Ecureuils : Avec d’Almeida, Gounongbé , Azankpo, les « français » de Ligue 2 absents !

Enfin elle est disponible la liste officielle des 25 joueurs convoqués par Didier Ollé-Nicolle pour préparer le match aller des éliminatoires de la Can 2015 contre Sao Tome dimanche prochain. Trois nouveaux visages, Gounongbé , d’Almeida et Azankpo découvriront la sélection tandis qu’Adénon fait son retour.

Didier Ollé-Nicolle a débuté sa préparation depuis hier avec un groupe de huit joueurs qui devrait passer à dix-huit aujourd’hui avec la dizaine de joueurs qui sont arrivés hier soir. Décryptage.

Les locaux ont un coup à jouer

Pour le nouveau sélectionneur, tout le monde ou presque est sur le même pied d’égalité donc chacun aura sa chance à condition de répondre aux attentes du coach. Avec les forfaits, les sept joueurs locaux présents en sélection ont tous une bonne carte à jouer. Le défenseur Didier Sossa , déjà présent dans le groupe sous Amoros confirme. Giscard Tchato , le milieu relayeur de l’As Police est récompensé de sa bonne saison tout comme le capitaine d’Avrankou Omnisport Eric Tossavi. Les néo juniors surclassés comme l’arrière gauche Fortuné Oré et le défenseur Jean Ogounchi vont vivre une première dans le groupe des A. Seibou Mama, capitaine des juniors , habitué au groupe A est aussi présent tout comme le rugueux défenseur Brice Gozo.

Les surprises Adénon et Menessou

Absent de la sélection depuis plus d’un an suite à sa suspension par la Fifa, Khaled Adénon bien que sans club fait son retour en sélection nationale. L’expérience compte. Ollé-Nicolle a bien réussi son coup en surprenant avec la convocation de l’ancien mimo qui a connu une saison blanche depuis son départ du Mans. L’autre surprise est la présence d’Arsène Menessou. Le Bénin était sous le coup la menace d’une sanction de la Fifa puisque la naturalisation du joueur avait remis en cause c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a manqué les deux dernières sorties des qualifications du Mondial 2014. Son cas est le même que celui de Farnolle qui aurait renoncé à la sélection. Etonnant le choix d’Ollé-Nicolle de convoquer Menessou.

Ils vont vivent une première

Trois joueurs découvriront la sélection béninoise, l’attaquant bénino-belge Frédéric Gounongbé fraîchement transféré à Westerlo après une saison remarqué au RWDM Brussels. L’ancien messin, Desiré Azankpo , qui évolue désormais à la Jeunesse d’Esch au Luxembourg et la jeune pousse bordelaise Sessi D’Almeida , bénino-ivoirien qui a choisi les Ecureuils.

Les cadres aussi sont présents

Pour le reste c’est du classique avec le capitaine Sèssegnon, Barazé , Dossou ,Angan,Badarou, Boco , Poté, Aoudou et Omotoyossi.

Fabiyi , le forcing a payé

Gardien de but reconnu dans le championnat nigérian où il évolue depuis plusieurs saisons, il a déjà porté précédemment les couleurs du Bénin au tournoi de l’Uemoa à Bamako. Depuis il a disparu jusqu’à ce qu’il refasse surface la semaine dernière aux séances d’entrainement dirigé par Ollé-Nicole, en s’invitant par le biais d’un entremetteur nigérian parrainé par un membre influent de la fédération. Le joueur d’origine nigériane s’est entrainé et finalement, le français a fini par le retenir dans sa liste finale.

Les expatriés de ligue 2 française forfaits

Comme pressenti tous les internationaux évoluant en ligue 2 française sont forfaits, du moins pour le match de samedi prochain. Ainsi Koukou (Niort), Ogounbiyi (Nimes) , Imorou (Clermont) et Adéoti (Laval) seront absent pour le voyage au Sao Tomé. Ils seront probablement disponibles pour la manche retour au Bénin puisque la dernière journée de ligue se joue ce vendredi.

Le groupe
Gardiens : Fabiyi (Abia Warrios/Nigéria) , Allagbé (Aspac) , Glodjinon (Energie)

Défenseurs centraux : Badarou (Aso Chlef /Algérie) , Ogouchi (CMS /Gabon) , Tossavi (Avrankou) , Sossa (Uss Kraké) , Barazé (HUS Agadir /Maroc) , Gozo (Aspac) , Adénon

Arrière droit : Menessou (Virton /Belgique), Arrière gauche : Oré (Uss Kraké)

Milieux défensifs /relayeurs : Tchato (As Police) , Mama (Aspac) , D’Almeida (Bordeaux/France)

Milieu offensifs : Sèssegnon (West Brom/Angleterre) , Angan (Al Nasr/Koweit) , Kobéna (Kotkan TP/Finlande) , Dossou (Salzbourg/Autriche) , Boco (Plymouth Argyle/Angleterre) , Aoudou (JS Saoura/Algérie)

Attaquants : Gounongbé (Westerlo/Belgique) , Omotoyossi (Kahramanmarasspor) , Poté (Dynamo Dresde), Azankpo (Jeunesse d’Esch /Luxembourg), Aoudou (JS Saoura/Algérie) ,
Géraud Viwami

Ligue des champions : As Tonnerre – Stade Malien 0-0 , les verts de Bohicon calent à domicile

Après le report d’une semaine, Tonnerre a finalement reçu le Stade Malien hier au stade René Pleven d’Akpakpa. Mais les verts de Bohicon n’ont pas pu faire la différence, ils ont concédé un nul vierge 0-0 pas très rassurant en vue du match retour à Bamako.

Suite à sa belle qualification au tour précédent contre l’As Garde du Niger, l’As              Tonnerres a acceuilli le Stade Malien à Cotonou. Le début de rencontre est très équilibré  mais le jeu est  fermé. La première véritable alerte sera pour Arnaud Séka à la 10e. le petit lutin réalise une percée en drible dans la surface, il arrive a élimine deux défenseurs et même le gardien Soumaila Diakité, mais il sera rattrapé par un retour de la défense. Après cet occasion, les maliens maitrisent le milieu et gagnent beaucoup de duel mais ils n’arrivent pas à ce se créer des occasions. Et c’est encore les locaux qui se signalent à la 30e, Jodel Dossou réussi le petit pont sur son défenseur enchaine une petite percée dans les vingt mètres mais sa frappe sera juste à coté. La pause interviendra sur ce score nul et vierge

Soumaila Diakité, quel diable !

Au retour des vestiaires Tonnerre siège le camp adverse et se crée plusieurs occasions. D’abord à la 48e, Luizan Getheme est bien servi part Jodel Dossou, dans les seize mètres Getheme, trouve le cadre mais Diakité est bien là. Ensuite à la 58e , Mohammed Aoudou décroche un bolide des 20 mètres , mais  Soumaila Diakité s’emploi et met le cuir en coner. Encore Aoudou , à la 70e , cette fois-ci sa tête est capté sans problème par le gardien international malien.   Sur les plus grosses occasions béninoises, diakité a sorti le grand jeu.

Mais Tonnerres a failli se faire surprendre à la 80e, Rachid Compaoré était bien sorti devant Souleymane dembélé.

La rencontre s’achève sur ce score de 0-0. Le match retour sera plus que décisif, Tonnerre n’a plus rien à perdre.

 

 

Les équipes

As Tonnerre : 30-R. Comparoé (C) ; 5-B. Seidou ; 4- D. Ayité ; 2- R. Kiki ; 3- T. Ouro ; 9- D. Flacandji. ; 11- L. Agonhossou  (13-C. Abikoyè/77e) ; 10- L. Gethème ; 14- J. Dossou ; 25- M. Aoudou (20- Y. Bezo/90e) ; 17- A. Séka (12- A. Agbossou/59e)

Non entrés : 21- I. Ado ; 6- E. Tchibozo ; 22-J. Kiki ; 19- O. Makarimi

Coach : Koffi Moses

Stade Malien : 16- S. Diakité (C) ; 12- M. Kondo ; 4- M. Coulibaly ; 5- D. Coulibaly ; 25- O. Koné ; 20- A. Koné ; 8- C. Doumbia (11- S. Dembélé/73e); 7- M. Koïta (13- M. L. Diawara/64e); 21- M. Koumaré ; 19- A. Diarra (23- A. Sissoko/53e).

Non entrés : 22- A. Samaré ; 15- B. Coulibaly ; 26- B. Dembélé ; 24- O. Kida.

Coach : Abdul Razack

 

 

Ligue des champions : Mohamed Aoudou propulse Tonnerres en Huitièmes !

 

Mohamed AOUDOU, buteur providentiel de Tonnerres Fc

 

Après le nul prometteur 1-1 ramené de Niamey, il y a deux semaines, Tonnerre, dominateur , s’est imposé face l’As Garde du Niger hier au stade Rene Pleven D’Akpakpa 1-0. Le coup de grâce porte la griffe de Mohammed Aoudou, et c’est suffisant pour obtenir le droit de défier  le Stade Malien Huitièmes.

Aubay

But 

45+1 : sur le coté gauche, Ouro Tanko dépose le centre sur la tête de Mohammed Aoudou, qui , sans sauter ouvre le score de la tête laissant le gardien statique. 1-0.

Autres temps forts

Pour  Tonnerres

20e Mohammed Aoudou prend sa chance des 20 mètres son tir puissant est mis en coner par le gardien nigérien.

55e Jodel Dossou, joue en une touche avec Yaovi Bézo, ce dernier met Aoudou sur orbite dans la surface de réparation, mais le cadre se dérobe pour l’ancien attaquant d’Evian.

85e Agonhossou Iréké, tout seul à gauche dans la surface de réparation, choisit la solution personnelle et vendange au lieu de servir Aoudou au point de pénalty.

88e Chakirou Abikoyè déborde à droite et centre sur la tête de Yaovi Bézo, mais c’est dégagé sur la ligne par un défenseur !

Pour l’As Garde

8e,  Ismaël Idris profite d’un ballon qui traine dans les seize mètres pour décrocher un bolide qui passe juste au dessus de la transversale. Première frayeur pour les locaux.

21e, Ballon mal dégagé dans la surface de Tonnerres, Issiaka Kalinatou surgit et reprend de la tête mais Compaoré ne tremble pas.

22: Romuald Kiki et James Kiki , laissent filer le cuir au profit de Kabirou Waziri qui file au but mais vas se heurté à Compoaré toujours sur ses appuis !.

Ayité sorti sur blessure, Morou exclu

Comme  autres faits marquants on peut également noté la sortie sur blessure du défenseur Rock Ayiré touché à la cuisse et l’exclusion de l’entraineur nigérien, Abdramane Morou , très remonté contre le quatrième arbitre et protestataire.

Homme du match : Mohammed Aoudou

Il a livré un match de grosse facture, très présent sur le front de l’attaque. Il a pesé énormément sur la nigérienne. Son but est logique tout comme le succès des siens.

Équipes

As Tonnerres

30- Rachid Compaoré- 2- Kiki Romuald, 11- James Kiki, 5- Baraze Seidou,4-Rock Ayité (13- Chakirou Abikoyè)  3- Ouro Tanko- 10- Luiozan Getheme, 11- Louis Agonhossou, 17- Arnaud Séka (20- Bézo Yaovi), 14- Jodel Dossou (Dieu Donné Flacandji), 9- Mohammed Aoudou.

Non entrés

1-      Judicael Agbokou, 7- Wagbé Gnonfam, 19- Ousmane Makarimi,12- Anoumou  Agbossou.

Coach ; Kofi Moses

As Garde

16- Pesse Essohouna, 12- Yves Krizoa, 24- Ochapa Sunday , 2- Hassane Alio, 6- Souleymane Sonalia, 13- Ismael Idris (17- Habibou Alimou), 7- Issiaka Kalinatou, 3- Hassane Modi, 21- Abdoul Niang (Djibo Hamidou), 20- Kabirou Waziri25- Issiaka Yahaya.

Non entrés

1-      Moustapha Abdoul, 18- Kabirou Moussa, 27- Abdoul Kader, 11- Anicet Agaounga,16 Ousséni Wahab.

Coach : Abdramane Morou

Réactions

Jodel Dossou, milieu, Tonnerres

« Je suis content de la qualification, on a bien travaillé cette semaine, on a bien préparé le match. On a été déterminé et concentré. On n’a fait le match qu’il fallait. Maintenant il faut penser au tour suivant on va jouer le stade Malien et il faut bien préparer ça aussi »

Mohammed Aoudou le buteur de Tonnerre

« Ce n’était pas facile mais on l’a fait. On a essayé de corriger les imperfections du match aller. On a tout donné et c’est ce qui a fait la différence, je suis évidement heureux d’avoir marqué et surtout fier de la qualification »

Hassane Alio, As Garde du Niger

« C’est vrai qu’on a péché même si je pense qu’on a fait une bonne première mi-temps et que le but encaissé a anéanti nos efforts. il y a pas une grande différence comparé au match aller sauf que Tonnerres a mieux profité de la situation en plus c’est une bonne équipe qui mérite de passer »