BJFOOT AWARDS 2016

Bjfoot Awards 2016 récompense les performances des acteurs du football béninois sur l’année civile 2016. Pour cette troisième édition le mode d’emploi sera identique à l’édition précédente avec des nominés dans les 5 catégories habituelles: joueur de l’année, meilleur joueur évoluant en Afrique, meilleur gardien, meilleur espoir, le but de l’année. Comme à l’accoutumée, la catégorie, « soulier d’or » consacrera le joueur béninois ayant mis le plus de but sur l’année civile 2016.

Au rayon des nouveautés, deux catégories font leur apparition au palmarès 2016: prix du développement du football, et le meilleur binational.

Joueur de l’année 2016

Stéphane Sèssegnon, Montpellier (France)

Mis au placard à West Brom a il su revenir de l’ombre et s’imposer comme l’une des pierres angulaires des Baggies en terminant très bien sa dernière saison en Angleterre. Débarqué à Montpellier, le capitaine des Ecureuils n’a rien perdu de sa vista et de sa technique. A 32 ans il sent toujours le football et il a signé une belle année en équipe avec en prime son joli coup franc marqué à Bamako. Seule l’élimination des Ecureuils fait tâche sinon son année était presque belle.

Michael Poté , Adana Demirspor  (Turquie)

Il a porté l’Adana Demirspor tout seul, fer de lance il compte déjà 17 réalisations sur l’année civile. Si son club a disputé les barrages de la promotion c’était grâce à lui. Et cette saison il carbure déjà avec 5 réalisations. L’ancien niçois a aussi retrouvé le chemin des filets sous le maillot jaunes des Ecureuils. Une année presque complète.

Khaled Adénon , Amiens  (France)

C’est la belle histoire de l’année pour le défenseur qui vit un retour à la lumière. Grand artisan de la montée d’Amiens Ligue 2 française où il portait le brassard lors de la promotion. Incontournable encore cette saison dans l’antichambre de la Ligue 1, l’international béninois a été aussi décisif avec 5 buts sur l’année civile en palme d’or on retiendra son but  qui a offert le montée lors de la dernière journée. Une année presque parfaite pour lui aussi.

Joueur de l'année 2016

  • Stéphane Sessegnon (86%, 685 Votes)
  • Khaled Adénon (9%, 69 Votes)
  • Michael Poté (5%, 43 Votes)

Total Voters: 797

Loading ... Loading ...

Meilleur espoir 2016, prix Medard Zanou

Steve Mounié (22 ans), Montpellier (France)

Il cumule 12 buts sur l’année civile. Prêté la saison dernière à Nîmes (L2) , l’attaquant a carrément franchi un palier dans son jeu au-delà de ses statistiques très prometteur pour un garçon de son âge. Il signe en plus un bon début de saison en Ligue 1 avec son club formateur. Les clubs anglais ont déjà un œil sur lui et c’est de bonnes augures pour le natif de Parakou qui a aussi ouvert son compteur international avec les Ecureuils en mars dernier. Une année bien remplie.

David Kiki (21 ans), Niort (France)

Il a mieux que d’apprendre dans le monde professionnel avec les chamois, l’arrière gauche a mis tout le monde d’accord dans l’Hexagone mais aussi au Bénin. Il a rendu des copies très propres sous le maillot national à l’image de sa saison correcte en plus. Il poursuit sur sa lancée pour cet exercice et confirme qu’on peut compter sur lui à l’avenir. Une année convaincante.

Richard Bakary, Southampton (19 ans) : Apparu contre toute attente dans le sillage de la sélection en septembre dernier, il est passé pro à Southampton il a signé un bail de 3 ans. Pour un espoir béninois c’est quand même une sacrée performance à confirmer évidemment dans les années à venir puisqu’il joue toujours avec les U21 des Saints.

Meilleur espoir 2016, prix Medard Zanou

  • Richard Bakary, Southampton (19 ans) (49%, 1 817 Votes)
  • Steve Mounié (22 ans), Montpellier (France) (43%, 1 601 Votes)
  • David Kiki (21 ans), Niort (France) (7%, 274 Votes)

Total Voters: 3 692

Loading ... Loading ...

Meilleur gardien 2016

Hessou Harriston , Ethiopia Bunna (Ethiopie)

Vice-champion d’Ethiopie avec un record de 17 matches sans encaisser à la clé, l’ancien gardien des Dragons a été l’une des plus belles surprises de cette année. Gardien puissant sur sa ligne, il dégage confiance et sait rassurer ses coéquipiers. L’international béninois a clairement  franchi un cap.

Fabien Farnolle, Le Havre (France)

Si le Havre a longtemps rêvé de promotion la saison dernière, il en a été pour beaucoup. Le gardien formé à Bordeaux a réalisé une année quasi irréprochable. Il a conservé son statut d’homme intouchable dans les buts de son club et aussi en sélection nationale malgré le naufrage de Bamako. Une belle année quand même.

Saturnin Allagbé , Niort (France)

Cantonné à un rôle de remplaçant, il a été propulsé de manière inattendue sur le devant de la scène en mai dernier et il s’est bien acclimaté. Passé numéro un cette saison, il éblouit dans les cages des chamois avec des prestations de hautes volées. Il fait le bonheur de son club et confirme à petit feu les espoirs placés en lui quelques années plutôt. Une année très prometteuse.

Meilleur gardien 2016

  • Hessou Harriston , Ethiopia Bunna (Ethiopie) (50%, 470 Votes)
  • Saturnin Allagbé , Niort (France) (35%, 325 Votes)
  • Fabien Farnolle, Le Havre (France) (15%, 138 Votes)

Total Voters: 933

Loading ... Loading ...

Meilleur joueur évoluant en Afrique en 2016

Hessou Harriston , Ethiopia Bunna (Ethiopie)

Vice-champion d’Ethiopie avec un record de 17 matches sans encaisser à la clé, l’ancien gardien des Dragons a été l’une des plus belles surprises de cette année. Gardien puissant sur sa ligne, il dégage confiance et sait rassurer ses coéquipiers. L’international béninois a clairement  franchi un cap.

Jacques Bessan, Club Africain (Tunisie)

Il est passé de Bizerte à Gafsa en février et sa carrière pris une autre tournure. L’attaquant a planté 11 buts avec les verts finit la saison comme deuxième meilleur buteur du championnat tunisien avec 12 réalisations. Courtisé de tout part il a rejoint le Club Africain en renfort cet été. Convoqué quelques fois chez les Ecureuils. Il a bien confirmé sa lancée de l’année dernière.

Djamal Fassassi, Centre Mbéri Sportif (Gabon)

Il est devenu un cadre dans son équipe après trois saisons, l’ancien des Dragons replacé arrière droit a franchi un autre palier. Si son club a terminé 7e la saison dernière ses performances en étaient pour beaucoup. L’international béninois a été désigné comme meilleur joueur du championnat gabonais à son poste et retenu dans l’équipe de la saison. Une très belle année pour lui.

Meilleur joueur évoluant en Afrique en 2016

  • Hessou Harriston , Ethiopia Bunna (Ethiopie) (73%, 392 Votes)
  • Jacques Bessan, Club Africain (Tunisie) (18%, 98 Votes)
  • Djamal Fassassi, Centre Mbéri Sportif (Gabon) (9%, 46 Votes)

Total Voters: 536

Loading ... Loading ...

Prix du meilleur binational en 2016

Ce prix  récompense, le joueur d’origine béninoise qui brille le plus à l’étranger. Il vise à mettre en valeur les talents béninois de la diaspora notamment.

Daniel Didavi, Wolfsburg

Auteur d’une grosse saison avec Stuttgart, le milieu offensif gaucher est passé  à Wolfsburg cette année. Même s’il est gêné par des blessures, il a réalisé une bonne année.

Jonathan Tinhan , Amiens

Courtisé de longues dates pour rejoindre les Ecureuils, l’ancien montpelliérain renait avec Amiens. Reconverti dans un rôle axial en attaque, il a planté une dizaine de buts sur l’année avec un début de saison impressionnant en Ligue 2. A 27 ans il est peut être au meilleur moment de sa carrière.

Yannick Aguémon , Union Saint Gilloise

Formé à Toulouse, ce natif de Cotonou se fait un nom loin des projecteurs en deuxième division  belge où il est arrivé l’été dernier en provenance de Strasbourg. Régulièrement titulaire, il franchit un cap avec déjà trois buts à son actif pour l’exercice en cours. Ailier vif et technique il peut bien représenter un beau pari pour  l’avenir.

Prix du meilleur binational en 2016

  • Jonathan Tinhan , Amiens (56%, 167 Votes)
  • Daniel Didavi, Wolfsburg (38%, 112 Votes)
  • Yannick Aguémon , Union Saint Gilloise (6%, 17 Votes)

Total Voters: 296

Loading ... Loading ...

Prix du Développement du football 2016

Abi Sports

Après trois succès de rang lors des Bjfoot Challenge, Abi Sport a percé sur le plan local comme l’une des académies les plus régulières. Moulés dans un système de formation bien défini, les jeunes d’Abi séduisent aussi bien par leur qualité de jeu que par les résultats. L’académie a signé un gros coup  en avril en remportant le Tic2f, devenant la première académie béninoise a remporté le tournoi depuis qu’il est ouvert aux formations étrangères. Exploit et fierté

Académie Uss Kraké

Seule équipe de première division, propriétaire de sa pelouse, l’USS Kraké a marqué un autre gros coup cette année en lançant son académie réservée en y recrutant des gamins pour avoir une pépinière et préparer son avenir. Une initiative à encourager.

Tic2f

Initié par Daouda Mounirou homme d’affaire béninois réputé dans l’Hexagone, le Tic2f est devenu le tournoi réservé aux U17 au Bénin qui  draine le plus de monde au chevet des jeunes béninois et étrangers. Son impact sur le développement du sport et du foot à la base reste énorme. Il sert de jauge pour notre formation mais aussi de vitrine pour nos perles.

Prix du Développement du football 2016

  • Tic2f - Tournoi International des Centres de Formation de Football (47%, 152 Votes)
  • Abi Sports (37%, 121 Votes)
  • Académie Uss Kraké (16%, 53 Votes)

Total Voters: 326

Loading ... Loading ...

But de l’année

But de l'année 2016

  • Stéphane Sèssegnon (78%, 348 Votes)
  • Rudy Gestede (8%, 37 Votes)
  • Jacques Bessan (6%, 26 Votes)
  • Romuald Boco (5%, 21 Votes)
  • Frédéric Gounongbé (3%, 15 Votes)

Total Voters: 447

Loading ... Loading ...