Patrice Djokoué et Achille Ounsoupkoé direction : Tonnerre

Le milieu défensif international béninois Patrice Djokoué et l’attaquant Achille Ounsoukpoé viennent de s’engager l’As Tonnerres. Tous deux formés au Cifas , ils ont débutés en championnat aux Requins avant de transiter par Soleil la saison écoulée.
Géraud Viwami

Kraké récupère Emmanuel Joseph

L’ancien milieu offensif d’Avrankou Omnisports, Emmanuel Joseph rejoint l’Uss Kraké à l’essai depuis plusieurs semaines, il a fini par s’engager avec le club. Passé par l’As Tonnerres, la saison écoulée ou il a beaucoup joué les seconds rôles, Joseph devra confirmer les attentes placées en lui.
Géraud Viwami

Dassagaté débarque au Mogas, Kraké s’offre Louté

Ils sont tous deux internationaux, ils ont tenté l’aventure ailleurs en Afrique sans éclore, lsaac Louté à Manga Sport au Gabon, William Dassagaté à l’Asec d’Abidjan en Cote d’ivoire, ils sont de retour au pays respectivement à l’Uss Kraké et au Mogas.

Géraud Viwami

Formé au centre Tanéka de Natitingou et pierre angulaire de l’Aspac champion du Bénin en 2010, William Dassagaté à presque tout prouvé avec les bleus et blancs du port. En Novembre dernier, l’Asec Mimosas, le géant ouest africain mise sur le prodige béninois et lui offre  un contrat de trois ans. En Cote d’ivoire, entre une adaptation difficile et les blessures à répétition,  Dassagaté n’a pu aligner que quelques matches officiels ayant passé la majeure partie de la saison à l’infirmerie. De commun accord avec les mimos il résilie son contrat et rentre au bercail pour se relancer.

Quelques séances d’entrainement avec son ancien club ont laissé croire à un retour aux sources, mais le Mogas, qualifié pour la coupe de la confédération, aussi se lance dans la course. Dassagaté est bien intéressé, il s’entraine avec les pétroliers en attendant de régler les derniers détails de son contrat. Les négociations ont aboutis cette semaine, et il s’engagé avec les pétroliers pour une saison.  Il va connaitre son deuxième club dans l’élite béninoise et pourrait faire ses débuts dimanche prochain contre Akanké.

Magloire Oké réalise son rêve !

Grosse révélation du tournoi de l’Uemoa 2010 à Niamey, Isaac Louté a tôt fait de snober les offres de l’époque, venus de  Neuchatel Xamax (Suisse), Emirats Arabe unis, Maroc et Algérie. Finalement il n’aura eu droit qu’à deux essais non concluant en Norvège à Sogndal et Viking. Comme lot de consolation il va s’engager avec Manga Sport en première division gabonaise, longtemps blessé il n’aura pas beaucoup joué au pays de Bongo. L’aventure s’est mal terminée pour lui aussi.

Magloire Oké avait déjà déclaré sa flamme au joueur sans succès en 2011, cette fois-ci, le président de l’Uss Kraké réalise enfin son rêve en obtenant la signature  de l’ancien gaucher de Soleil. Selon nos sources le joueur aurait touché le million comme prime de signature, Oké n’a pas lésiné sur les moyens apparemment.

Louté tient donc une dernière chance pour lui se relancer dans le championnat local.

 

Cédric Coréa et Didier Sossa aux Dragons !

Blessé pendant plus de six mois suite à une fracture du pied gauche, Cédric Coréa est de retour sous les couleurs oranges et noirs, après deux saisons passées à l’Uss Kraké, il rejoint son ancien club avec pour but de retrouver son meilleur niveau. L’autre recrue de taille des ouéménous se nomme Didier Sossa, auteur d’une saison honorable avec l’Uss Kraké, le solide défenseur a préféré mettre fin à l’aventure pour rejoindre le club phare de la capitale.
Géraud Viwami

Rwanda # Bénin: les Ecureuils s’envolent ce jour pour Kigali

Après leur précieuse et historique victoire dimanche dernier face aux Aigles du Mali, les Ecureuils pensent déjà au prochain match qui leur opposera à l’équipe du Rwanda. Manuel Amoros et ses poulains s’envolent ce jour pour Kigali dans la perspective d’une bonne préparation. Pour rappel, les Ecureuils avaient pris le dessus (3-0) sur les installations des Amavubis rwandais lors des éliminatoires de la Can 2012. Ils partent donc confiant et compte bien confirmer leur bon début face au Mali.

Le groupe malien face au Bénin

Gardiens de but: Oumar Sissoko (Metz, France), Soumbeyla Diakité (Stade Malien), Almamy Sogoba (AS Real).

Défenseurs : Adama Tamboura (Metz, France), Ousmame Berthé (Jomo Cosmos, Afrique du Sud), Mahamadou N’Diaye (Vitoria Guimaraes, Portugal), Drissa Diakité (Nice, France), Idrissa Coulibaly (Espérance Tunis, Tunisie), Abdoulaye Maïga (USM Alger, Algérie), Moussa Coulibaly (Stade Malien).

Milieux : Seydou Keita (FC Barcelone, Espagne), Kalilou Traoré (OB Odense, Danemark), Abdou Traoré (Bordeaux, France), Samba Sow (Lens, France), Bakaye Traoré (Milan AC, Italie), Samba Diakité (QPR, Angleterre), Cheick Fantamady Diarra (Rennes, France), Tongo Hamed Doumbia (Rennes, France).

Attaquants : Modibo Maïga (Sochaux, France), Cheick Tidiane Diabaté (Bordeaux, France), Garra Dembélé (Fribourg, Allemagne), Mamadou Samassa (Valenciennes, France), Ismaïla Diarra (CO Bamako).

Président de la Fbf Anjorin Moucharaf : « Nous devons battre le Mali dimanche pour aller au Rwanda en toute sérénité »

Interviewé hier lors d’une séance d’entrainement des Ecureuils le Président de la fédération béninoise de football, Anjorin Moucharaf a déclaré ceci à la question de savoir quel était le morale de la troupe à quelques de la rencontre face au Mali : «  les joueurs sont actuellement à l’entrainement comme vous le voyez. On peut avoir confiance en eux. Maintenant on attend dimanche qui doit être bon pour nous. Si nous devons espérer faire un bon parcours, il faudra battre le Mali pour aller au Rwanda en toute sérénité. Pour cela, il faut qu’on soit tous ensemble derrière ce qui nous uni. Nous avons un pays commun, une nation commune donc mettons nous ensemble car ce match est capitale pour notre pays »

Les Maliens attendus à Cotonou, ce jeudi nuit

Emmenés par son emblématique joueur du FC Barcelone, Seydou Keita, les Aigles du Mali, devrait rallier la capitale économique Béninoise dans cette nuit par un vol régulier en provenance de la France. Le Mali affrontera le Bénin ce dimanche dans le cadre de la première journée des Éliminatoires du Mondial Brésil 2014. Dans l’autre match du groupe , l’Algérie accueillera le Rwanda à Blida.

Écureuils: Kobéna au repos, Fayémi, Fanou et Yolou à l’entrainement!

 

Manuel Amoros dispose désormais de son groupe au grand complet depuis le retour de Ouaga. Logé à Altantic beach Hotel, les Écureuils s’entraînent au stade de l’Amitié, où aura le lieu la réception du Mali, dimanche prochain.
Hier , le technicien français à pu voir tout son groupe a l’entrainement en présence d’un maigre public. Amoros après la traditionnelle étape d’échauffement a animé un exercice de conservation de balle sur un périmètre réduit avant de finir par une opposition dirigé entre l’équipe ayant été titulaire a Ouga et le reste du groupe.
Comme informations principales, Nouhoum Kobéna , dernier à rejoindre la troupe en provenance de la Finlande a été laissé au repos lors de la séance de ce jeudi après-midi.
Amoros a également , fait appel à trois nouveaux joueurs juste pour compléter le groupe pour la séance d’entrainement de ce jeudi après-midi. Il s’agit , des nouveaux champions du Bénin de l’Aspac, Gérard Yolou, Afissou Fayémi et Vincent Fanou, ces derniers ont donc rejoint leur domicile à la fin de la séance et non l’hôtel où le groupe est logé.

Première édition de la Can de Maracaña Yamoussoukro 2012 : Le Togo s’offre le premier trophée

La place Jean-Paul II était bien calme en la soirée du dimanche 27 mai dernier. Et pour cause, la Côte d’Ivoire venait de fondre face au réalisme togolais. Une autre désillusion d’autres Eléphants qui partaient encore une fois avec la faveur des pronostics. Légitime puisque la Côte d’Ivoire, en senior, avait fait un parcours sans faute. Une série interrompue à l’épreuve du Togo plus solide. Un seul but a réduit à néant les efforts de deux jours de compétition. La joie était elle du côté Lomé qui accueillera le premier trophée de la CAN de Maracaña.

Les Vétérans ivoiriens sauvent l’honneur, le Bénin accueille la prochaine édition
La victoire de la sélection des “vieux“ Eléphants engrangée en finale de la catégorie des Vétérans face encore au Togo a quelque peu soulagé les spectateurs de Yamoussoukro. C’est au prix de deux buts que Soro Jean et ses coéquipiers ont gardé l’honneur de la Côte d’Ivoire. Même si le Bénin a finit 4è au niveau des deux catégories, il n’en demeure pas moins que la prochaine édition aura lieu à Cotonou en 2013. Il faut également noter la décoration de Sébastien Ajavon par le gouvernement ivoirien lors de cette compétition. Il a reçu le prix du meilleur mécène du football dans son pays en Afrique de l’Ouest. Belle récompense donc pour le Bénin au niveau de cette compétition. Vivement que les deux trophées restent à Cotonou en 2013.

Ecureuils : Retour de Ouagadougou par voie aérienne

Arrivé à Ouagadougou par voie terrestre pour y affronter les Etalons du Burkina Faso en amicale samedi dernier, les joueurs de l’équipe nationale ont émis le souhait de ne plus faire le trajet retour dans les mêmes conditions sans quoi ils paieraient de leur poche les billets pour effectuer le déplacement sur Cotonou. Une menace qui a été pris au sérieux car après la rencontre qui s’est soldé par un score nul de (2-2), les Ecureuils sont rentrés à Cotonou par voie aérienne dans l’après-midi du lundi. Une bonne chose car prendre par la route une fois encore serait suicidaire pour les joueurs.

De retour de Ouagadoudou, les Ecureuils reçoivent la visite de Didier Aplogan

Revenu de Ouagadougou dans l’après midi du lundi, les Ecureuils ont reçu à leur hôtel la visite du Ministre des Sports Didier Aplogan venu pour galvaniser la troupe et leur demander de battre le Mali dimanche prochain. Il était en compagnie du Président de la Fbf, Anjorin Moucharaf et l’un des vice-présidents de l’institution, Augustin Ahouanvoèbla. Suivez ici quelques réactions après la rencontre.

Didier Aplogan, Patron des Sports « Nous sommes venu les voir pour leur doper le moral. Nous les avons demandés de gagner la rencontre de dimanche prochain face au Mali pour faire plaisir au peuple béninois. De notre côté, on va essayer de jouer notre partition pour que la victoire soit collective. Je les ai trouvés serein, confiant, tous motivé et prêt à gagner le match de dimanche »

Jordan Adéoti, défenseur « je suis ici pour apporter un plus à l’équipe nationale. C’est toujours un plaisir d’être en sélection pour défendre les couleurs de son pays. Je suis aussi heureux de côtoyer les joueurs comme Stéphane Sessegnon et autres. Je suis sur de vite apprendre à leur côté »

Guillaume Bèmènou, gardien de but « Nous sommes dans les meilleurs conditions pour gagner les trois matches à venir en commençant par celui face au Mali. Certes ce sera difficile mais les plus belles victoires s’obtiennent dans la difficulté »

Stéphane Sessegnon, Capitaine des Ecureuils « C’est toujours un plaisir de revenir défendre les couleurs du pays. Tout le monde est mobilisé et on essaye de préparer le match de dimanche au mieux car on sait que c’est une rencontre capitale. On connait la qualité de cette équipe malienne mais nous également on a pour ambition de refaire une Coupe d’Afrique ou de gouter à un mondial. Donc, ce sera un match qu’il faudra gagner à tout prix »

Burkina Faso # Bénin: 2-2 (score final)

Première période: ouverture du score burkinabé à la 44è minute par Préjus Nakoulma
Seconde Période: égalisation béninoise par Bello Babatundé à la 50è minute. Mickael Poté aggrave le score à l’heure de jeu
le Burkina Faso rétablit la parité à la 65è par l’intermédiaire du même Préjus Nakoulma qui signe le doublé
NB: tous les joueurs béninois présents à Ouagadougou ont foulés le terrain du 4 août de Ouaga à l’exception de Saturnin Allagbé.

Adéoti, Djigla et Bèmenou titulaires, les Ecureuils menés à la pause 1-0

Le match amical international prévu entre le Bénin et le Burkina Faso, se joue actuellement à Ouaga, c’est la pause.
Manuel Amoros, a aligné une équipe, évidement, expérimentale. Dans les buts Guillaume Bèménou, en défense central le duo Jordan Adeoti et Khaled Adénon, à gauche, Anicet Adjamossi et à droite Arsène Mènessou. Au milieu, Djiman Koukou à la récupération, Pascal Angan et le capitaine Stéphane Sèssegnon sont chargés de l’animation offensive. En attaque, Razak Omotoyossi en pointe et sur les cotés, nous avons , le jeune de Onze Créateurs, David Djigla et Abou Maiga.
Sur le banc de touche , on retrouve, Nabil Yarou,Fabien Farnolle, Mickael Poté, Jocelyn Ahoueya, Wisdom Aka, et Bello Babatundé
Comme temps forts on note , le pénalty burkinabè tiré par Abdul Razak Traoré, stoppé par Guillaume Bèmènou. Mais les Etalons finiront par trouver la faille à une minute de la pause grâce à Préjuce Nakoulma.
Les Ecureuils sont donc menés à la pause.

Maracaña Can 2012 : Après Sébastien Ajavon, Christian Lagnide décoré

En regroupement depuis le lundi dernier, l’équipe nationale du Bénin n’est pas encore au complet. Manuel Amoros ne dispose donc pas encore la totalité des ses joueurs sous la main. Quelques professionnels manquent à l’appel. Il s’agit de Romuald Bocco (Sligo Rovers), Nouhoum Kobena (Kooteepee), Jocelyn Ahoueha (Bauvais) et le très attendu Wisdom Salomon Aka (Valencia Maldives). Ces joueurs rejoindront la troupe directement à Ouagadougou pour la rencontre qui opposera l’équipe béninoise à celle du Burkina Faso.

Ecureuils : Bocco, Nouhoum, Ahoueha et Aka rejoindront la troupe à Ouaga

En regroupement depuis le lundi dernier, l’équipe nationale du Bénin n’est pas encore au complet. Manuel Amoros ne dispose donc pas encore la totalité des ses joueurs sous la main. Quelques professionnels manquent à l’appel. Il s’agit de Romuald Bocco (Sligo Rovers), Nouhoum Kobena (Kooteepee), Jocelyn Ahoueha (Bauvais) et le très attendu Wisdom Salomon Aka (Valencia Maldives). Ces joueurs rejoindront la troupe directement à Ouagadougou pour la rencontre qui opposera l’équipe béninoise à celle du Burkina Faso.

Burkina Faso # Bénin : les Ecureuils prennent la route pour Ouaga ce jour

Samedi prochain, le Bénin ira défier en amicale les Etalons du Burkina Faso à Ouagadougou. Cette rencontre compte pour les matches de la journée Fifa. C’est donc dans ce cadre que les Ecureuils prendront le chemin de Ouagadougou cet après-midi par voie terrestre. Manuel Amoros aura la chance de tester ces joueurs et pourra également mettre en place plusieurs des schémas techniques pour essayer de remporter le gain du match face aux Aigles du Mali le 3 juin prochain à Cotonou.

Championnat/D2 : Akanké toujours devant

Le championnat de D2 était à sa 18è journée ce week-end. Le leader Akanké a difficilement pris le dessus sur l’équipe de l’Université nationale du Bénin (Unb) par le score de (4-3). Dans le même temps, son dauphin As Police prenait l’avantage sur son homologue de Onze créateurs par le score de (1-0). Ayema de Cotonou s’est incliné devant Eternel Fc par le score de (3-1) pendant que l’As Cotonou disposait d’Espoir de Savalou (2-0). Keri # Jso et Entente # Tanekas n’ont pu avoir lieu. A l’issue de cette journée Akanké reste leader avec 37 points suivie des policiers avec 34 points. L’As Cotonou pointe  à la 3è loge avec 33 point au compteur.

 

Championnnat/D1 : le champiopn Aspac cale à Adjobi

Champion depuis le week-end écoulé, l’Aspac est allé obtenir un nul vierge (0-0) sur le terrain de la lanterne rouge Adjobi. Son dauphin Tonnerre s’est imposé sur l’équipe des buffles du Borgou (1-0). C’est sur ce même score (1-0) que la Jap a courbé l’échine devant Avrankou Omnisports. Les panthères de Djougou sont allés arracher un nul (1-1) dans l’entre des Kraké boys. Dragons et Mogas 90 se sont séparé dos à dos sur la marque de (0-0). La jeune équipe de l’Asos a battu Soleil Fc par la plus petite des marques (1-0).

Le classement
1er Aspac 45 points
2e Tonnerre 37 points
3e Jap 31 points
4e Dragons 27 points
5e AO 26 points
6e Mogas 24 points
7e Asos 24 points
8e Buffles 21 points
9e Panthères 19 points
10e Uss Kraké 19 points
11e Soleil 17 points
12e Adjobi 13 points

Ecureuils : la préparation démarre ce jour

En route pour la Can 2013 et le mondial 2014, le Bénin va se mesurer au mali (3 juin), au Rwanda (10 juin) et à l’Ethiopie (17 juin). Pour mieux préparer ces trois rencontres, les Ecureuils du Bénin conduit par le français Manuel Amoros seront en regroupement dès ce jour. Un stage de préparation qui aura lieu à Natitingou dans le nord du pays. Ce stage sera suivi d’un match amical qui se tiendra à Ouagadougou le 26 mai prochain face aux Etalons du Burkina faso.