Benin – Mali JJ-2: L’histoire du match

Dimanche les Ecureuils accueillent les Aigles du Mali pour le compte de la 2e journée des qualifications de la Can Gabon 2017, Bjfoot revient sur les cinq dernières confrontations entre les deux nations. Deux nuls, une victoire et deux défaites tel est le bilan des Ecureuils. Histoire.

16 juin 2013 : Mali – Bénin 2-2 , welcome Tchomogo

Amoros venait de partir, Tchomogo assistant a été propulsé dans la peau de numéro un sur le banc. C’était la 5e journée des qualifications du Mondial 2014, les Ecureuils tout comme les Aiglons n’avaient plus rien à gagner dans un groupe dominé par l’Algérie. Un baptême de feu plutôt réussi, le Bénin va mener au score deux fois, Sèssegnon 7e minute et Omotoyossi 31e minute. Samassa 14e minute et Diabate 69e minute obtiennent le nul pour les aiglons. A part Seidath Tchomogo retraité international et Emmanuel Imorou , blessé tous les autres joueurs du onze aligné ce jour sont actuellement en sélection.

03-juin 2012 : Bénin – Mali 1-0 , Omogoal show

C’était la grande première de Manuel Amoros à Kouhounou pour le compte de la 1ere journée des qualifications du Mondial 2014. Les Ecureuils se sont imposés 1-0 dans un match équilibré grâce au génie de Razak Omotoyossi 18e minute. Un but inscrit grâce un mélange de puissance et de précision dont l’ancien messin seul a le secret. Ce soir là, Adéoti faisait ses débuts en sélection nationale tout comme David Djigla qui évoluait encore à Onze Créateurs à l’époque.

6 septembre 2009 : Bénin – Mali 1-1, merci Aoudou

Il y a presque six ans jour pour jour, le peuple béninois avait découvert un nouveau héros, Mohamed Aoudou , sa puissante frappe de la 87e minute qui avait permis au Bénin d’égaliser après l’ouverture du score de Mamadou Samassa en première période était une vrai délivrance pour le stade de Kouhounou archicomble qui voyait déjà la défaite à l’horizon. Ce but d’Aoudou a permis aux Ecureuils de conserver leur chance dans la course à la qualification à la Can 2010, un sésame qui sera obtenu grâce au même héros quelques semaines plus tard devant le Ghana de Michael Essien lors de l’ultime journée.

21 juin 2009 : Mali – Bénin 3-1 , naufrage à Bamako

C’était le match aller des qualifications de la Can 2010 , sous Michel Dussuyer , à Bamako , les Ecureuils ont rapidement ouvert le score par Seidath Tchomogo , spécialiste des buts à l’extérieur au quart d’heure de jeu. Derrière les Ecureuils manquent plusieurs occasions de faire le break et se feront corriger derrière. Modibo Maiga 29e égalise sur un contre. Les Ecureuils tiennent jusqu’au dernier quart d’heure avant de s’écrouler. Mamadou Diallo 76e et le ballon d’or Frédéric Kanoute 87e scellent le succès malien. Ce soir là le Bénin a pris cher. Sèssegnon Adénon et Poté étaient tous titulaires.

21 janvier 2008 : Mali – Bénin 1-0, avec Capitaine-Tchomogo

A la Can 2008 au Ghana, la deuxième du Bénin, les Ecureuils faisaient leur première apparition face au Aigles dans un duel ouest africain. Un but de Kanouté sur pénalty à la 49e minute aura suffit au bonheur des maliens. Adénon était titulaire, Sèssegnon est entré en jeu seconde période et Koukou a vu tout le match du banc de touche. L’actuel sélectionneur était encore actif, Tchomogo était titulaire et portait le brassard lors de cette défaite inaugural.

Photo : Duel de capitaines entre Omar Tchomogo et Mamadou Diarra lors de la Can 2008.

Géraud Viwami

Urgent : Le Bénin n’a plus de fédération de football (Le gouvernement retire l’agrément à la Fbf)

Retrait d’agrément, création d’une commission pour connaître des dessous de la suspension des équipes de jeunes du Bénin aux compétitions africaines, et réconciliation de la famille du football. Trois points évoqués par le gouvernement dans sa décision du 27 mars 2015. Les interprétations peuvent commencer, le football replonge dans la crise.

Beaucoup de personnalités avaient déjà évoqué cette éventualité au plus fort de la crise à la Fbf entre 2010 et 2012. Mais rien n’y fit. Cette fois-ci, c’est fait. Retrait d’agrément.

Ce terme fait penser à une rupture de confiance. La Fédération béninoise de football, comme toutes les autres fédérations, exerce une activité qui lui est cédée par l’Etat à travers le ministère des sports. Cet agrément accordé à chaque fédération peut être retiré. Mais à quel prix ?

Le Bénin n’a plus, de fait, de fédération de football

Dans la logique de cette décision, la fédération béninoise de football devient une coquille vide. C’est une dissolution de fait, en clair. La première conséquence serait l’arrêt des championnats en cours. La suite s’annonce forcément houleuse. La Fédération internationale (Fifa) devrait rapidement donner sa position sur cette décision.

Le même Etat béninois il y a quelques années, avait déjà soutenu la thèse selon laquelle la fédération de football serait une ambassade de la Fifa au Bénin (selon les termes de l’ancien président Moucharafou Anjorin). Cette fois-ci, le gouvernement a compris l’enjeu, après avoir investi quelques 30 millions d’euros (environ 20 milliards) depuis 2006..

(Affaire forcément à suivre)

 

 

Décembre 2009-2014 / 5 ans d’anniversaire : Bjfoot, la vraie histoire…

alodo sports et étoile d'agla soutiennent bjfoot.com
alodo sports et étoile d’agla soutiennent bjfoot.com

alodo sport soutient bjfoot!Durant ce mois de décembre, qui est celui de notre anniversaire, ou de nos anniversaires (5 ans de bjfoot.com, 10 ans de aubayskyblog.com), nous vous racontons notre histoire. Et espérons aussi vos messages !

C’est en 2004 que le premier blog actualisé quotidiennement sur le foot béninois a été créé. Le but étant, à la base, de sauvegarder sur internet des articles parus dans le journal pour lequel je travaillais. Des erreurs techniques sont survenues avec la suppression de fichiers (textes et photos) alors que j’avais des articles à publier. Suite à cela, j’ai donc commencé à me demander comment faire pour que n’importe quel collègue, par erreur ne supprime plus des fichiers, pour toujours. L’idée d’un blog a ainsi germé. La plate-forme n’a pas été facile à trouver. Pendant 3 mois, j’y ai réfléchi. Et enfin j’ai choisi skyblog. www.aubay.skyblog.com (aujourd’hui : www.aubay.skyrock.com ) est né en décembre 2014. Le premier article faisait le bilan de l’année des Ecureuils. Titre « Bilan 2004 de l’équipe nationale de football : Huit matches, 0 victoire : les Ecureuils au creux de la vague ».

C’était du « Tout info » avec comme sujet principal, les footballeurs béninois évoluant à l’étranger. Le blog avait donc une simple mission première : stocker des infos. Le but n’était pas forcément des visiteurs !

Mais après la Can 2005 des moins de 20 ans organisé par le Bénin, et mes premières apparitions dans les émissions tv Ortb en 2006, il n’était plus possible de priver autant de gens d’un accès illimité et permanent à des infos sur le foot béninois. Cette période de plus d’un an a marqué un tournant. Les visites ont commencé à s’accumuler et au fil des mois, et des années, de vraies relations se sont tissées avec les lecteurs assidus et sains. Beaucoup m’ont posé des questions et m’ont orienté et soutenu dans mon travail. D’autres ont fait autrement.

Les plus proches sont devenus Quentin Hoffmann, basé en France dans le temps… dont le pseudo « trogenti béninois » m’a marqué. J’ai donc commencé à échanger avec lu qui a découvert le blog grâce à Abou Maïga. Et puis, un jour, un étudiant béninois vivant au Maroc, Lookman a commencé à commenter les articles. Le Bénin allait jouer un match amical, sous Michel Dussuyer, contre le Maroc. Lookman et ses amis y étaient et m’avaient envoyé de nombreuses photos. Même si notre plan initial était de mettre les photos au fil du match, en live. Cet album-photos fut un franc-succès.

En 2009, alors que le blog est dans sa 5e année, Lookman va me proposer de passer à un format « site web ». J’avoue que comme beaucoup de lecteurs du blog, j’ai eu du mal à m’adapter à cette idée. Pendant 2 ans j’ai continué à alimenter les deux.

On a donc décidé du nom, du logo etc. Et www.bjfoot.com est né. C’était juste avant la Can 2010 en Angola. Les Ecureuils étaient en stage à Lomé et évidemment j’y étais. A coup de photos et d’articles, nous avons lancé le site et dans la foulée avec les premiers « live text » sur des matches des Ecureuils du Bénin. La Can 2010 a été une excellente rampe de lancement pour cette nouvelle aventure.

Et puis arriva Géraud. Sa connaissance de l’environnement du football a permis de maintenir un très bon niveau de couverture des événements même quand je me fais discret ou quand je suis occupé sur d’autres fronts. Géraud est aujourd’hui celui qui produit le plus d’articles sur le site, dans l’esprit bjfoot. Seul un activisme passionné peut permettre à nos sports béninois d’être exposés…Vivement que ça continue!

 

Pour accéder à 10 ans d’archives sur le foot béninois cliquez www.aubay.skyrock.com !

Le blog en date et chiffres : Création le 26/12/2004 à 13:35 – Total des visites : 149 113 visites (les visites ont continué depuis 5 ans malgré que bjfoot.com existe)

  • 5 230 articles – 1 822 commentaires

Photo: Aubay , lors de la réception du prix du meilleur journaliste de la presse écrite en en 2012