Ghana : Après intervention du président de la république, Gyan Asamoah fait volt-face

Après avoir annoncé sa retraite internationale à cause de la perte du bras il y a deux jours , Gyan Asamoah va revenir sur sa décision. L’attaquant a été convaincu par un coup de fil du président de la république ghanéenne Nana Akufo Ado.

L’ancien rennais  a publié dans la foulée un communiqué signifiant sa disponibilité à nouveau au sélectionneur Kwesi Appiah et qu’il ne pouvait rejeter  le vœu du président. « Une demande présidentielle n’est pas à ignorer » a t-il déclaré. Un vrai revirement de situation.  

Pour rappel , le Ghana sera le premier adversaire des Ecureuils le 25 juin à la Can Égypte 2019.

G.V.

PSG : Colin Dagba retenu dans la liste de l’Equipe de France Espoirs pour l’Euro

Jamais sélectionné en équipe de France espoirs , Colin Dagba (20 ans) est sélectionné pour la première fois par Sylvain Ripoll pour disputer l’Euro prévue en Italie à partir du 18 juin.

La France jouera dans le groupe de l’Angleterre , la Croatie et la Roumanie 

L’arrière droit franco-béninois est récompensé pour sa montée en puissance au PSG. 

Une présence en équipe de France qui réduit les possibilités de le voir avec les Ecureuils dans un futur proche. 

Géraud Viwami 

 

Entretien : Désiré Sègbè Azankpo  » Sadio Mané est plus qu’un ami « 

Buteur et passeur décisif la semaine dernière , Désiré Sègbè Azankpo (26 ans) a mené le FK Senica vers une victoire 3-1 qui valide son maintien  première division  slovaque. L’attaquant international béninois auteur de quatre buts cette saison nous a accordé un entretien exclusif où il nous parle de sa vie en club , des Ecureuils , de la Can 2019 et de son amitié avec le sénégalais Sadio Mané. 


A une journée de la fin de la saison vous avez validé votre maintien en première division slovaque, c’est une saison compliquée?

Oui on a officiellement validé le maintien à deux journées de la fin. C’était une saison très compliquée car nouveau projet, nouveaux joueurs, pas d’effectif, nouveau coach etc… c’était très compliqué en première  partie de saison mais en deuxième partie de saison le club a su remédier à ça et nous avons enchaîné des victoires.
Comment appréciez-vous le championnat slovaque et la vie dans votre ville ?

Le championnat présente un bon niveau de compétition. J’ai joué contre des clubs qui jouent régulièrement la ligue des champions et l’Europa ligue. C’est des bons matchs à jouer pour gagner de l’expérience en plus. La ville est petite et calme. Il n’y a rien à faire ici mais cela me convient pour me concentrer sur mon Football. 

Vous êtes probablement le seul international béninois qui joue avec un futur adversaire en club avec le bissau-guinéen Zezinho, vous avez parlé du tirage de la Can ?

Je joue en club avec le Zézinho le capitaine de la Guinée-Bissau. C’est aussi mon pote donc forcément on parle beaucoup de la CAN car ils seront nos adversaires en Égypte. On se taquine beaucoup par rapport à ça. Il est persuadé qu’ils vont nous battre et moi je pense le contraire. C’est excitant et nous avons hâte d’y être.

Il y a aussi le Ghana et le champion en titre Camerounais de gros morceaux ?

Bien sûr c’est deux  grosses nations de football mais dans un match tout est possible. On a ce qu’il faut pour leur poser des problèmes et nous allons jouer notre chance à fond. C’est excitant de jouer ce genre de matchs.
En septembre 2018 , vous êtes revenu en sélection avec le retour de Michel
Dussuyer avec quatre entrées en jeu en cinq sélection vous êtes restés sur votre faim quand même ?
Quand on est compétiteur on a toujours envie de jouer, d’aider les copains mais quand je suis en équipe nationale j’ai un tout autre état d’esprit. Je suis là comme les 22 autres joueurs, prêt à défendre le maillot national et peu importe que je joue ou pas l’essentiel c’est que mon pays gagne. A partir de là je ne me pose pas trop de questions sur mon temps de jeu. Je travaille dur et je me tiens prêt à tout moment que le sélectionneur aura besoin de moi et il le sait que je jouerai de la même façon, avec la même envie, qu’il me fasse commencer le match ou qu’il me fasse jouer une  minute. Il s’agit de l’honneur d’un pays alors l’ego personnels n’a pas sa place.

« La liste des 23 est la chose à laquelle je pense le plus en ce moment « 


Votre utilisation fait débat car en club vous êtes plus utilisé dans un rôle axial mais décalé sur un flanc systématiquement chez les Ecureuils…

Oui c’est sûr que j’ai plus de faciliter à jouer dans l’axe mais j’ai évolué sur le côté par le passé. Et en club on joue avec deux attaquants donc je m’excentre beaucoup quand c’est trop compact dans l’axe. Et de toutes façons quand je joue sur le côté je fais beaucoup d’appels dans l’axe car je suis porté par le but. Le coach sait tout cela et c’est aussi un choix tactique quand il me fait jouer sur le côté avec une pointe comme Steeve capable d’aspirer la défense.
La liste des 23 vous y pensez  parce qu’une première Can ça fait rêver ?

Je serai malhonnête de vous dire que je n’y pense pas. C’est certainement la chose à laquelle je pense le plus en ce moment. Nous avons travaillé dur pour en être là, nous avons fait d’énormes sacrifices pour en être là. C’est la chance d’une vie d’aller à la CAN donc forcément tout le monde a envie d’y aller. Mes parents seraient fiers et vous savez l’amour que j’ai pour le maillot national. Mais quoiqu’il arrive je serai fier de voir mon pays faire un beau parcours en Égypte. 

Vous êtes proche de Sadio Mané que vous avez côtoyé à Génération Foot à Dakar , co-meilleur buteur de la PL et qualifié  pour la finale de la ligue des champions cette saison avec Liverpool, vous le voyiez aller aussi loin ?

Sadio c’est plus qu’un ami, c’est un frère. J’ai toujours parlé en bien de ce mec sous-coté à mon goût. Mais les gens m’ont souvent dit « arrête c’est parce que c’est ton meilleur ami » Aujourd’hui tout le monde s’en rend compte et il le mérite. Je savais qu’il avait des qualités et qu’il pouvait aller très loin, je lui ai souvent dit d’ailleurs. Mais je ne savais pas jusqu’où il pouvait aller. Je ne le sais toujours pas. Je pense qu’il peut faire encore mieux que ce qu’il a fait cette saison. Je lui avais pronostiqué 19 buts cette saison, il en a mis 22. C’est un gaïndé (lion)

A 26 ans , vous êtes en fin de contrat et on parle d’un départ de Senica, c’est quoi votre trajectoire maintenant et vos objectifs ?

Oui je n’ai pas prolongé mon aventure avec le Fk Senica. Je serai libre en Juin et j’ai déjà quelques propositions mais j’ai encore un match à jouer avant la fin de la saison. Chaque chose en son temps.

Entretien réalisé par Géraud Viwami 

Can Egypte : Les 23 de la Mauritanie

La Mauritanie disputera sa première Can  le mois prochain , le sélectionneur français des Mourabitounes Corentin Martins a dévoilé la liste des 23 hier.  Il a aussi retenu sept réservistes. La Mauritanie est logé dans le groupe E en compagnie du Mali , l’Angola et la Tunisie. Mais avant les verts disputeront un match amical de préparation contre les Ecureuils du Bénin le 18 juin au Maroc.

Les 23 Mourabitounes :

Gardiens de but : Souleimane Brahim (FC Nouadhibou), Namori Diaw (ASC Kédia), Babacar Diop (AS Police).

Défenseurs : Abdoul Ba (Auxerre, France), Bakary Ndiaye (Difaâ Hassani El Jadida, Maroc), Sally Sarr (Servette, Suisse), Diadié Diarra (Sedan, France), Harouna Sy (Grenoble, France), El Mostapha Diaw (Nouakchott King’s), Aly Abeid (Alcorcon, Espagne), Abdoul Kader Thiam (Orléans, France).

Milieux de terrain : Mohamed Dellah Yaly (DRB Tadjenanet, Algérie), Ibréhima Coulibaly (Grenoble, France), Dialo Guidileye (Elazigspor, Turquie), Khassa Camara (Xanthi FC, Grèce), Alassane Diop (Hajer FC, Arabie Saoudite), Abdoulaye Gaye (FC Nouadhibou), El Hacen El Id (Real Valladolid, Espagne).

Attaquants : Adama Ba (Giresunspor, Turquie), Ismail Diakhité (US Tataouine, Tunisie), Moulaye Ahmed Khalil « Bessam » (AS Gabès, Tunisie), Souleymane Anne (FC Aurillac Arpajon CA, France), Hemeya Tanjy (FC Nouadhibou).

Les 7 réservistes :
Gardien de but : Assane Aly (Red Star, France)
Défenseurs : Hamza Jawar (USON Mondeville, France), Ousmane Samba (JA Drancy, France).
Milieux de terrain : Abdallahi Mahmoud (Alaves, Espagne), Idrissa Thiam (ASAC Concorde).
Attaquants : Amadou Niass (Salam Zgharta, Liban), Mohamed Abdallahi Soudani (DRB Tadjenanet, Algérie).

Can Egypte 2019 : Gyan Asamoah se retire à cause de la perte du brassard

Adversaire du Bénin pour son premier match dans le groupe F à la Can Egypte 2019 , le Ghana fera le tournoi sans son emblématique capitaine , Gyan Asamoah (33 ans). L’ancien joueur de Sunderland a annoncé son retrait de l’effectif des Black Stars avant même la publication de la liste des 23 car le sélectionneur Kwesi Appiah aurait décidé de lui retirer le brassard au profit d’André d’Ayew sur le tournoi à venir. Vexé,   Gyan a annoncé lui-même sa retraite internationale via un communiqué publié sur son compte Twitter hier.

Géraud Viwami.

Perf’ des béninois : Poté prive Sèssegnon de titre et file en barrages , Verdon , Dossou, Azankpo et Tamou buteurs

Votre rubrique vous dresse un bilan express des performances des joueurs béninois à l’étranger. Cette semaine on retiendra : Le but décisif de Michael Poté qui envoie l’Adana Demispor en barrages , Jodel Dossou , Affissou Tamou et Olivier Verdon ont été aussi buteurs. Saturnin Allagbé termine la saison avec un 13e clean sheet. Point complet. .

Bon à savoir…

Jeudi , en Suisse , Jodel Dossou (27 ans) entré en jeu a permis à Vaduz de gagner un point contre Will en marquant le but égalisateur sur pénalty. Il étend son record personnel sur une saison à 8 réalisations.
Au Niger , Affissou Tamou (23 ans) confirme au fil de semaines sa bonne forme du moment avec son huitième but de la saison malgré la défaite de l’As Douanes.

Vendredi en France , c’était la clôture de la saison en Ligue 1 , Olivier Verdon (23 ans) a montré la voie à Sochaux en ouvrant le score dans un match capital pour son maintien gagné 3-1 contre Grenoble. Deuxième et dernier but avec les Lionceaux pour le défenseur des Ecureuils qui va quitter le club.
Saturnin Allagbé aussi a terminé sur une bonne note en signant son treizième match de la saison sans encaisser. Un record pour le portier de Niort , vainqueur du Red Star 1-0.

Monté en puissance dans l’effectif parisien , Colin Dagba entré en jeu avec le PSG a célébré son premier de champion de France avec la remise officielle du trophée au club francilien sacré depuis plusieurs semaines.

Samedi, en Slovaquie Désiré Sègbè Azankpo a retrouvé le chemin filet en participant à la victoire 3-1 de Senica puisque buteur à la 25e minute.

Michael Poté (34 ans , 33matches , 16 buts) a  montré la voie du succès à l’Adana Demirspor (6e) contre Genclerbirligi (2e) à l’occasion de la dernière journée de la saison régulière en deuxième division turque, en ouvrant rapidement le score dès la 6e minute. L’attaquant – capitaine a même manqué un pénalty (86e) , il n’était pas loin du doublé. Ils s’imposent finalement 2-1  à l’extérieur.  pour une précieuse victoire qui permet au club qui termine sixième et s’offre la dernière place de barragiste pour l’accession en première division. Poté termine quand même deuxième meilleur buteur du championnat avec 16 réalisations  derrière le portugais , d’Altay Paxiao , 31 buts.

L’Adana Demirspor jouera les 22 et 26 mai prochain les demies des barrages contre Hatyaspor et devrait  passer ce tour puis la finale pour enfin rêve d’accession à l’élite.

Stéphane Sèssegnon absent et Genclerbirligi avait déjà validé la montée mais cette défaite prive le club du titre de champion de la D2 qui revient à Denizlispor.

En Allemagne, Cèbio Soukou a clôturé sa saison avec Hansa Rostock en troisième division avec un dernière titularisation mais il termine surtout meilleur buteur de son club 6e au classement final avec 10 réalisations.

Aux USA , Femi Hollinger-Janzen a ouvert son compteur avec Birmingham Legion large vainqueur de West Chester 4-1 en US Open Cup.

En Tunisie Marcellin Koukpo (Hammam-Lif) , en France Jordan Adéoti (Auxerre) et Jonathan Tinhan (Troyes) sont restés sur le banc sans entrer en jeu. En Turquie ,

Géraud Viwami

TABLEAU DES STATS

Algérie
D1-J28
MC Alger – MO Bejaia 0-0
Titulaire : Jacques Bessan – attaquant – 90 minutes (MO Bejaia)
Stat saison : 11 matches , 2 buts
Classement : 16e/16 : MO Bejaia 30 points

Allemagne
D1 – J34
Stuttgart – Wolfsburg 3-0
Titulaire : Daniel Didavi – milieu offensif – 46 minutes (Stuttgart)
Stat saison : 20 matches – 2 buts
Classement : 16e/ 18 : Stuttgart 28 points

D3 – J38
Aalen – Hansa Rostock 1-1
Titulaire : Cebio Soukou– milieu offensif – 90 minutes (Hansa Rostock)
Stat saison : 33 matches – 10 buts – 6 passes décisives.
Classement : 5e/ 20 : Hansa Rostock 55 points

Arabie Saoudite
D2-J38
Al Ansar – Al Jabalain 1-1
Titulaire : Paterne Counou – défenseur central– 90 minutes (Al Jabalain)
Stat saison : 35 matches – 1 but
Classement : 15e/20: Al Jabalain 48 points.

Ethiopie
D1 – J25
Dedebit – Bahar Dar 5-2
Titulaire : Harrison Hessou– gardien – 90 minutes (Bahar Dar)
Stat saison : 17 matches – 7 clean sheet
Classement : 6e/16 : Bahar Dar 36 points

Etats – Unis
D2-J11
Rio Grande Valley – Los Angeles Galaxy II 2-2
Titulaire : Armel-Don Tchilao – milieu offensif – 84 minutes (LA Galaxy II)
stat saison : 9 matches
Classement : 10e/18 : LA Galaxy II 15 points

J12
North Carolina – Birmingham 0-0
Titulaire : Femi Hollinger-Jantzen – milieu offensif – 90 minutes (Birmingham)
stat saison : 6 matches
Classement : 12e/18 : Birmingham 12 points

France
Ligue 1 – J37
Monaco – Amiens 2-0
Titulaire : Khaled Adénon– défenseur central – 90 minutes (Amiens)
Stat saison : 22 matches
Classement :17e/20 : Amiens 35 points

Lyon – Caen 4-0
Titulaire : Emmanuel Imorou – arrière gauche – 90 minutes (Caen)
Stat saison : 15 matches , 1 passe décisive
Classement :18e/20 : Caen 33 points

Bordeaux – Reims 0-1
Titulaire : Jules Koundé – défenseur central – 90 minutes (Amiens)
Stat saison : 36 matches
Classement :14e/20 : Bordeaux 38 points

Paris SG – Dijon 4-0
Entré en jeu : Colin Dagba – arrière droit– 77e minute (Paris SG)
Stat saison : 17 matches
Classement :1er/20 : Paris SG 91 points

Ligue 2 – J38

Niort – Red Star 3-0
Titulaire : Saturnin Allagbé– gardien – 90 minutes ( Niort) // David Kiki – 90 minutes (Red Star)
Entré en jeu : David Djigla– ailier – 74 minutes (Niort)
Stat saison : Allagbé 38 matches – 13 clean sheet , Djigla 31 matches – 1 but – 1 passe décisive // Kiki
Classement : 12e /20 : Niort 47 points. 20e/20 : Red Star 30 points

Sochaux – Grenoble 3-1
Titulaire : Olivier Verdon – défenseur central – 90 minutes (Sochaux)
Stat saison : Verdon 30 matches , 2 buts
Classement : 16e/20 : Sochaux 41 points

Gabon
J2-Play Off
AO CMS- Stade Mandji 1-0
stat saison : Djamal Fassassi- arrière droit – 90 minutes (AO CMS)
Stat saison : Fassassi 14 matches
Classement : 1er/6 : AO CMS 6 points

Lettonie
D1-J13
Ventpils – Valmiera 1-1
Titulaire : Pacifique Gbaguidi – milieu offensif – 43 minutes (Valmiera)
stat saison : Gbaguidi 8 matches 1 but
Classement : 3e/9: Valmiera 18 points

Niger
D1-J20
Akokana – AS Douanes 2-1
Titulaire : Affissou Tamou– ailier – 90 minutes (As Douanes)
But : 33e minute
Stat saison : 16 matches – 7 buts – 8 passes décisives
Classement: 8e/14 : As Douanes

Nigeria
J21
Plateau United – Yobe Desert 2-0
Titulaire : Junior Salomon – défenseur central – 90 minutes (Plateau United)
stat saison : 16 matches joués
Classement: 7e/12 : Plateau United 29 points

Enyimba – Niger Tornadoes 2-0
Titulaire : Jean-Marie Guéra – milieu – 71 minutes (Enyimba)
stat saison : Guéra 8 matches – 1 but
Classement : 3e/12 : Enyimba 33 points

Enugu Rangers Rivers 1-0
Titulaire : Isaac Louté – arrière gauche – 90 minutes (Enugu Rangers)
stat saison : Louté 14 matches , 1 but , 3 passes décisives
Classement : 1er /12 : Enugu Rangers 40 points

Slovaquie
D2-J31 – Play Off
Senica – Zlate Moravce 3-1
Titulaire : Désiré Sègbè Azankpo – attaquant – 87 minutes (Senica)
But : Azankpo 25e
Stat saison : Sègbè Azankpo 24 matches – 4 buts
Classement : 2e/6 : Senica 37 points

Suisse
D2-J34
Will – Vaduz 1-1
Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier –46e minute (Vaduz )
But : Dossou (sp) 74e
Stat saison : Dossou 33 matches – 8 buts
Classement : 6e /10 : Vaduz 41 points

Tunisie
D1-J22
Club Africain – Tatouine 2-0
Titulaire : Rodrigue Kossi – milieu défensif- 90 minutes (Club Africain)
Stat saison : Kossi 7 matches
Classement : 7e /14 : Club Africain 31 points

Stade Gabésien – US Ben Guerdane 1-0
Titulaire : Anaane Tidjani – milieu offensif– 83 minutes (US Ben Guerdane)
Stat saison : Tidjani 11 matches – 1 but
Classement : 5e /14 : US Benguerdane 31 points

Turquie
D2 – J34
Genclerbiligi – Adana Demirspor 1-2
Titulaire : Michael Poté – attaquant– 90 minutes
But : Poté 6e
Stat saison : Poté – 33 matches – 1- buts
Classement : 6e/18 : Adana Demirspor 55 points

Réalisé par Géraud Viwami

Ecureuils Story : Les tickets gagnants , une histoire de banc

Bjfoot vous retrace l’histoire des Ecureuils en coupe d’Afrique dans une série spéciale où nous révélons tout ce que vous ignoriez sur l’équipe du Bénin. Premier extrait consacré aux entraîneurs qui ont travaillé sur les différentes qualifications.

D’entrée retenez que sur les trois précédentes qualifications , le Bénin a toujours changé de staff pendant les éliminatoires et celle de 2019 n’a pas dérogé à la règle. Michel Dussuyer a pris avec brio le relais d’Omar Tchomogo qui avait officié lors de la première journée des qualifications avant son départ.

Can 2004 : Taelman – Attuquayefio

Les Ecureuils ont entamé les qualifications avec le René Taelman sur le banc en septembre 2002. Après un début de campagne réussi avec une victoire 4-1 contre la Tanzanie à Cotonou et un nul 1-1 en Zambie lors des deux premières journées, il n’a pas résisté à la défaite 3-0 de mars 2013 au Soudan. Il quitte le navire en avril 2013.  Le ghanéen Cecil Jones Attuquayéfio prend le relais et va terminer les qualifications en réussissant un sans – faute sur les trois dernières journées. Un nul en Tanzanie (1-1) et deux victoires sur le même tarif 3-0 à domicile contre le Soudan et la dernière et décisive contre la Zambie à Cotonou en juillet 2003 sont suffisantes pour écrire l’histoire.
Premier du groupe avec 13 points , le Bénin devance la Zambie avec deux petites unités et décrochent sa première qualification pour la Coupe d’Afrique.
L’ancien coach de Heart Of Oak emmène le Bénin en Tunisie en novice et rentre bredouille. Trois défaites et un but marqué dans un groupe relevé en compagnie de l’Afrique Sud , le Nigéria et le Maroc , futur vice-champion d’Afrique. Il quitte son poste à son tour après le tournoi.
Aujourd’hui le technicien belge qui s’est d’ailleurs marié à une béninoise n’entraîne plus  tandis que le ghanéen est malheureusement décédé le 12 mai 2015.

Can 2008 : Codjo – Gomez- Fabisch

L’aventure commence avec Edmé Codjo sur le banc , il dirige les deux premières rencontres en 2006 , battu à Lomé 2-1 en septembre et vainqueur de la Sierra Leone 2-0 à domicile en octobre.
Un autre entraîneur béninois va prendre le relais pour la suite des qualifications en 2007 pour les quatre dernières journées. Wabi Gomez assisté par Fortuné Glèlè débute en tenant tête au Mali (1-1) à Cotonou et 0-0 à Bamako puis en terminant par deux victoires probantes contre le Togo à Cotonou 4-1 et en Sierra Leone 0-2. Invaincu , avec lui les Ecureuils terminent deuxième du groupe avec 11 unités à un petit point du Mali mais se qualifient comme meilleur deuxième des éliminatoires. Il entre dans l’histoire en devenant le premier et le seul béninois à qualifier les Ecureuils pour une phase finale de Can.
Mais il sera débarqué avant la phase finale , c’est l’allemand Reinhard Fabisch qui conduira le Bénin au Ghana sans succès. Trois défaites et un seul but marqué dans un groupe encore relevé en compagnie du Mali, Nigéria et Côte d’ivoire.
Gomez est retourné à la formation des jeunes dans l’Atlantique car actuellement il dirige , Sitatunga , club amateur de quatrième division basé à Calavi au Bénin.
Fabisch a été débarqué après la Can et décédé en juillet 2008.

Can 2010 : Gomez – Dussuyer

En sapeur pompier , c’est Wabi Gomez qui débute la premier tour des qualifications , le Bénin était dans un groupe en compagnie du Niger , Angola et Ouganda. Le technicien béninois défait 3-0 lors de la première journée à Luanda cède sa place à Michel Dussuyer en juin 2008 sur une victoire 4-1 contre l’Ouganda à Cotonou. Le français va réussir sa mission avec trois victoires sur le Niger et l’Angola pour terminer premier du groupe avec 12 points .
Dans la seconde phase des qualifications couplées Can 2010 et Mondial 2010, le Bénin tombe dans le groupe du Ghana , Mali et Soudan. Les trois premières places étaient qualificatives pour la Can et la première pour le Mondial. Avec trois victoires dont une historique contre le Ghana à domicile 1-0 qui assure le ticket pour la Can avant l’ultime journée. Les Ecureuils vont se qualifier pour une seconde Can consécutive en terminant deuxième du groupe avec 11 points derrière le Ghana et devant le Mali.
Michel Dussuyer poursuit avec les Ecureuils à la Can. Après avoir décroché le premier point du Bénin en phase finale en faisant 2-2 contre la Mozambique , le Bénin perd 1-0 contre le Nigéria et 2-0 contre l’Egypte future championne d’Afrique.
Le sélectionneur français sera viré après le tournoi. Il fera des piges en Guinée et Côte d’ivoire avant de faire son come-back en juillet 2018

Géraud Viwami .

Transfert : Convoité, Ulrich Quenum sur le départ

Auteur d’une seconde partie de saison réussie à Gbohloesu en première
division togolaise , Ulrich Quenum (23 ans , 11 matches , 5 passes
décisives) a largement contribué au maintien du club d’Aneho dans
l’élite. Le milieu offensif international béninois ne devrait donc pas
s’éterniser  au bord du lac après ses belles performances , selon nos
informations son départ est presque acté. « Avant même la fin de la
saison , il y a eu plusieurs sollicitations de divers horizons. On
sait tous que c’est un joueur de grande qualité nous recherchons la
meilleure issue pour la suite de sa carrière. Nous avons des
discussions avancées  avec  deux clubs en Belgique et Slovaquie qui on
fait des approches concrètes. Maintenant que la saison est terminée
,d’autres clubs se sont renseignées aussi en Afrique comme à
l’étranger en Tunisie notamment , mais rien n’est encore signé , pour
l’instant nous sommes encore en réflexion pour faire le bon choix »
Nous a déclaré , une source très proche du dossier du joueur.

En fin de contrat en juin prochain , Quenum va certainement reprendre
son envol dans les semaines à venir.

Source : Togofoot.info

Slovaquie : Sègbè Azankpo retrouve le chemin des filets

Engagé dans la course au maintien en première division slovaque , Senica a définitivement assuré sa survie dans l’élite à une journée du terme en décrochant une large victoire 3-1 sur Zlate Moravce à l’occasion de la 31e journée de championnat. Titulaire en pointe , Desiré Sègbè Azankpo  (26 ans , 23 matches, 4 buts) a inscrit le deuxième but des siens (25e). Quatrième but de la saison en championnat pour l’international béninois qui n’avait plus marqué en club depuis le mois de novembre. Une éternité.

Géraud Viwami 

Turquie : Deuxième meilleur buteur du championnat , Poté envoie l’Adana Demirspor en barrages

Michael Poté (34 ans , 33matches , 16 buts) a  montré la voie du succès à l’Adana Demirspor (6e) contre Genclerbirligi (2e) à l’occasion de la dernière journée de la saison régulière en deuxième division turque, en ouvrant rapidement le score dès la 6e minute. L’attaquant – capitaine a même manqué un pénalty (86e) , il n’était pas loin du doublé. Ils s’imposent finalement 2-1  à l’extérieur.  pour une précieuse victoire qui permet au club qui termine sixième et s’offre la dernière place de barragiste pour l’accession en première division. Poté termine quand même deuxième meilleur buteur du championnat avec 16 réalisations  derrière le portugais , d’Altay Paxiao , 31 buts.

L’Adana Demirspor jouera les 22 et 26 mai prochain les demies des barrages contre Hatyaspor et devrait  passer ce tour puis la finale pour enfin rêve d’accession à l’élite.

Stéphane Sèssegnon absent et Genclerbirligi avait déjà validé la montée mais cette défaite prive le club du titre de champion de la D2 qui revient à Denizlispor.

Géraud Viwami

 

France : Oliver Verdon marque sa dernière

Dans un match où Sochaux jouait sa survie en Ligue 2 française ce soir , Olivier Verdon (23 ans, 31 matches , 2 buts) a été celui qui a montré la voie face à Grenoble. Le défenseur des Ecureuils s’est jeté dans la surface pour à retombée d’un coup franc de Yoann Mollo pour l’ouverture du score (10e). Les lionceaux s’imposent finalement 3-1 et sont maintenus grâce à leur seizième place. Arrivé au club en début de saison en provenance de Bordeaux , Verdon a réalisé une première professionnelle complète avec réussite et va quitter le club.

Géraud Viwami

Niger : encore buteur , Affissou Tamou ne s’arrête plus

Affissou Tamou (23 ans , 15 matches , 7 buts, 8 passes décisives) n’a pas pu sauver l’As Douane (8e) de la défaite 2-1 cet après-midi contre Akokana (13e) à l’occasion de la 20e journée de première division du Niger mais il a quand même réussi à égaliser pour les douaniers. L’ailier à trouver la faille sur une frappe en angle fermée (33e minute).  Son huitième but de la saison, l’international béninoise confirme sa très bonne forme du moment  avec un cinquième buts sur trois dernières rencontres.

Géraud Viwami

Entretien: Saturnin Allagbé « parce que je reviens de loin »

En fin de contrat avec les Chamois Niortais, le gardien béninois Saturnin Allagbé s’apprête à disputer son 38e match de la saison ce vendredi. Et a indiqué, en conférence d’avant-match, ne pas avoir encore fait son choix concernant son futur proche.

Comment abordez-vous ce dernier match de la saison ?

D’abord, avec beaucoup de détermination. On sait que c’est le dernier match, et qu’on n’a plus rien à espérer. Il faut jouer décontracté, sans pression, et faire une bonne rencontre pour avoir la victoire.

Ces dernières rencontres sont-elles des moments spéciaux ?

Oui, avec le public autour. Ça fait plaisir de finir à domicile. C’est vrai que la deuxième partie de saison a été difficile, mais il faut finir par une bonne note pour que tout le monde soit content.

Que retenez-vous de ce championnat qui se termine ?

De bonnes émotions, et un côté négatif aussi. La première partie était vraiment intéressante. On a pris le maximum de points, avec un groupe qui vivait bien. La deuxième partie a été difficile, par rapport à beaucoup de choses que vous connaissez tous. Aujourd’hui, il faut bien finir la saison, et préparer la prochaine.

Cet écart de performance vous laisse-t-il de la frustration ?

Oui. On est tous des compétiteurs, et on a envie de tout gagner ! Même si on savait que, dès le début de la saison, ça serait difficile avec un groupe jeune, on a su faire une bonne entame. Mais la suite n’a été bonne. On arrivait à tout donner pendant les entraînements, mais le jour du match, on n’arrivait pas à aller au bout de nos ambitions. Ce sont des erreurs qu’on a commises, et il faut se baser sur ça pour préparer l’avenir.

Personnellement, vous avez réalisé une saison pleine. Quel regard portez-vous sur votre saison ?

Je suis satisfait, parce que je reviens de loin après une blessure (fracture du péroné et rupture des ligaments) en 2017 qui m’a éloigné pendant près de huit mois. Si, dès le début de la saison, on m’avait dit que j’allais faire les 38 matchs, j’aurais signé tout de suite ! Sincèrement, ça me fait plaisir. C’est à moi de continuer à travailler, et à faire ce qu’il faut.

Cette blessure vous a-t-elle fait douter ?

Oui. J’ai eu des moments de doute, parce qu’au début, on m’avait dit que ça ne durerait que quatre à cinq mois. Après les cinq mois, je ne voyais pas d’amélioration, et je commençais à douter. Au bout de huit mois, plein de choses me sont venues en tête. Heureusement, j’ai une famille autour, et des gens avec moi. J’avais commencé la préparation deux semaines avant le groupe, et je sentais toujours des douleurs. J’ai su rester déterminé, avec les conseils du staff et des gens du club qui m’ont vraiment soutenu et qui sont toujours là pour moi. Ça m’a aidé à revenir.

Vous arrivez en fin de contrat : savez-vous de quoi votre avenir est fait ?

Pour l’instant, non. Je ne sais pas encore. Tout le monde veut que je reste, et moi, ça ne me dérange pas. Mais comme vous le savez, le football aujourd’hui, c’est quelque chose qu’on ne peut pas prévoir. S’il y a des opportunités, pourquoi pas ? Je prendrai ma décision à la fin de la saison, dans les prochains jours. Avant d’aller en vacances, et avant la CAN.

Comment analysez-vous vos précédentes saisons à Niort, où vous êtes arrivé très jeune ?

Passer de troisième gardien à titulaire, c’était prévu dès mon arrivée. La première année, ça a été vraiment difficile. J’ai toujours eu la confiance du club, du staff. Et j’ai aussi la chance d’avoir quelqu’un qui est là pendant les entraînements et même hors des séances, Pascal Landais. Il fait partie intégrante de ceux qui m’ont permis d’être à ce niveau aujourd’hui. Dans les moments difficiles, il est toujours là. Il prend toujours ma défense, même s’il s’en prend plein la gueule ! Sincèrement, c’est quelqu’un avec qui je m’entends bien. La chance que j’ai eu, c’est de venir très jeune. Il y a eu Paulo (Delecroix, désormais à Metz), et Rodolphe Roche qui m’ont vraiment accueilli et permis d’avoir confiance en moi, de continuer à travailler. Maintenant, c’est à moi de continuer comme ça, et de ne pas décevoir ceux qui m’ont fait confiance.

Source : LaNouvelleRépublique.fr 

Suisse : Jodel Dossou sauve un point pour Vaduz

Entré en jeu à la pause , Jodel Dossou (27 ans , 33 matches , 8 buts) a permis à Vaduz (6e) de décrocher un nul 1-1 sur la pelouse de Will (5e). L’ailier international béninois égalisé sur pénalty à la 74e minute. Son huitième but de la saison après 34 journées de championnat en deuxième division suisse. Son record sur un exercice.  En bonne forme en cette fin de saison , c’est son troisième but sur les cinq derniers matches.

Géraud Viwami

Ecureuils : La liste des 23 dévoilée le 28 mai,  le plan de préparation (officiel) !

Le Bénin disputera  le mois prochain en Egypte sa quatrième coupe d’Afrique des Nations. Logé dans le groupe F en compagnie de la Guinée Bissau , le Ghana et le Cameroun , champion en titre , les Ecureuils sont désormais fixés sur leur plan de préparation et la date de sortie de la liste des 23.

Le sélectionneur des Ecureuils Michel Dusssuyer annoncera la liste des 23 joueurs qui disputeront la Coupe d’Afrique des Nation le 28 mai prochain. Il y aura également des réservistes qui suivront un programme spécial par précaution pendant que le groupe retenu sera en stage.

Les 23 joueurs entameront le stage de préparation au Maroc d’abord à Ifrane du 3 au 9 juin. Puis se déplaceront à Marrakech ou El Jadida pour la seconde phase du 10 au 20 juin. Le Bénin disputera deux matches amicaux , le 11 juin contre la Guinée et le 18 juin contre la Mauritanie. Le stage prendra fin après cette dernière rencontre.

La Can débute le 21 juin et le Bénin entrera en lice le 25 juin contre le Ghana.

Un staff étoffé

Comme annoncé depuis plusieurs semaine, le staff sera renforcé avec la venue d’Aymen Jedidi, qui officie au RC Lens , comme préparateur physique adjoint et Pascal Lafleuriel comme analyste vidéo pendant le tournoi.

Géraud Viwami.

USA : Femi Hollinger-Janzen buteur en coupe !

Passé de New England Revolution (MLS – D1 américaine) à Birmingham Legion (Championship – D2) américaine, Femi Hollinger Janzen (25 ans) a ouvert son compteur-but avec son nouveau club hier lors de la victoire 4-1 au deuxième tour de la US Open Cup contre West Chester United. Aligné comme titulaire au poste de milieu offensif , il a coupé parfaitement de la tête au premier poteau un coner  du ghanéen Opuku (38e).  Son premier but de la saison.

Au prochain tour , Birmingham jouera LouisVille.

Géraud Viwami 

Ecureuils : Attaque , Allô la concurrence ? 

Nous sommes loin de l’époque où le Bénin avait des problèmes de riche à la pointe de son attaque entre un Frédéric Gounongbé retraité , Mohamed Aoudou et Abdel Fadel Suanon indisponibles, Steve Mounié , habituel titulaire , a été le meilleur buteur des Ecureuils pendant des qualifications de la Can Egypte 2019 avec deux buts mais derrière ça se bouscule peu autour de l’attaquant aux 13 sélections. Une concurrence à retrouver avant la Can Egypte 2019 , mais comment ? Décryptage.

Utiliser Michael Poté enfin comme numéro neuf

Auteur de quinze buts avec l’Adana Demirspor en deuxième division turque , Michael Poté (34 ans) réalise une belle saison. Il est le meilleur buteur des internationaux béninois en club depuis le début de la saison. Mieux , sur les cinq dernières saisons il a claqué 90 buts en championnat entre la Chypre et la Turquie , il a aussi découvert la ligue des champions au passage avec deux buts marqués sous les couleurs de l’APOEL Nicosie. Triple soulier d’or en titre lors des trois dernières éditions des Bjfoot Awards , il n’est pas utilisé à son poste de prédilection à la pointe de l’attaque chez les Ecureuils. Barré à ses débuts par Razak Omotoyossi , il avait débuté sa carrière international avec brio sur un flanc mais depuis il n’a plus la puissance athlétique et le physique pour tenir son couloir. Son parcours en club où il est utilisé à plein temps comme numéro neuf avec beaucoup de réussite plaide en sa faveur. Chez les jaunes , il compte 46 sélections et 7 buts et la dernière fois qu’il a été aligné dans l’axe en match officiel c’était face au Sud Soudan en mars 2016 et il avait marqué un but dans un large succès, 4-1. A 34 balais il mériterait enfin d’être utilisé dans meilleur positionnement.

Lancer enfin Jacques Bessan

Il a pris part à toutes les qualifications. Entré en jeu , cinq minutes, sur la première journée contre la Gambie en juin 2017 sous Omar Tchomogo , il a été ensuite convoqué sur les cinq derniers matches des qualifications par Michel Dussuyer mais jamais entré en jeu. Régulier en club , l’attaquant du MO Bejiai (10 matches, 2 buts en D1 Algérienne) attend probablement son heure en sélection en A. L’ancien joueur de Soleil lancé chez les A par Jean-Marc Nobilo en 2010 à seulement 17 ans , il cumule 9 sélection et pour un but. Il connait bien le groupe où il est aussi apprécié pour sa joie de vivre et sa discrétion , il a bien ses marques au sein de l’effectif.

Activer l’option Rudy Gestede

Contacté dès sa prise de fonction par Michel Dussuyer , le géant attaquant est de nouveau sélectionnable après sa brève retraite internationale annoncée en avril 2017. Il sort d’une saison contrastée en club. Avec seulement 4 matches disputés et 16 fois sur le banc , il était régulier dans le groupe de M’Boro qui a échoué aux portes des Play Off en deuxième division anglaise.
A 30 piges , le joueur formé à Metz , international depuis 2013 offre une palette de plus entre puissance et vécu lui qui a connu la Première League (51 apparitions) avec Aston Villa et M’Boro. Il est aussi le seul béninois de l’histoire nommé pour être joueur africain de l’année en 2015. Il serait d’un apport qualitatif quand on doit affronter le Ghana et le Cameroun dès le premier tour. A son actif , 11 sélections , 3 buts. Il n’a plus joué avec les Ecureuils depuis en septembre 2016, un come-back ne serait pas une mauvaise idée.

Enfin , Marcellin Koukpo et Desiré Sègbè Azankpo peut faire valoir leur polyvalence même s’ils peuvent évoluer à un poste axial en attaque comme souvent en club.Ils sont considérés pour l’instant comme des choix sur les couloirs chez les Ecureuils.

Géraud Viwami

France : Colin Dagba, singulière ascension du National au PSG

Très bonne surprise de Thomas Tuchel cette saison, Colin Dagba avance à petits pas et prétend à un statut de supersub loin d’être gagné à l’avance. FranceFootball retrace son parcours, aussi bien particulier que formateur, des pelouses du National au Parc des Princes.

«Je ne sais pas si c’est très intelligent de le dire ici, mais je l’aime. Vraiment, c’est un gars incroyable. Il est fiable. Il fait des entraînements avec le même niveau et un bon état d’esprit.» Thomas Tuchel se lance rarement dans des tirades adoratrices. Qui plus est avec ses jeunes ouailles, encore en quête de temps de jeu et de développement. Exception faite avec Colin Dagba. Du haut de ses 20 ans et de son mètre 70, le natif de Béthune, cité logée en plein coeur du Pas-de-Calais, a conquis son entraîneur. «Simple, bosseur et humble», comme le confie en privé l’un des titis de la post-formation parisienne, mais aussi tout en discrétion. «C’est quelque chose de familial, par rapport à l’éducation, narre Yann, l’un de ses cousins. Les Dagba, on est comme ça.» Les petits pas du gamin ont cependant commencé bien plus au Nord que Paris. Lillers, puis La Roupie Isbergues, deux clubs de «chez lui», avant de taper dans l’oeil du RC Lens. Sa vocation. «Colin a toujours kiffé le foot, poursuit Yann Dagba. Plus jeune, il venait à la maison, mais comme j’étais danseur professionnel, j’étais souvent en déplacement. Il venait aux fêtes et sinon, on jouait à la console. Des jeux de foot, forcément…»

L’échec à Lens, le rebond à Boulogne

L’ascension peut commencer… ou presque. Après trois ans à Lens, et peu avant de fêter son quinzième anniversaire, les Sang et Or recalent le jeune latéral. Question de niveau, paraît-il. Pas de quoi se décourager, cependant, afin de trouver un nouveau pointe de chute à Boulogne-sur-Mer. «Il était assez jeune, retrace Stéphane Le Mignan, entraîneur qui l’a connu à cette époque. Quand je suis arrivé, il devait jouer avec les U15, il arrivait de Lens où il n’avait pas été conservé. Il avait 17 ans à l’époque. On travaillait en forte coopération avec les éducateurs et les équipes de jeunes, ce qui permettait de suivre l’évolution des joueurs.» Les matches s’enchaînent, comme les semaines d’entraînement, et c’est à cet instant que les cinq lettres de son patronyme font leur apparition dans les petits papiers de l’équipe une.

Le Mignan complète : «On voyait déjà qu’il avait de grosses qualités : physiques, même s’il n’est pas massif, il a de très bons appuis ; dynamisme et explosivité ; technique, avec des facilités balle au pied mais sans jamais en rajouter. Colin jouait simple, avec humilité, sans jamais chercher la complication. Faire les choses les plus simples, c’est souvent ce qu’il y a de plus compliqué…» Son match face aux U17 nationaux du PSG – un hasard, pour le coup – finit de convaincre les décideurs de l’USB, et c’est avec la réserve puis l’équipe première que Colin Dagba fait ses gammes. Un parcours loin des standards des grosses écuries, mais qui n’effraie pas le jeune. Tranquille, comme d’hab’. Le PSG, lui, toque à la porte et recrute, à l’été 2016, celui qui deviendra une option crédible dans le couloir droit.

Personnalité réservée et intégration parfaite

Au club, c’est sa personnalité qui frappe en premier lieu. «C’est comme s’il était arrivé dans une classe à l’université, on fait connaissance et personne ne voit la concurrence avant tout, sourit aujourd’hui Alexis Giacomini, qui fut son coéquipier en U19. Colin a été intégré du mieux qu’on le pouvait. On a tout de suite vu que c’était un bon gars, pas du genre à mettre des coups lors des premiers entraînements. Il était gentil, posait des questions, s’intéressait, rigolait.» Intégration parfaite pour «Dagbiche», surnom tout trouvé par la bande à Timothy Weah et Cie qui, toute bienveillante, lui trouvait aussi le pseudo de demi-titi, référence à son arrivée tardive. Niveau état d’esprit, pas de changement, ne serait-ce que d’un iota.

«On a vu que cette humilité, cette discrétion, c’était aussi dans la vie, confirme Stéphane Le Mignan. Il était à l’écoute, toujours respectueux, toujours humble. Il est aussi d’une grande intelligence, et ce qui est aujourd’hui peu commun, par rapport à d’autres jeunes joueurs, c’est qu’il a toujours envie d’apprendre et il écoute, en appliquant ce qu’on lui dit. Il est au top niveau, avec les meilleurs joueurs mondiaux, mais il se comporte avec Thiago Silva et Marquinhos comme lorsqu’il était avec les amateurs et les autres jeunes de Boulogne.» À Paris, Colin Dagba laisse de bons souvenirs à ses potes de la Youth League et des catégories de jeune. En salle de muscu, où il se retrouve souvent avec Antoine Bernede pour «parler de tout et de rien», comme en cours d’anglais. «On était que tous les deux, avec un prof qui ne parlait pas français, rappelle Alexis Giacomini à propos de celui qui décrochait son bac ES peu de temps après. On galérait bien quand même et on rigolait bien. Et disons que j’étais meilleur lui… (rires) Il était toujours de bonne humeur, il n’a jamais eu de problème.»

Une cuisse meurtrie, pas la motivation

Ni très costaud ni très grand, Colin Dagba peaufine sa palette, attendant patiemment sa chance et une possibilité de parapher un premier contrat professionnel au PSG. «Physiquement, c’est quelqu’un de base très rapide et très explosif, confie Yann, son cousin, devenu préparateur physique. Il a une explosivité de coureur de 100 mètres.» Son ex-coach à Boulogne-sur-Mer abonde : «Généralement, en jeunes, les plus performants sont ceux qui jouent dans l’axe. Les attaquants, les meneurs de jeu voire les défenseurs centraux, mais lui il était latéral. Ce qui sautait aux yeux, c’était son dynamisme. Il avait des appuis excellents alors qu’on jouait sur du synthétique.» Plusieurs pépins freinent malgré tout la progression du môme de Béthune. La cuisse est endolorie, une, deux, trois fois, et fait craindre un arrêt sans retour. «Quand vous vous blessez, souvent, surtout à ces endroits-là, ce sont des raisons qui peuvent empêcher de signer pro, souligne Giacomini. Pas avec Colin. Il s’est blessé, oui, mais il revenait toujours plus fort, et c’est comme ça qu’il est arrivé là où il voulait.»

QI, mental et capacité de travail

Une force de caractère, derrière une façade introvertie, qui trahit une autre facette de sa personnalité : le travail. «Ces blessures auraient pu l’empêcher de progresser, mais il est très bien revenu, décrypte Yann Dagba. Il ne va pas beaucoup parler, on ne va pas trop savoir ses sentiments car il veut toujours montrer que ça va et qu’il gère. “Ça va, ça va, je gère”, car il ne veut pas embêter les gens. Mais derrière ça, il taffe, il taffe, il taffe…» «Il faisait toujours les trucs à 100%, détaille de son côté son ancien acolyte du Camp des Loges Giacomini. Certaines thématiques d’entraînement, comme il est latéral, c’est un peu ingrat. Il travaillait comme tout le monde, sans jamais rouspéter. En dehors comme sur le terrain. Puis son intelligence lui permet de jouer à plusieurs postes. Je suis sûr qu’il pourrait jouer à gauche sans problème, en sachant comment s’orienter etc. Il a toutes les palettes à n’importe quel poste.» Tuchel l’a bien compris. L’essentiel du talent est mental. Capacité à analyser les espaces et à se mouvoir, aisance pour occuper différents postes, de piston à défenseur central d’une défense à trois : Dagba est précieux pour l’adaptabilité tactique de l’Allemand.

S’affirmer et confirmer

Pas étonnant qu’il le fasse rentrer à Old Trafford, en février dernier, en huitième de finale aller de Ligue des champions. «J’ai reçu des messages de partout, car il a su saisir sa chance», détaille Yann, pas peu fier du petit de la famille. Car tout est allé très vite. Après la blessure d’Alec Georgen, autre latéral du centre de formation, l’été dernier, c’est Dagba qui avait pris la place lors de la tournée estivale en Chine. 15 matches de Ligue 1 plus tard, le jeune homme apparaît désormais comme une option crédible.

Reste à savoir ce que prévoit le PSG pour son futur. «J’espère que le rêve continuera le plus longtemps possible pour lui, confesse Julien, observateur et habitué des jeunes de la capitale. Un mec très discret, humble, accessible, à l’écoute et avec une bonne mentalité. Je n’ai que des compliments à faire sur ce jeune homme.» Et à en croire Yann Dagba, qui partage encore des parties de jeux de société avec son jeune cousin, la notoriété ne semble pas être une problématique future. Car rien ne pourra vraiment changer sa façon d’être. «Ce n’est pas lui qui va se montrer, conclut en effet Giacomini. Il est pro, avec un très bon salaire, et il roule en Clio. Ce n’est pas le genre à être bling-bling, à s’acheter une Rolex ou autre. Il est très discret. Comportement, attitude, façon d’être : c’est un jeune comme tout le monde.» Plus totalement…

Source : France Football

Perf’ des béninois : Imorou décisif , encore un doublé pour Tamou , Sèssegnon promu et Poté buteur 

Votre rubrique vous dresse un bilan express des performances des joueurs béninois à l’étranger. Cette semaine on retiendra : le nouveau doublé d’Affissou Tamou , le coup double de Daniel Didavi , la première passe décisive d’Emmanuel Imorou, la promotion pour Stéphane Sèssegnon et le quinzième but de Michael Poté. Point complet. .

Bon à savoir…

En Turquie , comptant sur le quinzième but de Michael Poté (34 ans) inscrit sur pénalty , qui fait de lui le deuxième meilleur buteur du championnat , l’Adana Demirspor est revenu à un petit point de la 6e place qualificative pour les Play Off occupée par Gazisehir Gaziantespor avant l’ultime journée. Ce même club qui a été la victime de Stéphane Sèssegnon et ses coéquipiers de Genclerbirligi qui ont validé leur montée dans l’élite avec un franc succès 0-2 à l’extérieur. Leader avec un point d’avance sur son dauphin Denizlispor , le club retrouve l’élite une saison après sa relégation et devra s’imposer sur l’ultime journée pour décrocher le titre de champion.

En Allemagne , Stuttgart passera par les barrages pour sauver sa place en Bundesliga mais en attendant Daniel Didavi (29 ans) a brillé contre Wolfsburg son ancien club. Le milieu offensif allemand d’origine allemand deux minutes après son entrée en jeu  a d’abord été passeur décisif pour Donis (55e) et buteur (83e).

Au Niger , Affissou Tamou (23 ans) est décidément en feu en cette fin de saison, l’ailier a été encore le héros de l’As Douane en huitième de finale de la coupe nationale en signant un retentissant doublé contre Nassara. Buteur à la 37e et 83e minutes , il a permis à son club de passer en quarts avec une victoire 3-0.

En France , alors qu’il était sur le banc avec le Red Star où il est parti en prêt en janvier dernier , David Kiki (25 ans) va retrouver l’élite avec Brest la saison prochaine. Le club breton a validé son accession avec un succès 3-0 contre Niort , ancien club de l’arrière gauche béninois.

En Ligue 1 , son concurrent en sélection nationale, Emmanuel Imorou (30 ans)  est revenu avec brio à Caen , auteur de sa première passe décisive de la saison pour l’ouverture du score de Ninga contre Reims en championnat. Un centre millimétré du gauche bien conclu par l’attaquant tchadien.

En Arabie Saoudite , à une journée de l’épilogue de la saison , Dhamak privé d’Abdel Fadel Suanon (23 ans) a validé sa promotion en première division saoudienne ce week-end.

En Turquie ,  Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor), En France, C Jordan Adéoti (Auxerre) sont restés sur le banc sans entrer en jeu.

Géraud Viwami

TABLEAU DES STATS

Algérie
D1-J27
MO Bejaia – AC Paradou 1-0
Titulaire : Jacques Bessan – attaquant – 90 minutes (MO Bejaia)
Stat saison : 10 matches , 2 buts
Classement : 14e/16 : MO Bejaia 29 points

Allemagne
D1 – J33
Stuttgart – Wolfsburg 3-0
Entré en jeu : Daniel Didavi – milieu offensif – 53e minutes (Stuttgart)
But : Didavi 83e
Stat saison : 19 matches – 2 buts
Classement : 16e/ 18 : Stuttgart 27 points

Angleterre
D1-J38
Southampton – Huddersfield 1-1
Entré en jeu: Steve Mounié– attaquant – 86e minute (Huddersfield)
Stat saison : 31 matches , 2 buts
Classement : 20e/20 : Huddersfield 14 points

Arabie Saoudite
D2-J37
Al Jabalain – Al Shoalah 1-3
Titulaire : Paterne Counou – défenseur central– 90 minutes (Al Jabalain)
Stat saison : 34 matches – 1 but
Classement : 13e/20: Al Jabalain 47 points.

Ethiopie
D1 – J24
Bahar Dar -Dire Dawa Kenema 2-1
Titulaire : Harrison Hessou – gardien – 90 minutes (Bahar Dar)
Stat saison : 16 matches – 7 clean sheet
Classement : 6e/16 : Bahar Dar 36 points

Etats – Unis
D2-J10
Los Angeles Galaxy II – Fresno 0-3
Titulaire : Armel-Don Tchilao – milieu offensif – 53 minutes (LA Galaxy II)
stat saison : 8 matches
Classement : 10e/18 : LA Galaxy II 14 points

Birmingham – Louisville 0-3
Entré en jeu : Femi Hollinger-Jantzen – milieu offensif – 46e minute (Birmingham)
stat saison : 5 matches
Classement : 12e/18 : Birmingham 11 points
France

France
Ligue 1 – J36
Amiens – Toulouse 0-0
Titulaire : Khaled Adénon– défenseur central – 90 minutes (Amiens)
Stat saison : 21 matches
Classement :16e/20 : Amiens 35 points

Caen – Reims 3-2
Titulaire : Emmanuel Imorou – arrière gauche – 78 minutes (Caen)
Stat saison : 14 matches , 1 passe décisive
Classement :18e/20 : Caen 33 points

Lille – Bordeaux 1-0
Titulaire : Jules Koundé – défenseur central – 90 minutes (Amiens)
Stat saison : 35 matches
Classement :14e/20 : Bordeaux 38 points

Angers – Paris SG 1-2
Titulaire : Colin Dagba – arrière droit– 90 minutes (Paris SG)
Stat saison : 16 matches
Classement :1er/20 : Paris SG 85 points

Ligue 2 – J37

Brest- Niort 3-0
Titulaire : Saturnin Allagbé– gardien – 90 minutes , David Djigla– ailier – 79 minutes (Niort)
Stat saison : Allagbé 37 matches – 12 clean sheet , Djigla 30 matches – 1 but – 1 passe décisive
Classement : 12e /20 : Niort 43 points

Lorient – Sochaux 0-0
Titulaire : Olivier Verdon – défenseur central – 90 minutes (Sochaux)
Stat saison : Verdon 29 matches , 1 but
Classement : 18e/20 : Sochaux 38 points

Gabon
J1-Play Off
US Bitam – AO CMS 0-1
stat saison : Djamal Fassassi– arrière droit – 90 minutes (AO CMS)
Stat saison : Fassassi 12 matches
Classement : 1er/6 : AO CMS 3 points

Lettonie
D1-J12
Valmiera – Riga 1-0
Titulaire : Pacifique Gbaguidi – milieu offensif – 68 minutes (Valmiera)
stat saison : Gbaguidi 7 matches 1 but
Classement : 3e/9: Valmiera 17 points

Niger
8e de finale
AS Douanes – Nassara FC 3-0
Titulaire : Affissou Tamou– ailier – 90 minutes (As Douanes)
But : Tamou 37e , 83e minute
Stat saison : 14 matches – 5 buts – 8 passes décisives

Nigeria
J19
Plateau United – Nasarawa 2-1
Titulaire : Junior Salomon – défenseur central – 90 minutes (Plateau United)
stat saison : 13 matches joués
Classement: 7e/12 : Plateau United 25 points

Enyimba – Wikki Tourist 1-1
Titulaire : Jean-Marie Guéra – milieu -90 minutes (Enyimba)
stat saison : Guéra 7 matches – 1 but
Classement : 2e/12 : Enyimba 29 points

Lobi Stars – Enugu Rangers 1-0
Titulaire : Isaac Louté – arrière gauche – 90 minutes (Enugu Rangers)
stat saison : Louté 7  matches 2 buts
Classement : 1er /12 : Enugu Rangers 34 points

Suisse
D2-J33
Vaduz – Winterthur
Entré en jeu : Jodel Dossou – ailier –57 minutes (Vaduz )
Stat saison : Dossou 32 matches – 7 buts
Classement : 6e /10 : Vaduz 41 points

Togo
D1-J26
GbohloeSu – AS Togo Port 0-0
Titulaire : Ulrich Quenum – milieu offensif – 90 minutes (Gbohloesu)
Stat saison : Quenum 11 matches 5 passes décisives
Classement : 12e/14 : Gbohloesu 33 points

Turquie
D2 – J33
Adana Demirspor – Balikesispor 2-0
Titulaire : Michael Poté – attaquant– 62 minutes
But : Poté 33e (sp)
Stat saison : Poté – 32 matches – 15 buts
Classement : 7e/18 : Adana Demirspor 55 points

Gazisehir Gaziantespor – Genclerbiligi 0-2
Titulaire : Stéphane Sèssegnon– milieu offensif – 76 minutes
Stat saison : Sèssegnon 29 matches, 4 buts
Classement : 1er/18 : Genclerbirligi 70 points

Réalisé par Géraud Viwami

France : Saturnin Allagbé élu « joueur de l’année » à Niort !

Saturnin Allagbé ( 25 ans , 37 matches , 12 clean sheet)  vient d’être désigné joueur de l’année par les supporters de Niort en Ligue française.

Avec près de 40% des suffrages, la victoire du “Chat” est indiscutable. Un grand bravo tout de même à quatre autres joueurs qui se suivent de très près derrière le portier Niortais: Julien Dacosta, Dylan Louiserre, Valentin Jacob et Thibaut Vion.
Mais la régularité de Saturnin, ses arrêts décisifs dans des rencontres à couteaux tirés notamment dans cette dernière partie de saison, auront réussi à faire pencher la balance se son côté.
Après avoir été élu Chamois du Mois de mars, Saturnin a donc toute votre reconnaissance et devient le premier Chamois de l’Année.
Un grand bravo à toi Saturnin, et toute la Team Chamois sera derrière toi et ton compatriote David Djigla cet été pour vous soutenir lors de la CAN 2019!

Son trophée lui sera remis par un des votants, tiré rapidement au sort, en avant-match de la réception du Red Star le vendredi 17 mai prochain.

Source : Chamoisniortais.com