Perf’ des béninois :  Sessègnon , Loko  et Dossou buteurs , Allagbé et Farnolle brillent

Votre rubrique vous dresse un bilan express des performances des joueurs  béninois à l’étranger. Cette semaine  on retiendra :  Les buts de Stéphane Sèssegnon , Jodel Dossou , Arsène Loko , les passes décisives de Daniel Didavi et Désiré Azankpo puis les belles prestations de Saturnin Allagbé et Fabien Farnolle dans les buts . sPoint complet du premier épisode de la saison 2019-2020 .

 

Bon à savoir…

Vendredi, en match de la coupe de la confédération africaine , Arsène Loko  (24 ans, photo) a été décisif lors de la victoire du DC Motema Pembé à l’extérieur devant les soudanais du FC Khartoum en match aller du deuxième tour préliminaire . Entré en jeu en seconde période , le milieu béninois a marqué le but de la victoire 1-2 d’un joli ballon piqué dans la surface (87e).

Samedi en Autriche , les retrouvailles ont été amères pour Jodel Dossou (27 ans) face au Red Bull Salzbourg , son nouveau club Hartberg a pris l’eau 7-2 mais l’international béninois a quand même rappelé de bons souvenirs à son ex employeur en inscrivant son premier but de la saison dans le dernier quart d’heure.

En Angleterre , en attendant d’ouvrir son compteur , Désiré Azankpo Sègbè (26 ans) enchaîne bien les matches en quatrième division anglaise , il a été passeur décisif pour Filipe Morais. 2-0 à la pause pour Oldham mais ils se feront rejoindre en seconde période 2-2.

En Allemagne , Stuttgart est leader de la deuxième division grâce en grande partie au bon début de saison de Daniel Didavi (29 ans), déjà auteur de deux buts , le gaucher a été passeur décisif pour Badstuder sur le troisième but des siens , vainqueurs de Jahn Regensburg , 3-2.

Dimanche ,  en Turquie , Genclerbirligi peut remercier son capitaine Stéphane Sessègnon  (35 ans) auteur du but égalisateur contre Trabzonspor à cinq minute du terme. 2-2, score final et premier  point récolté pour le promu.

Enfin , les gardiens ont aussi brillé. D’abord en Ligue 2 française , Saturnin Allagbé (25 ans) devra attendre pour son quatrième clean sheet de la saison mais il a été quand même désigné  homme du match, par les supporters niortais,  malgré la défaite 0-1 contre Grenoble.  L’ancien portuaire s’est incliné sur pénalty car dans le jeu , il a été irréprochable avec des arrêtes décisifs ( 13e, 46e et 91e).

En Turquie , Fabien Farnolle (34 ans), est aussi en bonne forme , l’ancien Havrais a signé un  deuxième clean sheet lors du hold up 0-4 , réussi par Yeni Malatyaspor sur le terrain d’Ankaragucu.

A noter que Jules Koundé (Seville/Espagne)  Olivier Verdon (Eupen/Belgique) et  Jordan  Adéoti (Auxerre/France) sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

 

TABLEAU DES STATS 2019-2020

Afrique – Coupe de la Confédération Africaine

Matche Aller

FC Khartoum – DC Motema Pembé 1-2

Entré en jeu : Arsène Loko – milieu – (DC Motema Pembé)

But : Loko 87e

 

 

Allemagne

D2 – J6

Jahn Regensburg – Stuttgart  2-3

Titulaire : Daniel Didavi – milieu offensif – 90  minutes (Stuttgart)

Stat saison : 6 matches – 2 buts

Classement : 1er/ 18 : Stuttgart 14 points

 

Hanovre – Arminia Bielefeld  2-3

Titulaire : Cèbio Soukou – milieu offensif – 66  minutes (Bielefeld)

Stat saison : 5 matches

Classement : 3e/ 18 : Bielefeld  12 points

 

Angleterre

D2-J7

Huddersfield – Sheffield Wednesday 0-2

Entré en jeu: Steve Mounié– attaquant – 77e minute (Huddersfield)

Stat saison : 3 matches

Classement : 23e/24 : Huddersfield 1 point

 

D4 – J8

Oldham – Grimsby 2-2

Titulaire : Désiré Azankpo Sègbè– attaquant – 90 minutes (Oldham)

Stat saison : 8 matches

Classement :  20e/24 : Oldham   6 points

 

Autriche

D1-J7

Red Bull Salzburg – Hartberg 7-2

Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier –  57e  minute (Hartberg)

But : Dossou 77e

Stat saison : 6 matches, 1 but

Classement :  6e/12 :  Hartberg  11 points

 

Belgique

D2-J6

Saint Gilloise – OH Louvain

Entré en jeus : Yannick Aguémon – ailier  – 89e  minute (Louvain)

Stat saison : 5 matches

Classement :1er/8 : OH Louvain 13 points

 

 

Etats – Unis

D2-J28

Phoenix Rising – Los Angeles Galaxy II  4-1

Titulaire : Armel-Don Tchilao – milieu offensif – 46 minutes (LA Galaxy II)

Stat saison : 18 matches

Classement : 9e/18 : LA Galaxy II 39 points

France

Ligue 1 – J5

Paris SG – Strasbourg  1-0

Titulaire : Colin Dagba – arrière droit– 90 minutes (Paris SG)

Stat saison : 4  matches

Classement : 1er/20 : Paris SG 12 points

 

Ligue 2 – J7

Niort – Grenoble 0-1

Titulaire : Saturnin Allagbé– gardien – 90 minutes (Niort) // Jonathan Tinhan – attaquant –  78 minutes (Grenoble)

Stat saison : Allagbé 6 matches,  3 clean sheet  // Tinhan 5 matches, 1 but

Classement : 9e /20 : Niort 11 points // 15e/20 : Grenoble 7 points

 

Clermont – Lorient  0-2

Titulaire : Cédric Hountondji – défenseur – 90 minutes (Clermont)

Stat saison : Hountondji 7 matches

Classement : 8e /20 : Clermont  10 points

 

République Tchèque

Réserve League 

Vlasim II  –  SK Lhota 1-2

Entré en jeu : Joel Sogbo – attaquant – 46e minute (Vlasim II)

Stat saison :  Sogbo 2 matches , 1 but

Classement : 7e/16 : Vlasim 10 points

 

Turquie

D1 – J4

Ankaragurcu  – Yeni Malatyspor 0-4

Titulaire : Fabien Farnolle – gardien – 90  minutes

Stat saison : Farnolle 5 matches , 2 clean sheet

Classement : 7e/18 : Yeni Malatyaspor 6 points

 

Trabzonspor  – Genclerbiligi 2-2

Titulaire : Stéphane Sèssegnon– milieu offensif – 90 minutes

But : Sessègnon 85e

Stat saison : Sèssegnon 4  matches, 1  but

Classement : 17e /18 : Genclerbirligi 1  point

Réalisé par Géraud Viwami

 

 

 

 

 

Turquie : Stéphane Sessègnon sauve un point pour Genclerbirligi

En quête de sa première victoire en première division turque cette saison , Genclerbirligi (17e) a arraché un nul 2-2 ce soir à Trabzonspor (8e) grâce à son capitaine Stéphane Sèssegnon (35 ans, 4 matches , 1 but en 2019-2020). Menés jusqu’à cinq minutes du termine , le milieu offensif béninois servi au second poteau a ajusté le gardien pour l’égalisation. Premier de la saison pour le numéro 10 et premier point récolté cette saison par  le promu.

G.V.

Autriche : Harberg coule , Dossou ouvre son compteur

HARTBERG, AUSTRIA – AUGUST 25: Jodel Dossou of Hartberg controls the ball during the tipico Bundesliga match between TSV Hartberg and FK Austria Wien at Profertil Arena on August 25, 2019 in Hartberg, Austria. (Photo by Markus Tobisch/SEPA.Media /Getty Images)

Jodel Dossou (27 ans , 6 matches , 1 but) a fait ses retrouvailles avec le FC Salzbourg (1er) à l’occasion de la 7e journée de première division autrichienne. Entré en jeu à la 57e minute , son club , Hartberg (5e) a coulé sur un large score 7-2 mais l’international béninois a inscrit le deuxième but des siens à la 77e minute. Son premier but de la saison et ouverture de son compteur sous son  nouveau maillot.

G.V.

UFOA Sénégal 2019 : Moussa Latoundji dévoile une première liste de 21 noms

Le sélectionneur des Ecureuils A’ , Moussa Latoundji vient de dévoiler une première liste de 21  Ecureuils convoqués pour entamer la première phase de préparation du   tournoi de l’UFOA prévu du 28 septembre au 13 octobre à Thies au Sénégal. Aucune surprise car le groupe est essentiellement composé des internationaux évoluant au Bénin qui ont pris part récemment sans succès aux qualifications du Chan 2020, en attendant peut-être  les expatriés.

Le stage débutera ce 15 septembre au centre Issa Hayatou de Missrété.

Les Ecureuils seront face à la Guinée au premier tour le 1er octobre puis ils affronteront le Sénégal ou la Guinée Bissau au tour suivant en fonction du résultat.

Rappelons que le tournoi de l’UFOA est réservé aux joueurs sélectionnables partout dans le monde entier  et que le Bénin a terminé quatrième de la dernière édition au Ghana en 2017.

Géraud Viwami

 

Les 21  Ecureuils convoqués 

Gardiens :  Damilola Sheeyi (Ayéma)  Chérif Dine Kakpo (Buffles)

Défenseurs : Yarou Nabil (Buffles) , Badarou Nana Nafiou (Aspac)  Akplogan Érick (ESAE), Dossa Honoré (Ayéma) Ogouchi Jean (Dragons) , Hassane Imourane (APJ), Ourou Djalilou (JA Cotonou), Rodrigue Fassinou (Aspac)

Milieux :  Houngbédji Gaston (Aspac) Sedjame Patrick (Buffles) Seni Atikou  (Buffles)Adangnandé Gilbert (Energie), Aboki Waris (Aspac) Djibril Naïm (Asvo), Kola Raimi (Tonnerres)

Attaquants:  Idrissou Saliou  (Panthères) Martin’s Friday  (Buffles)   Mama Souraka (Béké), Bio Odo Chabi (Soleil)

Afrique – Coupe de la confédération: Arsène Loko fait gagner Motema Pembé (RD Congo)

En match aller du deuxième tour préliminaire de la Coupe de la confédération africaine , les congolais du DC Motema Pembé ont décroché un succès vitale  au Soudan devant Khartoum FC , 1-2 grâce à Arsène Loko (24 ans). Entré en jeu , le milieu international béninois a délivré les siens en inscrivant le but de la victoire d’un joli ballon piqué dans la surface de réparation à la 87e minute. Le DCMP prend une belle avance avant le match retour à domicile dans deux semaines.

Géraud Viwami 

France : Sessi d’Almeida, nouveau roi du Nord ?  

 

Revenu en France cet été après une bonne Can sous les couleurs du Bénin en Egypte, Sessi d’Almeida (23 ans)  a poursuivi sur sa lancée à Valenciennes en Ligue 2 française. Le milieu défensif fraîchement élu joueur mois d’août au sein de son club réalise un début de saison presque parfait.

En deux matches internationaux contre la Côte d’ivoire et l’Algérie sur la trêve internationale, il a bien confirmé son nouveau statut d’homme de base dans le milieu à trois de Michel Dussuyer. Son activité et son pressing sont devenus vitaux pour l’équilibre défensif des Ecureuils. En confiance avec le volume de jeu qui va avec, l’homme aux dreadlocks n’hésite plus à se projeter vers la surface adverse avec ou sans ballon. Des aptitudes d’un milieu box to box qu’il a développé lors de son passage en Angleterre. A 23 balais, il doit encore progresser dans la gestion de son déplacement et contrôler  sa débauche d’énergie  pour éviter des fautes inutiles souvent sanctionnées par des cartons jaunes (3 jaunes récoltés en 5 matches de championnat)  mais il apparaît déjà comme un élément en nette progression et pas que chez les Ecureuils.

Nouveau roi du Nord

Alors qu’il avait des propositions en Angleterre et Turquie, l’ancien parisien  a rejoint Valenciennes en Ligue 2 française. 13e la saison dernière le club ignorait que sa dernière recrue deviendrait le poumon de son entre-jeu. D’Almeida n’a vraiment pas perdu de temps, aligné une semaine après son arrivée, il réalise des débuts convaincants pour conserver sa place dans le onze d’Olivier Guégan. Actif et combatif il gagne rapidement le cœur des supporters en étant élu joueur du club pour le mois d’août. En 395 minutes soit cinq matches disputés dont quatre titularisations, il a mis tout le monde d’accord dans le Nord de la France. Sa bonne forme du moment n’est pas étrangère au bon début de saison du club actuel 3e  du championnat à un point du leader grâce un d’Almeida taille patron. Elu meilleur espoir lors des Bjfoot Awards 2015 , le milieu bordelais arrive bien à confirmer son potentiel. Et si c’était lui le nouveau roi du Nord?

Géraud Viwami

Transfert : Red Star (France) annonce Djiman Koukou

Dans les tuyaux depuis quelques jours c’est désormais officiel , Djiman Koukou (28 ans) portera les couleurs du Red Star, en National 1 (3e division française) au moins jusqu’à la fin la saison en cours. La durée du bail signé n’a pas été dévoilée. Après quelques jours d’essai , le milieu défensif n’a pas caché sa satisfaction de rejoindre le club  « Je suis très heureux de venir dans ce club historique, plein de valeurs humaines et content de retrouver certains de mes anciens coéquipiers. Ensemble, nous ferons tout pour aider le Red Star à retrouver la Ligue 2 le plus rapidement possible.«

Ce sera son cinquième club en France après Evian , Créteil , Niort et Lens.

L’international béninois était sans club depuis son départ de l’Astria Giurgui en Roumanie en janvier 2019.

G.V.

Ecureuils : Allagbé , Aguémon et l’organisation défensive, les satisfactions de la trêve internationale

Face à la Côte d’ivoire et l’Algérie en matches amicaux sur cette trêve internationale, le Bénin a tenu tête à deux adversaires réputés sur le continent africain avec plusieurs satisfactions à la clé pour les hommes de Michel Dussuyer.

Saturnin Allagbé , la montée en puissance continue

Au fil des matches, il prend du volume dans les cages béninoises.  Il a encore sorti deux prestations de classe internationale. Contre l’Algérie sur neuf tirs cadrés concédés, le niortais a multiplié les parades pour finir par s’incliner sur un pénalty de Slimani après avoir stoppé la première tentative de l’attaquant monégasque. Contre la Côte d’ivoire , il avait déjà laissé entrevoir sa confiance et son assurance devenu habituelle dans les buts. Une montée en puissance qui se confirme.

L’organisation défensive

En deux matches, les Ecureuils ont certes encaissé deux buts mais la prestation défensive était dans la moyenne. Face à des attaquants ivoiriens et algériens incisifs, le Bénin n’a jamais été dépassé.  Le duo central Verdon – Hountondji alignés pour la première fois a démontré des affinités une concentration de tous les instants. Prometteur. Sur les côtés, à gauche David Kiki, en manque de temps de jeu en club a sorti deux copies de grande qualité. Face aux Fennecs, il a éteint Ryad Mahrez tout seul sans flancher. Défensivement il était très au niveau. A droite, Youssouf Assogba a été une bonne surprise. Le nouveau joueur d’Amiens est une belle promesse à un poste où le Bénin galère à trouver un spécialiste depuis des années. Du haut de ses 18 ans, on a tous apprécié sa rigueur défensive et sa puissance. Malgré le pénalty concédé, on devrait le revoir.  Le quatuor qui a disputé intégralement les deux rencontres a montré plusieurs signaux prometteurs. Puis au milieu, le duo d’Almeida – Adéoti a encore prouvé toute son importance dans l’équilibre de l’équipe. Le premier de plus en plus indispensable dans le pressing et le second à la relance. Sans eux , ce n’est plus la même assise défensive.

Yannick Aguémon,  c’est du bon

Longtemps courtisé pour rejoindre les Ecureuils, l’ancien toulousain a rejoint l’équipe en mars dernier sans jouer. Réserviste lors de la Can 2019, il a enfin effectué ses débuts sur cette trêve internationale. Titulaire contre la Côte d’ivoire et entré en jeu contre l’Algérie, l’ailier a rapidement exhibé ses qualités de percussions, de dribbles et créativité sur le côté gauche. Entreprenant et pas englouti par l’enjeu ,  le joueur de OH Louvain a sorti des copies dignes d’un habitué. Il a bel et bien marqué des points.

Géraud Viwami

Transfert : Djiman Koukou attendu en National 1 (France)

Sans club depuis son départ de l’Astra Giurgui en janvier 2019 , Djiman Koukou (28 ans) va se relancer en National 1 troisième division française. L’ancien niortais est attendu dans les jours à venir pour s’engager avec le Red Star , actuel 9e du championnat après six journées , relégué de la Ligue 2 sur le précédent exercice, selon nos sources. A suivre.

G.V.

Amical : Algérie – Bénin 1-0, Solides dans le jeu, les Ecureuils craquent sur un pénalty de Slimani

Pour fêter son titre de championne d’Afrique à domicile , l’Algérie a longuement  butté sur une équipe béninoise solide et organisée avant d’être délivrée par un pénalty de d’Islam Slimani  en seconde période dans un stade du 5 juillet d’Alger surchauffé, en match amical ce soir. Résumé.

 

Allagbé était en feu !

Les locaux mettent le pied sur le ballon et la pression sur les Ecureuils d’entrée. Youcef Belaili place un coup franc vicieux au premier poteau, bien détourné par Saturnin Allagbé (6e). Le joueur d’Alhli revient à la charge, à la sortie d’un une-deux avec Bahgdad Bounedjah, mais il est gêné au moment d’ajuster le gardien béninois par le retour d’Olivier Verdon (11e).

Après cette furia inaugurale, les Ecureuils sortent enfin de leur camp grâce au duo d’Almeida – Dossou à gauche.  Le valenciennois casse les lignes balle au pied puis décale l’ailier de Hartberg qui enroule en puissance. Il trouve le cadre mais aussi Rais Mbolhi (20e). Dossou va placer une seconde frappe cadrée trois minutes plus tard sans faire mouche.

Le bloc béninois dérange énormément les verts qui malgré l’appui du public n’arrivent pas à passer la dernière ligne béninoise.

Les locaux baissent en rythme pendant que les Ecureuils vont mieux dans le jeu et vont se créer une dernière occasion. Le retourné acrobatique de Michael Poté , capitaine du soir , à l’entrée de la surface fuit le cadre (40e).

Meilleur joueur de la Can, le milanais, Ismael Bennacer va prendre sa chance des vingt mètres, Allagbé a encore la main ferme (42e). Un premier acte irréprochable du niortais.

Les Ecureuils tiennent bien tête aux champions d’Afrique à la pause.

Slimani sauve la fête

A la reprise, les verts remettent le pied sur l’accélérateur.  Youcef Atal travaille bien à droite et sert Bounedjah au point de pénalty mais Allagbé est encore à la parade (47e). Le gardien niortais va confirmer sa bonne forme du soir sur un tir lointain de Sofiane Feghouli qu’il capte avec sérénité (52e). Rien ne l’effraie.

Emoussés, les locaux finissent par manquer d’inspiration pendant le Bénin pêche par approximation à la récupération du ballon.  Après l’heure de jeu , Djamel Belmadi lance Medhi Abeid , Islam Slimani et Yacine Brahimi. Son coaching sera payant.

Ce dernier va débloquer le match. L’ancien rennais est déséquilibré par Youssouf Assogba , l’arrière droit pourtant auteur d’un bon match , sur un débordement. Penalty.

Slimani s’élance une première fois, Allagbé sort la parade , le monégasque marque en deux temps. Mais c’est à retirer. Le portier béninois est averti pour avoir quitté sa ligne avant le tir de l’attaquant. La seconde tentative sera sèche 1-0. (72e).

Dans la foulée, les Ecureuils passent près de l’égalisation. Yannick Aguémon déborde à gauche puis centre au point de pénalty, Mama Seibou. Le toulonnais manque sa reprise. Incroyable (74e)

Après le but, l’Algérie gère son avance, le Bénin court après le cuir. Soukou , Poté puis d’Almeida manque de lucidité sur les dernières situations béninoises sans être tranchants.

Slimani aura l’occasion de tuer le match mais manque le cadre tout seul sur un service de Brahimi (89e).

L’Algérie peut fêter son titre, face à une équipe béninoise qui a bien été à la hauteur de Evènement. Les Ecureuils ont d’ailleurs fait une haie d’honneur aux champions d’Afrique en ouverture de la soirée.

Géraud Viwami

 

Les compos

XI – Algérie : Mbolhi- Atal, Bensebaini , Benlamri (Halliche 84e) , Mandi – Guedioura (Abeid 66e) , Bennacer , Feghouli , Mahrez(Ferhat 77e) – Belaili (Slimani 66e) , Bounedjah (Brahimi 66e )

Coach : Djamel Belmadi (Alg)

XI-Bénin : Allagbé – Verdon , Hountondji , Kiki , Assogba – Adéoti (Tidjani 78e) , d’Almeida , Mama – Dossou (Aguémon 68e) , Poté, Mounié (Soukou 46e)

Coach : Michel Dussuyer (Fra)

Amical : Algérie – Bénin, le XI des Ecureuils avec Seibou et Dossou , Poté capitaine (officiel)

Le sélectionneur des Ecureuils , Michel Dussuyer vient de dévoiler la compo des Ecureuils qui débuteront ce soir à 21h contre l’Algérie en match amical au stade du 5 juillet à Alger.

Les Ecureuils joueront dans la même organisation que face à la Côte d’ivoire il y a trois jours en 4-3-3.

Deux changements notables , Mama Seibou fait son entrée au milieu en l’absence de Stéphane Sessègnon et Jodel Dossou jouera sur le côté gauche de l’attaque préféré à Yannick Aguémon et Cèbio Soukou.

A note que Michael Poté sera le capitaine du soir.

Géraud Viwami

Ecureuils : Trois choses à savoir avant Algérie – Bénin

Les Ecureuils seront face aux Fennecs d’Algérie , champions d’Afrique en titre ,  ce soir à 21h au stade du 5 juillet à Alger en match amical , Bjfoot.com vous dévoile trois choses que vous ignoriez sur cette affiche.

Des airs de revanche?

Logés dans le même groupe de qualification les Ecureuils et les Fennecs se sont croisés en double confrontation en octobre 2018. Battu à Blida 2-0 , le Bénin a réussi un exploit en s’imposant 1-0 grâce à un but de Sessi d’Almeida. Premier succès de l’ère Dussuyer mais aussi dernière défaite en date de l’Algérie, championne d’Afrique en juillet 2019. Une revanche à prendre?

un appétit de « champion »

Avec le succès contre la Côte d’ivoire, champion d’Afrique 2015, le Bénin corse davantage son tableau de chasse sur ses onze  dernières rencontres. Après avoir tenu tête au Cameroun (0-0) , champion d’Afrique 2017  en Egypte , la bande à Saturnin Allagbé  testera ce soir le champion d’Afrique 2019 avec confiance. Reste à savoir si les Ecureuils pourront réussir la passe de trois face aux champions d’Afrique.

Soukou , passeur en chef

A une époque , Mouri Ogounbiyi était le passeur attitré des Ecureuils. Celui qui était capable de sortir des dernières passes inattendues aussi spectaculaires que précieuses mais Cèbio Soukou peut devenir son successeur dans un autre style. Sans forcément faire du bruit  , le milieu offensif force l’admiration. Contre la Côte d’ivoire d’une subtile talonnade , il a offert l’égalisation à Rodrigue Kossi. C’était sa cinquième passe décisive en neuf sélections. Aucun international béninois n’a été impliqué dans autant de réalisations pour ses débuts internationaux. Nouveau passeur en chef ?

Géraud Viwami

 

 

Ecureuils : Algérie – Bénin , la compo probable des Ecureuils

A la veille du match amical qui opposera le Bénin à l’Algérie  au stade du 5 juillet à Alger à  21h , Bjfoot s’est mis dans la peau du sélectionneur  des Ecureuils avec une compo probable.

Le sélectionneur des Ecureuils, Michel Dussuyer sera privé de son capitaine et meneur de jeu Stéphane Sèssegnon, blessé,  demain en match amical contre l’Algérie. Après la victoire contre la Côte d’ivoire vendredi dernier , il devrait avoir quelques changements dans le onze.

En défense , l’arrière droit de Dijon Mael Sèdagondji pourrait débuter.

Au milieu , le toulonnais Mama Seibou devrait rentrer dans le trio en l’absence de Sèssegnon aux cotés de Jordan Adéoti et Sèssi d’Almeida.

Puis en attaque ,  Cèbio Soukou devrait débuter et reléguer Yannick Aguémon sur le banc.

En l’absence de Stéphane Sèssegnon et Khaled Adénon , c’est Michael Poté qui devrait porter le brassard de capitaine.

G.V.

Amical : Michel Dussuyer  » l’Algérie , c’est la meilleure équipe africaine du moment »

Le sélectionneur du Bénin, Michel Dussuyer, s’est exprimé, cette après-midi en conférence de presse, au sujet de la rencontre amicale qui opposera ses hommes à l’équipe algérienne demain soir au stade du 05-juillet.

Le technicien français a débuté au sujet des changements chez les uns et les autres depuis le dernier match entre les deux équipes il y a moins d’un an : « Ce qui a changé depuis le dernier match ; c’est que l’équipe d’Algérie a beaucoup progressé. C’est devenu en une seule année une équipe très performante qui a été récompensé en gagnant logiquement le titre (CAN 2019, ndlr). Ça a été la meilleure équipe sur le tournoi. ».

Michel Dussuyer a ajouté : « Aujourd’hui dans cette équipe algérienne, on sent qu’il n’y a pas seulement que des valeurs individuelles, il y a aussi des valeurs collectives. C’est ça qui les amène au plus haut niveau et à être performant. C’est la meilleure équipe africaine du moment. ».

Le coach des Écureuils a enchaîné : « On va essayer de donner le meilleur de nous-mêmes. Donner la réplique à cette équipe d’Algérie. Ces matchs amicaux nous servent à grandir parce qu’on se frotte à de grands joueurs, c’est à travers ces matchs là qu’on progresse. », avant d’ajouter : « On a envie de montrer le meilleur visage possible après les forces de cette équipe d’Algérie on les connaît. On a travaillé sur ça et on va essayer de poser le plus de problèmes possibles. ».

Au sujet de l’adversaire algérien, le coach français dira : « C’est une équipe qui est complète, aujourd’hui. Elle a des individualités qui peuvent faire la différence avec des attaquants de grande qualité. Au milieu de terrain ça travaille : le meilleur joueur de la deuxième partie de la Coupe d’Afrique c’était un algérien, et derrière c’est costaud. Il n’y a pas de trou dans cette équipe. ».

L’ancien sélectionneur de la Guinée a conclu : « On sait ce qui nous attend, ce sera un match difficile. Le challenge est relevé mais on est habitué ces derniers temps à affronter de grandes équipes. Les derniers matchs c’était face au Maroc, le Sénégal, le Cameroun, la Côte d’Ivoire. On n’a jamais été distancé lors de ces matchs-là. On s’est toujours accroché et on a essayé de faire le meilleur résultat possible. On y est arrivé pas mal de fois. ».

Source : DZfoot

Amical : Les Ecureuils sans Sessègnon en Algérie

Les Ecureuils sont arrivés en Algérie hier , ils feront face aux Fennecs demain pour leur second match amical après la victoire contre la Côte d’ivoire à Caen. Le Bénin sera privé de son capitaine , Stéphane Sèssegnon touché à la cheville. Il a quitté le groupe hier pour se faire soigner en club tout comme Rudy Gestede, précédemment blessé à la cuisse.

Michel Dussuyer et Michael Poté se présenteront en conférence de presse cet après-midi à 14h15.

Géraud Viwami

Amical : Côte d’ivoire – Bénin 1-2, Appliqués , les Ecureuils renversent les Eléphants

Dans un match équilibré où chaque équipe a eu sa mi-temps , le Bénin plus entreprenant et réaliste a renversé la Côte d’ivoire 1-2 au stade Michel d’Ornano de Caen grâce à des réalisations de Rodrigue Kossi et Stéphane Sessègnon sur pénalty en fin de partie en match amical , ce soir. Résumé.

Allagbé régale , la Côte d’ivoire domine.

Ce sont les champions d’Afrique 2017 qui posent le pied sur le ballon dès l’entame. Le côte gauche s’anime bien, le latéral Ghislain Konan efface Youssouf Assogba, pour sa première sélection puis centre pour Max Alain  Gradel au point de penalty. Le tir du toulousain s’envole au dessus (6e).

En place, les Ecureuils vont se signaler par le côte droit.  Avec une première action construite par d’Almeida ,Sessègenon et Poté qui abouti sur un centre d’Assogba (10e). le néophyte récupère dans la foulée un ballon haut et sert Steve Mounié dans les vingt mètres. L’attaquant d’Huddersfield cadre mais écrase sa frappe. (11e)

Face au bloc béninois qui se solidifie au fil des minutes , les Elephants trouvent moins d’espaces.

Saturnin Allagbé va gratifier le public d’un crochet aussi beau que risqué dans ses six mètres (25e) avec en prime un premier arrêt sur une sortie  dans les pieds de Roger Assalé bien lancé en profondeur (28e).

Les ivoiriens baissent de rythme et sont pris dans les duels par les béninois qui peinent à être dangereux dans la moitié adverse. Yannick Aguémon va prendre sa chance tout seul sans succès (29e).  L’ailier sans complexe pour sa première sélection dépose un centre sur la tête de Steve Mounié qui trouve le cadre et les gants de Sangaré (39e).

Aurier puis Konan mettront Allagbé à contribution sur des centres en fin de partie sans faire plus. Les Ecureuils tiennent tête aux ivoiriens à la pause.

Le coaching gagnant de Dussuyer , record pour Sessègnon

A la reprise, ce sont les Ecureuils qui prennent rapidement le contrôle du jeu en jouant plus haut. Les occasions béninoises vont se multiplier. Sèssegnon cadre un coup franc des 20 mètres , obtenu par Aguémon , le gardien Sangaré sort la parade (47e). A gauche, David Kiki dépose un centre sur la tête de Mounié qui manque le cadre pour peu (49e).  Dans la foulée , c’est Michael Poté qui place aussi une tête plongeante sur un service d’Adéoti à la sortie d’une belle action  collective (50e). La défense orange plie mais ne rompt pas.

Après l’heure de jeu, la pression béninoise redescend et les ivoiriens sortent dans ce second acte.

Gradel sera l’homme de la fin de match. Il trouve Allagbé sur son chemin sur coup franc direct  (70e) puis sur une frappe en angle fermé (77e).

Roger Assalé va ouvrir le score pour les Eléphants presque contre le cours du jeu. Sur un centre de Franck Kessié au second poteau, l’ailier des Young Boys, oublié ajuste  le gardien béninois, pantois. 1-0. (80e)

Le peuple orange n’aura pas le temps de célébrer son avance. A peine entré en jeu pour ses premières minutes avec les Ecureuils , Rodrigue Kossi place un missile victorieux, légèrement dévié, des vingt mètres sur une talonnade astucieuse de Cèbio Soukou (82e) 1-1. Cinquième passe décisive pour le milieu offensif d’Arminia Bielefeld et première réalisation du prodige du Club Africain de Tunis. Des débuts rêvés et coaching gagnant de Dussuyer.

Alors qu’on filait vers un nul, Gradel commet une faute  sur Steve Mounié dans la surface de réparation. Pénalty. Sèssegnon s’élance donne la victoire au Bénin. (87e).  Son 23e but international qui fait de lui le meilleur buteur de l’histoire des Ecureuils.

Serieux et appliqués , les Ecureuils s’imposent pour la première fois devant les Eléphants depuis 1979. Après la Guinée,  Dussuyer a réussi à jouer un vilain tour à son ancienne équipe avec le Bénin.

Géraud Viwami

Feuille de match

Match amical international

Stade : Michel d’Ornano (Caen)

Côte d’ivoire – Bénin 1-2

Buts : Assalé 80e // Kossi 82e , Sessègnon 86e

XI Bénin: Allagbé – Hountondji , Verdon, Kiki , Assoba – Adéoti (Kossi 81e) , d’Almeida (Mama 74e) , Sèssegnon – Aguémon (Soukou 62e) , Poté (Dossou 62e), Mounié

Coach : Michel Dussuyer (Fra)

XICôte d’ivoire : Sangaré – Aurier ,Traoré , Konan, Bagayoko – Maiga , Angban (Fofana 85e), Kessié – Gradel , Assalé , Togui (Boli 71e)

Coach : Ibrahim Kamara (Civ)

Ecureuils : en 4-3-3 avec Aguémon et Assogba d’entrée , le XI face à la Côte d’ivoire (officiel)

Le sélectionneur des Ecureuils, Michel Dussuyer a déjà dévoilé la compo des Ecureuils qui débuteront face à la Côte d’ivoire ce soir à 18h en match amical au stade Michel d’Ornano de Caen. L’équipe jouera en 4-3-3. Le défenseur de Clermont Cédric Hountondji, comme attendu fait son retour  en défense centrale.

Deux novices feront leurs débuts  internationaux  avec le Bénin dans le couloir droit Youssouf Assogba (18 ans)  en position d’arrière et Yannick Aguémon (27 ans, photo)  de Louvain comme ailier.

Pour le reste c’est plutôt du classique.

G.V.