Journal des transferts : le Stade Gabesien discute avec Tamou, Tidjani en route pour un prêt, un relégué s’intéresse à Sèssegnon et Seibou va signer

Suivez en exclusivité sur Bjfoot.com, l’actualité des transferts des joueurs béninois durant tout le mercato estival. Chaque vendredi nous vous proposons les dernières informations sur les mouvements des joueurs béninois. Cette semaine à la une : c’est en Tunisie qu’il faut être, mis à l’essai l’attaquant de l’Aspac Afissou Tamou est en discussions avec le Stade Gabesien. Quant au milieu offensif de l’Espérance de Tunis, Anaane Tidjani, il devrait être prêt vers l’autre club de Gabès, l’Avenir Sportif. En Europe d’abord en Angleterre, deux clubs de Championship s’intéressent à Sèssegnon , libre et en France, US Le Pontet (CFA) va engager le milieu international Mama Seibou.

Tamou discute avec le Stade Gabesien

Mis à l’essai par le Stade Gabesien l’attaquant de l’Aspac Afissou Tamou (photo) serait en pleine négociation de son futur contrat avec 12e du dernier championnat de Tunisie. Tamou s’est montré convaincant en matches de préparation en signant notamment un doublé et deux passes décisives contre Hamman Bourguiba (5-0) en amical le 20 juillet dernier. Selon nos informations, l’international béninois aurait donc entamé les discussions avec le club pour un futur contrat. Passé l’As Pikine en 2014-2015, Tamou pourrait connaitre sa deuxième expérience hors du Bénin.

Espérance de Tunis : Tidjani vers un prêt

Brillant avec la réserve de l’Espérance de Tunis la saison dernière, Anaane Tidjani auteur de 19 buts dans le championnat des réserves tunisiennes est en passe d’être prêter en première division tunisienne. Elu meilleur espoir lors des Bjfoot Awards 2015, Tidjani va probablement rejoindre l’Avenir Sportif de Gabès, fraichement promu en première division tunisienne dans le cadre d’un prêt d’une saison sans option d’achat. L’ancien pensionnaire de l’Académie Alodo Sports pourra vivre une première saison dans l’élite.

Deux nouvelles pistes pour Sèssegnon en Championship

Libre depuis la fin de son contrat à West Brom en juin dernier, Stéphane Sèssegnon est annoncé partout en Angleterre depuis qu’il ne cache pas son désir de rester chez les bristish. Cette semaine, selon les rumeurs, le capitaine des Ecureuils intéresse fortement deux clubs de deuxième division anglaise Reading et Norwich. La seconde formation pourrait représenter un beau challenge puisqu’elle vient de descendre et a pour ambition de jouer les premiers rôles. Reste à savoir si l’ancien parisien sera tenté par la Championship.

US Le Pontet : Seibou va signer

Alors qu’on annonçait la vendredi dernier qu’il était à l’essai depuis plusieurs semaines Mama Seibou devrait s’engager dans les jours qui viennent avec US Le Pontet, club de CFA en France. Le milieu international béninois a entamé cette semaine les discussions avec le club. A moins d’une semaine de la fermeture du marché dans l’Hexagone ça devrait s’accélérer pour le joueur qui appartient toujours à l’Aspac.

Géraud Viwami

Ligue 1 – J3 : Les repères, Aspac se reprend bien, Energie chute, Avrankou invaincu et cleansheet conservé !

Aspac  se reprend bien

Invaincu avant son déplacement au stade René Pleven, ce dimanche, le champion en titre Jap n’a pu résister à la colère de l’Aspac, battue le weekend dernier à  Bohicon. Nabil Yarou, Ezékiel Okotou et Afissou Tamou, buteurs,  assurent un succès presque facile 3-0. Carton plein à domicile pour les portuaires donc !

Avrankou invaincu et cleansheet conservé

Avrankou de Bruno Goudjo est la petite sensation de ce début de championnat.  En trois journées, les verts présentent un bilan acceptable, une victoire et deux nul vierges dont celui obtenu dimanche dernier à Parakou en déplacement chez les  Buffles. La grosse satisfaction vient de derrière, c’est la seule équipe encore invaincu dans le championnat et mieux ils n’ont pas encore encaissé le moindre but. Pourront-ils tenir longtemps ?  Par contre devant ils n’ont mis qu’un seul but.

Première pour Adjobi et Ayéma

Habitué à jouer le maintien depuis deux saisons Adjobi  a mal démarré sa saison avec deux défaites. A Sakété face au Mogas , les bleus soufflent après une précieuse victoire 1-0 grâce à une réalisation d’Adjani Lanignan à l’heure de jeu.

Malgré son recrutement  très flatteur avec les arrivées d’Adjibadé Ismaël  (15  buts championnat ses deux dernières saisons) venu d’Asos et  Charles Houngbo , (ex des Dragons reconnu parmi les milieux offensifs les plus performants de la ligue 1), Ayéma a du attendre la troisième journée pour signer son premier succès. Une victoire en déplacement au Saint Louis Stadium de Kraké, grâce à des buts  de Houngbo (77e) et Onuh Chinosoh (44e) qui ont permis de renverser le scénario du match après l’ouverture du score de Roland Ejiké 7e pour Kraké.

Energie toujours en tête

Malgré sa défaite 1-0 devant As Police 1-0 (pénalty d’Alassane Maronou) Energie, reste en tête avec ses six points et une meilleure différence de buts devant Aspac, Mogas et Dragons qui totalisent  aussi deux victoires.

Dans la dernière affiche de cette journée, Dragons s’est offert sa deuxième victoire de la saison 2-1 face à Panthères.  Le défenseur Roméo Houessou 17e et Chaona Chamous 57e sur pénalty ont fait l’essentiel pour les hommes de Seydou Ouattara.

 

13 buts marqués et une journée rouge !!!

Au total 13 buts ont été inscrits comme la semaine dernière moyenne toujours inférieure à 2/matches. Aspac et Dragons possèdent les meilleures attaques avec cinq buts marqués déjà.

L’autre fait marquant de cette troisième journée sont les expulsions. Emile Roux d’Energie, Simplice Allowakinou d’Asos , Islah Boukari de Panthères , trois joueurs expulsés au cours d’une même journée , le record de la saison pour le moment.

Victoire en amical 2-0 contre Dodan Warriors (Nigéria) : L’Aspac affiche ses nouveaux visages

 

Une après-midi tranquille, environ 700 spectateurs présents au stade René Pleven et une victoire nette de l’Aspac 2-0 face aux Dodan Warriors du Nigéria. On retiendra un match de préparation avec des imprécisions, mais surtout une équipe rajeunie et un coach Edmé Codjo content de son groupe.

Aubay

Edmé Codjo plus de trois mois après sa nomination a donc présenté hier au stade René Pleven de Cotonou son équipe. On y retrouve plusieurs internationaux connus, quelques perles cachées du championnat et de jeunes pousses inconnues au bataillon.

La partie débute avec quelques actions précipitées, mais toujours une envie de poser le ballon au sol. Dès la 4e minute, l’adversaire concède un premier corner sur lequel le jeune Thierry Ahovè (ex-Usp) va toucher le montant droit. Première alerte et puis une deuxième avec Ezéchiel Okotou dont la tête passe au-dessus des buts vides (8e minute). Des imprécisions du genre, on en aura tout au long de la partie. Lazadi qui met le pointu au moment de délivrer un centre, verra son ballon finir au 3e poteau (12e). Edmé Codjo de temps en temps fait signe à son équipe de calmer le jeu.

 

Tamou en évidence

Le premier quart d’heure passe et l’équipe portuaire va trouver la faille. Une série de passes dans le camp adverse, un décalage de Tamou à droite et ce dernier qui va adresser un centre dans les 16 mètres en direction d’Okotou. Ce dernier laisse exprès le ballon pour Kabirou Koutché qui reprend du pied droit, mais le gardien nigérian repousse. La deuxième tentative est la bonne, cette fois-ci du gauche Koutché trouve les filets. C’est au fond. (1-0 ; 17e). Le centreur et le buteur, tous deux transfuges du Mogas se congratulent. Le public découvre les nouveaux visages de l’Aspac.

L’Aspac contrôle le match. Yolou Gérard au cœur du jeu, joue bien la contre-attaque et sert Okotou qui choisit de frapper dans l’angle fermée. Le gardien adverse met en corner (23e).

Après la demi-heure de jeu, Mama Seïbou balle au pied va trouver plein centre Afissou Tamou. L’attaquant file droit battre le gardien d’un crochet et marque. Le passeur du premier but se mue ainsi en buteur pour la joie des siens (2-0 ; 34e minute).

 

Une domination, de l’envie, mais des imprécisions…

La seconde période va laisser entrevoir plus de déchets dans le jeu. Précipitations, envies de bien faire et évidemment découverte d’un nouvel environnement pour des recrues soumis pour une première fois au poids du maillot portuaire.

Le public va encore demander plus, mais n’aura plus de but dans cette deuxième période. 5 remplacements sont effectués par Edmé Codjo. Les occasions, pourtant, l’Aspac en a eu. A l’instar de cette accélération de Tamou qui centre pour Djindo dont la reprise à bout portant est détournée au-dessus de la cage.

On notera également l’expulsion de Kabirou Koutché en fin de partie pour une obstruction en milieu de terrain. Un deuxième carton jaune du néo-portuaire qui a montré beaucoup de fougue dans le jeu. Au chapitre des anciens visages, seuls Allagbé, Lazadi et Yolou sont restés dans le Onze entrant. C’est une nouvelle ère.

 

Edmé Codjo se montre confiant

Edmé Codjo peut avoir des regrets sur ce point précis. « On aurait pu en marquer bien plus que deux ce soir, dira l’ex-sélectionneur. » Pour lui,  « son équipe a réussi à fermer les espaces devant un adversaire resté sans solutions. » Ceci est l’une des satisfactions du nouveau coach de l’Aspac qui confie également qu’il reste à son équipe à être moins crispée dans le jeu et à jouer plus libérée.

Le coach portuaire qui s’est dit content de ses joueurs n’a pas voulu citer un seul qui serait au-dessus du lot, car « il ne faudrait pas que cela leur donne la grosse la tête. »

Pour y arriver le reste, le plus capés des entraîneurs béninois dit « attendre la mise au vert du club portuaire qui pourra ainsi permettre au club de répéter ses gammes », certainement loin de ses adversaires. »

 

 

 

Stade René Pleven – 700 spectateurs

4 décembre 2013

Onze entrant de l’Aspac : Saturnin Allagbé (Mayouz)- Lazadi Fousséni, Marc Blé, Bric Gozo, Zounhon Elysée (Gaston Houngbédji 45e) – Mama Seïbou (Djibril Naïm), Gérard Yolou (Anoumou Agbossou), Thierry Ahovè – Afissou Tamou, Ezéchiel Okotou (Aboubakar Djindo), Kabirou Koutché (Expulsion)

Coach : Edmé Codjo