Dragons FC / Claesen minimaliste ou visionnaire?

 

Il a bouclé son mercato avant tout le monde, du moins selon ce qu’il nous a confié il y a quelques jours. Les renforts de taille se comptent sur les doigts de la main et ces Dragons vers Claesen commencent à inquiéter…

Le seul match important qu’ils ont livré durant la préparation est face à l’Aspac. La raclée 4-0 était à la mesure du chantier qui débutait. Trois semaines plus tard, les Dragons ont coincé 1-2 devant le rival Avrankois.  On se pose quelques questions. La qualité des matches de préparation livrés reste un point noir qui interpelle.

Les supporters inquiets

Ils ont stoppé le match face à l’Aspac à 4-0 en 47 minutes. Les supporters des Dragons ont assisté à Porto-Novo à la défaite des leurs face à Avrankou. L’hémorragie engendrée par les départs collectifs de Cédric Coréa, Djamal Fassassi, Michael Kessou (Us Kraké), Roméo Houessou (Tonnerres) et Chamsdine (à l’essai aux Requins) reste un cauchemar. Les fans sont dans le doute, et les observateurs se demandent si les Dragons version Claesen restent le club de leur rêve.

Une chose est sûre, cette version des Oranges-Noirs est sans assurance. Et on se demande si Daniel Claesen est un grand visionnaire qui saura faire une grande équipe avec un effectif de néophytes, ou alors, si c’est un minimaliste. Un peu dans le genre Sorin aux Requins la saison dernière, qui nous rétorquera en fin d’exercice : « On a essayé de faire ce qu’on peut, et puis une 6e place n’est pas si mal ! »

Il va falloir raconter l’histoire du club (je reconnais que le Bénin manque d’archives) à Claesen ou au président De Chacus…

Aubay