Ligue 1 – J2 : En réussite , l’Asos punit l’As Police

Réaliste Asos est venu décrocher sa première victoire de la saison à l’extérieur au stade René Pleven devant l’As Police dominatrice mais peu inspirée grâce à des réalisations d’Antonin Oussou et Zoulkifouli Salami au terme d’une rencontre d’un bon  niveau en ouverture de la deuxième journée.

Oussou le revenant

Les locaux ne perdent pas de temps à entrer dans leur match et confisquer le ballon. En place l’Asos tente de contenir avec un bloc bien soudé. Emmenés par le trio Adam Wahidi , Thomas Viza et Hassan Mohamed sur les phases offensifs , les policiers deviennent rapidement dangereux avec leur jeu au sol. Lancé en profondeur, Wahidi se joue de la défense des jaunes puis tente un lob mais le gardien Nestor Degbogbahoun se détend et claque le cuir en corner (28e). Pourtant en maîtrise sur le premier acte , l’As Police va se faire piéger sur la première incursion des visiteurs. Servi en profondeur dans la surface, Antonin Oussou ouvre le score d’une frappe croisée sous le gardien (42e). 0-1, l’ancien international U20 béninois signe son retour dans le championnat béninois avec réalisme,  les visiteurs prennent l’avantage. Les bleus réagissent dans la foulée mais le capitaine Mananan Allassane , ne trouve pas le cadre du pointu alors qu’il était idéalement positionné (45e). L’Asos tient déjà son hold up à la pause.

L’As Police maladroite, Salami sans pitié

A la reprise,  l’Asos ferme les espaces avec son organisation en 3-5-2, les hommes de Yessoufou Lafiou joue clairement le contre. Wahidi passe près de l’égalisation quand il voit Degbogbahoun détourné son coup franc des dix-huit mètres en corner (47e). Les policiers jouent dans la moitié adverse mais ne sont pas assez incisifs à l’image de cette frappe écrasée d’Hassan pourtant bien positionné à l’entrée de la surface de réparation (60e)

Le danger va se rapprocher mais Aurel Debouto vendange une énorme occasion dans la surface (70e) et Edouard Bessanvi  à la sortie d’un slalom tire en puissance et rate le cadre (75e).

Alors que les visiteurs filaient vers un succès dans les arrêts de jeu, Salami profite d’une sortie manquée du gardien Jerome Djossou qui télescope son propre défenseur et reste au sol. L’attaquant file seul au but et tue le match. 0-2. L’affaire est pliée. Zéro pointé pour les hommes d’Emile Enassouan  en deux journées pendant que les protégés du président Oussou Saka marquent leurs premiers points de la saison.

Homme du match : Mahazou Sarki (Arrière gauche, AS Police)

Il a fait la loi dans son couloir. Il ne s’est pas économisé en multipliant les montées, il a délivré quelques centres qui méritaient d’être mieux exploités. Son apport offensif a permis aux siens de s’appuyer régulière sur son flanc. Dans une équipe battue, il est sans doute l’unique satisfaction de l’après-midi. A suivre de près.

Géraud Viwami

 

Feuille de match

Ligue 1-J2

René Pleven

As Police – Asos 0-2 (Antonin Oussou 42e, Zoulkifouli Salami 92e)

XI As Police : J. Djossou – L. Gassou , F. Boni , M. Sarki , G. Houadjeto – S. Adangué (R. Houngbeme 78e) , M. Hasan  – A. Debouto , A. Wahidi, T. Viza – M. Alassane (E. Bessanvi 68e)

Coach : Emile Enassouan

XI Asos : N. Degbogbahoun – M. Ganiou , L. Bia , W. Aniwanou – S. Sani ( C. Aloya 66e) , G. Ahangnitin L. Michidogni 63e) –  P. Ehoué (A. Dossoumnou 83e) , D. Fansohaye – A.Yessoufou – A. Oussou , Z. Salami

Coach : Lafiou Yessoufou

Ligue 1 : Energie tient son nouveau coach, As Police aussi !

Les clubs s’activent en vue de la saison , deux nouvelles nominations viennent de tomber sur les bancs des clubs de Ligue 1 béninoise.

Energie s’offre Mathias Déguénon

Energie s’est attaché les services de l’un des techniciens les plus côtés de la nouvelle génération Mathias Déguénon. Passé par Ayéma, Asos et l’Uss Kraké dans le championnat local il a aussi connu la scène internationale. Adjoint d’Ulrich Alohoutadé lors de la Can Juniors 2013, il a dirigé les juniors en tant que numéro un en 2016 puis la sélection A’ lors du tournoi de l’Uemoa 2016 à Lomé.  Son recrutement témoigne l’ambition du club vice-champion du Bénin 2017 qui a échoué en mars dernier au deuxième tour de la coupe Caf contre Enyimba.  Déguénon prend le poste laissé vacant par Stanislas Akélé qui s’est engagé avec l’As Tonnerre.  La durée du contrat n’a pas été officialisée.

Emile Enassouan dit oui à l’As Police

L’As Police aussi tient son nouveau, Emile Enassouan a donné son accord pour diriger les policiers cette saison. Après le départ de Urbain Honfo , le club était à la recherche d’un technicien réputé après quelques intérims internes. Enassouan qui compte deux titres de champion du Bénin (2010 et 2012) décrochés à l’Aspac un est un technicien local expérimenté.  Il devrait diriger sa première séance cette semaine.

Géraud Viwami

Talents Locaux : Judicaël Agbokou, l’ange gardien des policiers

Il a réussi un mois de janvier de haute facture, trois matches, deux victoires un nul, l’As Police, a dominé les premières journées et ce n’était pas un hasard puisque son gardien-capitaine, Judicaël Agbokou a réussi cinq clean sheet en six matches cette saison, soit 450 minutes d’invincibilité. Blessé depuis quatre journées, l’équipe tâtonne. Allons à la découverte de l’ange gardien des policiers.

Express Parcours

En deux saisons, Judicaël Agbokou est devenu un pilier à l’As Police, débarqué en provenance de l’As Tonnerre il n’a pas mis du temps à devenir titulaire et capitaine du club après le départ de Djibril Hayatoulaye, l’ex-capitaine.
Sa jeune carrière a commencé à Natitingou au centre Seam Tanéka, il fait partie de la génération Dassagaté and Co (92-93). Le jeune Agbokou est lancé dans le grand bain en 2009, il est cédé à Espoirs de Savalou, quand le club était encore pensionnaire de Ligue 1 béninoise. Numéro un dans le club phare des Collines, c’était une première plutôt réussie, même si le club est relégué en ligue 2 en fin de saison. Il attise les regards et il choisit de s’engager avec Tonnerres en 2012. A Bohicon, il va connaitre la ligue des champions, malheureusement la concurrence est forte et l’expérimenté Rachid Compaoré, capitaine des verts à l’époque, lui est régulièrement préféré. Il continue son apprentissage en silence et décide de se relancer à l’As Police pour la saison 2013 -2014.
Soumis à une forte concurrence avec Karim Mama, ancien gardien de l’Aspac et Cyrille Sèmevo, ex de l’Uss Kraké, Agbokou gagne sa place dans les buts et se voit confier le brassard de capitaine par Stanislas Akélé. Signe de confiance et de maturité.

Mandanda comme idole.

Avec sa taille, 1.85m, Agbokou est connu comme un gardien puissant et concentré sur sa ligne. Il a une très bonne détente et souvent bien inspiré dans ses arrêts reflexes.
Ses entraineurs en disent le plus grand bien tout comme ses coéquipiers qui le surnomme affectueusement Madanda en référence à l’international français qui est d’ailleurs son modèle. Espérons qu’il ait une grande carrière comme le marseillais.

Débuts parfaits.

Il a débuté cette saison de fort belle manière avec cinq clean sheet enchainé lors des cinq premières journées, ce qui avait permis à l’As Police d’être en haut de tableau avec 12 points après six journées. Il réalise des matches de grandes factures où il sort des parades décisives. Il réussit un clean sheet en coupe Caf également contre Hearth Of Oak à Cotonou. Mais il a dû s’incliner une fois contre ses même ghanéens à Accra en manche aller du premier tour préliminaire. Le seul but qu’il ait encaissé en deux mois de compétition. Blessé puis malade depuis mi-février, il a repris le chemin des entrainements cette semaine en espérant retrouver la compétition dans une dizaine de jours.
Sa place de titulaire, n’est pas gagné d’avance, Mama Karim a bien assuré son intérim. Mais pour l’instant c’est bien Capitaine-Agbokou , l’ange gardien des policiers.

Géraud Viwami

Fiche

Judicaël Agbokou

Date de naissance : 04 janvier 1992
Taille : 1.85m
Poids : 81 kg
Poste : gardien
Club formateur : Seam Tanéka
Club actuel : As Police
Club précédent : As Tonnerres
Statut : International A’