Eliminatoires Can 2012/ Groupe H – Bénin : 6 expatriés convoqués, Ahouéya de retour

 

Le 8 octobre, le Bénin affrontera le Rwanda à Porto-Novo. Seule certitude sur la liste d’Edmé Codjo, les 6 expatriés convoqués. Pour le reste, les places sont à prendre par les locaux.

Ils sont une vingtaine de joueurs évoluant au Bénin à rester dans le groupe pour le stage final. Parmi eux, on retrouve tous ceux présents au Burundi. 6 pros sont convoqués. Ahouéya revient, mais Khaled Adénon absent ans motif officiel ne figure plus dans la liste. Le jeune attaquant évoluant à Valerenga en Norvège, Sidoine Oussou va connaître une deuxième sélection de rang. Pour le reste, du classique. Reda Johnson, Seidah Tchomogo, Stéphane Sesègnon et Mickaël Poté sont appelés.

Bilan des Ecureuils: Jocelyn Ahoueya, Strasbourg

Jocelyn Ahoueya, Strasbourg

Commentaires sur sa saison :

Après deux dernières saisons galères à Sion, Ahoueya a retrouvé la compétition à Strasbourg mémé si c’est en 3e division Française. Malgré ses problèmes de qualification en début de saison. Il a su travaillé pour gagner progressivement dans le onze type. Dans le jeu il va  mieux qu’il y a 2 ans, mais il est loin du niveau qu’on lui connaissait. A noter que son club pourrait être promu en ligue 2 .

Matches joués : 17 (7 remplaçants)

But : 1

Cartons jaunes : 4

FBF : Les décisions fantaisistes qui cachent les réalités

 

la conférence de presse du président de la fédération a accouché de 6 bannis : Angan, qui s’et bien foutu devant témoin, de sa nationalité béninoie. Il est radié à vie. C’est normal. Tant mieux, même!

voici le point cliar et précis.

Chitou, porte-parole est viré. le meneur Ahouéya aussi!

Rachad Chitou qui a pris la parole pour dire les problèmes au chef de l’Etat est radié. Comme meneur de la fronde en Angola, Ahouéya aussi peut oublier le maillot jaune.

Singbo est trop âgé, donc radié! ça me fait rire, franchement.

Réda Johnson qui a fait croire qu’il a perdu de l’argent, est radié.

l’histoire des radiations et leur manque de crédit

Et puis, parler de radiation n’a rien d’extraordinaire dans le football béninois. Valère Glèlè et Pierre Hinvi au lendemain d’une conférence de presse tenue juillet dernier à la veille des élections à la Fbf avaient été radiés pour plusieurs années. Mais cela n’a tenu que quelques semaines. Le premier est resté président de son club et le deuxième a été nommé secrétaire général à la Ligue amateur du Sud et surtout conseiller du président de la Ligue !

Monsieur Anjorin, au milieu des années 1990 avait été radié à vie par Moucharafou Gbadamassi alors président de la Fbf. Ceci n’a pas empêché monsieur Anjorin de devenir en 2001, vice-président de la fédération, et puis en 2005, président de la Fbf.

Alors, les radiations, permettez-moi d’en rire !