 13e place avec 14 points.

 

Perf’ des béninois : Doublé pour Tinhan, Boco et Poté , Mounié et Aguémon buteurs  et Kiki verni

Retrouvez chaque lundi le maximum  d’infos  sur l’actualité  des footballeurs béninois à l’étranger. A la une cette semaine : huit buts ont été inscrits par nos béninois. Jonathan Tinhan (Amiens) , Romuald Boco (Accrington Stanley) et Michael Poté (Adana Demirspor) ont planté  un doublé chacun. Yannick Aguémon (Union Saint Gilloise) et Steeve Mounié (Montpellier) ont aussi marqué. Enfin, David Kiki (Niort) a été à l’origine de l’unique but de son équipe. Point global.

 

Les Tops : Tinhan , Poté , Boco , Mounié , Aguémon et Kiki brillent

C’était le week-end des doublés pour nos béninois. D’abord vendredi en Ligue 2 française, Jonathan Tinhan (27 ans)  est sorti du banc pour en signé un permettant à Amiens de s’imposer à l’extérieur le terrain de Bourg Péronnas 4-2 et de rester sur le podium de la Ligue 2 française. Tinhan compte désormais 7 buts et tutoie les hauteurs du classement des buteurs du championnat.

Face à Valenciennes, David Kiki (22 ans)  a été l’origine de l’ouverture du score de Niort, puisque son centre a été mal maitrisé par le gardien adverse qui a concédé un but. Malheureusement derrière les chamois ont coulé 3-1.

Samedi, en quatrième division anglaise Romuald Boco (31 ans, photo) aussi a confirmé sa bonne étoile du moment.  Sorti aussi du banc alors que son équipe était menée par Blackpool, il d’abord égalisé sur penalty avant d’offrir la victoire aux siens dans les ultimes instants du match. Celui qu’on surnomme « King of Bénin » à Accrington a bien porté son nom samedi après-midi. Il totalise 5 buts en 12 apparitions cette saison.

En deuxième division belge, Yannick Aguémon (24 ans), entré en jeu en fin de match, a également  marqué pour l’Union Saint Gilloise , mais il n’a fait que réduire la marque dans une défaite 2-1 contre Lierse. L’ancien toulousain était à la réception d’un centre dans la surface de réparation.  L’ailier franco-béninois compte donc deux buts en dix matches.

Enfin en Ligue 1 française, Steve Mounié (21 ans) a signé son deuxième but de la saison d’une belle tête croisée avec Montpellier contre Caen mais s’est également fait expulsé à vingt minutes du terme. A noter la première titularisation de Stéphane Sèssegnon (32 ans) avec les héraultais qui était à l’origine du but de Mounié puisque c’est le capitaine des Ecureuils qui a décalé Casimir Ninga qui a déposé le centre décisif sur le crâne du buteur.

Dimanche, Michael Poté (32 ans)  s’est réveillé en deuxième division turque en signant son premier doublé de la saison. Le buteur béninois a permis à l’Adana Demirspor de s’imposer 2-1 à l’extérieur devant Maniaspor. Pour le suspens Poté a inscrit le but libérateur dans les arrêts de jeu du match. Poté se signale désormais avec 4 réalisations en 6 apparitions.

Enfin au Koweit , Nana Badarou a effectué ses débuts avec Burgan qui s’est imposé 1-0.

Ils n’ont pas joué

Jodel Dossou (Austria Lustenau), Jordan Adeoti (Caen)  et Rudy Gestede (Aston Villa) sont restés au banc sans  entrer en jeu. Bien que convoqué, Djiman koukou (RC Lens) n’était même pas sur le banc ce soir.   Quant à Frédéric Gounongbé (Cardiff) et  Babatoundé Bello (Spartak Trnava), ils n’étaient pas dans le groupe.

La vidéo : le doublé de Poté

https://www.youtube.com/watch?v=60y6Ys05ZEU

Géraud Viwami

LE TABLEAU DES STATS

 

Algérie

D1-J7

CR Belouizdad – CS Constantine 1-2

Titulaire : Mohamed Aoudou, attaquant, 90  minutes (CRB)

Stat : 05 matches / 1  but

Classement : 12e  /16 : CR Belouizdad 7 points

Angleterre

 

League Two (D4)-  J13

Accrintgton Stanley – Blackpool 2-1

Entré en jeu : Romuald Boco, milieu offensif, 90 minutes  (Accrington)*

Buts : Boco 89e (sp) et 90+4

Stat : 12 matches  / 5 buts

Classement : 7e  /24 : Accrington 19 points

Belgique

D2 –J11

Lierse – Union Saint-Gilloise 2-1

Entré en jeu : Yannick Aguémon, milieu offensif, 80e  minute (Saint-Gilloise)

But : Aguémon 85e minute

Stats  : 10 matches / 2 buts

Classement : 6e / 8: Saint-Gilloise 12 points

 

France

Ligue 1- J9

Montpellier  – Caen  3-2

Titulaire : Steve Mounié 71  minutes, Stéphane Sèssegnon ,90 minutes (Montpellier), Emmanuel Imorou , arrière gauche ,90 minutes (Caen)

But : Mounié 65e minute

Expulsion : Mounié 71e minute

Stats  : Mounié 7 matches / 2 buts, Sèssegnon 1 match , Imorou 7 matches

Classement :  15e /20 : Montpellier 10  points,  16e/20 : Caen 10 points.

 

Ligue 2 –J11

Valenciennes – Niort 3-1

Titulaires : Saturnin Allagbé, gardien ,90 minutes.  David Kiki, arrière gauche, 90 minutes, David Djigla, ailier, 80  minutes (Niort)

Stat : Djigla 9 matches/ 1 but. Allagbé 11 matches, 4 clean sheet,  Kiki  5 matches

Classement : 16e /20: Niort  11 points.

 

Troyes – Gazélec Ajaccio 1-0

Titulaire : Cédric Hountondji , défenseur central,  90 minutes.  (Gazélec Ajaccio)

Stats  : Hountondji 11 matches

Classement : 12e/20 : Gazélec Ajaccio 14 points

 

Bourg Péronnas – Amiens  2-4

Titulaires : Khaled Adénon défenseur central 90 minutes,

Entré en jeu : Jonathan  Tinhan , attaquant , 65e  minute

Buts : Tinhan 68e et 86e minute.

Stats : Adénon  10 matches. Tinhan 10 matches/ 7  buts

Classement : 2e  /18 : Amiens 21 points

 

Clermont – Le Havre 1-3

Titulaire : Fabien Farnolle, gardien, 90 minutes (Le Havre)

Stat : Farnolle 10 matches/ 4 clean Sheet

Classement : 4e /20 : Le Havre 19 points

 

Koweit

D1-J3

Al Fahaheel – Burgan 0-1

Titulaire : Nana Badarou, défenseur, 90 minutes (Burgan)

Stats : 1 match

Classement : 12e /14 : Burgan 4 points

Togo

D1- J6

As Togo Port – Gbikinti Bassar 3-1

Entré en jeu : Joël Sogbo, attaquant, 55e  minute

Stat : 6  matches / 1 but/  3 passes décisives

Classement : 4e   /14 : Gbikinti 11 Points

Tunisie

D1-J4

Metlaoui  – Club Africain  0-2

Entré en jeu : Jacques Bessan,  attaquant. 70e  minute (Club Africain)

Stat saison : 2 matches/ 1 but

Classement : 1er/8 : Club Africain  12  points

 

Turquie

D2-J7

Maniaspor – Adana Demirspor 1-2

Titulaire : Michael Poté, attaquant.  90 minutes.

Buts : Poté 44e et 90+4 minute

Stat : 7 matches / 4 buts

Classement : 7e/18 : Adana Dermispor 10 points

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

 

Entretien : Kiki « le foot est parfois cruel »


Quelques heures après le naufrage de Bamako face aux aigles de Mali, David Kiki l’arrière gauche des Ecureuils revient sur cette triste élimination du Bénin et parle également de son début de saison à Niort.Entretien.

Tout le Bénin y croyait malheureusement hier soir, la qualification s’est envolée. Dans quel état d’esprit êtes vous après cette lourde défaite ?

Tout le monde est déçu.On y croyait mais personne n’a compris ce que s’est passé. Jusqu’à maintenant on n’a pas de réponses. C’est vraiment dommage pour nous les joueurs, nos familles, tout le Bénin. C’est dommage pour le tout monde.

En parlant de ce qui s’est passé, l’équipe béninoise était méconnaissable , à votre avis qu’est ce qui a manqué hier soir ?

Franchement si je vous dit que je sais pourquoi on a joué comme cela c’est que j’ai tord. Moi-même je cherche toujours des réponses.

Malgré sa qualification, l’équipe malienne était à fond dans son match, est-ce que cet engagement vous a surpris ?

Pas du tout, on savait qu’ils n’allaient pas nous faire un cadeau, qu’ils allaient jouer comme si c’était leur dernier match. Franchement dans la détermination on était plus déterminés qu’eux mais ça se voyait pas sur le terrain. On aurait dit qu’on était qualifiés et ce sont eux qui voulaient la qualification. On n’était pas bons en défense comme au milieu partout. Et je ne peux toujours pas expliquer.

A la pause vous étiez déjà menés 3-1, quel a été le discours du coach parce qu’on n’a constaté aucune révolte à la reprise…

Même à la mi-temps malgré qu’on perdait 3-1 tout le monde y croyait encore. Le coach nous a dit de ne pas lâcher de continuer à jouer. Il a donné de la voix, le capitaine aussi qu’il faut relever la tête mais….

Le Bénin n’ira pas à la Can 2017, vous avez 22 ans, vous pensez déjà aux futures échéances puisque vous êtes considérés comme la relève?

Ça fait mal mais je prends ça comme une bonne leçon et grandir avec. Dans la vie tant qu’on vit il y a de l’espoir on va se relever les prochaines fois.

Revenons un peu sur votre parcours, en moins de deux ans vous êtes passés du monde Amateur au niveau international, comment analysez vous tout cela avec du recul.?

J’ai travaillé pour en arriver à ce niveau, c’est allé vite mais c’est que le travail. J’avais mes objectifs et je les atteint petit à petit, ce n’est que le début j’espère. Je vis une grande déception en ce moment mais j’espère bien disputer une Can. Le foot c’est comme ça.Cela va vite dans les deux sens.

En club, comme la saison dernière le nouveau coach, Denis Renaud tarde à vous donner votre chance après quatre journées de championnat, vous attendez votre heure?

Je ne suis pas inquiet, le coach il a fait un choix pour l’instant. Je le respecte. C’est sa volonté. Ça va tourner j’ai confiance en mon potentiel et ça va aller.

Pour conclure…

J’ai une pensée pour tous les supporters. Nous sommes désolé car on a pas été à la hauteur de leurs attentes et malheureusement le foot est parfois cruel. On reviendra plus fort merci à tous les supporters qui ont fait le déplacement au Mali et à tout ceux qui nous ont soutenu à distance tant qu’on vie il y a de l’espoir.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

France-Ligue 2 : C’est la rentrée pour nos internationaux


La saison 2016-2017 de Ligue 2 française sera lancée ce soir avec pas de moins de huit joueurs béninois dont six internationaux.Focus.

Saturnin Allagbé, 22 ans, Niort (photo) : l’heure de vérité

Présenté comme le successeur de Paul Delecroix (parti à Lorient cet été) dès son arrivée au club à l’été 2014, il a eu le temps d’apprendre avec la réserve des chamois avant d’être lancé dans le grand bain de la Ligue 2 en fin de saison dernière. L’ancien gardien de l’Aspac a rendu des copies très correctes et a même été l’un des héros du maintien du club in extrémis grâce à ses cinq apparitions réussies sur les cinq derniers matches de la saison. Il avait réussi à garder ses buts inviolés sur ses deux premières apparitions et nommé dans l’équipe type de la 34e journée pour ses débuts contre Red Star. Il ne pouvait pas rêver mieux. Installé comme numéro un lors de la préparation estivale, le gardien des Ecureuils devrait occuper le poste dans la hiérarchie. Convaincant en matches amicaux à l’image de son dernier match contre Tours. Le champion du Bénin affiche une marge de progression très intéressante qu’il devra démontrer tout au long de la saison c’est bel et bien l’heure de la vérité pour ce grand espoir du football béninois.

Fabien Farnolle, 31 ans, Le Havre : presque plus rien à rien prouver

Avec 143 apparitions en cinq saisons complètes en Ligue 2, le gardien respire confiance et expérience à la fois. Après une année galère, il s’est formidablement relancé la saison écoulée dans les buts du Havre. Avec 12 matches sans encaisser sur 34 apparitions il a été l’un des hommes forts de la belle saison du club normand qui est monté sur le podium à plusieurs reprises et a longtemps cru à un retour en Ligue 1. Cadre respecté dans le vestiaire, l’habituel numéro un des Ecureuils n’a presque plus rien n’à prouver dans l’antichambre de l’élite française si ce n’est peut être mener son club à une promotion.

Khaled Adénon, 31 ans, Amiens : que du bonheur

Il a réussi un retour incroyable sur le devant de la scène après sa suspension par la Fifa en 2012. Patient et travailleur, le défenseur s’est reconstruit après deux saisons de haute facture en National. Recruté l’été dernier par Amiens, l’ancien pensionnaire de l’Asec Mimosas s’est vu confié le brassard de capitaine et il va mener son équipe à la montée. Régulier dans ses performances et guide pour les jeunes du groupe, il s’est aussi mué en sauveur en inscrivant des buts décisifs dont celui de la montée lors de la dernière journée de National la saison dernière contre Belfort (1-0). Il termine la saison avec 4 réalisations son meilleur total en club sur une saison. Le défenseur des Ecureuils retrouvera au Stade de la Licorne une division qu’il connait pour y avoir disputé déjà 91 rencontres avec Bastia et Lemans. Le trentenaire savoure ce retour au premier plan.

David Djigla, 20 ans, Niort : monté en régime

En manque de temps de jeu et surtout de confiance à Bordeaux, il a fait le choix de redescendre d’un cran pour s’aguerrir à Niort. Ailier rapide et dribleur il a réussi avec brio plusieurs entrées en jeu folles la saison dernière. Il ne lui faut pas grand-chose pour percer si ce n’est la régularité et la capacité à faire davantage la différence dans le camp adverse. Pour une première saison complète dans le circuit professionnel, l’ancien pensionnaire de l’Union Sportive de la Plage à Cotonou a été titularisé à 16 reprises sur ses 31 apparitions. Il doit notamment améliorer ses stats, un petit but seulement pour trois passes décisives. Vu son talent, le numéro 7 des Chamois doit clairement monter en régime cette saison pour ne pas être un « éternel espoir » une montée en régime est attendue cette saison pour ce gamin qui fêtera ses 21 ans le 23 aout prochain.

Djiman Koukou, 26 ans, Lens : un nouveau combat

Après trois saisons et demie à Niort, le «gladiateur » a rejoint librement Lens cet été. Son expérience (117 matches de Ligue 2) a séduit les nordistes qui jouent clairement les premiers rôles dans le championnat. Relégué il y a deux saisons le club veut retrouver l’élite que rêve de découvrir, l’ancien milieu de Créteil. Sa puissance et son impressionnant physique peuvent rendre bien des services au sang et or. Arrivé dans un l’un des clubs les plus populaires de France, il a une place à gagner dans le onze d’Alain Casanova et surtout une réputation de monstre récupérateur à confirmer. Son passeport pour l’élite se trouve dans ses crampons. Et pour l’anecdote il jouera peut être son premier match sous ses nouvelles couleurs à René Gaillard contre son tout nouveau ancien club.

David Kiki, 22 ans, Niort : un cap à passer

Recruté en provenance de Belfort, club amateur qui venait de monter en National, l’arrière gauche a connu une saison dernière à grande vitesse. Devenu titulaire indiscutable et nouveau chouchou du public avec la sélection nationale, le joueur formé à l’Académie France Benin Football a fait pareil en club. Même si les chamois ont lutté jusqu’à l’ultime journée pour se maintenir en Ligue 2, même s’il a été peu utilisé en fin de saison, il n’en demeure pas moins que pour son baptême de feu en division professionnelle le gaucher a montré de belles choses. Un petit but à mettre à son actif et un casier vierge passe décisive qui fait tâche. Il doit aussi progresser sur le plan défensif notamment mais avec 25 matches disputés lors de l’exercice précédent il devait pourvoir passer un cap cette année.

Jonathan Tinhan, 27 ans, Amiens : tout à prouver

Champion de France en 2012 avec Montpellier, il a mis plus de temps que prévu à percer. C’est en National sous le maillot d’Amiens la saison écoulée que le milieu offensif formé à Grenoble va enfin exploser. Replacé dans un rôle axial en attaque, le natif d’Echirolles porte son équipe avec 13 buts, il termine comme meilleur artificier de son club qui accroche le dernier billet pour la Ligue 2. Une division qu’il avait déjà connu à Grenoble puis à Arles (34 matches joués) . Il l’abordera cet été dans l’état d’esprit d’un joueur en confiance qui tout à prouver, il est tant pour lui de faire son trou à un niveau nettement plus élevé.

Cédric Hounondji , 22 ans , Gazélec Ajaccio : en pleine ascension

Il fait le choix de la continuité en signant au Gazélec Ajaccio après deux saisons régulières en prêt à Châteauroux puis à Auxerre. Le défenseur a quitté Rennes son club formateur pour se faire un nom en corse. Fraichement relégué en Ligue 2, le Gaz a misé sur l’expérience du franco-béninois qui va enchainer une troisième saison d’affilée dans la division. En nette progression, ce gaillard d’un mètre 94 sera l’un des piliers de la défense corse sous les ordres Jean Luc Vannuchi qui était déjà son entraîneur à Auxerre la saison écoulée. Buteur en match amical, l’ancien rennais semble déjà avoir pris ses repères, on aura le temps de vérifier lors de la réception de Brest ce soir pour la journée inaugurale.

Géraud Viwami

Amical: Kiki brille , Allagbé et Djigla titulaires.

Niort prépare activement sa rentrée en Ligue 2 , les chamois ont joué et battu hier Les Herbiers, club rélégué de National en match amical 2-1. Le gardien Saturnin Allagbé, l’ailier David Djigla et l’arrière gauche David Kiki étaient tous titulaire. Ce dernier s’est bien illustré en délivrant un centre décisif sur l’ouverture du score d’Adrien Dabasse dès la 5e minute de jeu. Il sera d’ailleurs le seul des internationaux béninois à avoir disputé l’intégralité de la rencontre puuisqu’Allagbé a cédé sa place à Bouchard à la pause puis Djigla a cédé la sienne à Grich à la 61e minute.
Géraud Viwami

France-Ligue 2 : Le top 3 des béninois !

Au coup d’envoi de la saison ils étaient huit joueurs béninois officiellement enregistré dans les effectifs des clubs de Ligue 2 française. On comptait le quatuor  de Niort (Djiman Koukou, David Kiki, Saturnin Allagbé et David Djigla), Cédric Hountondji d’Auxerre, Steve Mounié de Nîmes,  Fabien Farnolle du Havre et Mouri Ogounbiyi de Paris FC. Ce dernier a quitté le club en décembre sans disputer une seule minute.  Nous avons établi notre top 3 de la saison qui s’est achevée vendredi dernier.

 

  • 1  – Steve Mounié , retour en Hérault

Il a inscrit plus de buts que les autres béninois réunis en Ligue 2 cette saison, l’attaquant prêté par Montpellier s’est fait une solide réputation avec ses 11 buts marqués et 5 passes décisives en 32  apparitions  dont 29 titularisations. Associé à Anthony Koura dans un rôle de pivot sur le front de l’attaque de Nîmes, n’a pas regretté avoir débarqué dans les ultimes instants du mercato estival.  Les crocodiles qui ont réussi à se maintenir malgré un retard de huit unités au coup d’envoi de la saison doivent une fière chandelle à leur meilleur buteur. Entre puissance et agilité, le longiligne attaquant des Ecureuils a clairement convaincu pour sa première saison complète en pro. On retiendra  son fabuleux mois de janvier où il a été nominé pour le titre du joueur UNFP du mois,  notamment grâce à son triplet contre Clermont. Débarqué sur la pointe des pieds il repart presque en Hérault la tète haute en attendant de savoir ce que Frédéric Hantz en fera la saison prochaine. A 21 ans il mérite d’avoir sa chance dans l’élite la saison prochaine.

  • 2- Fabien Farnolle , le vieux briscard

Après une saison galère entre l’équipe réserve girondine et une aventure en Roumanie, il  a prouvé dans les cages du Havre qu’il n’a rien perdu. Aussitôt remis d’une blessure au doigt contracté à son arrivée, le gardien des Ecureuils a pris place dans le onze normand et endossé rapidement un costume de leader. Avec 14 matches sans encaisser sur 34 disputés, il avait tout pour être le maillon fort de son club qui a longtemps lutté  pour une promotion en Ligue 1. Le Havre termine 4e  a égalité de points avec Metz 3e , malgré son ange gardien, qui aurait pu être nominé pour les trophées UNFP sans qu’on ait crié à l’injustice. A 31 ans, il n’a pas fini de surprendre avec la régularité qu’on lui connait.

  • 3- David Kiki, l’étoile montante

C’était le novice que tout le monde attendait au carrefour après une très bonne saison avec Belfort en CFA. Il a débarqué chez les chamois dans la peau d’un apprenti professionnel mais il a surpassé les attentes en s’installant progressivement sur le coté gauche. En position d’arrière gauche dans une défense à quatre ou en piston gauche dans un milieu à cinq, l’international béninois a grappillé plus de temps de jeu que prévu, 25 sur 38 possibles. Il a même ouvert son compteur pro contre Lens en novembre.  Peu utilisé en fin de saison, il  doit encore progresser  sur les phases de finition et être plus constant dans ses efforts défensifs. Sa saison a tout d’une première réussie.  Niort a bien réussi son pari en misant sur ce garçon de 22 ans.

 

Géraud Viwami

Niort : c’est qui Kiki ?

 Elément essentiel de la promotion de Belfort en National l’été dernier, David Kiki (22 ans) transféré dans la foulée à Niort a désormais gagné ses galons de titulaire indiscutable, l’arrière gauche internationale béninois sans faire du bruit se fait un nom sur les pelouses de Ligue 2 française.

 

Formé à l’Académie France -Bénin Football, David Kiki a réalisé son rêve de passer professionnel en Europe. En mai dernier, nous vous révélions son parcours atypique.  Après avoir intégré les équipes de jeunes de Belfort puis l’équipe fanion en CFA, il n’aura fallu que trois saisons pour que le talent brut puisse accrocher son ticket pour le monde professionnel.

Apparu  52 fois avec Belfort en trois exercices, le dernier 2014-2015 sera inoubliable avec une promotion en National acquise bien avant la fin de la saison. Le premier titre de  sa carrière. Titulaire régulier au poste d’arrière gauche, il a été  l’un des artisans incontestables de cette montée grâce à ses 3 buts inscrits en 21 matches joués.

 

Le joli coup de Niort !

Passé international béninois sous les ordres d’Omar Tchomogo début juin dernier avec une première apparition contre la Guinée Equatoriale pour la première journée des qualifications de la Can Gabon 2017. Kiki change déjà de statut. Troyes, Angers et Laval qui l’ont suivi toute la saison étaient intéressés par son profil mais Kiki choisit Niort et s’engage jusqu’en juin 2017.  Il n’aura pas attendu longtemps pour faire son trou chez les Chamois après une bonne préparation estivale et un mois d’adaptation. Titularisé pour la première fois contre Evian fin Aout, à la 4e journée de Ligue 2,   par Régis Brouard , l’international béninois ne quittera plus le onze des chamois. Il compte désormais 17 apparitions comme titulaire en championnat. Et il vient d’enchainer  également 17 titularisations  d’affilée toutes compétitions confondues depuis fin octobre.

Débuts réussis chez les Ecureuils

Régulier en club, il a conforté également son statut chez les Ecureuils. En concurrence avec Emmanuel Imorou , de Caen au poste d’arrière gauche, Kiki a rendu des copies très propres en l’absence de ce dernier lors des deux premières journées  des qualifications de la Can Gabon 2017 et de la double confrontation face au Burkina Faso pour le dernier tour des préliminaires du Mondial Russie 2018. Il est bien plus qu’un simple remplaçant.

Il est même devenu l’un des joueurs les plus appréciés du public local. Nominé parmi les meilleurs espoirs béninois de l’année par Bjfoot.com lors des Bjfoot Awards 2015, en six mois, le gamin de Missrété s’est mis René-Gaillard  et le Stade Mathieu Kérékou de Cotonou dans la poche et est devenu un visage désormais connu des pelouses de Ligue 2.

Comme Kurzawa

Attaquant quand il était encore sous les ailes de Jules Kodjo à l’académie France-Bénin Football, le gaucher va être replacé progressivement arrivé à Belfort. « À Belfort, j’étais considéré comme un joueur polyvalent, donc je jouais là où le coach me le demandait. Mais, si je dois choisir, je préfère le poste de latéral. C’est là où je me sens à l’aise, j’aime partir de loin pour déborder et apporter du soutien en attaque.» révèle-t-il. Un replacement qui rappelle le parcours du parisien Layvin Kurzawa.

Kiki a tout de l’arrière gauche moderne, ses allers-retours incessants sur son flanc et sa qualité technique garantissent une bonne présence offensive. A Niort il a déjà été utilisé comme piston gauche dans un 3-5-2 instauré par le coach. C’est d’ailleurs dans cette position qu’il a inscrit son premier but en pro le 24 novembre dernier, à la veille de son 22e anniversaire. Une reprise du pied droit en plus ! Un joli cadeau !

Kiki doit néanmoins progresser défensivement et mieux gérer son envie, 5 cartons jaunes et un rouge direct récoltés déjà cette saison, ça fait beaucoup pour un défenseur. Il devra être aussi un peu plus décisif notamment sur ses centres puisqu’il attend toujours sa première offrande de la saison.

Sa marge de progression évidente reste également l’une de ses garanties dans les années à venir.

Il n’est pas simplement un footballeur de talent, quelques jours avant de parapher son premier contrat pro avec Niort,  il  a passé avec succès son Brevet de technicien supérieur en conception et réalisation en chaudronnerie industrielle. Un footballeur diplômé ! Il en rajoute une couche à son modeste parcours.

Maintenant vous ne pouvez plus dire, C’est qui Kiki ?

Géraud Viwami

Bjfoot Awards 2015: Kiki , Mounié et Tidjani en course pour le prix Médard Zanou !

IMG-20151130-WA010

Bjfoot.com dévoile officiellement les nominés pour les Bjfoot Awards.Aujourd’hui nous vous présentons les Meilleurs Espoirs.Ce prix-ci sera décerné à un joueur âgé de moins de 23 ans et qui a prouvé à travers ses performances tout au long de l’année que le football béninois pouvait compter sur lui dans les années à venir.
Ce prix sera symboliquement nommé Médard Zanou, en hommage ce grand espoir du foot béninois décédé le 9 novembre 2009 alors qu’il signait fraichement avec le club slovaque de Ruzombrek. Zanou était international béninois et il  était à la Coupe du monde Junior 2005 avec la génération Omotoyossi.
Le vainqueur sera connu le 10 janvier 2016.  D’ici là vous pouvez voter jusqu’au 31 décembre sur ce lien.

Le vote du public comptera pour trente pour cent dans le décompte final du choix du jury de notre rédaction.

David Kiki, Niort (France) 22 ans

Passé professionnel à Niort en juin dernier, l’arrière gauche est monté en puissance avec les chamois, titulaire indiscutable, déjà dix apparitions en Ligue 2 et son premier but pro au tableau des stats , il a pris du galon aussi en sélection en faisant forte impression notamment contre le Mali et le Burkina Faso. On peut vraiment compter sur lui dans les années à venir.

Anaane Tidjani, Espérance de Tunis (Tunisie) 18 ans

Mileu offensif polyvalent, il squatte chez les équipes de jeunes de l’Espérance de Tunis depuis le début de l’année. Il affiche une belle progression avec quelques apparitions dans le groupe professionnel et il s’impose déjà comme un cadre avec la réserve (3 buts et 2 passes en 6 matches joués). L’ancien pensionnaire de l’Académie Alodo représente sans aucun doute un beau pari pour l’avenir.

Steve Mounié, Nîmes (France) 20 ans

Arrivé discrètement dans le groupe des Ecureuils, l’attaquant prêté par Montpellier à Nîmes, où il compte déjà 4 buts en Ligue 2 se fait signaler sans faire du bruit. Il représente aussi un beau pari pour les années à venir s’il suit les traces de son idole, Didier Drogba.

 

France- Ligue2-J15 : Kiki débloque son compteur !

David Kiki a débloqué son compteur-but en professionnel ce soir à l’occasion de la 15e journée e Ligue 2, Niort se déplaçait à Lens. L’arrière gauche international béninois a ouvert le score à la 9e minute. Seul au deuxième poteau , l’international béninois a fusillé le gardien lensois pour son premier but sous les couleurs des Chamois. Il a été également averti à la 53e minute. score final 1-1. Niort pointe à la 16e place avec 15 points. Précisions, le milieu défensif Djiman Koukou était titulaire , l’ailier David Djigla est entré dans le dernier quart d’heure et le gardien Saturnin Allagbé est resté sur le banc.
Géraud Viwami

Tour du mercato: chamois made in Benin !

Le marché des transferts est officiellement fermé partout, Bjfoot.com vous propose un point exceptionnel de tous les mouvements des joueurs béninois durant cet été. Des gros coups aux plus petits nous avons tout recensé à travers sept sujets d’exception pour vous jusqu’au dimanche prochain. Notre deuxième sujet sera consacré aux quatre internationaux béninois de Niort dont deux sont arrivés cet été.

Cela ne pouvait pas passer inaperçu puisque c’est une grande première dans l’histoire du football béninois d’avoir quatre internationaux béninois dans une même équipe en Europe.
Niort peut presque se vanter de sa colonie béninoise. En déplacement Brest, pour le compte de la 8e journée de Ligue 2 française, ce soir après sa première victoire obtenue vendredi dernier contre Nîmes, seul Djigla (20 ans) blessé à la tempe est absent. L’incontestable Djiman Koukou (24 ans), l’apprenti Saturnin Allagbé(22 ans) et le surprenant David Kiki (21 ans) seront tous seront présents.

Les nouveaux !

Régulier en CFA avec Belfort où il venait de monter en National la saison dernière, l’arrière gauche David Kiki va changer de cap cet été. Après ses débuts internationaux avec les Ecureuils, quelques semaines plus tard il signe son premier contrat professionnel avec Niort de deux ans. Sa période d’adaptation terminée, depuis la 4e journée, il est titulaire sur le coté gauche de la défense chamois et devient de plus en plus en convaincant après quatre apparitions d’affilée.

C’est le dernier arrivé avec un esprit de revanche. Après deux années en réserve avec Bordeaux, l’ailier David Djigla libéré de sa dernière année de contrat par les girondins va redescendre d’une division pour faire ses preuves et surtout lancer enfin sa prometteuse carrière. Avec son maillot floqué du numéro 7, il a déjà fait cinq apparitions cette saison sans marquer. Il prend toujours ses marques. Touché à la tempe contre le Mali à Cotonou, il devrait être indisponible minimum quatre semaines en plus.

René Gaillard est habitué à voir ses noms béninois fouler sa pelouse chaque week-end.Niort n’a disputé aucun match cette saison sans aligner un béninois. Djigla, Koukou et Kiki ont déjà été aligné ensembles. Seul Allagbé, régulièrement convoqué mais toujours sur le banc, attend ses débuts officiels.


Les anciens

Expérimenté de ses 80 matches disputés avec les chamois Ligue 2 , il est plus qu’un titulaire mais un cadre.
Djiman Koukou, premier arrivé en janvier 2012, en nette progression, il devrait viser plus haut puisque c’est sa dernière année de contrat.

Jeune gardien prometteur au Bénin et régulier dans le sillage des Ecureuils, Allagbé a été le deuxième à rejoindre les chamois l’été dernier. Actuel gardien remplaçant en équipe première, Il a encore deux ans de bail. Après une saison satisfaisante avec la réserve. Il attend toujours de faire ses débuts professionnels dans les cages niortaises.


Géraud Viwami

Photo: Allagbé , en jaune debout. Accroupi de la gauche vers la droite, David Kiki et David Djigla.

Ecureuils: avec Gestede et Gounongbé , retour de Fousséni et Adéoti, Imorou forfait

Le mystère est désormais levé, Omar Tchomogo a dévoilé la liste des joueurs convoqués pour préparer la réception du Mali le 06 juin prochain lors d’une conférence de presse donnée cet après-midi. 23 joueurs sont retenus pour le stage de préparation qui débute le 30 aout prochain, fidélité accordée au groupe présent en juin dernier, on note les retours de Rudy Gestede et Frédéric Gounongbé en attaque. Emmanuel Imorou victime d’une élongation est remplacé par Antonin Kassa.

Farnolle sera bien là …

De retour de blessure, il a joué son premier match en tant que titulaire dans les buts du Havre, vendredi dernier et il est sélectionné. Omar Tchomogo pourra compter sur Fabien Farnolle. Habitué et récent numéro un, Saturnin Allagbé est aussi présent tout comme Steev Glodjinon d’Energie. Pas d’Aifimi ni de Ligali, aucune surprise.

… pas Imorou

Le sélectionneur national a fait le choix de la continuité, il est globalement resté fidèle au groupe qu’il avait emmené en Guinée Equatoriale en Juin dernier. Même si on note un changement qui s’imposait presque c’est la convocation de l’arrière droit Lazadi Fousséni , fraîchement débarqué à Bayelsa United au Nigéria. Il n’avait plus été convoqué chez les Ecureuils depuis septembre 2013. A gauche, Antonin Kassa (Energie) reste dans le groupe, il profite notamment de la blessure d’Emmanuel Imorou. Victime d’une élongation, l’ancien clermontois est contraint au repos jusqu’à la fin de la semaine prochaine. Titulaire à Bata, David Kiki qui a joué son premier match en Ligue 2 la semaine dernière confirme sa présence dans le groupe.

Autre choix forts, les absences de Réda Johnson (Coventry) et Nana Badarou (Wac Casablanca) encore écartés.

Pour le reste c’est du classique, Khaled Adénon , Salomon Junior et Eric Tossavi , présents en juin, sont bien là.

Retour d’Adéoti

Dans ce secteur, Tchomogo n’a rien chamboulé seul le retour de Jordan Adéoti de Caen. Sessi d’Almeida le néo-parisien, Chamsdine Chaona plutôt régulier avec Sunshine Stars au Nigéria ces dernières semaines seront présents tout comme, Arsène Loko qui vient de terminer sa saison avec l’Africa Sports en Cote d’ivoire, Babatoundé Bello, Djiman Koukou et Stéphane Sèssegnon le capitaine y seront aussi. David Djigla le néo niortais conserve aussi sa place dans le groupe.
Tchomogo se passera donc des services de Mouri Ogounbiyi (Paris FC) et Jodel Dossou (Austria Lustenau)

Gestede et Gounongbé reviennent, Mounié (encore) espéré

La hiérarchie est presque connue d’avance avec les retours de Rudy Gestede (1 but en matches cette saison et Frédéric Gounongbé (3 buts en 4 matches) feront leur retour en sélection plus d’un an après leur dernières apparitions respectives avec les Ecureuils. Auteur d’un doublé la semaine dernière, Mickael Poté va devoir faire face à la concurrence dans la maison Ecureuils. Abdel Fadel Suanon, buteur en club cette semaine est aussi confirmé. Enfin le dernier retenu est le mystérieux Steve Mounié, qui a fait deux apparitions, des bouts de matches avec Montpellier en Ligue 1 cette saison, régulièrement convoqué depuis plusieurs mois, il n’a jamais répondu présent. Attendu.
Il n’y a donc pas de Jacques Bessan (ES Zarzis) ni Mohamed Aoudou (CR Belouizdad).
Le stage de préparation devrait débuter le 30 aout prochain à Cotonou

Le groupe retenu, 23 Joueurs

Gardiens (3) : Fabien Farnolle (Le Havre /France) , Saturnin Allagbe (Niort/France) , Steev Glodjinon (Energie)
Défenseurs (7) : Junior Salomon (Bayelsa United/Nigéria), Khaled Adénon (Amiens/France), Eric Tossavi (Avrankou),, Lazadi Fousséni (Bayelsa United /Nigéria), David Kiki (Niort/France) Antonin Kassa (Energie),

Milieux (8) :
Chamsdine Chaona (Sunshine Stars/Nigéria), Djiman Koukou (Niort/France) Jordan Adéoti (Caen/France), Sessi d’Almeida (PSG/France), Mama Seibou (Aspac), Arsène Loko (Africa Sports/Côte d’Ivoire), Babatoundé Bello (Frýdek-Místek/R.Tchèque), Stéphane Sèssegnon (West Brom / Angleterre), David Djigla (Niort/France)

Attaquants (5) :
Frédéric Gounongbé (Westerlo/Belgique), Steev Mounié (Montpellier/France), Michael Poté (Adana Dermispor / Turquie), Abdel Fadel Suanon (Dhamak/Arabie Saoudite) , Rudy Gestede (Aston Villa/Angleterre)
Géraud Viwami

Niort : L’inamovible, le patient, le challenger et le joker !


La colonie béninoise est forte à Niort (France-Ligue 2), quatre internationaux évoluent désormais chez les chamois. Mais ils ont tous des statuts différents dans l’effectif en ce début de saison. En déplacement ce soir à Dijon pour le compte de la deuxième journée de Ligue2, trois d’entre eux sont dans le groupe. Décryptage.

Koukou, l’inamovible

C’est le plus ancien des quatre, présent au club depuis janvier 2012, Djiman Koukou (24 ans) est l’un des cadres du système de jeu du coach Régis Brouard. En 80 apparitions en deux saisons et demie, son impact physique et sa détermination sont devenus vitales pour l’équipe. Titulaire à l’occasion de la première journée vendredi dernier, sauf cataclysme, il est intouchable dans le onze type et ça devrait être ainsi jusqu’au soir de la 38e journée. Inamovible.

Allagbé, le patient

16 matches sans encaisser avec la réserve, sacrée championne avec une promotion en CFA 2 à la clé, Saturnin Allagbé (22 ans, photo) a bien réussi son adaptation pour sa première saison en France. Sa progression est logiquement récompensée cette saison, il a un nouveau statut celui de numéro 2 derrière Delecroix, le titulaire. Il profite notamment du départ de Roche, l’ancien numéro 2 à la retraite. Et il a tronqué son dossard 40 de débutant contre le 16. Dans un nouveau rôle où il devra être patient pour gratter quelques matches officiels en Ligue 2 en cas de blessures ou de suspension de Delecroix. Il devrait débuter les matches de coupe. Premier test mardi prochain contre Sochaux en coupe de la ligue. Encore lié aux Chamois pour deux ans, il faudra être patient pour lui. Il était sur le banc vendredi passé et ce sera encore le cas ce soir.

Djigla, le challenger

Annoncé comme un grand espoir du football béninois, David Djigla (19 ans) a galéré pendant deux saisons à Bordeaux où il passé le clair de son temps avec la réserve. Il n’a disputé que quelques minutes contre Nice en Ligue 1 en janvier dernier. Son unique apparition avec les pros. Libéré de sa dernière année contractuelle, il est arrivé à Niort dans la peau d’un revanchard. Rapide et dribleur, il prouvé sa faim en signant un doublé pendant la préparation contre Luçon. Remplaçant avec son maillot numéro 7 contre Valenciennes (J1), il est entré en jeu à la 62e minute. Présent dans le groupe, ce soir à Dijon, il va certainement jouer mais il doit surtout prouver pour gagner sa place de titulaire et confirmer les espoirs placés en lui. A ce niveau la concurrence ne semble pas l’effrayer. Challenger.

Kiki, le Joker

C’est le petit nouveau qui jouait encore en CFA la saison dernière. Le palier à franchir pour David Kiki (21 ans) est important mais pas impossible. Utilisé régulièrement pendant la préparation, il va devoir serrer les dents pour gagner sa place sur le terrain en Ligue 2. La patience sera de mise avec lui parce que toutes les places sont chères dans le groupe de 16 convoqués pour les matches de championnat chaque week-end. Sa polyvalence entre le milieu et le poste d’arrière gauche peut se révéler être un atout dans la durée. En attendant il a deux concurrents à doubler, Lahaye, habituel arrière droit, replacé à gauche, qui était titulaire lors de la première journée et l’autre recrue Da Veiga arrivé de Monaco. Il est comme un joker prêt à saisir sa chance dès qu’il l’aura.
Géraud Viwami

Découverte: La belle histoire de David Kiki

Assuré d’une promotion en National (3e division française) la saison prochaine avec Belfort qui domine le groupe B de CFA (4e division) avec 81 points à quatre journées de la fin de l’exercice, David Kiki (21 ans), passé par l’académie France-Benin Football Plus, monte en puissance dans l’Hexagone malgré un parcours peu ordinaire. Allons sur les traces de la belle histoire de cet ailier gauche polyvalent béninois.

David Kiki a commencé a débuté sa carrière au Bénin, tout jeune, il a été repéré par l’académie France-Bénin Football Plus du président Jules Kodjo. L’académie avait des pôles à Parakou, Lokossa et Akpo-Missrété. Pensionnaire de ce dernier pôle, Kiki est sélectionné parmi les meilleurs éléments du centre à l’échelle nationale, il est invité en France pour un stage en 2008 « sur initiative du président j’ai eu cette opportunité d’effectuer un stage de deux semaines à Belfort» se souvient-il.

Kiki poursuit sa progression au Bénin, il aura une deuxième chance et celle-là il va s’y accrocher. « En 2009, Mr Jules Kodjo a décidé de faire une association avec la société Alstom et le lycée Raoul Follereau pour qu’on intègre la classe foot. Suite à une sélection à l’échelle nationale au Bénin nous étions deux joueurs retenus, j’étais avec Mathieu Koatonou. C’était un cursus en sport études où je m’entraînais également avec les jeunes de Belfort. On était dans des familles d’accueil. Après que j’ai eu mon Bac, Belfort a décidé de me conserver. J’ai fait toutes les catégories des jeunes jusqu’à l’équipe première » résume-t-il. Sans bruler les étapes il est devenu logiquement un cadre de l’équipe première.

Son BAC technologique en génie mécanique en poche, il prépare actuellement son Brevet de technicien supérieur en conception et réalisation en chaudronnerie industrielle, tout en poursuivant son rêve de passer footballeur professionnel. Un rêve qui parait de plus en plus accessible.

Une belle saison avec montée à la clé

Aujourd’hui, Kiki porte les couleurs de l’équipe première en CFA depuis 2012. Pour sa première saison il n’apparait que huit fois en 2012-2013. Sa deuxième saison avec les Belfortains est meilleure, il marque 4 buts en 23 apparitions en tant qu’ailier gauche ou droit en 2013-2014.
En 2014-2015, il enchaîne une nouvelle saison pleine en tant que titulaire sur le côté gauche. Durant cet exercice, il a conservé son statut dans le onze type avec 19 apparitions pour 2 buts marqués déjà mais il a été replacé arrière gauche sur une grande partie de la saison.
Belfort a assuré sa promotion en National la semaine dernière, leader avec 81 points. Ils ont treize points points d’avance sur le deuxième Mulhouse. Les Asémistes sont invaincus en championnat depuis novembre 2014. Une saison remarquable.

« Un petit côté David Alaba »

Ses prestations sur les pelouses de CFA ne sont pas passées inaperçues, plusieurs clubs de National et de Ligue 2 ont désormais l’habitude de piocher des talents dans ce championnat. On se souvient tous du passage de Jordan Adéoti qui avait quitté Colomiers (CFA) pour Laval en Ligue 2. Kiki aurait déjà séduit par son profil de gaucher rare.
Joueur véloce et puissant, sa patte gauche se fait rapidement remarquer par son aisance technique et ses débordements. Malgré son jeune âge il a une polyvalence intéressante. Milieu gauche ou droit de formation, le gaucher assuré cette saison en position d’arrière gauche. Guy Luboloko, recruteur franco-congolais qui l’as déjà supervisé à plusieurs reprises ne tarit pas d’éloges « c’est un jeune garçon qui monte en puissance. Depuis la saison dernière je l’avais remarqué, il défend bien quand il est derrière et sait prendre son couloir aussi quand il joue plus haut. A son âge il a déjà l’intelligence tactique qu’il faut. Je pense qu’il a un petit côté David Alaba du Bayern Munich dans sa fougue et son aisance technique. Il a un très bon jeu aérien en plus. Il a encore une belle marge de progression parce qu’il est jeune et c’est ça le plus intéressant pour les clubs qui le suivent ». conclut –il.

La probabilité qu’on entende parler de Kiki à un niveau plus élevé s’intensifie mais il garde la tête sur les épaules « Je ne pense pas encore à cela je veux bien finir ma saison d’abord » Rendez-vous en National la saison prochaine pour confirmer!

Géraud Viwami

Fiche

David Kiki

Date de naissance : 25 novembre 1993
Nationalité : Béninoise
Poste : Ailier gauche-droit, arrière gauche
Taille : 1.80m
Poids : 74 kilos.
Club : Belfort (France)