Jap – Soleil 2-1 : Une victoire qui place Jap en tête

Le terrain, les arbitres, le manque d’efficacité : voilà trois raisons qui ont fait que Soleil Fc n’a pas obtenu au moins le point du nul. Une défaite 1-2 qui fait mal à Vizir Touré et ses poulains. Et dire que pour la JAP Oladélé Babatundé a même manqué un penalty à la 42e minute de jeu…

Feuille de match

JAP : 1Atindokpo Arnaud (Cap); 4Agogo Chima (8Sounkanmi Soulé 80e), 5Oyafo Dénis (Aziankui Armand 77e), 6Shittu Kazeem, 7Adjabo Sunday, 10Omolabi Sodick, 11Oladélé Babatundé, 12Onanlakpo Mayowa, 13 Akinboté Idohou, 14Latifou Mousbaï, 15 Fakèyè Paul

Remplaçants : 8Sounkanmi Soulé (80e) ; 17Aziankui Armand (77e), 9 Gbenga Itan Ola, 18Iyamou Ifè Essè

Soleil : 1Odilo Kenneth ; 5Hountonto Sergio ; 3 Hountonto De Gaulle, 18 Koukpéré Dine, 2 Yaya Touré Fataou, 6 Adanhounmè Gérard (Cap), 10 Oladikpikpo Monsourou, 17Fatolou Prospère (20 Kassa Arnaud (45e+2)), 19 Adjado Mohamed(Adam Mohamed (47e), 11 Jacques Bessan, 15 Salaou Amidou

Remplaçants : 20 Kassa Arnaud (45e+2), Adam Mohamed (47e); 16Loudjinon Steev, 21 Degboe Koffi, 7Lanmadousselo Gaëtan
Coach : Vizir Touré

Arbitre : Houédi Borgias
Buts
Jap : Agogo Chima (33e); Onanlakpo Mayowa (44e)
Soleil : Jacques Bessan (58e)
Homme du match : Jacques Bessan
Expulsion : 42e Hountonto Sergio (CR)

Ils parlent du match

Jacques Bessan : « Les arbitres n’ont pas bien joué leur rôle et en plus de cela, le terrain n’était pas praticable et cela nous a trompés. »

Azé Banerman, coach JAP « Soleil a une bonne équipe, mais a un problème de finition »

La Jap fait son petit chemin dans ce championnat avec une 2e victoire en 2 matches…
On a essayé en première partie de nous en sortir, ensuite en seconde période cela a été plus dur. Mais sincèrement, Soleil Fc a une bonne équipe. Ils sont au top.
Qu’est-ce qui a manqué à Soleil ?
C’est leur attaque. Ils ont un problème de finition. Ensuite, leur défense axiale a failli en première partie avec des erreurs dont on a profité. Mais nous en seconde période on a lâché et cela reste à corriger. Personnellement, je pense que d’ici à la 5e journée, nous serons en forme, nous aurons une bonne équipe.

Vizir Touré : « L’adversaire a été opportuniste et a ensuite refusé de jouer… »

Qu’est-ce qui a manqué finalement dans ce match pour arracher un nul ?
L’adversaire s’est refusé de jouer en seconde période.

C’est-à-dire ?
…tout le temps l’adversaire a décidé de geler le match, avec un joueur qui tombe à gauche, le gardien qui tombe ensuite…et l’arbitre qui n’a pas su stopper cela très vite.

Alors, qu’est-ce qui a manqué en première partie ?
J’ai surtout vu l’arbitre donner un carton rouge qu’on ne méritait pas (Ndlr : Hountonto Sergio, 42e). Après, il faut dire que l’adversaire a de très bons joueurs qui a un moment donné ont été opportunistes. Par contre nous autre on a eu un peu de difficulté en raison de la qualité de l’aire de jeu. Ce qui nous a empêchés de jouer le jeu qu’on nous connaît. En 2e partie, on s’est mieux organisés.

Quels sont les enseignements que vous tirez de cette défaite?
Je n’en veux pas trop aux joueurs, car quand tu es sur un terrain difficile, tu as du dégoût pour le match, parce que tu ne retrouves pas tes repères. Voilà. Maintenant, on a joué sur terrain adversaire et on espérait glaner des points, ce qui n’est pas arrivé. On va préparer le prochain match qui se jouera au stade Charles de Gaulle qui offre une belle pelouse.

Par Mathias KOOLE

Adjobi surprend Avrankou 1-1
Ils menaient 1-0 à Pobè lotrs de la première journée avant de se faire battre 2-1. Cette fois-ci, Adjobi Fc est allé tenir en échec Avrankou 1-1, après avoir été mené 1-0 à la pause.

Buts
Avrankou : Prince Ekoué 16e
Adjobi : Moustapha Oké 72e

Les coaches en parlent

Jonas Nounawon, Adjobi Fc : « Après chaque match, notre objectif est d’améliorer l’équipe »

Ce match nul, comment est-il arrivé ?
Le championnat vient de démarrer et Sakété qui est une jeune équipe débute doucement en première division. L’entraîneur d’Avrankou avait déclaré qu’il n’y avait pas match. Et là, l’expérience a démontré de quel côté se trouvait la supériorité.

Après le premier but de la partie que vous avez encaissé quel a été la réaction ?
On a pris un but en première période sur une erreur défensive et ils ont tenu jusqu’à la mi-temps. En deuxième partie, j’ai donné des consignes fermes aux miens et on a mis la pression sur la défense adverse alors obligée de commettre un penalty transformé par notre avant-centre.

Est-ce un signe de maturité que d’avoir su revenir au score dans ce match à l’extérieur ?
Vous savez, l’expérience du premier match nous a servie. Après chaque match, notre objectif est d’améliorer l’équipe.

Bruno Goudjo « Adoula », coach d’Avrankou
« Il nous a manqué beaucoup d’efficacité devant les buts »

Qu’est-ce qui a manqué à votre équipe dans ce match?
J’ai joué la méfiance, parce que l’arbitre central cherchait à m’expulser. Ceci a fait que je n’arrivais pas à bien parler à mes joueurs. Après, il nous a manqué beaucoup d’efficacité devant les buts.
Marius Oké à la 32e minute a tiré à côté, seul face au gardien et vers la 78e minute, Enoch Odjo a fait pareil. Le match aurait pu basculer à ces instants-là. Sinon le milieu de terrain a fait le boulot, ils ont été costauds, bien plus qu’à Djougou.

Que faut-il faire pour le prochain match ?
Ce match montre qu’il y a des retouches à faire. Il y a un manque flagrant d’efficacité. Je ne voulais pas m’acharner sur ces choses. Le championnat vient de débuter et finalement je pense qu’il faut commencer à corriger ces choses-là. Les joueurs sont au repos lundi et mardi on va travailler !
Propos recueillis par Virgile MEGNITO