Ligue1 – 23e journée : 3 penalties, un carton rouge…et un point partout

En décembre, l’Aspac avait marqué par Sèwanou sur Penalty. Aly avait égalisé pour les Requins. 5 mois plus tard, Requins – Aspac, cette fois-ci à Kouhounou. Hier, le leader Aspac avait tout à perdre. Sous pression après deux défaites consécutives, Sorin avait sa crédibilité en jeu.

Aubay

Avec la pluie qui commence en début de rencontre, les deux équipes sont en danger sur chaque ballon. L’Aspac joue en profondeur le plus souvent et obtient avec Bouraïma qui met son coup de tête à côté à chaque centre en retrait (5e et 8e). Les Requins réagissent bien avec deux corners qui n’effraient pas le leader. La paire Abikoyé-Bézo met en danger l’Aspac. Le premier surtout avec sa qualité de jeu va réceptionner un centre de Bézo et dominer Lazadi qui se jette. Penalty. Bézo tire et rate. 13e minute, premier tournant.

La pluie cesse juste après. Shakirou à la charge bute sur un excellent Allagbé dans les buts des portuaires. Bézo aussi. Odun Ifa lui va manquer le cadre (23e, 25e et 34e).

Wahidi de l’Aspac, qui a subi une faute de Odoun-Ifa  va sortir. Ce dernier est averti d’un carton jaune. (34e)

Quelques minutes passent et Sakibou, le meilleur passeur décisif de l’Aspac va placer une balle en profondeur pour Bouraïma qui contrôle bien et accélère sous la pression de deux Requins. Il frappe, le gardien repousse. Dassagaté a suivi et se pointe, le gardien sort dans ses pieds. C’est un penalty. Afissou rate. Il était entré à la place de Wahidi. 2e tournant. (38e)

Kassa en profondeur sert une longue passe pour Bouraïma qui file au but. Il est fauché. Penalty. Dassagaté qui avait obtenu le premier, prend ses responsabilités et marque (1-0 ; 45e). 3e tournant. C’est la pause.

Les Requins peuvent remercier Antonin Salanon

Le match va aller dans les deux sens en seconde période. Shakirou reste intenable pour l’Aspac,sauf pour Allagbé reste impeccable sur le premier coup franc tiré par le virevoltant Requin (51e). Bézo à la réception d’un centre échoue sur le gardien d’Aspac (68e) tout comme Odun Ifa (72e). Salanon à la réception d’un corner va manquer complètement le cadre (75e). L’Aspac va se montrer dangereuse avec Afissou, mais le coup franc cadré n’inquiète personne. La frappe est trop molle (81e). Sakibou va revenir à la charge et décaler Dassagaté qui obtient un coup franc dans les 18 mètres. Sèwanou met au-dessus. L’Aspac le regrettera (87e).

Quenum irrité par les errements de son milieu de terrain, vient sécher Dassagaté. Il écope d’un second carton jaune et est donc logiquement expulsé (91e). 4e tournant.

Le dernier tournant sera pour Lazadi qui laisse filer un ballon vicieux dégagé par l’adversaire. Antonin Salanon contrôle bien et lobe fortuitement Allagbé. C’est au fond. (1-1 ; 95e).

Aubay

23e journée – Résultats des matches avancés

Requins – Aspac 1-1

Kraké – Espoirs de Savalou 0-2

Les Requins humiliés 0-4 par le Mogas

Après une belle accélération à droite, il glisse pour Judicaël Kouassi qui bat du gauche Ndukoyé et humilie pour de bon les Requins de Sorin (0-4 ; 90+5)

 

L’expulsion de Shakirou Abikoyé (4e) auteur d’un coup sur Iréké a entraîné les joueurs de Michel Sorin dans une spirale négative. Bébila Loko va concrétiser la dominatin du Mogas par une frappe des 20 mètres qui fini dans les filets des Requins (0-1 ; 12e).

le derby est tendu et c’est dans ce climat que Franck Ayayi qui finalement n’a pas fait un grand match, va expédier un lob des 40 mètres dans les filets des Requins, en profitant d’une erreur de jugement du gardien Antonin Ndukoyé. (0-2 ; 15e)

Les Requins réagissent par deux coups francs, mais Valère Amoussou et sa défense répondent présents. Iréké va offrir au Mogas plusieurs incursions, mais le match va s’équilibrer dans le dernier quart d’heure de la première période. Dans la foulée, Kotchoni centre pour Bézo qui remise sur Aly dont la frappe est puissante mais non cadrée (41e). Iréké va provoquer et obtenir un coup franck des 25 mètres qi ne donnera pas grand-chose.

les Requins s’écroulent

Avec une organisation défensive très discutable et un manque d’envie, les Requins malgré l’expulsion de Bébila (deuxième carton jaune – 62e) sont plutôt timides.

Réduit à 10 tout comme son adversaire, le Mogas va trouver les ressources avec Iréké qui part en dribble avant de glisser plein axe pour Djibril Bachirou entré en cours de partie. Le premier défenseur est effacé et ala frappe de l’ataquant du Mogas échoue sur les genous de Ndukoyé qui est lobé. Il court derrière le ballon, désespérément. C’est au fond. (0-3 ; 66e) Le Mogas tient sa revanche et ne va pas s’en arrêter là. Iréké dans les 6m seul face à Ndukoyé cadre mollement (75e). Les Requins vont tenter de sauver la face avec une lourde frappe de Odoun Ifa qui trouve la transversale! (83e).

Mais Iréké et sa bande reviennent à la charge. La passe de ce dernier est pour Judicaël Kouassi qui efface Ndukoyé mais la défense sauve sur la ligne. Iréké sort entre-temps pour un standing ovation mérité. Le Mogas ne s’arrête pas là. Bachirou buteur va se muer en passeur. Après une belle accélération à droite, il glisse pour Judicaël Kouassi qui bat du gauche Ndukoyé et humilie pour de bon les Requins de Sorin (0-4 ; 90+5)

Requins – Mogas 4-0

Arbitre :Alban Zodéhoungan

Composition 

Amoussou-agbo,dossougbété,menongbé,gahou-tchato,loko (R ),agonhossou(kocou 91’),d’almeida-zocli(kouassi 79’),ismael(bachirou 52’) 

Coach : Akélé Stanislas

Requins

Ndukowé-noumon,quenum,Ali,Kadé-odoun-ifa(do régo 83’ ),traoré,abikoyè,tito(soumaila 77’)-kotchoni(fashanon63’’),bézo .

Coach : M. Sorin