Uemoa 2016 : le tiercé gagnant des Ecureuils 

Dans quelques heures les Ecureuils disputeront leur premier match pour le compte de la 7e édition du tournoi de l’Uemoa. On vous présente les trois éléments à suivre  chez les Ecureuils. Arsène Loko (photo), Christophe Aifimi et Abdel Bouraima

 

Christophe Aifimi, l’assurance

Double champion de Côte d’ivoire avec l’As Tanda, il est attendu au tournant comme on dit. Gardien d’expérience il est tonique et brillant en un contre un. A 26 ans , il régulièrement numéro 3 chez les A, il va enfin honorer ses premières sélections avec les Ecureuils.  Leader naturel il est considéré comme un cadre du vestiaire à juste titre. Si sa qualité n’est pas mise en doute, il tient une belle occasion de mettre tout le monde d’accord. En fin de contrat, un bon tournoi peut lui ouvrir bien des portes. Les recruteurs devraient avoir l’œil sur lui.

Abdel Bouraima, l’homme en feu

Il faisait partie de la génération des juniors de 2013 mais il n’a pas pu jouer la phase finale en Algérie parce qu’il se trouvait en Suède pour négocier son premier contrat professionnel au BK Hacken.  L’aventure ne se termine pas bien tout comme le crochet tenté en Irlande en 2014 mais l’ailier n’a rien perdu de ses qualités après quelques mois de pige à l’Aspac. Etincelant pendant la préparation du tournoi il est clairement présenté comme l’homme fort des Ecureuils. A 23 printemps il est en quête de relance avec toutes ses cartes en main.

Arsène Loko, el maestro  

Mathias Déguénon n’a pas hésité à lui confier les clés du jeu.  Le milieu de l’Africa Sport d’Abidjan est aussi un très bon technicien qu’animateur dans l’axe du milieu de terrain. Sa capacité à jouer simple et sa qualité de relance restent ses points forts. Après avoir connu les catégories de jeunes en qualifications sous le maillot national, le pote de formation de David Djigla ,  a souvent été dans le groupe A sans jamais être aligné. ça tombe bien, le joueur de 22 ans formé à Union Sportive de la Plage à Cotonou devra profiter de ce tournoi pour prouver.

Géraud Viwami  

Ecureuils Uemoa : les 20 avec Sogbo et Aifimi !  

Après un peu plus d’un mois de préparation Mathias Déguénon a enfin dévoilé ce soir la liste des 20 Ecureuils retenus pour disputer la 7e édition du tournoi de l’Uemao à  Lomé au Togo du 26 novembre au 03 décembre prochain.

Les 20 Ecureuils locaux retenus pour défendre les couleurs du Bénin pour la 7e édition du tournoi de l’Uemoa sont désormais connus.  Mathias Déguénon a tranché après le dernier match amical de d’hier après-midi gagné 1-0.

Aucune surprise majeure dans le groupe final. On y retrouve quatre joueurs  évoluant à l’étranger notamment le gardien Christophe Aifimi (As Tanda/ Cote d’voire),  le défenseur polyvalent Apollinaire Danvidé (As Douane/Niger), le milieu Arsène Loko (Africa Sports/ Côte d’ivoire)  et l’attaquant Joel Sogbo (Gbikinti/Togo).

L’Aspac est le club local le plus représenté avec cinq ambassadeurs.

La délégation béninoise a quitté  Cotonou ce matin  pour rejoindre la capitale togolaise. Le Bénin  jouera dans le groupe B en compagnie du Sénégal, du Burkina Faso et la Guinée Bissau qui sera le premier adversaire des béninois le dimanche prochain au stade de Kégué.

Gardiens (2)

Steve Glodjinon (JA Cotonou) , Christophe Aifimi (  As Tanda/Côte d’ivoire)

Défenseurs : (6)

Nabil Yarou (Aspac), Rodrigue Gbètokpanou (Energie), Dine Koukpéré (JA Cotonou), Mama Bah-Yéré (Buffles), Charabiou Djériwo  (Mogas), Appolinaire Danvidé (As Douane/Niger)

Milieux : (9)

Mama Seibou (Aspac) , Ferdinand Azinsou , Jerôme Bonou (Aspac), Waris Aboky (JA Cotonou), Abdel Bouraima (Aspac) , Idrissou Saliou (Panthères) , Arsène Loko (Africa Sports/ Côte d’ivoire) Bienvenu Ouinsouvi , Luc Cakpo (Aspac)

Attaquants : (3)

Marcellin Koukpo (Energie)  Ghislain Debouto (UAC), Marcellin Koukpo (Energie) , Joël Sogbo (Gbikinti/Togo)

Sélectionneur: Mathias Déguénon 

Ecureuils Uemoa : Les 24 retenus pour la dernière phase de préparation

Après sa tournée septentrionale, l’équipe nationale locale entame ce soir la dernière étape de sa préparation du tournoi de l’Uemoa avec 24 joueurs retenus par le sélectionneur Mathias Déguénon avec les arrivées des joueurs évoluant à l’étranger.  Ils seront cinq au totale à savoir : les habitués de la sélection A que sont, le gardien Christophe Aifimi (As Tanda/Côte d’ivoire, photo), habituel numéro 3 chez les A, le défenseur Apollinaire Danvidé (As Douanes/Niger) et le milieu Arsène Loko (Africa Sports/ Côte d’ivoire). Les attaquants  Nicolas Dognon (As Douanes/Niger) et Joel Sogbo (Gbikinti/Togo) moins connus du grand public seront aussi présents. ils rejoindront la base des joueurs locaux qui ont entamé la préparation depuis le début du mois. A noter que pour la liste finale le sélectionneur devra retenir 20 joueurs. Ce dernier stage sera bloqué jusqu’au départ du groupe final retenu pour le tournoi de l’Uemoa qui se joue à Lomé au Togo du 26 novembre au 03 décembre. Le Bénin entrera en lice le 27 novembre contre la Guinée Bissau.

 

Les 23 retenus

 

Gardiens

Steve Glodjinon (JA Cotonou) , Judicael Agbokou (Energie), Christophe Aifimi (  As Tanda/Côte d’ivoire)

Défenseurs

Nabil Yarou (Aspac),, Rodrigue Gbètokpanou (Energie) , Charabil Abou (Mogas) , Dine Koukpéré (JA Cotonou), Mama Bah-Yéré (Buffles), Samadou Bourou (Buffles) , Gaston Houngbédji (Aspac), Appolinaire Danvidé (As Douane/Niger)

Milieux

Mama Seidou (Aspac) , Ferdinand Azinsou , Jerôme Bonou (Aspac), Waris Aboky (JA Cotonou), Abdel Bouraima (Aspac) , Charbel Gomez (Espoir Cotonou) , Idrissou Saliou (Panthères) , Arsène Loko (Africa Sports/ Côte d’ivoire)

Attaquants

Marcellin Koukpo (Energie)  Ghislain Debouto (UAC) , Marcellin Koukpo (Energie) , Joel Sogbo (Gbikinti/Togo)

 

Sélectionneur : Mathias Déguénon

Ecureuils : les débuts de la préparation pour l’Uemoa.

Les Ecureuils locaux ont entamé ce lundi matin au stade Mathieu Kérékou la première phase de la préparation de la 7e édition du tournoi de l’Uemoa qui se jouera à Lomé le mois prochain.

Sous la houlette du staff conduit  par le sélectionneur Mathias Déguénon , le groupe des Ecureuils locaux a entamé la phase initiale de son programme de préparation. 28 joueurs évoluant sur les 32 convoqués étaient présents. Les quatre évoluant à l’étranger rejoindront le groupe lors des prochaines phases de la préparation. Cette première phase sera ponctuée par un match amical le 26 octobre prochain contre les Buffles.  Déguénon et son staff réduiront l’effectif avant d’entamer la seconde phase de la préparation. La seconde phase se fera entre le 31 octobre et le 4 novembre et sera conclu par un autre match amical dont l’adversaire reste à déterminer. Enfin la dernière phase se fera à compter du 5 novembre jusqu’au départ pour le tournoi au Togo.

Pour rappel, la liste finale pour le tournoi qui se jouera à Lomé du 26 novembre au 3 décembre prochaine sera constituée de 20 joueurs et la compétition est exclusivement réservée aux joueurs évoluant uniquement dans les huit championnats de l’Uemoa  (Bénin, Burkina Faso, Côte d’ivoire, Guinée Bissau, Mali , Niger, Sénégal et Togo). Lors de la dernière édition à Abidjan en 2013, le Bénin avait échoué en finale aux tirs aux buts contre le Burkina Faso.

Géraud Viwami

Photo : les trois membres du staff de la gauche vers la droite (Marcel Kouton , entraîneur des gardiens, Bruno Goudjo , adjoint  et Mathias Déguénon , sélectionneur)

Liste des 32  retenus

Gardiens.
Christophe Aifimi (As Tanda/Côte d’ivoire), Judicael Agbokou (Energie), Steve Glodjinon (JA Cotonou) , Marcel Dandjinou (Esae)

Défenseurs 
Apollinaire Danvidé (As Douanes/Niger), Nabil Yarou (Aspac), Hervé Quenum (Requins), Eric Tossavi (Énergie) , Antonin Kassa (Aspac) , Rodrigue Gbetokpanou (Énergie) ,Charles Tiesso (Buffles), Dine Koukpere (JA Cotonou) , Ismael Orou (Aspac), Romuald Bantanvi (Hodio)

Milieux 
Arsène Loko (Africa Sports/Côte d’ivoire) , Ferdinand Azinsou, Mama Seibou (Aspac) , Pacifique Gbaguidi (Énergie) , Ireke Agonhossou (JA Cotonou) , Yaossa Fousseni (Uss Krake) , Waris Aboky (JA Cotonou) , Arnaud Kassa (Esae), Agnide Osseni (Uss Krake), Jean-Marie (Énergie) , Rodrigue Kossi (Buffles) , Moise Tegaou (Panthère)
Attaquants 
Marcellin Koukpo (Énergie), Roméo Ahovey (As Police) , Joëyl Sogbo (Gbikinti/Togo) Ghyslain Debouto (Uac), Briciano Kouthon (Aspac)

Coach : Mathias Deguenon

Perf’ des béninois : Aoudou libérateur, Aifimi signe un record, un but magnifique de Gestede, Bessan et Tinhan en réussite et la découverte Sogbo

Retrouvez chaque lundi le maximum d’infos sur l’actualité des footballeurs béninois à l’étranger. A la une : Six buts à mettre à l’actif de nos internationaux un peu partout dans le monde entier. En Afrique du Nord, Jacques Bessan (Club Africain/Tunisie) et Mohamed Aoudou (CR Belouizdad/Algérie) ont débloqué leur compteur avec succès. En France, Jonathan Tinhan a confirmé son excellent début avec Amiens en signant une quatrième réalisation de saison en Ligue 2. En Angleterre, Aston Villa n’a pas gagné mais Rudy Gestede a marqué un très beau but avec un enchaînement acrobatique à la clé. En Côte d’ivoire, l’As Tanda du gardien Christophe Aifimi a conservé son titre de champion à l’issue de la dernière journée de championnat. Il devient le premier béninois a décroché deux titres de champion de Côte d’voire d’affilée. Enfin, nous avons fait une belle découverte au Togo avec l’attaquant Joel Sogbo buteur pour sa première apparition avec Gbikitin de Bassar pour la journée inaugurale du championnat. Point global.

Les Tops

Aoudou, ce héros.

Jeudi, Jacques Bessan ( 22ans) s’est illustré avec un but dès sa première apparition sous le maillot du Club Africain en championnat sur le terrain de Hammam-Lif. L’attaquant béninois, habitué du championnat tunisien, a signé une vraie réalisation de renard de surface à la suite d’un tir repoussé.

Vendredi, en Algérie l’attaquant Mohammed Aoudou (25 ans, photo) a été le héros du CR Belouizdad qui accueillait son ancien club, la JS Saoura. Aoudou a délivré son public en signant l’unique but du match dans les arrêts de jeu pour la première victoire de son club cette saison. Son premier but de l’exercice en deux apparitions. En France, Jonathan Tinhan (27 ans) est en feu et s’est offert un but de la tête dans un succès tranquille 3-1 contre Tours qui permets à son club, Amiens de rester en tête de la Ligue 2. Tinhan, meilleur buteur des siens avec 4 réalisations réalise un début de saison très fort.

Aifimi reste sur le toit de la Côte d’ivoire

Samedi , en Angleterre, Romuald Boco (30 ans) s’est mué en super remplaçant pour Accrington Stanley dans un hold up parfait sur la pelouse de Notts County (0-2). Huit minutes après son entrée en jeu, Boco s’est offert un petit régal technique dans la surface de réparation avant de battre le gardien adverse pour son deuxième but de la saison.
En Côte d’ivoire, Christophe Aifimi (26 ans) fêtait un nouveau titre de champion de Côte d’ivoire avec l’As Tanda. Champions en titre, le gardien international béninois et ses coéquipiers ont réussi l’exploit de conserver leur titre. Une petite victoire 1-0 devant Korhogo aura suffit pour totaliser 49 unités et devancer le dauphin le Séwé Sports de quatre points. Aifimi devient donc le premier béninois double champion de Côte d’ivoire.

Un but magnifique de Gestede , Sogbo la découverte

Dimanche, en Angleterre, Rudy Gestede (28 ans) , sorti du banc, a signé le but du week-end d’un joli enchainement acrobatique que vous pourrez voir plus bas. L’attaquant béninois signait ainsi son troisième but de la saison en cinq matches. Aston Villa se contentera de partager les points (2-2) face à Nottingham Forest.
Enfin au Togo, pour la première journée de la première division, nous avons découvert Joël Sogbo (17 ans). Ce jeune attaquant béninois a participé au succès de son club Gbikinti de Bassar face à l’Asko de Kara 2-0. Sogbo a marqué le deuxième but des siens à la 80e minute sur une frappe lobée. Belle découverte.

La vidéo : le bijou de Gestede

Ils n’ont pas joué…

L’ailier Jodel Dossou (Austria Lustenau), les défenseurs Paterne Counou (Akwa United) et Junior Salomon (Plateau United) ont été laissé au repos dans leur club respectif. L’attaquant Abdel Fadel Suanon (Dhamak) et l’arrière gauche Emmanuel Imorou sont en phase de reprise puisqu’ils reviennent tous les deux de blessure au genou. Le milieu défensif, Jordan Adéoti (Caen) et l’attaquant Frédéric Gounongbé (Cardiff) sont restés sur le banc sans entrer en jeu.
Géraud Viwami

LE TABLEAU DES STATS

Algérie
D1-J3

CR Belouizdad – JS Saoura 1-0
But : Aoudou 90 + 3
Entré en jeu : Mohamed Aoudou, attaquant, 65e minute (CRB)
Stat : 02 matches / 1 but
Classement : 7e /16 : CR Belouizdad 4 points

Angleterre
Championship (D2)- J6

Aston Villa – Nottingham Forest 2-2
But : Gestede 72e
Entré en jeu : Rudy Gestede, attaquant, 62e minute (Aston Villa)
Stat : 5 matches /3 buts/ 3 passes décisives
Classement : 17e /20 : Aston Villa 6 points

League Two (D4)- J7
Notts County – Accrintgton Stanley 0-2
But : Boco 67e
Entré en jeu : Romuald Boco, milieu offensif, 59e minute (West Brom)
Stat : 6 matches /2 buts
Classement : 16e /23 : Accrington 8 points

Allemagne
D1-J3

Cologne – Wolfsburg 0-0
Titulaire : Daniel Didavi, milieu offensif, 79 minutes (Stuttgart)
Stat : 3 matches/ 1 but
Classement : 4e/18 : Stuttgart 4 points

Belgique
D2 –J5

Cercle Brugge – Union Saint-Gilloise 2-1
Titulaire : Yannick Aguémon , milieu offensif , 90 minutes (Saint-Gilloise)
Stats : 5 matches / 1 but
Classement : 5e /8: Saint-Gilloise 6 points

France

Ligue 1- J4
Guigamps – Montpellier 1-1
Entré en jeu : Steve Mounié 77e minute (Montpellier),
Stats : Mounié 4/ 1 but
Classement : r 13e /20 : Montpellier 5 points,

Ligue 2 –J6
Niort – Nîmes 1-3
Titulaires : Saturnin Allagbé , gardien ,90 minutes. David Djigla, ailier, 86 minutes (Niort) .
Stat : Djigla 4 matches/ 1 but. Allagbé 6 matches
Classement : 20e /20: Niort 3 points.

Lens – Bourg Péronnas 1-1
Titulaire : Djiman Koukou , milieu défensif, 90e minute
Stat : Koukou 4 matches
Classement : Lens 10e/20 : Lens 7 points

Le Havre – Valenciennes 2-2
Titulaire : Fabien Farnolle, gardien, 90 minutes (Le Havre)
Stat : Farnolle 6 matches/ 3 clean Sheet
Classement : 8e /20 : Le Havre 9 points

Reims – Gazélec Ajaccio 2-0
Titulaire : Cédric Hountondji , défenseur central, 90 minutes. (Gazélec Ajaccio)
Stats : Hountondji 6 matches
Classement : 9e/20 : Gazélec Ajaccio 9 points

Amiens – Tours 3-1
Titulaires : Khaled Adénon défenseur central 90 minutes, Jonathan Tinhan , attaquant , 69 minutes
But : Tinhan 44e minute
Stats : Adénon 5matches. Tinhan 6 matches/ 4 buts
Classement : 1er /18 : Amiens13 points

Slovaquie
D1-J8

Trencin – Spartak Trnava – Zilina 3-3
Entré en jeu : Babatoundé Bello, milieu offensif, 57e minute (S. Trnava)
Stats saison : 6 matches
Classement : 6e/12 : S. Trnava 11points

Togo
D1- J1
Gbikinti Bassar – Asko Kara 2-0
Titulaire : Joël Sogbo, attaquant, 90 minutes
Stat : 1 match/1but
Classement : 2e /14 : Gbikinti 3 Points

Tunisie
D1-J1

Hammam –Lif – Club Africain
Titulaire : Jacques Bessan, attaquant. 90 minutes (Gafsa)
But : Bessan 41e
Stat saison : 1 matches/ 1 but
Classement : 1er/8 : Club Africain 3 points

Turquie
D2-J3

Gaziantep BB – Adana Demirspor 1-1
Titulaire : Michael Poté, attaquant. 90 minutes.
Stats saison : 3 matches
Classement : 8e/18 : Adana Dermispor 5 points

Réalisé par Géraud Viwami

Toute personne qui copie cet article sans citer la source s’expose à la rigueur de la loi.

Ligue des champions-1er Tour : L’As Tanda d’Aifimi n’ira pas plus loin !  

Battus 2-0 à Tunis par le club Africain il y a deux semaines, l’As Tanda n’a pas pu renverser la vapeur à Abidjan cet après-midi lors de la manche retour au stade Robert Champroux.  Christophe Aifimi titulaire et capitaine à l’aller a conservé son statut sur le match retour même s’il a réussi à conserver ses buts inviolés, score final 0-0. Ce résultat nul est insuffisant pour espérer passer au tour suivant. L’aventure africaine tourne court les champions de Cote d’ivoire et le gardien international béninois.

Géraud Viwami

Entretien : Aifimi « remonter les deux buts et se qualifier à domicile »

L’As Tanda du gardien international béninois Christophe Aifimi s’est incliné 2-0 contre le Club Africain de Tunis à l’extérieur, dimanche dernier lors de la manche aller du premier tour de la ligue des  champions.  Le gardien-capitaine, encore titulaire cet après-midi en match en retard de la 7e journée du championnat ivoirien (ndlr : As Tanda – Yopoungon Fc 4-0)  revient en exclusivité sur la  première sortie continentale de son club, son statut d’international, ses trophées personnels remportés en 2015 et l’ambition de son club.

 

Vous avez perdu la manche aller de votre duel contre le Club Africain de Tunis, vous avez des regrets ?

C’était un match difficile, compliqué. Je pense qu’on a fait un bon match même si au finish on a perdu 2-0.  On était parti en terrain inconnu pour jouer contre une grande équipe. Mon équipe (AS Tanda) dispute seulement sa troisième saison en première division ivoirienne et sa première expérience en ligue des champions donc ce n’est pas facile. Il y a certains joueurs qui n’ont jamais participé à une coupe africaine.  Il nous manquait des éléments qui étaient à la CHAN avec l’équipe de Cote d’ivoire qui n’étaient pas là. Mais cela ne nous a pas empêché de faire notre match.  Le score est de 2-0 mais la qualification reste possible. Personnellement je suis content de mon match, j’ai fais des arrêts décisifs. Il y avait le froid, la pression dans le stade, certains d’entre nous n’avaient jamais vécu cela. On a pris du plaisir à jouer ce match, on fera pour remonter les deux buts et se qualifier à Abidjan.

Vous croyez que vous aurez les armes pour renverser la vapeur à Abidjan?

On vient de jouer contre  cette équipe, il y avait la place pour mettre au moins un but mais on n’a pas su profiter de tous les contres que nous avons eus. Mais on ne part pas avec des regrets, nous sommes déjà rentrés à Abidjan, on travaille pour refaire notre retard et se qualifier. L’équipe  joue bien mais elle reste prenable.  On n’a pas su concrétiser nos occasions mais chez nous on fera tout pour être en forme et avoir la chance de notre coté. Parce que nous pouvons faire un bon et être malchanceux. Si la chance est de notre on pourra faire sauter le verrou. Personnellement j’ai retardé l’échéance à plusieurs reprises mais comme à chaque match on a tiré les leçons de cette défaite on sait sur quoi travailler pour passer au tour suivant.

Champion surprise la saison dernière, les regards ont-ils changé sur l’As Tanda cette saison sur le plan local ?

Nous avons eu un début de saison compliqué. J’ai dû attendre de nouvelles formalités administratives pour me faire qualifier. J’ai repris la compétition. Nous sommes 6e actuellement mais nous sommes toujours crains en championnat.  L’écart  n’est pas trop conséquent entre nous et les premières places. Le plus important pour nous c’est de prendre match par match.Pour être présent en coupe africaine il faut être parmi les meilleurs clubs locaux. On gagne en expérience en jouant les matches de compétitions africaines. Ca ne sera pas facile, il y a des clubs comme l’Asec, l’Africa Sport et le SC Gagnoa qui sont là.  Il y a des équipes qui veulent rafler le titre aussi.  Ça sera difficile mais je pense qu’on a l’effectif pour rivaliser. On a dû se réadapter avec le changement de coach et les nouveaux qui sont arrivé. Maintenant ça va  mieux l’équipe commence à produire du jeu, on se trouve facilement, la cohésion y est et on fait les efforts c’est de bonne augure pour nous.

2015 a été votre année avec trois titres personnels glanés dont deux Bjfoot Awards, celui du meilleur gardien et du meilleur joueur évoluant en Afrique ?

J’étais trop content et les gens ici l’étaient aussi pour moi. Je venais d’être élu meilleur gardien du championnat ivoirien. Etre  meilleur gardien devant deux formidables gardiens comme Fabien (Farnolle) et Saturnin (Allagbé) il n’y a rien de tel. Tout ce que Dieu fait est bon je suis ravi. Ce n’est que le début de l’aventure je ne pourrai pas me reposer sur mes lauriers.  Mes fans sur les réseaux sociaux et au club j’ai eu beaucoup d’encouragement et de félicitations et ça m’a touché.

En octobre – novembre 2015 vous avez fait vos premières expériences dans le groupe des Ecureuils…

Je le dis toujours c’est une immense joie d’être convoqué en sélection nationale. J’ai aimé et j’étais content parce que j’étais entouré  de personnes formidables.  Ils sont sympas j’ai vraiment aimé l’ambiance, je ne m’attendais pas à cela. Ce qui m’a plus aussi le groupe est jeune avec des cadres qui sont présents comme le capitaine Stéphane (Sèssegnon) et Poté (Mickael) quelques  anciens. Je me sentais bien. Je me disais que j’étais en famille c’est différent de la vie en club.  La sélection m’a fait connaître beaucoup de choses. Travailler avec des joueurs d’un grand niveau. Et puis ça m’a donné un autre statut en club. Je  suis plus respecté en plus de mon vécu dans le championnat ivoirien. Le plus dur c’est d’être régulier en sélection et il faut être performant en club. Je savourerai  toujours ce genre de moment.

Et votre bizutage…

C’était chaud sur moi (rires)  j’ai dû danser du Zouglo. Je n’avais pas la voix pour chanter je ne suis pas un as dans ce domaine donc j’ai dansé.

 

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Ligue des Champions : Aifimi , Badarou, Dognon , Danvide et Gantin en ambassadeurs !

nana (1)

Aucun club béninois ne participera aux compétitions africaines en 2016, mais cinq internationaux béninois y seront grâce à leur club  respectif. Le gardien champion de Cote d’Ivoire, Christophe Aifimi (26 ans) avec l’As Tanda, Nana Badarou (24 ans, photo) le colosse défenseur du Wydad de Casablanca , champion du Maroc et la colonie béninoise de l’As Douane du Niger composée des défenseurs , Apollinaire Danvidé  – Olympe Gantin et de l’attaquant Nicolas Dognon.

 

Le tirage au sort des 32e de finale de la ligue des champions a eu lieu la semaine dernière, aucun club béninois ne figure sur ce tableau.  La faute à la saison dernière inachevée. Mais plusieurs internationaux béninois porteront des clubs étrangers.

Gros morceau pour  l’As Tanda !

Championne de Cote d’Ivoire, surprise après seulement deux saisons dans l’élite, l’As Tanda du gardien Christophe Aifimi n’ pas été verni par le tirage, ils défieront le champion tunisien, le club Africain de Tunis, actuel 11e du championnat tunisien après huit journées. Les pensionnaires du Parc A connaissent un début de saison difficile. S’ils sortent vainqueur de cette opposition, ils tomberont sur le vainqueur de l’opposition entre le club Algérien du MO Beija et les ghanéens d’Ashanti Gold. Un tirage plutôt relevé, Aifimi et ses amis devront prouver leur statut.  Match aller le week-end du 14 février 2016 et retour quinze  jours  plus tard.

L’international béninois découvrira la ligue des champions même s’il possède une petite expérience pour avoir disputer un tour de Coupe Caf en 2006 avec le Stella Club d’Abidjan , son ancien club.

Badarou en terrain connu, duel bénino-béninois.

Auteur d’une entrée formidable dans le onze de Tom Toshak depuis quatre rencontres, Nana Badarou est devenu titulaire au Wydad de Casablanca.  Les champions du Maroc ont hérité du champion du Niger , l’As Douanes où évoluent trois béninois , l’attaquant , Nicolas Dognon et le défenseur Apollinaire Danvidé ont été rejoint le mois dernier par Olympe Gantin , l’ex capitaine du Mogas.  Un duel bénino-béninois !

Badarou a possède une expérience considérable à l’échelle continentale. D’abord  en ligue des champions sous les couleurs  de l’Aspac en 2012, les portuaires avaient échoué au premier tour face au burkinabés de l’Asfa Yennega.  Le défenseur avait été titulaire lors des deux confrontations (1-1, 1-1, 5-4 tab). Puis la saison écoulée, il a découvert la Coupe de la Confédération Africaine avec l’Aso Chlef en Algérie. Après avoir passé les sierras leonais de Kamboi Eagles (2-0, 0-1) et guinéens d’Horoya (0-1, 0-1, 5-3 tab), ils ont échoués Au deuxième tour devant le Club Africain de Tunis (0-1, 1-1). L’international béninois avait pris part à toutes ces rencontres en intégralité.  Après 8 apparitions, le haut niveau africain n’ a plus de secret pour lui. Actuel leader du championnat marocain, le Wac part logiquement favori devant le champion du Niger.

Dans les rangs de l’As Douanes  le duo Danvidé et  Dognon ont déjà participé à la plus prestigieuse des compétitions de club sur le continent en 2014. Ils avaient été balayés dès le premier tour par les égyptiens du Zamalek (1-0, 2-0) , les deux béninois avaient rendu des copies plutôt correctes. Quant au néo-douanier , Olympe Gantin il découvrira la compétition. Un vrai baptême de feu l’ancien joueur des Mamabas Noirs de Cotonou.  Match aller le week-end du 14 février retour quinze jours plus tard. Le vainqueur de cette compétition affrontera le gagnant du duel entre  Gor Mahia (Kenya) et  CNAPS (Madagascar). Et s’ils passaient ce tour ils auront droit d’affronter au second tour, le TP Mazembe  ou Saint George (Ethiopie). Nous avons la certitude d’avoir au moins un international béninois au deuxième tour. Rendez-vous en février 2016 pour les entrées en lice.

Géraud Viwami

Bjfoot Awards 2015: Aifimi, Farnolle et Allagbé nominés pour le prix Yessouffou Sèmiou

IMG-20151129-WA014

Bjfoot.com dévoile officiellement les nominés pour les Bjfoot Awards.Les gardiens seront les premiers à l’honneur.Ce prix récompense le gardien béninois le plus performant et décisif dans l’année.Il porte le nom du Feu Yessoufou Semiou, prometteur gardien international béninois assassiné pendant la Can Junior 2005 à Cotonou. Le vainqueur sera connu le 10 janvier 2016.  D’ici là vous pouvez voter jusqu’au 31 décembre sur ce lien. Le vote du public comptera pour trente pour cent dans le décompte final du choix du jury de notre rédaction.


Aifimi Christophe, (As Tanda , Côte d’ivoire) 25 ans

Il a fini en grâce la saison avec l’As Tanda, champion de Côte d’ivoire et élu meilleur  gardien du championnat grâce à son record de 15 matches sans encaisser, il  ne peut plus passer inaperçu. Il sort d’une saison pleine et réussie tant collectivement que personnellement.

Fabien Farnolle, Le Havre (France) 31 ans

Après un passage mitigé et court en Roumanie, il a retrouvé le sommet de son art en revenant au Havre dans un championnat de Ligue 2 française où il est considéré comme une référence à son poste. Il a déjà signé six matches sans encaisser en onze matches et a été élu joueur du mois d’octobre par les supporters de son club.

Saturnin Allagbé, Niort (France) 22 ans

Promu gardien numéro 2 à Niort cette saison en Ligue 2 française, il fait ses classes dans l’ombre de Delecroix mais il continue de faire ses preuves dans les buts de l’équipe réserve. L’international béninois poursuit sa progression. Vainqueur en 2014, il est candidat à sa propre succession.

La Rédaction

Côte d’ivoire : Aifimi élu meilleur gardien !

Christophe Aifimi (26 ans) a été désigné dans la nuit d’hier comme meilleur gardien du championnat ivoirien pour le compte de la saison 2014-2015 lors de la cérémonie officielle de récompenses des meilleurs acteurs du championnat ivoirien. Sacré champion avec l’As Tanda où il est devenu capitaine et maillon fort du haut de ses 15 matches sans encaisser durant l’exercice, Aifimi connait enfin son heure de gloire après quelques nominations sans victoire. Le néo-international béninois peut savoir son premier titre personnel majeur.

Géraud Viwami
aiia

Ecureuils : Ces joueurs qui ont une carte à jouer

Si les matches amicaux ont un avantage c’est bien celui de permettre au sélectionneur d’affuter ses plans de jeu mais aussi à certains appelés de saisir leur chance puisqu’il y a forcément des places à prendre. Certains joueurs seront dans cette configuration demain face au Congo.

Aifimi , baptême de feu en vue ?

Il vit ses premières heures au sein du groupe Ecureuils, ce premier regroupement relativement court qui se terminera demain après le match amical. Christophe Aifimi (25 ans), le gardien capitaine de l’As Tanda en cote d’ivoire arrive théoriquement dans la peau d’un numéro 3. Si Omar Tchomogo a semé le doute et a peu convaincu en conservant Saturnin Allagbé, numéro 2 à Niort, comme titulaire face au Mali, pas sûre qu’il reconduise le même choix face aux Diables Rouges. Fabien Farnolle , titulaire régulier au Havre devrait retrouver sa place de numéro un dans les buts. Dans ce contexte, Aifimi devra bien patienter à moins que le sélectionne face un turnover. Possible.

Badarou , une chance à saisir

Ecarté lors des derniers regroupements, le sélectionneur ne le considérait pas dans ses plans. Une position qu’il a été presque obligé de réviser après le match contre le Mali. Après avoir sacrifier Jordan Adéoti dans le couloir droit contre le Mali sans grande réussite, l’équipe a besoin d’un spécialiste du poste, Nana Badarou (24 ans, photo), même s’il était régulier sous Manuel Amoros et Didier Ollé-Nicolle a tout à prouver à Omar Tchomogo. Le défenseur du Wydad Casablanca joue presque son avenir international sous l’ère Tchomogo. Sa polyvalence entre l’axe et le coté droit un avantage certain, mais un bon match demain après-midi serait un argument plus recevable.

Dossou , retour en leader ?

Son absence a suscité beaucoup d’interrogations justifiées tant il est régulier et décisif en club cette saison. Jodel Dossou (23 ans) fait son retour dans le groupe Ecureuils, sa première convocation sous l’ère Tchomogo. La question n’est pas de savoir si l’ailier à sa place dans l’effectif, la réponse sonne déjà comme une évidence. Son absence s’est presque ressentie contre la Guinée Equatoriale et le Mali à Cotonou. Avant d’être écarté, par le sélectionneur il était considéré comme l’une des pierres angulaires de la ligne  offensive des Ecureuils, sa percussion et activité sur son flanc sont attendues demain. Pour lui il s’agira de faire la différence et agir en leader en termes d’état d’esprit.

Aoudou et Bessan , victimes de la concurrence

Ils sont pourtant réguliers en clubs, la preuve ils ont été tous transférés vers des clubs nettement plus ambitieux dans leur championnat respectif. Jacques Bessan (22 ans) et Mohamed Aoudou (25 ans) sont presque contraints d’être des seconds couteaux en sélection. Ils doivent leurs présences aux forfaits de Rudy Gestede et Frédéric Gounongbé , la concurrence est très forte en attaque. Omar Tchomogo a des problèmes de riches. Même si la hiérarchie est connue, ils ont tout de même une carte à jouer, un bon match ne passe jamais inaperçu. Messieurs saisissez votre chance !

Géraud Viwami

Ecureuils : sans Gestede, première d’Aifimi , retours de Dossou et Badarou.


Omar Tchomogo a dévoilé, la liste des 20 joueurs retenus pour le match amical du 14 octocbre prochain à Brazzaville contre le Congo. L’attaquant d’Aston Villa, Rudy Gestede sera absent. Parmi les présents, on note la première convocation de Christophe Aifimi de l’As Tanda et les retours de Jodel Dossou (photo), Jacques Bessan et Nana Badarou précédemment écartés.

Omar Tchomogo fait dans la continuité, il n’a pas chamboulé son effectif a quelques détails près c’est le même groupe convoqué lors de deux premiers matches officiels de l’année.
Une seule véritable surprise, la première convocation du gardien de l’As Tanda , champion de Côte d’ivoire, Christophe Aifimi.
Le milieu offensif, Jodel Dossou de l’Austria Lustenau effectue son retour dans la maison jaune tout comme l’attaquant de Bizerte buteur, samedi dernier Jacques Bessan et le défenseur Nana Badarou du WAC Casablanca.
Un seul joueur évoluant au Bénin fait partie du groupe, Mama Seibou de l’Aspac.

Djigla blessé, Gestede absent

Un absent de taille ce sera l’attaquant d’Aston Villa qui a eu une discussion avec le sélectionneur national au sujet de son absence. Touché à la tempe, l’ailier de Niort David Djigla est blessé et indisponible. Enfin l’autre absent surprise est Babatoundé Bello qui était titulaire lors des deux premiers matches éliminatoires qui est sorti du groupe.
Le match se jouera le 14 octobre prochain au complexe olympique de Kintelé à 16H. Les Ecureuils auront un vrai test avec de défier le Burkina Faso pour les préliminaires du Mondial Russie 2018.

Géraud Viwami


Les 20 Ecureuils

Gardiens (3) : Fabien Farnolle (Le Havre /France) , Saturnin Allagbe (Niort/France) , Christophe Aifimi (As Tanda/Côte d’ivoire)

Défenseurs (7) : Junior Salomon (Bayelsa United/Nigéria), Khaled Adénon (Amiens/France), Jordan Adéoti (Caen/France) Nana Badarou (Wydad Casablanca/Maroc), Lazadi Fousséni (Bayelsa United /Nigéria), David Kiki (Niort/France) Emmanuel Imorou (Caen/France)

Milieux (5) : Djiman Koukou (Niort/France) ,Sessi d’Almeida (PSG/France), Mama Seibou (Aspac),Stéphane Sèssegnon (West Brom / Angleterre), Jodel Dossou (Austria Lustenau/Autriche)

Attaquants (5) : Frédéric Gounongbé (Westerlo/Belgique), Steev Mounié (Montpellier/France), Michael Poté (Adana Dermispor / Turquie), Abdel Fadel Suanon (Dhamak/Arabie Saoudite), Jacques Bessan (CA Bizerte/Tunisie)

Sélectionneur : Omar Tchomogo

Entretien: Aifimi : « Si le sélectionneur me donne ma chance »

Champion de cote d’ivoire 2015 avec l’As Tanda où il est reconnu parmi les gardiens les plus réguliers de l’élite, Christophe Aifimi (25 ans), l’homme aux quinze clean sheet revient sur l’incroyable saison qu’il vient de vivre avec l’As Tanda, son mercato et sur la sélection nationale. Entretien exclusif.


Vous quittez le Stella Club d’Abidjan au bon moment, le club est relégué et vous êtes sacrés champions dès votre première saison avec l’As Tanda , vous aviez tout prévu?

Rires ! Non je n’ai rien calculé ! C’est la volonté de Dieu. J’ai passé six formidables années au Stella où j’ai tout connu. La Coupe Ufoa , la coupe Caf , on a remporté la coupe nationale. Il y a eu des moments de joie. Mon seul regret c’est de n’avoir pas été champion avec le Stella. Je suis un peu frustré de ça. Le Stella m’a révélé, j’ai été trois fois nominés au titre de meilleur gardien de la saison. Je suis vraiment déçu pour le club qui va connaitre la deuxième division la saison prochaine. C’est regrettable mais c’est aussi le football. Je ne pensais non plus être champion avec l’As Tanda dès cette saison. Mais le club a fait un recrutement intelligent et l’encadrement a été rigoureux. Au fur et à mesure on a pris conscience de ce que nous étions capables de faire. On n’a pas volé ce titre de champion.

Vous avez finalement décroché le titre de champion avec l’As Tanda , qu’est ce qui a permis de faire la différence comparé aux années passées au Stella ?

En signant à l’As Tanda c’était pour avoir une autre expérience, prouver que ce n’était pas un faux choix. Parce que le public beaucoup parlé de mon départ vers l’As Tanda. Le club a fait un profond renouvellement d’effectif plus de la moitié des joueurs étaient nouveaux. Une dizaine d’anciens et environ seize nouveaux dont je faisais partie. Il y a eu un nouveau coach et un nouveau staff. Le coach a mis l’accent sur la discipline malgré les joueurs d’expérience présents. Il y avait par exemple, Koffi Bouah , ex-meilleur buteur du championnat. Nous étions tous conscients qu’on nous attendait. Des joueurs sont arrivés de l’Asec , de l’Africa Sports et du SC Gagnoa. C’est un championnat où si vous avez un président qui paye régulièrement les salaires, vous avez beaucoup de chances de figurer en haut de tableau. Quand le salaire est régulier vous jouez tranquillement la tête reposée. C’était difficile. On recevait nos matches à 300 kilomètres d’Abidjan à Bougnoukou. Chaque semaine après nos entrainements à abidjan on était sur la route pour notre base. On a cru à nos chances dommage pour l’Asec qui nous a poussé jusqu’au bout.

En parlant de mérite, l’As Tanda a été meilleur défense du championnat avec seulement 11 buts encaissés, le gardien titulaire que vous êtes n’est étranger à cette performance, si vous devriez dresser un bilan personnel de votre saison ?

On a fini deuxième meilleure défense, c’est remarquable ! Personnellement j’ai encaissé neuf buts sur les vingt-deux où j’étais aligné. J’ai encaissé les neufs buts en sept matches dont j’ai réussi quinze matches sans encaisser de buts. Ce qui est plutôt intéressant. La défense a été notre première force. On a manqué des matches mais on a tenu bon. On encaissait rarement. Sur le plan personnel je pense c’est ma meilleure saison en première division ivoirienne. Je pense que j’ai gagné en maturité dans mon jeu , beaucoup de calme et d’expérience. Le coach m’a même confié sur le brassard de capitaine sur les cinq derniers matches de la saison alors que c’est ma première saison. Je suis un gagneur dans l’esprit et ça se ressentait.

Après le sacre national, la saison prochaine le club va découvrir le haut niveau africain avec la Ligue des champions, vous avez déjà joué en coupe africaine, qu’est-ce qu’il faut à l’As Tanda pour être prêt ?

.C’est une belle opportunité de pouvoir se frotter aux grands clubs du continent. Ce sera une nouvelle expérience après celle que j’ai eu avec le Stella , le bilan était plutôt mitigé. Maintenant je me sens mieux et ce sera le moment de prouver ce que nous valons. C’est un autre monde qu’on va découvrir. On pourra compter que sur nos forces. Si le club peut recruter quelques éléments en renforts. On espère faire un bon parcours, si nous pouvons accrocher les phases de groupe ce serait très bien. On attend le tirage pour voir nos futurs adversaires. Beaucoup vont jouer pour la première fois dans ce genre de compétition mais je pense qu’on peut y arriver.

Quand on fait partie des meilleurs gardiens du championnat ivoirien on est forcement sollicité ou pas ?

A chaque mercato il y a toujours des contacts même s’il y a beaucoup de rumeurs. Je ne voulais pas quitter l’As Tanda pour quitter comme on dit. Je voulais rester pour honorer ma dernière année de contrat avec le club. S’il y a un meilleur challenge je ne dirai pas non. Je suis gardien aussi et je veux être sur le terrain. Je reste avec l’As Tanda pour continuer ma progression en Ligue des Champions.

On parle de vous chez les Ecureuils du Bénin mais aussi chez les Eléphants de Cote d’ivoire, mais finalement vous n’êtes jamais convoqué…

Aucune des deux sélections ne m’a encore officiellement convoqué. Je n’ai pas encore eu cette opportunité. Lors du dernier match de la sélection ivoirienne, beaucoup de rumeurs citaient mon nom comme sélectionnable mais rien. Après je suis originaire de Sakété au Bénin et j’ai fait toute mes classes de footballeur en Côte d’ivoire. J’ai cette chance unique d’avoir les deux nationalités. Je suis performant en club, je ne ferme pas la porte aux Ecureuils. L’équipe nationale est faite pour les meilleurs si le coach décide me donner ma chance je répondrai présent.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Photo: Aifimi en rouge et noir au centre de la photo.

Fiche
Christophe Aifimi
Gardien, 25 ans
Nationalité : bénino-ivoirien
Club : As Tanda (Côte d’ivoire)

Ecureuils : Quels choix pour Tchomogo ?


Les Ecureuils reçoivent le Mali, le 06 septembre prochain pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la Can Gabon 2017, à quelques jours de l’annonce de la liste des joueurs retenus par le sélectionneur Omar Tchomogo, Bjfoot.com a tenté de jeter les dés.

Une lutte pour Aifimi et Ligali ?

Le numéro un Saturnin Allagbé de Niort va tenir sa place et la hiérarchie ne bougera pas puisque Fabien Farnolle , blessé à la main il y a un mois vient de reprendre les entrainements avec LeHavre et parait trop juste pour être convoqué. En revanche, le sélectionneur pourrait bien donner une première apparition à Christophe Aifimi, le gardien ivoiro-béninois, fraîchement champion de Côte d’Ivoire avec l’As Tanda où il a aligné 18 matches sans encaisser en 26 journées de championnat. Selon les rumeurs, il figurerait dans les petits papiers du sélectionneur ivoirien, Michel Dussuyer qui pourrait bien en faire un concurrent pour Sylvain Gbohouo qui a été lancé dans des conditions similaires après son sacre national dans les cages du Séwé Sport. Chiper ce natif de Sakété aux portes des Eléphants, privé de Copa Barry retraité international, ne serait pas une mauvaise idée. Enfin Jonathan Ligali (photo) ? Tout le Bénin l’avait presque oublié avant de le revoir enchaîner quelques matches de Ligue 1 la saison dernière. Le numéro 2 de Montpellier aurait déjà donné son accord au manager de la sélection nationale, son arrivée serait une vraie plus value pour la concurrence. Ce dernier serait d’ailleurs courtisé par le sélectionneur nigérian Sunday Oliseh pour rejoindre les Super Eagles, la preuve que c’est le moment ! Tchomogo pourrait aussi choisir de renouveler l’expérience avec Steve Glodjinon , le gardien d’Energie, mais avoir un deuxième gardien sans compétition depuis février dans un match aussi important comme face au Mali est risqué vu l’enjeu du match.

Imorou forfait, quid de l’arrière droit

Ici la hiérarchie ne devrait pas être trop bousculée, de retour à la compétition avec son club, Réda Johnson absent en Guinée-Equatoriale devrait effectuer son retour. En adaptation à Niort, David Kiki lancé à Bata ne devrait pas souffrir de la concurrence sur le côté gauche puisqu’Emmanuel Imorou victime d’une élongation le week-end dernier est déjà forfait. A moins que Tchomogo prennent tout le monde à contre-pied en rappelant Isaac Louté (Ex-Kano Pillars), l’ailier replacé arrière gauche depuis deux saisons dans le championnat nigérian. L’autre quid demeure le poste d’arrière droit, si Seidou Baraze, qui devrait être logiquement présent, a dépanné lors de la première journée, il nécessaire qu’un spécialiste du flanc occupe désormais le poste. Fousséni Lazadi , fraichement recruté dans le championnat nigérian est une alternative crédible , tout comme un retour de Nana Badarou , le défenseur du Wac Casablanca serait bien plus qu’utile. Pour le reste les présences d’Adénon et Salomon titulaires en juin ne font aucun doute.

Aucune surprise en vue

« J’ai hâte de retrouver les Ecureuils » a déclaré le milieu défensif de Caen, Jordan Adéoti cette semaine même dans une interview accordé à Bjfoot.com, son vœu devrait être exaucé par Tchomogo puisqu’il n’était pas présent à Bata. C’est la seule interrogation majeure de l’entrejeu, sinon d’Almeida, Koukou , Babatoundé , Seibou et le capitaine Sèssegnon tiendront leur poste.

du beau monde en attaque

Sur la ligne d’attaque le sélectionneur pourrait bien faire face à un casse-tête. Déjà auteur de trois réalisations cette saison, Frédéric Gounongbé va certainement signer son retour chez les Ecureuils presqu’un an après ses premiers pas sous le maillot jaune, tout comme Rudy Gestede particulièrement brillant en club depuis une saison. Un duo d’attaque, jamais aligné ensemble, qui fait déjà rêver les supporters qui sera épaulé par Michael Poté , titulaire à la pointe de l’attaque en Guinée-Equatoriale. Mohamed Aoudou (CR Belouizdad) et Jacques Bessan (Ittihad Alexandrie) pourraient bien faire les frais de ces retours. Sur les flancs, intéressants face à la Guinée-Equatoriale, Abdel Fadel Suanon et David Djigla ne manqueront pas le rendez-vous. Mais ils pourraient faire avec la concurrence d’un Jodel Dossou de retour en grâce avec son nouveau club d’Austria Lustenau. Indisponible en club, Mouri Ogounbiyi sera absent.
Sauf grosses surprises, voici les choix qui s’offrent à au sélectionneur Tchomogo , rendez-vous dans quelques jours pour voir si on a vu juste.
Géraud Viwami

Perf’ des béninois : Aifimi champion de Cote d’ivoire avec un incroyable record de clean sheets , Didavi , Koukou et Gounongbé buteurs !

Chaque lundi, Bjfoot vous résume en exclusivité les performances des footballeurs béninois à l’étranger. Ce week-end, En cote d’ivoire, le gardien Christophe Aifimi a été sacré champion avec un impressionnant record de clean sheets à la clé ! Didavi (Stuttgart) , Koukou (Niort) et Gounongbé (Westerlo) ont été buteurs. Faisons le point.

Angleterre/D1-J2 : Gestede entre, Villa perd !

Buteur pour sa première entrée en jeu la semaine dernière contre Bournemouth, Rudy Gestede a eu moins de succès vendredi dernier contre Manchester United. Sa première apparition de la saison à domicile s’est soldée par une défaite 1-0 face au favori mancunien. Remplaçant au coup d’envoi, l’ancien Rovers a pris la place de Sinclair à la 59e minute.

League One (D3)-J2 : Johnson et Coventry passent en tête !

Avec Réda Johnson titulaire en défense centrale, Coventry a étrillé Millwall 4-0 samedi dernier. Un succès convaincant qui permet aux Sky Blues de prendre la tête du championnat avec six points. Un carton plein. Johnson a été averti à la 65e minute.

Algérie /D1-J1 : Le CR Belouizdad d’Aoudou débute timidement

Le CR Belouizdad de Mohammed Aoudou a disputé le match inaugural de la nouvelle saison à l’extérieur contre le MC Alger jeudi dernier. Le derby s’est soldé par un nul vierge. L’attaquant international béninois était titulaire et est passé près d’ouvrir le score sur une reprise de volée en première période.

Allemagne /D1-J1 : Didavi ouvre son compteur, Stuttgart n’y est pas encore

Plutôt brillant en préparation, Daniel Didavi a été buteur, hier à l’occasion de la première journée de Bundesliga , Stuttgart recevait Cologne et s’est incliné 3-1. La réduction du score est signée de germano-béninois sur pénalty à la 79e minute alors que son équipe était menée déjà 2-0. Auteur de 4 buts seulement la saison dernière, Didavi a déjà lancé sa saison personnelle.

Belgique /D1-J4 : Gounongbé démarre fort !

Frédéric Gounongbé a débuté cette nouvelle saison première division belge comme la précédente, l’attaquant a inscrit son troisième but de la saison en quatre matches, samedi dernier à l’occasion de la 4e journée de championnat. Même si Westerlo s’est incliné 2-1 au final à l’extérieur contre Genk, l’international béninois avait égalisé pour les siens à la 38e minute d’une frappe du droit en pivot dans la surface. Gounongbé partage la tête du classement des buteurs avec Kostovski (OHL), Musona (Oostende) et Sylla (Anderlecht) tous auteurs de trois réalisations. Westerlo est 12e avec 4 points.

Cote d’ivoire : Record de clean sheet pour Aifimi sacré champion avec l’As Tanda !

Une victoire ultime 2-1 face à Korhogo a permis à l’As Tanda de Christophe Aifimi (photo) de coiffer sur le fil l’Asec Mimosas et finir championne de Cote d’ivoire 2015 avec 51 points contre 50 pour les mimos. Le promu a réussi un exploit en terminant champion pour sa première saison dans l’élite ivoirienne. Son gardien transfuge du Stella Club aura été décisif tout au long de la saison où il n’a encaissé qu’onze buts en 26 journées et réussi 18 matches sans encaisser. Un véritable record pour le bénino-ivoirien.

France/Ligue 1-J2 : Carton plein pour Caen, Imorou blessé, Adéoti enchaîne

Jordan Adéoti devant la défense et Emmanuel Imorou à gauche, les deux internationaux béninois étaient titulaires samedi lors de la réception de Toulouse. Caen a assuré l’essentiel en s’imposant 1-0. Averti juste avant la mi-temps Adéoti a été remplacé par Seube à la 76e minute. Emmanuel Imorou quant à lui est sorti plutôt à la 37e minute sur blessure. Il souffre d’une élongation et sera indisponible trois semaines. Caen est symboliquement sur le podium, 3e avec six points.

Ligue 2-J3 : Koukou buteur, Djigla entre , Allagbé sur le banc

Habituellement utile à la récupération Djiman Koukou, titulaire, a été bien plus décisif pour les Chamois Niortais qui accueillaient Sochaux à l’occasion de la troisième journée de Ligue 2, ce soir. Menés depuis la 12e minute sur un but de Toko Ekambi , les chamois peuvent remercier l’international béninois qui a égalisé à la 85e minute. Il a bien repris de la tête un coup franc tiré par Roye, son premier but de la saison et son deuxième sous le maillot niortais. Un point qui fait du bien à une équipe qui venait d’enchaîner deux défaites lors des deux premières journées et une élimination en Coupe de la Ligue, mardi dernier contre Sochaux justement. Malgré ce premier point Niort est 19e et relégable. Quant aux autres béninois, David Djigla est entré en jeu à la 62e minute, Saturnin Allagbé était sur le banc et David Kiki n’était pas dans le groupe.

National (D3) : Amiens cale avec ses béninois

Amiens peut fêter son premier point de la saison obtenu à domicile contre Chambly à l’issue d’un nul vierge vendredi dernier. Capitaine, Khaled Adénon était titulaire en défense centrale, tout comme le milieu offensif Jonathan Tinhan. Ce dernier a été remplacé par Bétina à la 75e minute. Amiens est 13e avec 1 point.

Nigéria/D1-J23 : Chaona joue, Sunshine toujours leader

Sunshine Stars leader du championnat a confirmé son statut, hier avec une victoire retentissante 4-0 contre Giwa. Le milieu défensif international béninois Chams-Dine Chaona était titulaire et a disputé l’intégralité de la rencontre. Sunshine est leader avec 43 points et devance Enyimba d’une petite longueur

Turquie /D2 : Poté débute sans marquer

Michae Poté a fait ses débuts officiels avec l’Adana Dermispor , le samedi dernier à l’occasion de la première journée de championnat. Titulaire, Poté n’a pas marqué mais l’Adana a remporté son match 2-0. L’attaquant béninois a été remplacé à la 80e minute.

Géraud Viwami

Journal des transferts : Blackburn teste Farnolle , L’Asec et le Séwé courtisent Aifimi , Saoura fixe le prix d’Aoudou ,Al Shorta abandonne Omotoyossi et une piste russe pour Sèssegnon.

bjfoot , vous résume en exclusivité l’actualité du mercato des joueurs béninois évoluant au Bénin comme à l’étranger, chaque vendredi. Episode 9 .

Farnolle à l’essai à Blackburn

Alors qu’on annonçait un intérêt de Nice qui a finalement préférer engager l’ancien sochalien Simon Pouplin , Fabien Farnolle (29 ans) s’est finalement envolé pour l’Angleterre où il est à l’essai chez les Rovers de Blackburn , pensionnaire de Championship (D2 Anglaise) depuis quelques jours. Rappelons que Farnolle est libre de tout contrat après la fin de son contrat à Clermont ou il avait passé les quatre dernières saisons en tant que numéro un.

L’Asec et le Séwé courtisent Aifimi

Auteur d’une nouvelle saison régulière dans les buts du Stella Club d’Abidjan, le gardien ivoiro-béninois Christophe Aifimi (photo, 25 ans) attise les convoitises des deux ogres ivoiriens le Séwé Sport de San Pédro double champion en titre de Côte d’ivoire et l’Asec récent vainqueur de la coupe nationale. « Je suis en train de réfléchir par rapport aux propositions que j’ai reçu. Je ne veux pas devenir un second couteau ailleurs » nous a-t-il confié.

Le prix de Mohammed Aoudou est fixé!

Très demandé pendant ce mercato , l’attaquant Mohammed Aoudou (24 ans) pourrait bien faire ses valises de la JS Saoura.De sources proches de la direction du club on apprend qu’il serait disposer à lâcher son buteur-vedette pour un chèque avoisinant les 200 mille euros. Auteur de 10 buts la saison dernière, l’international béninois serait en contact avancés avec un club turc et un français. Il avait affirmé en janvier dernier que sa priorité était de retourner sur le Vieux Continent. Peut-être que ce sera chose faite dans pas longtemps ?

Omotoyossi recalé par un club irakien

Les négociations étaient en bonne voie entre les deux parties mais finalement, Omotoyossi (28 ans) ne rejoindra pas Al Shorta dans le championnat irakien. Bien connu du coach du club, Mohamed Youssef passé par Al Ahly dans le championnat égyptien, il a finalement renoncé à engager l’international béninois. Omogoal est toujours à la recherche d’un club.

Une piste russe pour Sèssegnon ?

Après le français Mathieu Valbuena le championnat russe pourrait bien accueillir un autre ancien pensionnaire de Ligue 1. Stéphane Sèssegnon ( 30 ans) serait sur les tablettes de deux clubs russes qui se renseignent auprès de l’entourage du capitaine de la sélection béninoise. Il a encore un an de contrat avec West Brom ce serait tout de même étonnant de voir Sèssegnon quitter la Premiere League sauf s’il y a une proposition financière irrésistible. A suivre.

Géraud Viwami

Côte d’ivoire: Aifimi et le Stella en demie-finale de coupe

Christophe Aifimi marche vers son premier titre majeur avec le Stella Club d’Abidjan. Hier en quart de finale de la coupe de Coupe de Cote d’ivoire le Stella s’est imposé 1-0 devant Sabé de Bouna. Un succès étriqué qui se révèle précieux puisqu’il ouvre les portes des demies-finale aux abidjanais. Au tour suivant le gardien bénino-ivoiriens et ses coéquipiers affronteront le Séwé Sport de San Pédro, triple champion en titre en championnat. Le match aura lieu le dimanche 20 juillet prochain. L’autre demie-finale opposera l’Asec , tenant du titre au Sporting Club de Gagnoa.
Géraud Viwami