Après Imorou à Braga, Koukou va signer à Beira-Mar

Djiman Koukou va passer une étape décisive dans sa carrière. Il est en passe de s’engager avec Beira-Mar en première division Portugaise. Son recrutement serait presque conclu.


Le milieu défensif international Béninois Djiman Koukou (20 ans, 29 matches pour 4 buts avec Créteil). En fin de contrat à Créteil où il vient d’enchaîner une seconde saison en 3e division Française après être passé par Evian TG un an plus tôt. L’ancien joueur de Soleil Fc et de Tonnerres au Bénin, a séduit, Beira-Mar, club de première division Portugaise. Koukou répond parfaitement au désir du club de trouver un remplaçant au Libyen Djamal qui a rejoint Braga au début du mercato. En plus, le milieu Béninois est libre puisqu’en fin de contrat chez les Cristoliens. Les négociations entre Beira –Mar et l’agent de Koukou  sont effectivement en cours et les deux parties sont tout proches d’un accord. Selon la presse Lusitanienne, le club propose un bail de 2 ans à l’International Béninois. Ce dernier sauf cataclysme va s’engager après le règlement de quelques derniers détails.

Le défi de la progression !

Si cette transaction est officialisée, Djiman Koukou rentrera dans l’histoire puisqu’il sera le premier joueur Béninois à réussir un si grand saut : Quitter une 3e division pour une première division de premier plan en Europe. Après deux saisons de découverte du monde professionnel et d’apprentissage en France. Koukou va découvrir un championnat très relevé surtout sur le plan technique. Quand on connaît les qualités du joueur dans ce domaine et sa dernière prestation sous les couleurs nationales contre la Côte d’Ivoire à Cotonou, on peut douter. Sur le plan psychologique, Koukou doit également faire ses preuves. Mais la forte densité physique du milieu défensif va militer en sa faveur en attendant qu’il ne se polisse sur les autres plans. Donc à Beira-Mar le plus grand défi qui attend Koukou c’est celui de progresser et combler les attentes du club. A noter qu’il sera la second joueur Béninois de la Liga Do Portuguesa après Emmanuel Imorou qui a récemment signé à Braga.

Rappelons qu’en 2007 et 2008, Oumar Tchomogo alors capitaine des Ecureuils avait évolué tour à tour à Setubal, Guimares et Portimao.

Géraud Viwami

Tournoi de football « Abou Maïga » : Bénin-Foot académie et Dimension Foot

 

Mis sur pied par Mounirou Daouda, le tournoi de football organisé par l’international béninois Abou Maïga à l’intention des centres de formation livre son vainqueur aujourd’hui. Hier en demi-finale, Bénin-Foot académie et Dimension Foot ont obtenu leurs billets qualificatifs devant Académie S. Sessègnon et B.E.S académie au stade de l’Amitié.

Sonagnon ADAM (coll)

La première rencontre est celle qui a opposé Bénin-Foot de Gbégamey à  l’Académie Sessègnon du stade de l’Amitié. Le match amorçait la trentaine de minutes quand les Oranges de Gbégamey ont ouvert la marque. Abraham Omotoyi profitant d’un corner tiré par son capitaine Carlos Sessou, trouve le chemin des filets. Trois minutes plus tard, Cosme Oniankitan et ses coéquipiers rétablissent la parité. Du retour des vestiaires, les académiciens de Bénin-Foot mettent la pression sur leurs adversaires et aggravent la marque à la 55ème minute sur une frappe du capitaine Carlos Sessou qui profite d’une légèreté de la défense adverse. Les poulains de Souley Kissa y croyaient encore quand Pascal Akotègnon récupère une balle dans l’axe central et crucifie le gardien des bleus à la dernière minute du jeu. Score final 3-1 en faveur des protégés de Christian Nsan Baom.

 

Dimension Foot l’emporte 1-0

La seconde rencontre a opposé Dimension Foot de Sèdégbé coachée par Sylvestre Obiné et B.E.S académie de Gbégamey conduit par Antoine Lohento. Les vert et jaune de Sèdégbé ont donné le top de la confrontation en violant les buts gardés par Ismaël Traoré à la 8ème minutes de jeu. But du capitaine des jaunes et vert, Evra Dégon sur une balle soigneusement servie de la droite par Tundé Babalao. Qu’importe, Albert Dossa et ses coéquipiers restent sereins et se signalent à la 19ème mais sans trouver le chemin des filets. Malgré cette pression, le comptoir reste inchangé jusqu’ à la fin des 35 premières minutes. En deuxième période, Valère Sossoukpè (de Dimension Foot) et les siens multiplient les assauts dans le camp adverse mais l’issue de la rencontre ne changera pas. B.E.S académie concèdent l’unique but de la partie.

Le match de la troisième place oppose aujourd’hui Académie S. Sessègnon et B.E.S académie et le champion du tournoi sera connu l’issue de la finale qui opposera Bénin-Foot académie à Dimension Foot.

GAIS Goteborg: Omotoyossi conservé ?

Omotoyossi conservé ?

Le 30 mars dernier, il a signé un « petit » contrat de quatre mois avec le GAIS Göteborg en division d’élite Suédoise. Razak Omotoyossi, a joué 9 matches de championnat et deux en coupe de Suède. Le taureau de Pobè comme on le surnomme a déçu puisqu’il n’a jamais trouvé le chemin des filets. Souvent remplaçant va t-il pouvoir rester ? Alors que les autres attaquants, notamment Wanderson do Camao compte déjà 5 buts en en 12 matches. Aussi, si les dirigeants de GAIS ne parlent pas encore de prolongation alors que le contrat d’Omotoyossi expire en Juillet, Omotoyossi est plus que jamais dans l’attente.

 

Arsène Ménessou direction Turquie ?

Arsène Mènessou, l’arrière droit néo-international Béninois a annoncé récemment qu’il quitte Saragosse et l’Espagne. Il avait également évoqué son envie d’évoluer ailleurs qu’en France. Son appel a-t-il été entendu ? Selon nos informations, Ménessou serait sur la shortlist de plusieurs clubs de l’élite Turque qui apprécie le profil de l’ancien Havrais. Laissé libre par Saragosse, Ménessou ne devrait donc pas tarder à se caser.

 

Adénon ne prolongera pas au Mans !

Le défenseur central international Béninois, Khaled Adénon ne prolongera pas son aventure avec Lemans. La nouvelle n’est pas encore officielle mais tout porte à croire cela. L’ancien « Mimo» n’a pas participé à la reprise lundi dernier. Son dossard 6 a été attribué au jeune milieu Français de 20 ans, Massiré Kanté. Mieux le club vient d’enregistrer l’arrivée du défenseur Ivoirien, Mamadou Doumbia laissé libre par Istres. Des indices qui confirment que le club est prêt à tourner la page.

Le Béninois va donc trouver un nouveau point de chute. Mais où ?  Plusieurs clubs de ligue 1, parmi lesquelles Nice, et Sochaux sont intéressés. Selon les dernières rumeurs, Toulouse, Saint-Etienne et même Lens (ligue 2) semblent en pole position sur la liste. C’est le moment de passer à l’action !

Entretien exclusif avec Arsène Mènnèssou « Ça fait trois ans que je pensais venir en sélection»

Bénino-ivoirien, Arsène Mènnessou a finalement opté pour les Ecureuils le 05 juin dernier. Ce défenseur latéral droit évoque ici cette expérience. Il parle également de sa carrière tout ceci en exclusivité. Entretien.


Si on devait vous présenter ?

Je suis Arsène Mènnessou Gbougnon, défenseur arrière droit international Béninois de 23 ans. J’ai été forme au Havre en France. J’ai fait mes armes là-bas puis j’ai signé à Beauvais en 2007 où j’ai joué en National jusqu’en 2009.  Ensuite j’ai signé pour Saragosse, où mon contrat s’est expiré cette année.

Après plusieurs annonces, finalement c’est en 2011 que vous découvrez l’équipe nationale Béninoise,  le déclic c’était quoi ?

Au début je pense que le problème était administratif. J’ai aussi eu des soucis avec mon club Saragosse qui m’avait bloqué quand Dussuyer était venu en Espagne. J’étais beaucoup déçu par rapport à cela. Maintenant j’ai réussi à me libérer et j’ai pris ma décision de jouer pour la sélection Béninoise. Aujourd’hui je suis là et je suis très content parce que cela fait à peu près trois ans que je pensais venir ici.

Que dites-vous par rapport aux doutes qui planaient sur votre nationalité Béninoise ?

Moi j’ai des origines béninoises. Du coté de mon père il y a des origines Béninoises et c’est vrai. D’un autre coté il y a aussi beaucoup de rumeurs. Je confirme que j’ai des origines Béninoises et ivoiriennes à la fois. Maintenant j’ai choisi le coté Béninois et j’en suis fier.

Votre première expérience à Cotonou, comment vous avez vécu avec le groupe ?

Avec la chaleur Africaine cela a été un peu difficile au début. J’ai su prendre le rythme. Au niveau du groupe j’ai été très bien accueilli. Je me suis intégré facilement et c’est important.

 

En 2009 vous avez quitté Beauvais pour Saragosse en Espagne, où vous avez eu plus de temps de jeu en équipe B qu’en équipe première, parlez-nous de cette expérience Ibérique ?

En Espagne les équipes réserves peuvent évoluer jusqu’en seconde division. Le niveau est très bon, Saragosse avait une réserve qui évoluait en troisième division. En équipe première, il y avait des joueurs de grandes qualités comme Florent Sinama-Pongole et autres donc c’était un peu difficile. Maintenant j’ai essayé de faire mon trou et j’ai eu mal pas mal d’expérience là-bas. On m’a fait jouer avec la réserve, bon je m’étais donné à fond pour et je suis content de cela.

Après cette saison avec la réserve, pensez-vous être promu en équipe première pour le compte de cette saison?

Non, parce que c’est sûr que je ne vais pas prolonger avec Saragosse. Mon bail arrive à terme. J’ai décidé de partir d’abord à cause de la sélection nationale ensuite j’ai d’autres raisons que je n’aimerais pas évoquer pour l’instant. S’il y a des offres qui arrivent on verra ce que ça va donner.

Quels sont les pistes que vous avez ?

Personnellement je ne pense pas revenir en France. Mais on verra bien ce qu’il y aura de concret. Jusqu’ici il n’y a encore rien.

Un mot à l’endroit de ce public Béninois qui te connait très peu

Je dirais que j’ai découvert un public très chaleureux. J’ai vu des gens qui sont à fond dans le foot. Je leur dis que je suis fier de jouer pour les couleurs nationales.

Propos recueillis par Géraud Viwami

Le Rc Lens s’aligne sur Adénon

On lui prédisait un avenir en ligue 1, Khaled Adénon à la cote chez les Lensois qui ont inscrit son nom comme priorité de renfort en défense. Les Sang et Or frraichement relegués en ligue 2 vont évidemment jouer la montée. Reste à savoir si le projet interessera Adénon qui avait manqué la montée pour peu  avec Lemans cette saison . A noter que plusieurs clubs de ligue 1 dont Saint Etienne , Nice et Toulouse ont un faible pour le profil de l’international Béninois de 25 ans.
Géraud Viwami

Bénin – Cote d’ivoire en direct sur Bjfoot !

Les stars ivoiriennes seront à Cotonou ce dimanche. Bjfoot vous offre en exclusivité le 2e direct de ces éliminatoires 2012. Vous pouvez suivre ce dimanche sur votre site à partir de 15 heures temps universel. Bénin -Cote d’ivoire ce ne sera pas vous. L’offrande est signée Bjfoot.Soyez connecté.

Didier Akplogan , nouveau patron des sports

Pour son premier gouvernement de son second quinquennat , le président BOni Yayi a confié le portefeuille des sports à Didierr Akplogan actuel président de la fédération Béninoise de Volley. Modeste Kérékou a donc fait ses valises et c’est le nouveau ministre qui hérite de la crise qui secoue le sport roi à une semaine du match retour contre la Cote d’Ivoire à Cotonou.
Géraud Viwami

Bilan des Ecureuils: Jocelyn Ahoueya, Strasbourg

Jocelyn Ahoueya, Strasbourg

Commentaires sur sa saison :

Après deux dernières saisons galères à Sion, Ahoueya a retrouvé la compétition à Strasbourg mémé si c’est en 3e division Française. Malgré ses problèmes de qualification en début de saison. Il a su travaillé pour gagner progressivement dans le onze type. Dans le jeu il va  mieux qu’il y a 2 ans, mais il est loin du niveau qu’on lui connaissait. A noter que son club pourrait être promu en ligue 2 .

Matches joués : 17 (7 remplaçants)

But : 1

Cartons jaunes : 4

Bilan des Ecureuils: Michael Poté, Le Mans (Prêt depuis Janvier)

Michael Poté, Le Mans  (Prêt depuis Janvier)

Commentaires sur sa saison

Condamné au banc de touche au bord de la cote d’Azur, Poté a fait ses valises en janvier et a rejoint Le Mans. Là-bas il a retrouvé du temps de jeu : 12 matches sur une vingtaine possible. L’ancien clermontois s’est mieux senti chez les sarthois, alors qu’à Nice ses bourreaux n’ont toujours pas déménagé. Peut-être qu’il doit sérieusement envisager son départ de Nice ou un bel avenir ne lui est pas promis ?

Matches joués : Nice 8 (8 remplaçants)  d’Août à Décembre

Le Mans  12 (5 remplaçants)

Buts : 3

Carton jaune : 1

Bilan des Ecureuils : Khaled Adénon, Le Mans

Commentaires sur sa saison

De retour de prêt en provenance de Bastia. Cette saison Adénon a tout prouvé à la ligue  2 et au Mans. Véritable cadre de l’arrière mancelle, Il n’a jamais été remplaçant cette saison. Son club a manqué la montée pour peu, mais l’ex-mimo attire déjà des sirènes en ligue 1 (Saint Etienne, Nice et Toulouse). Un transfert vers l’élite serait tout à fait logique, car sa saison a vraiment été accomplie.

Matches joués : 30 (0 remplaçant)

Buts : 2

Cartons jaunes: 11

Cartons rouge : 2

Bilan des Ecureuils : Emmanuel Imorou

Emmanuel Imorou, Châteauroux

Commentaires sur sa saison

Même sans un statut de titulaire indiscutable, Imorou a réalisé une saison honorable. Très pointu dans ses performances, le latéral ou milieu gauche béninois a su convaincre les fins observateurs. Au point où le SC Braga à la recherche d’un spécialiste du couloir gauche ne s’est pas fait prier pour l’enrôler en vue de la saison prochaine. Une ascension méritée.

Matches joués: 29 (14 remplaçants)

Buts : 0

Cartons jaunes : 6.

Géraud Viwami

Bilan des Ecureuils : Stéphane Sèssègnon

Le bilan complet de la saison des Ecureuils

Quand on parle des Ecureuils, il y a les plus connus du fait de leur talent et du niveau où ils évoluent : Sessègnon, Poté, Adénon, Imorou. Et il y a ceux qui essayent de se relancer : Ogunbiyi, Ahouéya et Djima Koukou…La saison est presque terminée et voici le point complet des Ecureuils sur lesquels les informations sont accessibles et qui évoluent à un niveau intéressant.

Angleterre – Premier League

Stéphane Sèssègnon, Sunderland

Commentaires sur sa saison

Barré par Guily au Psg, il a dû aller au bras de fer avec le club Francilien pour traverser la manche. Bien accueilli et installé dans le onze-type des Black Cats par Steeve Bruce, l’ex-Awissi Wassa, s’est bien adapté à la Premier League avant d’aller en crescendo au fil des matches. De son arrivée en janvier à la fin de la saison il n’a été remplaçant qu’une fois. Un statut qu’il doit confirmer la saison prochaine.

Psg : 23 matches (11 remplaçants) d’août à septembre

Sunderland : 14 matches (1 remplaçant)

Buts : 3

Cartons jaunes : 2

Ses buts à Sunderland en images

[hdplay playlistid=1 ]

Signature historique d’un Ecureuil chez « Minhotos »

Emmanuel Imorou au Portugal

Signature historique d’un Ecureuil chez  « Minhotos »

En l’espace de deux saisons, il a connu une ascension fulgurante.  De son passage de Guegnon (National) à Chateauroux, son club formateur en ligue 2. Ou encore son statut d’international Béninois fièrement acquis lors de la Coupe d’Afrique des Nations Angola 2010. Emmanuel Imorou vient de s’engager pour le SC Braga, récent finaliste de l’Europa League, à compter de la saison à venir. Mais qui est-il ? Portrait.


Emmanuel Imorou, est footballeur Béninois polyvalent capable d’évoluer en positon de milieu ou d’arrière gauche. Il évolue actuellement avec Chateauroux en Ligue 2.  Il possède une bonne qualité technique souvent sobre mais efficace. Il entre bien dans la lignée des latéraux modernes en prenant souvent son couloir. Didier Tholot n’hésite pas à l’aligner plus haut en position d’ailier.

Imorou est né le 16 septembre 1988 à Bourges en France. Il possède donc la double nationalité franco-béninoise. Ce jeune gaucher a commencé sa carrière à Chateauroux où il a été formé. Il a fait ses débuts en équipe A en 2007-2008. Cette saison il n’aura joué qu’une seule rencontre en ligue 2. La saison suivante est peu mieux mais pas vraiment joyeuse. Il a eu droit seulement à 7 rencontres. Il décide alors de descendre d’un cran histoire de grappiller du temps de jeu. Un pari  qu’il va réussir à Guegnon en National où il réalise une saison 2009-2010 complète. Il joue 22 matches et marque  à une seule reprise. A la fin de cet exercice, quelques clubs de ligue 2  s’aligne déjà  pour faire signer la pépite Béninoise. Lemans va passer à l’attaque, mais les dirigeants Castelroussins ont été « gourmands ». Imorou ne prolonge pas et va disputer sa dernière année de contrat avec La Berri. Actuellement à une journée  la fin de la saison en ligue 2. Il présente les statistiques suivantes : 29 matches disputés (14 titulaires, 15 remplaçants).

L’Angola a  monté  sa cote !

En décembre 2010, Imorou accepte de porter les couleurs de la sélection Béninoise bien qu’il soit né en France.  Il  réussi son baptême de feu en Janvier 2010 contre la Lybie à Cotonou en préparation de la CAN qui débute quelques semaines plus tard. Il fera officiellement ses débuts contre le Nigéria lors de la 2e sortie des Ecureuils. Il a été crédité d’un bon match. Michel Dussuyer lui réitère sa confiance contre l’Egypte, mais il ne dispute qu’une mi-temps et sort sur blessure. Pour une première au sein du groupe, il a convaincu. Il sera à nouveau titulaire pour les trois premiers matches de la phase aller des éliminatoires 2012. Sans pour autant briller. Mais il a su s’imposer sur le flanc de la défense Béninoise.

Prochaine étape : les Minhotos

Libre de tout contrat à partir de juin prochain. Imorou à signer un contrat de 5 ans en faveur du Sc Braga qui le suivait depuis plusieurs mois. A  22 ans, il va connaitre une première division et ce sera la Liga Sagres au Portugal. Un pays en passe de ravir la vedette à la France au plan Européen. Imorou va découvrir un championnat en plein essor et un club qui a le vent en poupe. SC Braga a disputé la ligue des champions cette saison avant de finir en finale de l’Europa League.  «  Les Minhotos » comme les surnomme ont fini troisième du dernier exercice du championnat remporté par le Fc Porto. Ils disputeront l’Europa League la saison prochaine.

Géraud Viwami

Fiche

Emmanuel Imorou

Date et lieu de naissance : 16 septembre 1988 à Bourges

Nationalité : Béninoise

Poste : Arrière ou milieu gauche

Club formateur : Chateauroux

Futur club : SC Braga (A partir de juin prochain)

Statut : international A (6 sélections)

Nouveau but (3e) pour Sèssègnon avec Sunderland

Sunderland était en déplacement sur la pelouse de West Ham ce dimanche. Les Black Cats ont ouvert le score par Zenden (17e) . Avant que Sèssègnon en corse l’addition à la 51e. Le capitaine des Écureuils confirme sa bonne fin de saison. Riveros ajoute un dernier but en fin de partie. Sunderland s’impose 3-0.Une bonne nouvelle pour le Onze National qui reçoit les Eléphants le 05 juin prochain.

[hdplay playlistid=1 ]

Géraud Viwami

Ligue 2 : Mouri ou Ahoueya ? Faites vos pronostics !

Ils sont tous deux en National, équivalent de la 3e division Française. A trois journées de la fin du championnat, les clubs respectifs de Mouri Ogounbiyi (Guingamp) et Jocelyn Ahoueya (Strasbourg) se battent pour l’accession à la ligue 2. Mais il ne reste qu’une seule place valable, les deux internationaux béninois se tiennent dans un mouchoir de poche. Qui aura le dessus ?
Géraud Viwami
A trois journée de la clôture de la saison en National. Ogounbiyi et Ahoueya ont une chance de retrouver la ligue 2 la saison prochaine. Actuellement, la 3e division est dominée par Bastia leader avec 90 points qui est assuré de la promotion. Derrière, Amiens pointe à la 2e place avec 80 points et a presque validé son billet pour la ligue 2. Enfin la 3e et dernière place synonyme de montée est âprement disputée par Guingamp et Strasbourg.

Léger avantage pour Ogounbiyi
Même si c’est en 3e division, Mouri Ogounbiyi réalise la plus belle saison de sa carrière en France. A l’intersaison, il était proche d’un départ à Dubaï. Mais il est finalement resté à Guingamp, et tel un moteur diesel il est monté en puissance. Ogounbiyi s’est imposé comme le meneur technique incontesté d’une équipe Guingampaise qui joue le haut de tableau. Et ses statistiques ne trahissent pas ses performances (27 matches, 13 buts). L’ancien joueur des Dragons est le meilleur buteur de son club. Il est aussi important de préciser que Guingamp a la meilleure attaque de National avec 81 buts. Actuellement, il compte un match de moins que Strasbourg mais ils ont le même nombre de points (74). Tout milite en faveur du milieu offensif béninois à lui de confirmer. Amener les siens en ligue 2 ne serait pas une mauvaise idée.
Ahoueya va croiser les doigts
Après ses deux dernières saisons galère à Sion, Jocelyn Ahoueya a retrouvé la joie de jouer avec Strasbourg. Avec une saison globalement positive puisqu’il a réussi à aligner 24 matches pour un but. Et une place de titulaire qu’il est allé chercher au bout de l’effort. Pour accéder en ligue 2, Strasbourg devra réaliser un sans-faute, mais surtout espérer un déclin des amis d’Ogounbiyi. La fin s’annonce excitante et de toute façon on retrouvera un Ecureuil en ligue 2 la saison prochaine.

Encadré
France D3- National
Classement
1- Bastia 90 points + 58
2- Amiens 80 points + 30
3- Strasbourg 74 points + 27
4- Guingamp 74 points + 47 (- 1 m)

2e but de Stéphane avec Sunderland !

L’international béninois réalise une bonne fin de saison. Ce samedi , contre Wolverampton a domicile il a inscrit l’unique but des siens qui se sont inclinés 3-1. Un but magnifique sur retourné acrobatique

Sèssègnon marque sur cette reprise acrobatique !

!

Sèssègnon (encore) attaquant contre Bolton !


Sunderland se déplace à Bolton ce samedi à 16 heures de Cotonou. Et une nouvelle fois, Steeve Bruce va aligner Sèssègnon à la pointe de l’attaque des Black Cats. En l’absence de Gyan , Campbell et Wellbeck, tous blessé,le capitaine béninois avait déjà dépanner à ce poste inhabituel le weekend dernier contre Fulham. Et apparemment il a plu. Pourvu que Sèssègnon face mieux que contre Fulham car il était resté muet malgré sa prestation exemplaire. Ils avaient perdu 3-0.
Géraud Viwami