Ecureuils : Tanzanie – Bénin, entre bons et mauvais souvenirs.

Demain après-midi, les Ecureuils reçoivent la Tanzanie en match amical au stade Mathieu Kérékou de Cotonou, une première à domicile depuis sept ans. Alors qui se souvient du dernier duel entre les deux nations en terre béninoise ?

Le foot béninois a entamé un renouveau au début des années 2000 avec un match référence le 3 septembre 2002 lors de la première journée des qualifications de la Can 2004. Le casier africain du Bénin était encore vierge, la fédération sortait d’une période de disette et une nouvelle génération de joueurs éparpillés en Europe était en train de naître.

Le doublé d’Adjamossi 

Alors cet après-midi-là, le stade René Pleven d’Akpakpa qui avait encore sa pelouse naturelle a affiché complet et les Ecureuils se sont baladés  4-0 avec le doublé d’un arrière gauche béninois qui était en fin de formation à Bordeaux Anicet Adjamossi (9e et 38e). Le numéro 15 des Ecureuils  a marqué les esprits ce jour-là tout comme Moussa Latoundji  (85e) et Omar Tchomogo (75e sp) qui ont aussi marqué. Le mythique capitaine Moudachirou Amadou portait le brassard.  Le sélectionneur de l’époque le belge René Taelman – qui s’est d’ailleurs marié à une béninoise- n’oubliera jamais sa première à la tête de l’équipe béninoise qu’il a dirigé pendant deux ans  jusqu’en  2003.

Cette campagne sera fructueuse pour le Bénin qui terminera en tête du groupe devant la Zambie , le Soudan et la Tanzanie avec 13 points pour décrocher sa première qualification à une coupe d’Afrique , Tunisie 2004 avec le ghanéen Cécil John Attuquayefio comme coach.

Maillot made in Bénin

Pour cette première journée de qualification, les Ecureuils arboraient une tunique blanche à domicile avec des dossards griffés en rouge. Le président de la FBF , Anjorin Moucharafou révelra quelques années plus tard que ce jeu de maillot avaient été confectionné par un couturier local dans le quartier populaire de Xwalacodji.

La raclée de Dar Es Salam

Mais la dernière confrontation entre les deux pays remonte à octobre 2014 en match amical à Dar Es Salam , sous Didier Ollé-Nicole , le Bénin a subi une sale défaite 4-1 au stade Benjamin Mkapa. Menés 4-0 (Canavaro 17e , Kiemba 40e, Ulimwengu 49e et Luzio 71e), les Ecureuils ont réduit le score grâce au premier but chez les A d’Abdel Fadel Suanon en fin de rencontre. Une petite revanche à prendre pour Stéphane Sèssegnon, Fabien Farnolle , Michael Poté , Jodel Dossou et David Djigla qui étaient tous titulaires  il y a trois ans.

Géraud Viwami