Bordeaux : Verdon indisponible une dizaine de jours

Olivier Verdon (22 ans, 1 match en L1) gardera un souvenir assez contrasté de ses débuts pro avec Bordeaux. Après son entrée jeu contre Marseille il y a un peu plus d’une semaine, sur le bout de match disputé , le milieu – défenseur international béninois s’est fait mal. A en croire son coach Jocelyn Gourvenec   «  il a une petite gêne bénigne». Verdon devrait être indisponible une dizaine de jours.

Géraud Viwami 

Europe : quatre talents béninois à suivre !

A l’heure où les championnats bouclent leurs premiers mois de compétition, Bjfoot.com vous conseille quatre talents d’origine béninoise à suivre durant cet exercice.

Colin Dagba, arrière droit, 19 ans , PSG (France)

Arrière droit débarqué  au PSG sur la pointe des pieds en provenance de Boulogne, Colin Dagba n’a mis qu’une saison pour signer son premier contrat pro avec le club francilien cet été. Lié au club jusuqu’en 2020 , il poursuit son apprentissage avec la réserve en National 2 où il a découvert la crème européenne l’année dernière en Youth League. Il doit faire face à une grosse concurrence à son poste avec Alec Georgen l’un des capitaines de la réserve. Apparu à huit reprises avec la réserve francilienne  cette saison, il a encore du chemin pour espérer déloger Meunier et Alves en équipe fanion. Français d’origine béninoise, il a déclaré il y a un an dans un entretien accordé à Lestitisdupsg qu’il donnait sa priorité aux Bleus.  Le temps nous dira.

Jules Koundé , défenseur central , 18 ans , Bordeaux (France)

Jocelyn Gouvernec , l’entraîneur des Girondins,  dit déjà beaucoup de bien de lui et c’est de bonnes augures.  Intégré à l’équipe première de Bordeaux l’été dernier, il est passé pro la semaine dernière avec un bail longue durée de quatre ans. Si les girondins croient en lui c’est parce qu’il progresse très bien et s’est notamment distingué lors du sacre de l’équipe U19 en championnat de France de la catégorie. Koundé est présenté comme un défenseur intelligent et rapide avec un bon sens d’adaptation.  Il est déjà polyvalent et peut bien jouer arrière droit également. Il est apparu contre Salzbourg le mois dernier en Youth League. En 2015 , il était également sur la feuille de match d’un match de Ligue Europa alors qu’il avait à peine seize piges. Prometteur.

Pacifique Gbaguidi , milieu offensif , 20 ans, Marseille Consolat (France)

Il aurait pu rejoindre Le Havre en 2012 lorsqu’il s’est révélé avec les Ecureuils cadets mais il a pris le temps d’apprendre d’abord au Mogas puis pendant une saison à l’Us Bitam au Gabon.  Un exercice suffisant pour convaincre Marseille Consolat en National 1 de lui donner sa chance.  Milieu offensif gaucher avec une très bonne vision de jeu  et un volume de jeu déjà impressionnant doublée d’une qualité technique, le club  marseillais n’hésite pas à lui offrir un contrat de trois ans à celui qu’on a surnommé « David Silva » dans le nord du Gabon. Attendu pour ses faire ses débuts puisqu’il est arrivé dans les dernières heures du mercato , il mène un premier combat administratif afin d’être qualifié avant celui de la pelouse. 12e de National 1 après dix journées , les marseillais ont bien besoin de lui. Son adaptation est bien marche.

Joel Sogbo , attaquant , 18 ans, Hapoel Hadera (Israël)

C’est dans l’anonymat qu’il est arrivé en équipe nationale locale en novembre 2016 et depuis sa carrière pris une autre tournure. Lancé dans le championnat togolais avec réussite par Gbikinti, cet attaquant au profil captivant découvre l’Europe cette saison. Ne vous fier pas à sa stature  (190m), il va tout aussi vite et  fait parler sa technique et sa qualité de finition. On pourrait bien voir du Thierry Henry quelque part en lui. Pendant son essai il claqué six buts en cinq matches amicaux. Mis à la disposition des U19 de  l’Hapoel Hadera le temps de prendre ses marques il ne perd pas  de temps et compte déjà quatre buts en  quatre journées de championnat. Une pépite à suivre.

Géraud Viwami 

Transfert : un espoir franco-béninois passe pro !

Promu dans le groupe de l’équipe première de Bordeaux où il s’entraîne depuis le début de la saison, Jules Koundé (18 ans, 4 matches en National 3 avec Bordeaux II) a signé aujourd’hui son premier contrat professionnel avec les Girondins. Le défenseur franco-béninois est désormais lié à son club formateur jusqu’en 2021. Annoncé comme l’une des perles de la formation girondine, il a remporté la saison dernière le championnat de France des U19. Cadre de la réserve girondine, il participe en renfort à la Youth League cette saison avec les U19.  Une belle marque de confiance de la part du club pour ce parisien de naissance capable de joueur arrière droit et défenseur central. Il est copain de vestiaire avec l’international béninois Olivier Verdon qui est passé pro cette année aussi.

Géraud Viwami

PSG : d’Almeida a une dent contre Bordeaux et veut séduire Blanc

Arrivé à Paris alors qu’il n’a pas été conservé à Bordeaux, Sèssi d’Almeida (19 ans) est apparu pour la première fois en match amical de préparation avec le maillot de la réserve du PSG, hier. Débarqué dans un environnement de prestige il ne cache pas son amertume vis-à-vis de son club formateur et ses ambitions sous ses nouvelles couleurs.

Tout portait à croire que Sèssi d’Almeida allait signer son premier contrat professionnel avec son club formateur Bordeaux mais il en sera rien. Vainqueur de la Gambardella en 2013, il avait passé plusieurs mois avec le groupe professionnel la saison dernière et fait deux apparitions en Ligue 1. Lancé par Francis Gillot en Europa League en 2013 puis considéré par Willy Sagnol parmi les jeunes prometteurs, D’Almeida a été désagréablement surpris puisqu’en fin de saison, il sera prié d’aller voir ailleurs. « C’est le coach Battiston qui est venu me voir. Il m’a expliqué que j’étais libre, qu’il y avait du monde devant moi. Je ne me doutais pas du tout que ça finirait comme ça, mais quand c’est Battiston qui te convoque et pas Sagnol ou Matrisciano qui viennent te parler, ça veut tout dire… Aujourd’hui, j’en veux au staff. Je n’ai eu aucune explication. » Révèle t-il. Très amer le milieu défensif ne mâche pas ses mots « « On m’a donné très peu d’explications. J’en veux beaucoup à Bordeaux car je suis jeune, que ma carrière se préparait ici, avec déjà pas mal de matches derrière moi. Je vais mettre du temps à digérer ça. »
Et ce n’est pas son comportement qui a joué en sa défaveur « Non pas du tout ! C’est quelques supporters qui ont créent cela. Je vais passer pro ailleurs » nous avait-il confié en Juin alors qu’il était en sélection nationale du Bénin. Et quelques semaines plus tard il signera au PSG.

Dans la cour des grands à Paris ?

D’Almeida a joué son premier match amical officiel avec la réserve francilienne hier contre Feignies (CFA2) sous les ordres de Laurent Huard. Petite victoire 1-0 pour les jeunes pouces parisiens. L’ancien bordelais, titulaires a disputé 45 minutes.

Mais la marche à gravir pour accéder à l’équipe première du PSG n’est pas aisée. Pas du tout ! Déjà qu’il a signé pour une seule saison, l’exercice sera donc décisif pour la suite de sa carrière.
Son profil est un peu atypique. Tonique et agressif dans le bon sens du terme, il canalise de plus en plus son jeu. C’est un joueur de caractère, bagarreur dans l’âme et tenace. C’est un travailleur pur, le genre de joueur qui donne tout sans compter.

Mais ce ne sera pas suffisant pour rêver de jouer aux cotés de Verratti en Ligue 1.

Quand on regarde plus haut dans l’effectif de Laurent Blanc, il y a déjà une hiérarchie au milieu de terrain, et si Yohann Cabaye a levé le camp cet été cela en dit long sur la concurrence dans l’entre-jeu des champions de France.
Quoi qu’apparaitre sur quelques feuilles de match même en Coupe serait déjà pas mal. D’Almeida devra compter sur les blessures et suspensions aussi. Obtenir une prolongation en fin de saison serait déjà pas mal et l’international béninois ne manque pas pour autant d’ambition « Je vais me battre pour être un patron avec la CFA et pour prouver ma valeur à Laurent Blanc» conclu –t-il.

Géraud Viwami

Transfert : Bordeaux va céder Djigla à Niort !


Sauf cataclysme la colonie béninoise à Niort devrait s’élargir dans les jours à venir, l’ailier des Girondins de Bordeaux, David Djigla (19 ans) va s’engager avec les chamois très rapidement.

Peu convaincant à Bordeaux, David Djigla aura une chance de faire ses preuves en Ligue 2, l’ailier qui a rejoint Bordeaux en 2013 sera cédé aux Chamois Niortais pour les trois prochaines saisons.
Son transfert sera officialisé sous réserve de la traditionnelle visite médicale, l’international béninois a déjà rejoint ses futurs coéquipiers en stage de préparation. Il devrait signer un contrat de trois ans.
Djigla a évolué ses deux dernières saisons avec la réserve de Bordeaux en CFA (28 apparitions / 3 buts). Il a même fait une apparition en Ligue 1 contre Nice le 16 janvier dernier.
A Niort, Djigla retrouvera trois autres béninois internationaux, Koukou, Allagbé et Kiki arrivé récemment.

Géraud Viwami

France-L1-J21: Première pour Djigla, deuxième pour D’Almeida avec Bordeaux ! 

Ce soir alors que Bordeaux recevait Nice pour le compte de la 21e journée avec ses deux jeunes internationaux béninois, l’ailier David Djigla (19 ans) a fait ses débuts en Ligue 1 pendant que le milieu Sèssi d’Almeida (19 ans)  a fait sa deuxième apparition de la saison.

 

David Djigla et Sessi d’Almeida ont foulé ce soir une pelouse de Ligue 1. A l’occasion  de la 21e journée de  Bordeaux accueillait Nice. Rolan a ouvert le score  à la 33e sur pénalty, les Aiglons vont égaliser par Amavi à la 66e avant  de s’imposer dans les arrêts de jeu sur un but de Plea. 2-1. Sale soirée pour les girondins mais historique pour l’ailier béninois David Djigla qui a fait ses débuts professionnels. Avec son maillot floqué du numéro 28, l’international béninois est entré en jeu à la 87e minute en remplacement de Sertic. Plutôt à la 63e minute, le milieu Sèssi d’Almeida a fait sa deuxième apparition de la saison en ligue 1. Elu meilleur espoir 2014 par Bjfoot , la semaine dernière, d’Almeida a remplacé Maurice-Belay.

Au classement , Bordeaux est 6e avec 32 points en attendant les autres matches de la journée.

Géraud Viwami

Bjfoot Awards 2014: d’Almeida , meilleur espoir !

La rédaction de Bjfoot dévoile aujourd’hui les vainqueurs des bjfoot awards 2014. Sessi d’Almeida est désigné meilleur espoir.  

 

Meilleur Espoir (Prix  Médard Zanou) : Sessi d’Almeida

Il a surpris en optant pour le maillot jaune des Ecureuils au lieu de l’orange des Eléphants ivoiriens, Sèssi d’Almeida (19 ans) , jeune espoir de la réserve girondine où il est régulier. Ses bonnes performances en réserve lui ont déjà valu quatre présences dans le groupe professionnel de Bordeaux cette saison une entrée en jeu contre Evian le 19 septembre. Sa première en ligue 1. Sans compter que Francis Gilloy l’avait deja titularisé la saison dernière.

Convoqué chez les juniors béninois lors des qualifications de la Can 2015, il a été passeur décisif dès son premier match en mai 2014. Il fera également deux apparitions avec les A contre le Sao Tomé et la Tanzanie. Milieu de terrain généreux dans l’effort, actif, travailleur et lucide techniquement, avec ses dreadlocks certains diront qu’il ne lui manque que les verres pour être le prochain Edgar Davids pour d’autres il rappelle une fierté béninoise, l’ancien lensois, Jean-Marc Adjovi-Boco.

Surnommé « Le lion » à cause de sa fougue, la marge de progression du néo-international béninois est évidente et il représente un bon pari pour l’avenir à condition de franchir le cap dans les années qui suivront.

Bjfoot le félicite et lui décerne le prix « Médard Zanou » du meilleur espoir de  l’année 2014. Il devance Saturnin Allagbé et Abdel Fadel Suanon.

 

Fiche

Sèssi d’Almeida

Nationalité : Béninoise

Né lé : 20 novembre 1995

Poste : milieu de terrain

Taille : 1.78m

Poids : 69 kg

Pied : droitier

Club actuel (formé au club) : Bordeaux

Bordeaux: Pas retenu pour la ligue 1, Djigla retourne en réserve

Visiblement , David Djigla (en blanc sur la photo, 18 ans) devra attendre pour débuter en ligue 1 avec Bordeaux. Bien qu’il ait effectué toute la préparation avec le groupe pro, l’ailier béninois est retourné avec la réserve où il débutera en CFA ce weekend. Jugé trop juste pour être intégrer directement au groupe professionnel appelé à jouer en ligue 1. Djigla n’a même pas de numéro officiel en ligue 1. Ce qui ne l’empêchera de faire des apparitions dans l’élite si le besoin se fait sentir. Mais il est plus envisageable de le voir partir en prêt ou disputer une deuxième saison consécutive en CFA. D’ici, la fin du mercato , le 1er septembre on en saura davantage.
Pour rappel la saison dernière Djigla avait disputé 500 minutes en 11 matches de CFA pour deux réalisations la saison dernière.
Géraud Viwami.

Bordeaux : Djigla , pépite en attente de confirmation.

Il est arrivé en gironde il y a un an en provenance d’Onze Créateurs (ligue 2-Bénin), David Djigla (18 ans, il aura 19 ans dans un mois) a encore deux années de contrats sur les trois pour lesquelles il s’était engagé. Alors qu’il vit sa première préparation complète avec le groupe pro, il s’apprête à connaître une première saison professionnelle qui peut déjà se révéler décisive.

Il fait toute la préparation avec le groupe professionnel sous les ordres de Willy Sagnol , le nouvel entraîneur de Bordeaux qui a succédé à Francis Gillot. Bien que David Djigla ait passé toute la saison dernière en CFA, il a été retenu avec le groupe pro pour préparer la saison qui débute le 08 aout prochain. Après une saison d’adaptation souvent diminué par des blessures, élongation notamment , il n’a joué qu’onze matches en CFA et marqué deux fois, l’international béninois va découvrir l’environnement professionnel.

La confiance de Sagnol ?

Sagnol ne manque pas de confiance envers l’ailier gauche, il a été aligné pendant les matches amicaux, contre Nice (victoire 2-1, 12 juillet) il est entré à la 55e. Contre le Shakthar (défaite 2-1) , trois jours plus tard il a disputé toute la seconde mi-temps. Le 19 juillet contre Brugges (0-0) il n’est entré en jeu tout hier contre Nantes, il était dans le groupe. Djigla sait qu’il ne serait pas un titulaire à part entière mais il peut aller cherche un temps de jeu conséquent. Sur le flanc, il peut jouer à gauche comme à droite. Il fera donc la concurrence avec des joueurs mieux affutés et internationaux comme le sénégalais Henri Saivet, la nouvelle recrue tunisienne, Wabi Kharzi, le malien Abdou Traoré, les français Maurice-Belay – Hadi Sacko et même Diego Rolan , l’attaquant uruguayen qui peut aussi dépanner sur le flanc. Dans la saison faudra compter avec les méformes des uns, les blessures des autres et les matches de coupe pour grappiller du temps de jeu. Sagnol lui accorde un minimum de confiance, l’ancien joueur du Bayern Munich a décidé de le retenir la semaine dernière alors qu’Ollé-Nicolle souhaitait renforcer son effectif avec Djigla contre le Malawi.

Première mission être dans le groupe des 18 pour la première journée contre Montpellier à la Mosson le 09 août prochain . Sinon après l’hypothèse du prêt n’est pas à exclure comme pour Emiliano Sala, le jeune attaquant argentin prêté à Niort la saison dernière et qui est considéré actuellement comme l’une des valeurs sûres du groupe de Sagnol.

Une saison décisive

Djigla a signé pour trois saisons le 25 aout dernier, il lui reste donc deux années contractuelles avec l’équipe de Jean-Louis Triaud. L’objectif principal cette saison sera de mesurer sa marge de progression après une saison d’adaptation en CFA. Djigla devra confirmer les attentes placées sinon l’expérience peut bien tourner court. Si le staff des girondins s’accordent à dire qu’il en a les capacités requises pour gagner progressivement sa place, il devra le prouver. Il a un modèle à suivre, le gabonais André Poko, arrivé au girondins en 2011 dans un contexte similaire à su s’imposer après une saison d’apprentissage en CFA pour voir son bail prolonger jusqu’en 2017. Espérons que Djigla en fasse autant.
Géraud Viwami

Bordeaux: Un bail de 3 ans plus ligue Europa pour Djigla (officiel)

Comme nous l’annoncions récemment Bordeaux officialise enfin la venue du jeune  (18 ans) ailier international béninois David Djigla. Il a signé un bail de trois saisons. L’international béninois évoluera essentiellement avec la réserve bordelaise mais il pourra faire des apparitions en ligue 1. Il jouera principalement cette saison sous les ordres de Patrice Battisrtion en CFA. L’ancien joueur de Onze Créateurs fait des parties déjà des espoirs du club qui l’a d’ailleurs inscrit sur la liste des joueurs retenus cette saison pour la Ligue Europa.  Sa signature a d’ailleurs a été officialisé sur le site du club bleus marine où on croit deja en lui avec un prototype bien connu dans la tête ” dans les traces d’André Biyogo-Poko. Il va d’abord s’aguerrir avec l’équipe réserve avant d’intégrer petit à petit le groupe professionnel au rythme de sa progression” peut-on lire au sujet de sa signature sur le site bordelais. Félicitations donc à David.

Géraud Viwami

article lié: http://bjfoot.com/2013/08/20/transfert-david-djigla-pourrait-signer-pro-a-bordeaux-le-23-aout/

Ecureuils: David Djigla ne sera pas là pour le Rwanda

David Djigla (18 ans) sera absent contre le Rwanda. La nouvelle pépite des girondins de Bordeaux ne sera pas présent à Porto-Novo pour la dernière sortie des éliminatoires 2014 avec les Ecureuils du Bénin.
Aucune raison officielle n’a encore été évoqué pour expliquer son forfait.
Pour rappel Djigla a connu sa première et unique sélection en juin 2012 sous Manuel Amoros contre le Rwanda alors qu’il avait a peine 17 ans et qu’il jouait encore à Onze Créateurs en D2 béninoise.