Niger : Dognon deuxième meilleur buteur, Dassagaté meilleur passeur et Tamou intenable,  ces béninois qui brillent au pays du Sahel

Le premier est arrivé en début de saison, le second en cours d’exercice mais ils  ont terminé très fort à l’As Douanes. Affissou Tamou meilleur buteur du club, William Dassagaté  meilleur passeur du championnat avec 14 offrandes. Enfin champion du Niger avec Sonidep, l’attaquant Nicolas Koffi Dognon a claqué 17 buts et s’aligne comme 2e meilleur buteur du championnat. Faisons le bilan après la dernière journée  disputée hier.

Nicolas Koffi Dognon, la gâchette facile

Au Bénin on a de vagues souvenirs de lui pourtant au Niger c’est une référence à son poste. Buteur respecté, il a encore confirmé son statut cette saison avec 17 bijoux plantés (en 29 matches) avec Sonidep qui lui doit en partie son titre de champion.  Il termine deuxième meilleur buteur derrière le ghanéen  Daniel Sosah. Arrivé cette saison, il a pleinement justifié son recrutement. Mais ce n’est pas vraiment une surprise pour celui qui a déjà  fait ses armes pendant 6 saisons avec l’As Douanes couronnées par deux titres de titre champion en 2013 et 2015 et une coupe nationale en 2016. A titre individuel il cumule deux titres de meilleur buteur en 2012 (12 buts)  et 2015 (15 buts). Celui qui compte 74  buts depuis ses débuts en 2012 en première division nigérienne n’a pas encore eu la chance de viser plus haut dans une meilleure vitrine à l’image son ancien coéquipier  à l’As Douanes Appolinaire Danvidé , le défenseur fraîchement débarqué à TP Mazembé. A 28 ans, Dognon est déjà apparu dans le sillage de la sélection béninoise pour les tournois de l’Uemoa 2014 et 2016 et aussi convoqué deux fois dans un groupe élargi chez les A en 2014 par Didier Ollé-Nicolle. Décris comme un garçon humble et un footballeur très efficace il pourrait aussi opter pour le Mena tant sa réputation ne souffre de contestation chez Seyni Kountché.

William Dassagaté , la renaissance du distributeur

Grand espoir du football béninois, il est revenu sur le devant de la scène dans le championnat du Niger cette saison. Débarqué après le début de la saison, le milieu offensif est rapidement devenu un maillon fort de l’As Douane. Il s’est rapidement vu confié les clés du jeu comme meneur. Buteur pour sa première apparition, son unique but de la saison mais le milieu offensif va mieux s’illustrer par ses services. Sur coup de pieds arrêtés, passes en profondeurs, passes cachées ou exploits individuels, il a délivré 13 passes décisives en 15 matches  disputés. Le visage de l’équipe a changé depuis qu’il s’y installé. Son influence s’est confirmé encore hier lors de la dernière journée contre Sahel, l’As Douane a remporté la partie 2-0 grâce un coner de l’ancien joueur de l’Aspac repris victorieusement et un pénalty qu’il a obtenu alors qu’il partait en dribbles dans la surface. L’ex joueur de l’Asec a bel et bien retrouvé un second souffle à 25 balais. Débarrassé de ses pépins physiques, il a mis plus d’un d’accord par ses performances. Une renaissance avec la manière.

Affissou Tamou , l’option vitesse

Si Dassagaté est souvent à la passe c’est lui qui se retrouve le plus souvent à semer la zizanie dans la surface adverse et à la conclusion avec de la réussite. Aligné régulièrement sur le côté, l’attaquant polyvalent arrivé comme la recrue phare du club a confirmé son rang et ses chiffres en témoignent. Avec 7 réalisations, il est le meilleur buteur de son club mais il est aussi altruiste avec 6 passes décisives.  Même s’il doit réaliser encore quelques progrès devant le but, l’ancien joueur de l’As Pikine a régulièrement porté les douaniers dans le jeu presque tout seul pendant longtemps. Considéré comme un cadre du vestiaire, sur le terrain sa vitesse et ses appels en profondeurs ont mis à mal beaucoup d’adversaires.

Courtisé en janvier dernier par les algériens de Biskra , selon nos informations , les douaniers vont avoir du mal à le retenir pendant ce mercato celui dont le profil intéresse énormément.

Géraud Viwami

Niger : Victoire de l’As Douanes avec un bijou de Tamou !

Homme en forme de l’As Douanes (9e) depuis la reprise de la seconde phase , Affissou Tamou (22 ans , 11 matches , 4 buts ) a encore trouvé le chemin des filets cet après-midi à l’occasion de la 18e journée de championnat contre la JS Tahoua (10e). Les douaniers se sont imposés 2-0 avec  un deuxième but de l’attaquant international béninois sur une superbe frappe croisée en dehors de la surface de réparation. Meilleur buteur du club Tamou semble enfin avoir pris son envol et permet aux siens de s’installer durablement dans la première partie du tableau.

G.V. 

Ecureuils : Danvidé remplace Imorou

Sorti contre Lyon en championnat il y a une semaine, Emmanuel Imorou ne rejoindra pas les Ecureuils cette semaine. L’arrière gauche pourtant retenu par le sélectionneur Omar Tchomogo a repris le chemin de l’entrainement avec Caen en milieu de semaine mais il parait trop juste pour être opérationnel à pleine capacité contre le Mali dans environ sept jours. Imorou sera donc forfait et en remplacement, le défenseur polyvalent de l’As Douane, vainqueur de la coupe du Niger 2016 Appolinaire Danvidé a été convoqué. Toutefois le poste d’arrière gauche devrait revenir à David Kiki de Niort.
Géraud Viwami

Ligue des champions-1er Tour : Dognon buteur, cruelle élimination pour l’AS Douane (Niger)

Battu 2-0 à Casablanca par le Wydad Casablanca, il y a trois semaines, l’As Douane du Niger et sa colonie béninoise n’étaient pas loin de réaliser l’exploit cet après-midi à Niamey au premier tour de la ligue des champions Africaine. Le défenseur Apollinaire Danvidé était titulaire en défense centrale et Nicolas Dognon à la pointe de l’attaque. Ce dernier, a d’ailleurs ouvert le score à la 22e minute. Le champion du Niger va  mener 2-0 et rétablir la parité sur les deux matches mais va concéder un pénalty fatal dans les arrêts de jeu. Le Wac va réduire le score, 2-1, le fameux but à l’extérieur qui élimine l’As Douane.

Photo :  Danvidé No 4 debout  et Dognon No 7 à genou.

Géraud Viwami

Ligue des Champions : Aifimi , Badarou, Dognon , Danvide et Gantin en ambassadeurs !

nana (1)

Aucun club béninois ne participera aux compétitions africaines en 2016, mais cinq internationaux béninois y seront grâce à leur club  respectif. Le gardien champion de Cote d’Ivoire, Christophe Aifimi (26 ans) avec l’As Tanda, Nana Badarou (24 ans, photo) le colosse défenseur du Wydad de Casablanca , champion du Maroc et la colonie béninoise de l’As Douane du Niger composée des défenseurs , Apollinaire Danvidé  – Olympe Gantin et de l’attaquant Nicolas Dognon.

 

Le tirage au sort des 32e de finale de la ligue des champions a eu lieu la semaine dernière, aucun club béninois ne figure sur ce tableau.  La faute à la saison dernière inachevée. Mais plusieurs internationaux béninois porteront des clubs étrangers.

Gros morceau pour  l’As Tanda !

Championne de Cote d’Ivoire, surprise après seulement deux saisons dans l’élite, l’As Tanda du gardien Christophe Aifimi n’ pas été verni par le tirage, ils défieront le champion tunisien, le club Africain de Tunis, actuel 11e du championnat tunisien après huit journées. Les pensionnaires du Parc A connaissent un début de saison difficile. S’ils sortent vainqueur de cette opposition, ils tomberont sur le vainqueur de l’opposition entre le club Algérien du MO Beija et les ghanéens d’Ashanti Gold. Un tirage plutôt relevé, Aifimi et ses amis devront prouver leur statut.  Match aller le week-end du 14 février 2016 et retour quinze  jours  plus tard.

L’international béninois découvrira la ligue des champions même s’il possède une petite expérience pour avoir disputer un tour de Coupe Caf en 2006 avec le Stella Club d’Abidjan , son ancien club.

Badarou en terrain connu, duel bénino-béninois.

Auteur d’une entrée formidable dans le onze de Tom Toshak depuis quatre rencontres, Nana Badarou est devenu titulaire au Wydad de Casablanca.  Les champions du Maroc ont hérité du champion du Niger , l’As Douanes où évoluent trois béninois , l’attaquant , Nicolas Dognon et le défenseur Apollinaire Danvidé ont été rejoint le mois dernier par Olympe Gantin , l’ex capitaine du Mogas.  Un duel bénino-béninois !

Badarou a possède une expérience considérable à l’échelle continentale. D’abord  en ligue des champions sous les couleurs  de l’Aspac en 2012, les portuaires avaient échoué au premier tour face au burkinabés de l’Asfa Yennega.  Le défenseur avait été titulaire lors des deux confrontations (1-1, 1-1, 5-4 tab). Puis la saison écoulée, il a découvert la Coupe de la Confédération Africaine avec l’Aso Chlef en Algérie. Après avoir passé les sierras leonais de Kamboi Eagles (2-0, 0-1) et guinéens d’Horoya (0-1, 0-1, 5-3 tab), ils ont échoués Au deuxième tour devant le Club Africain de Tunis (0-1, 1-1). L’international béninois avait pris part à toutes ces rencontres en intégralité.  Après 8 apparitions, le haut niveau africain n’ a plus de secret pour lui. Actuel leader du championnat marocain, le Wac part logiquement favori devant le champion du Niger.

Dans les rangs de l’As Douanes  le duo Danvidé et  Dognon ont déjà participé à la plus prestigieuse des compétitions de club sur le continent en 2014. Ils avaient été balayés dès le premier tour par les égyptiens du Zamalek (1-0, 2-0) , les deux béninois avaient rendu des copies plutôt correctes. Quant au néo-douanier , Olympe Gantin il découvrira la compétition. Un vrai baptême de feu l’ancien joueur des Mamabas Noirs de Cotonou.  Match aller le week-end du 14 février retour quinze jours plus tard. Le vainqueur de cette compétition affrontera le gagnant du duel entre  Gor Mahia (Kenya) et  CNAPS (Madagascar). Et s’ils passaient ce tour ils auront droit d’affronter au second tour, le TP Mazembe  ou Saint George (Ethiopie). Nous avons la certitude d’avoir au moins un international béninois au deuxième tour. Rendez-vous en février 2016 pour les entrées en lice.

Géraud Viwami