Ligue 1-J3 : Kotchoni plante un nouveau doublé, carton plein pour l’Aspac ,  Energie confirme 

En raison du second tour des élections prévues pour dimanche prochain, les rencontres de la 3e journée  de première division  programmés sur ce soir ont été avancées à cet après-midi. Kotchoni a signé un nouveau doublé, l’Aspac a réussi un holp up pendant qu’Energie  enfonçait Mogas. Le point.

A Djougou,  l’Aspac signe sa troisième victoire en autant de journée grâce à un court succès 1-0  face aux Panthères. L’unique but de la rencontre porte la griffe de l’attaquant Mama Souraka  , ancien joueur des Panthères.

Dans le même groupe, Energie enchaîne un deuxième succès devant le Mogas 2-0 qui perd pour la deuxième fois en deux apparitions. Marcellin Koukpo a été le héros des électriciens auteur d’un but et à l’origine du second marqué  contre son camp.

Buffles accueille Tonnerres  dans la dernière rencontre de la journée.

Kotchoni en mode doublé, match reporté pour les Dragons

Dans l’autre groupe , un autre ancien joueur à jouer un sale tour à son ancien club, dans le tout nouveau derby de la capitale économique la JA Cotonou  a battu les Requins 2-1 sur doublé de Christian Kotchoni . Avec un but inscrit de la tête  et un deuxième sur coup franc direct, l’international béninois porte son total à 4 buts et prend seul la tête du classement des buteurs.

L’autre rencontre du groupe qui devait opposer les Dragons à Esae à Charles de Gaulle a été reporté  à cause de  la pelouse qui était en mauvais état. L’opposition aura lieu le dimanche prochain.

Asos reçoit l’Uss Kraké demain.

Géraud Viwami

Ligue 1-J3 : Kotchoni « L’objectif c’est de me relancer »

Auteur d’un doublé salvateur  pour la JA Cotonou à l’occasion de la première journée du championnat à Missrété contre Ayéma, Christian Kotchoni l’ancien buteur de Denizlispor  revient sur son récent transfert avorté au Nigéria, sa forme, son parcours et ses ambitions. Avant d’affronter Requins, son ex-club en match avancé de la 3e journée il s’est confié à nous.Entretien.

 

Il y quelques semaines on vous annonçait à Sunshine Stars et contre toute attente vous revoilà dans le championnat béninois sous le maillot de la JA Cotonou, que s’est-il passé ?

 

J’étais parti pour jouer avec Sunshine Stars cette saison. J’ai effectivement signé avec le club et les formalités pour l’établissement de ma licence ont été entamées mais il y a un nouveau bureau qui a été mis en place dans la direction du club. Et dès que le président a été changé, le nouveau bureau est arrivé avec toute sa clique les joueurs y compris. C’est ainsi que mon contrat a été mis dans les placards. On m’a demandé d’attendre qu’on s’arrange d’abord avec les nouveaux joueurs et puisque  mon contrat n’avait pas été homologué par la fédération. C’est comme cela que je suis rentré comme le championnat allait être lancé ici je me suis engagé avec la JA Cotonou en attendant.

Vous n’avez pas perdu de temps puisque vous avez débuté par un doublé, le niveau local est-il devenu trop facile pour vous ?

(Rires) non même pas ! C’est vrai que j’ai pris pas mal d’expérience  avec mon parcours mais dire que le niveau est trop facile ou faible je ne crois pas. Il faut dire que je n’ai pas joué seul c’est le travail de tout un groupe c’est vrai qu’on  voit que celui qui a marqué le but mais c’est tout un travail. C’est le travail collectif que j’ai finalisé !

En parlant justement d’expérience, vous avez connu la  Belgique, la Turquie et le Maroc entre autre, vous avez eu beaucoup de mal à percer à l’étranger ?

Oui (hésitation) possible on peut le dire comme ça mais  j’ai été énormément freiné par les blessures dans mon élan. Je pense que si j’avais été autant blessé je serai peut être à un autre niveau. Et parfois il m’a manqué un peu de chances sur certaines situations. Mais aujourd’hui je prends tout cela avec philosophie sans baisser les bras. L’objectif c’est de me relancer.

Qu’attendez-vous alors de cette saison de transition ?

Personnellement c’est pour  me préparer pour une meilleure expérience la saison prochaine être en jambe. Faire de très bonnes stats marquer le plus possible. Mais de manière générale c’est un championnat de transition, cette compétition va déterminer le futur du football local. Donc j’attends beaucoup de ça. Je prie pour que ça aille à terme que chacun puisse en tirer les leçons pour la saison prochaine nous ayons un très bon championnat.  Nous sommes très en retard par rapport à beaucoup de pays limitrophes par exemple. Vivement que nos dirigeants puisse s’entendre et que la jeunesse puisse en profiter.

Entretien réalisé par Géraud Viwami

Journal des transferts : Badarou quitte (déjà) le Wydad Casablanca, Kotchoni en renfort au Sunshine Stars,  Leverkusen courtise Didavi et Omotoyossi en Oman ?

Suivez en exclusivité sur Bjfoot.com, l’actualité des transferts des joueurs béninois durant tout le mercato hivernal. Désormais chaque vendredi nous vous proposons les dernières informations sur les mouvements des joueurs béninois sur le marché des transferts. Cette semaine à la une : Nana Badarou a quitté le Wydad de Casablanca mais reste au Maroc. Christian Kotchoni renforce les rangs de Sunshine Stars au Nigéria. En Allemagne, le Bayer Leverkusen est aussi intéresse par Daniel Didavi. Et la rumeur du jour envoi Razak Omotoyossi en Oman?

Badarou à Oujda pour se relancer

Débarqué au Wydad de Casablanca champion du Maroc et actuel leader du championnat à la mi-saison, l’été dernier, Nana Badarou (24 ans, photo) ne sera resté que six mois au club. Il a rejoint le Mouloudia Oujda, actuel 9e du championnat marocain, pour un an et demi cette semaine. Peu utilisé,  5 matches de championnat joués sur 15 possibles, le défenseur international béninois a levé camp avec pour objectif principal : retrouver plus de temps de jeu. Ce sera son deuxième club dans le championnat marocain et son troisième en Afrique du Nord après l’Aso Chlef en Algérie.

Sunshine Star décroche la signature de Kotchoni

Après une saison à l’US Bitam au Gabon, Christian Kotchoni (27 ans) a changé de club en fin de semaine dernière.  Le géant attaquant (1m95) s’est engagé pour une saison avec  Sunshine Stars, 6e du dernier championnat Nigerian . La saison devrait débuter le mois prochain sur la côte Est.

Leverkusen aussi est chaud  sur Didavi

En fin de contrat en juin prochain, Daniel Didavi (25 ans)  très en vue avec Stuttgart séduit plusieurs clubs qui souhaiteraient le récupérer sans signer de chèque. Alors qu’on parlais d’un intérêt de Tottenham la semaine dernière, les anglais devront faire face à la concurrence d’un club de Bundesliga , le Bayer Leverkusen qui aurait déjà manifesté concrètement son intérêt auprès du joueur. A suivre…

Omotoyossi finalement en Oman ?

Annoncé en deuxième division saoudienne il y quelques mois, il n’en était rien, Razak Omotoyossi  (30 ans) était toujours sans club. Mais selon des sources proches du joueur  nous apprenons que l’attaquant international béninois aurait rejoint Al Nadha en Oman cet hiver. Une information à prendre avec des pincettes puisqu’une confirmation officielle n’est encore donnée.

Géraud Viwami

Ligue 1 : le 54e Clasico est remporté par les Requins

 

Ligue1/16e j : Dragons – Requins 0-1

Christian Kotchoni, buteur précieux, enfin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kotchoni, étincelle d’un « Clasico » terne

Grand choc très attendu par le public de Porto-Novo, la confrontation Dragons –Requins a été tout simplement un spectacle ennuyeux voire  décevant. Le seul motif de satisfaction est un beau but de Christian Kotchoni qui offre ainsi une victoire vitale et historique aux Requins.

Géraud Viwami (coll.)

Ils étaient mal en point avant ce «clasico» historique. Et le spectacle présenté hier au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo par les Requins et les Dragons n’a été que le reflet de leurs formes actuelles. La première période est légèrement à l’avantage des cotonois qui ont le contrôle du cuir. Le jeu est brouillon, les Dragons sont sans repères. Au retour des vestiaires le match s’est un peu équilibré même si la qualité est restée médiocre. Les Rouges et Blancs ont fini le match esquinté du fait d’un banc de touche vide. Mais les protégés de Seydou Ouattara auront tenu leur victoire.  Quant aux Dragons, le club a de sérieux soucis puisqu’il plonge en zone rouge.

Christian Kotchoni, le bourreau des Ouéménous

La saison dernière il avait inscrit le but de la victoire contre les Ouéménous à Cotonou (3-2). Au retour à Porto-Novo il était absent. Hier, c’était son deuxième « clasico » et sa seconde titularisation de la saison et le buteur a une fois encore frappé fort face au grand rival. A la 37e, bien servi dans la surface de réparation et légèrement décalé à droite il tire en force et marque dans un angle pourtant fermé. Magnifique 1-0. L’unique buteur de la rencontre entre donc dans l’histoire des Requins. D’un autre côté, grâce à son premier but de la saison, il permet aux siens de revenir de loin. Leur dernière victoire remontant face aux Dragons lors de la manche aller ! Bravo monsieur !

Ligue1 – Bénin : Des Revanches, des chocs et derby qui peuvent tout changer…

la Ligue1 pourrait être relancée après le week-end pascal

 

Mogas – Dragons : Revanche

Ces deux-là ne se lâchent plus. En attendant la coupe du Bénin, c’est le championnat qui les verra se battre. Pas encore éliminés de la course au titre, ces deux « grands » du foot béninois vont essayer de recoller au peloton de tête. Mais ceci passe forcément par une victoire. Chose de plus en plus inaccessible, surtout à l’extérieur, pour les Dragons depuis décembre 2009.

les dragons devront gagner pour espérer encore le titre

A suivre Requins – Us Kraké et Mogas – Dragons

Gagner ou perdre ce week-end peut avoir plus d’incidence que d’habitude. Le classement a beau être serré, les succès peuvent tout changer.

Aubay

Requins – Kraké : Le grand tournant

Dès cet après-midi. Les Requins face à Kraké vont essayer de tenir leur revanche après un match aller perdu 1-3 à l’extérieur. Un succès pourrait ramener les Requins à 2 points e la première place. Ce qui changerait à coup sûr le visage du championnat. Les rouges et blancs n’ont perdu qu’une fois cette saison à Cotonou2, c’était face aux Mambas Noirs. 

Aspac – Dynamo Parakou : Duel des extrêmes, entre enfer et paradis…

Deuxième au classement avec 3 points de retard sur Kraké, l’Aspac de Gaspoz en cas de victoire pourrait partager la tête avec un meilleur différentiel de buts. Psychologiquement, c’est un avantage important qui pourrait donner des ailes à une équipe constante à domicile. Mais à Kouhounou, loin de son stade René Pleven préféré, l’équipe de Gaspoz a souvent eu du mal à se sentir chez elle. Dynamo de Parakou (dernier), vainqueur 3-1 à l’aller, est dans une position d’outsider dans ce duel des extrêmes. Une défaite pourrait rapprocher Dynamo de Parakou de la descente.

Démolis 2-6 par une équipe du Mogas emmenée par le « fameux » Fadel Suanon, les Dragons devront disputer la plus grande revanche de cette saison. Mais en face, si le Mogas a aussi changé d’entraîneur entre-temps, la partie s’annonce difficile. Les pétroliers ont en effet pris la sale réputation de faire tomber les grands noms. Le 4-0 infligé aux Requins à, Kouhounou reste une référence qui amènera plus encore, Sékou Fofana à se renfermer dans son « catennaccio » ultra défensif. Les 20 dernières minutes pourraient être les plus chaudes.

Tonnerres – Dynamo, le derby du plateau

Le duel des frères « ennemies » va être l’événement de ce week-end du côté d’Abomey. A l’affût au classement avec 5 longueurs de retard sur le leader, Tonnerres Fc de Bohicon (4e) peut espérer recoller en dominant son rival d’Abomey, Dynamo. Avec une seule victoire à domicile depuis le début de la saison, l’équipe de Wabi Gomez garde les faveurs des pronostics, face à un adversaire classé seulement 12e sur 14. Mais les derbies restent ce qu’ils sont.

Aubay

Le programme

Vendredi

Requins – Us Kraké (Cotonou2)

Samedi

Aspac – Dynamo Parakou (Kouhounou)

Dimanche

Avrankou – Mambas Noirs

Mogas – Dragons (Stade de l’Amitié)                                                      

Tonnerres – Dynamo

Buffles – Espoirs

Panthères – Soleil

Classement

1-USS Kraké 33pts + 7

2- Aspac 30pts + 13

3- Buffles 29pts +3

4- Tonnerres 28pts +8

5- Requins 28 pts + 3

6- Mogas 27 pts + 1

7-Avrankou 27pts +1

8- Dragons 26 pts + 3

9- Panthères 25 pts +5

10- Soleil 24pts -6

11- Mambas Noirs 24 pts – 7

12- Dynamo Abomey 20 pts -8

13- Espoir 20 pts -10

14-Dynamo Parakou 17pts -11