Journal des transferts : Jules Koundé prolonge, Emile Enassouan écarté, Chamsdine Chaona sur le départ, Ghislain Débouto suivi et Ulrich Quenum en discussions avancées.

Chaque week-end  jusqu’à la fin du mercato hivernal on vous propose le point des principales informations à ne pas rater sur les joueurs béninois. Cette semaine : on récapitule avec la prolongation de Jules Koundé à Bordeaux , l’As Police veut se séparer de son entraîneur Emile Enassouan, Chamsdine Chaona est en passe de quitter la Tunisie , Ghislain Débouto est suivi en première division sud-africaine et Ulrich Quenum discute en Côte d’ivoire.

As Police : Emile Enassouan  poussé vers la sortie

As Police dernier de Ligue avec 3 points au compteur après 11 journées va changer d’entraîneur, Emile Enassouan a été écarté en début de semaine par ses dirigeants. Il n’a pas dirigé le groupe cette semaine après la huitième défaite des policiers 3-1 face à Esae, samedi dernier. En proie également à des difficultés financières depuis le début de la saison le club opterait pour une solution interne.

Bordeaux  blinde Jules Koundé

Titulaire en puissance à Bordeaux, Jules Koundé (20 ans, 19 matches, en Ligue 1 française)  vient de prolonger son bail avec le club de la Gironde de deux années supplémentaires jusqu’en 2023.  Formé au club, le défenseur central franco-béninois avait signé son premier contrat pro de quatre ans en octobre 2017. Elu meilleur binational lors des Bjfoot Awards 2018, Koundé était notamment suivi par le Borussia Dortmund.

Chamsdine Chaona va quitter la Tunisie

Chamsdine Chaona (22 ans, 6 matches, 1 but en L1 Tunisienne) ne terminera pas la saison en Tunisie. Le défenseur international béninois vient de mettre un terme à son prêt au Stage Gabésien où il a avait bien gagné sa place. Arrivé en provenance de l’Espérance de Tunis où il évolue depuis janvier 2016, Chaona aurait également trouvé un accord avec le club espérantiste à six mois de la fin de son contrat  pour départ vers l’étranger. Selon nos informations il devrait prendre la direction du Golf.

Ghislain Debouto vers la Premiere League ?

En fin de contrat dans six mois, Ghislain Débouto (23 ans, 15 matches, 1 but en D2 sud-africaine)  devrait quitter Witbank Spurs au terme de l’exercice. L’attaquant international béninois est suivi par plusieurs clubs de première division sud-africaine qui sont chauds pour le récupérer libre en juin prochain. Des approches devraient se concrétiser dans les semaines à venir.

Ulrich Quenum en contacts avancés avec un club ivoirien 

Formé au Cifas puis passé par l’US Montélimar en France ses deux dernières saisons, Ulrich Quenum (22 ans) pourrait se relancer dans le championnat ivoirien sur la seconde partie de saison. L’attaquant international béninois serait en discussions très avancées avec un club de première division au pays de Didier Drogba selon des informations recueillies cette semaine de sources proches à Abidjan. A suivre.

Géraud Viwami

Ecureuils : Chaona remplace d’Almeida forfait

Le milieu défensif de la réserve du Paris Saint Germain, Sèssi d’Almeida (20 ans) ne participera pas à la double confrontation face au Sud Soudan. Forfait, l’ancien bordelais est remplacé par le milieu de l’Espérance de Tunis Chamsdine Chaona (19 ans). Aucune raison officielle n’a filtré pour justifier l’absence de l’ancien bordelais.

Géraud Viwami

Nigéria : terre de transition pour les béninois, Chaona l’exemple parfait  (partie 1)

Face à l’irrégularité des compétitions locales, certains joueurs béninois ont réussi ou réussissent à faire  leur trou  chez le voisin nigérian avec plus de visibilité pour percer plus haut. Chamsdine Chaona (19 ans , photo)   passé des Shunshine Stars à l’Espérance de Tunis en une saison en est l’exemple . Nous lui avons consacré la première partie de notre série sur les béninois du championnat nigérian.

L’exemple parfait : Chamsdine Chaona (19 ans, Espérance de Tunis)

Révélé avec l’équipe des jeunes des Dragons à Porto-Novo, il était courtisé par Tonnerres et  Kraké notamment en  fin d’année 2014. Milieu défensif polyvalent, il est à la fois travailleur et prompt dans la relance. Contre toute attente, Il signe dans le championnat nigérian au Sunshine Stars en janvier 2015. Et il aura eu raison puisque le championnat béninois a été stoppé en mars après 10 journées.

Avec son jeune âge  il se fond dans la masse mais doit ses 14 matches disputés dans la saison à sa polyvalence. Il a été replacé arrière droit et enchaîne des matches corrects qui lui ont permis d’être régulier dans le groupe des convoqués en sélection A chez les Ecureuils. Sa saison d’apprentissage aura été suffisante pour que  l’Espérance de Tunis lui offre quelques semaines d’essai en décembre 2015. Il tape dans l’œil du club espérantiste et signe pour trois saisons et demie en janvier 2016. Il participe au stage de préparation du club au Maroc dans la foulée mais devra patienter pour faire ses débuts en équipe première puisqu’il est mis à disposition de la réserve pour l’instant où il a disputé déjà cinq rencontres.  Mais être là un an seulement  après son départ du Bénin est la preuve que le Nigéria est une belle transition.

 

A suivre : Partie 2

Géraud Viwami