Can Egypte 2019 : Tunisie – Nigéria 0-1 , Ighalo assure la  huitième médaille de bronze aux Super Eagles

Dans un stade Al Salam du Caire quasi vide , le Nigéria grâce à  un but matinal d’Odion Ighalo assure le service minimum face à une Tunisie trop timorée pour s’offrir la huitième médaille de bronze de son histoire à la Can dans le match pour la troisième place. Résumé.

Ighalo « goleador »  frappe d’entrée.

Les Supers Eagles ne tardent pas à entrer dans le match. Odion Ighalo va marquer dès la 3e minute. A la suite d’un jeu à trois sur le côté gauche entre Ndidi-Musa-Collins, ce dernier va prendre le couloir balle au pied. Il centre dans la surface sans danger mais le contre favorable entre Meriah et Ben Cherifa profite à l’attaquant des Super Eagles qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond. Un vrai but de renard des surfaces. Son cinquième la compétition, l’ancien de Watford prend seul la tête du classement des buteurs en attendant la finale.
Assommés, les tunisiens ne se réveilleront jamais dans un premier acte maîtrisé par les verts. Le duo Etebo – Ndidi gagne tous les duels au milieu et asphyxie chaque offensive des aigles de Carthage.
Khazri puis Khenissi sont trop juste dans leur tentative.
Chukuzwézé , Musa et Iwobi combinent bien mais n’arrivent pas à être tranchants dans la surface adverse.
Khenissi puis Ighalo sortiront sur blessure, la malédiction des neuf du soir. Le Nigéria tient sa médaille de bronze à la pause et ne va pas la lâcher.

Huitième bronze , record

La Tunisie joue plus dès l’entame du second acte et va se signaler sans plus. Chaouat trouve le petit filet extérieur (48e) puis Badri le cadre mais les gants d’Uzoho (57e).
Les rouges vont progressivement prendre le contrôle du jeu à leur tour avec l’entrée en jeu de Sliti mais ils n’arrivent pas à s’approcher des buts d’Uzoho.
Chukwézé manque de peu de faire le break sur une frappe enroulée suite à un corner décomposé par Musa et Iwobi. Ben Cherifa se détend et sort la parade (63e).
Samuel Kalu sur coup franc , Ben Chérifa sort l’ultime parade du match dans les arrêts de jeu.
Dans un match presqu’endormi sur le dernier acte  le Nigéria entre dans l’histoire en décrochant sa huitième médaille de bronze après 1976, 1978, 1992, 2002, 2004, 2006 et 2010 , un record.
Au Stade Al Salam du Caire , Géraud Viwami

Feuille de match
Stade : Al Salam du Caire
Arbitre: Gerad Gerisha (Egypte)
Tunisie – Nigéria 1-0
But : Ighalo 3e
XI – Tunisia : Ben Chérifa – Hadadi , Meriah , Hnid (Bedoui 67e), Drager – Skhiri , Sassi ,Chaaleli – Khenissi (Chaouat 45e), Badri (Sliti 58e) , Khazri.
Coach : Alain Giresse
XI – Nigéria : Uzoho – Aina , Collins, Ekong , Omeruo – Ndidi , Etebo , Iwobi – Ighalo (Osimhen 46e) , Musa (S. Moses 75e) , Chukweze (Kalu 90e)
Coach : Gernot Rhor

Can Cameroun 2021 : Le tirage au sort des qualifications aura lieu demain

La Caf a dévoilé hier les pots en vue du tirage des éliminatoires de la Can Cameroun 2021. Quart de finaliste de l’édition 2019 , le Bénin est placé dans le pot 2 en compagnie du Cap Vert , Congo , Gabon, Guinée , Kenya , Libye , Mauritanie , Afrique du Sud , Ouganda et Zambie. Les Ecureuils n’affronteront donc pas ces pays en qualifications.

Les huit équipes du pot cinq disputeront un tour préliminaires. Les quatre nations qualifiées à l’issue de ce premier tour seront additionnées au  pot quatre pour compléter le nombre de pays à douze.

Ensuite , il sera constitué douze groupes de quatre pays avec une équipe tirée dans chaque pot.  Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour la phase finale au Cameroun.

Le tirage au sort aura ce 18 juillet au Caire.

 

Pot 1 : Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Ghana, Mali, Maroc, Nigeria, RDC, Sénégal, Tunisie

Pot 2 : Bénin, Cap Vert, Congo, Gabon, Guinée, Kenya, Libye, Mauritanie, Niger, Afrique du Sud, Ouganda, Zambie

Pot 3 : Angola, Centrafrique, Guinée Bissau, Madagascar, Malawi, Mozambique, Namibie, Sierra Leone, Soudan, Tanzanie, Togo, Zimbabwe

Pot 4 : Burundi, Botswana, Comores, Ethiopie, Swaziland, Guinée Équatoriale, Lesotho, Rwanda

Pot 5 : Tchad, Djibouti, Gambie, Liberia, Île Maurice, Sao Tome et Principe, Seychelles, Soudan du Sud

G.V.

Ecureuils A ‘: Mali – Bénin 1-1 en amical

Les Ecureuils A’ en match amical de préparation du premier tour des qualifications du Chan Cameroun 2020 ont concédé un nul 1-1 cet après-midi à Bamako contre le Mali. Le milieu des Buffles , Patrick Sèdjamè avait ouvert le score pour les Ecureuils à l’heure de jeu qui se feront rejoindre en fin de partie .

XI-Bénin : Damilola – Yarou , Ogouchi , Dossa , Aklogan – Sedjamè , Adangnandé , Bonou , Agognon – Idrissou , Allabani

Can Egypte 2019 : Mahrez envoie l’Algérie en finale pour un remake face au Sénégal.

Au terme d’une demie-finale de haut niveau , c’est le génie de Ryad Mahrez, presque tout seul, qui permet à l’Algérie de battre le Nigéria sur le fil 2-1 ce soir au stade international du Caire et se qualifier pour la finale de la Can 2019, dans un match où chaque équipe a eu sa mi-temps. Résumé.

Mahrez envoient l’Algérie au Paradis

Nous étions au bout des quatre minutes , d’arrêts de jeu , la tête presque dans les prolongations. Mahrez tire un dernier coup franc dans les vingt mètres. L’ailier de Manchester City nettoie la lucarne d’Akpeyi pour son troisième but du tournoi. Le gaucher offre une place en finale aux Fennecs ,  dix-neuf ans après la dernière. Impliqué sur les deux buts marqués par les siens ce soir , il ne fait aucun doute que  c’est l’homme du match , mieux un héros national. Pour célébrer, ça va klaxonner en son nom.

Ekong Malheureux, Mahrez décisif

Dans un stade du Caire acquis à sa cause grâce au dix milles algériens présents , ce sont les DZ qui commencent fort en posant le pied sur le ballon. Face à des nigérians en place , c’est sur corner que la première alerte arrive. Ramy Bensebaini n’arrive pas à ajuster sa tête au point de pénatly( 16e).
Rapides en projection , les Super Eagles vont cadrer leur premier tir par Ahmed Musa (19e).
L’Algérie domine mais la défense nigériane tient. Daniel Akpéyi sort un arrêt de classe devant Bagdad Bounedjah qui avait réussi à chiper un ballon devant Kenneth Omeruo (28e). Sofiane Feghouli à son tour , trouve encore Bounedjah qui filait au but dans le dos de la défense. L’arrière gauche , Jamilu Collins couvre in extremis et sauve son camp (36e).
Après la vague algérienne , le Nigéria va répondre par une frappe croisée d’Odion Ighalo qui rase le poteau (38e).
Les hommes de Gernot Rhor finiront par craquer à cinq minutes du terme. Ryad Mahrez fixe bien Collins puis centre au point de pénalty. William Ekong sur la trajectoire marque son camp. 1-0. Le stade explose !
Mieux dans le jeu offensivement, l’Algérie mène logiquement à la pause face à des nigérians peu inspirés dans la moitié adverse.

Merci la VAR et Ighalo meilleur buteur

Le Nigéria reprend le contrôle du jeu en seconde période, l’Algérie recule. Iwobi est à la baguette mais les Super Eagles n’arrivent pas à se créer des situations dans les trente mètres adverses.
Grâce à la VAR , l’arbitre gambien Papa Gassama accorde un pénalty pour main dans la surface. Il transformé par Odion Ighalo (68e). Quatrième but pour l’attaquant de Shenghai Shenhua qui prend seul la tête du classement des buteurs. Juste récompense.
Après l’égalisation, ça s’enflamme dans les tribunes. Les supporters algériens sont chambrés par les locaux qui chantent à la gloire du Nigéria.
Epuisée, l’Algérie souffre sur ce second acte. Ighalo (80e) puis Henry Onyekuru (87e) vont prendre leur chance sans faire le break.
Avant la libération signée Mahrez.

Un remake

La finale du 19 juin sera un remake contre le Sénégal que l’Algérie a battu 1-0 en phase de groupe. Le Nigéria se consolera avec un match pour la troisième place contre la Tunisie.
Au stade international du Caire , Géraud Viwami

Feuille de match
Can 2019 – demie finale
Stade international du Caire

Arbitre : Papa Gassama (Gambie)
Algérie – Nigéria 2-1
Ekong (csc) 40e , Mahrez 90+5 // Ighalo 72e (sp)

XI – Nigéria : Akpeyi – Omeruo , Ekong , Awaziem , Collins – Etebo , Ndidi- Iwobi – Musa , Chukwuezé (Onyekuru 77e), Ighalo
Coach : Gernot Rhor (Allemagne)
XI – Algérie : Mbolhi – Mandi, Benlamri , Bensebaini, Zeffane – Guedioura, Bennacer , Mahrez , Feghouli – Belaili , Bounedjah
Coach : Djamel Belmadi (Algérie)

Can Egypte 2019 : Trois choses à savoir avant Nigéria – Algérie

Le dernier carré de la Can 2019 entre en lice ce soir ,  place à la seconde demie-finale qui se jouera au stade international du Caire entre le Nigéria et l’Algérie, Bjfoot.com vous révèle trois choses que vous ignoriez sur cette affiche. Présentation.

 

Quête reconnaissance

Absente de la scène continentale depuis son sacre en 2013 , le Nigéria signe un retour réussi en atteignant le dernier carré. Mais , les supporters des Super Eagles rêvent encore du titre. La nouvelle génération guidée par Gernot Rhor veut laisser des traces.
En face , l’Algérie aussi veut redorer son image en Afrique. L’unique et dernier titre des Fennecs date de 1990, une éternité. Grand homme du renouveau DZ , Djamel Belmadi sait que le peuple algérien attend énormément de cette Can , maintenant qu’ils sont en demie. C’est le moment ou jamais.

Avantage Nigéria

Ce sera la 19eme rencontre officielle entre les deux nations. Elles comptent sept victoires chacune. Mais sur les six dernières affiches , le Nigéria en a remporté cinq d’affilée depuis 2002. Une remontée en puissance des Super Eagles qui coïncide avec le renouveau des Super Eagles qui ont privé les Fennecs de Mondial 2018.

Chukwézé, le nouveau visage

A 20 ans , il a renoncé au Mondial avec la sélection U20 pour espérer disputer la Can avec les A. Son pari sera gagné , car le gaucher compte déjà quatre apparitions dont deux d’entrée. Auteur d’une saison pleine en Liga , à Villaréal (26 matches , 5 buts) , il séduit l’Afrique par ses coups de reins et s’est montré décisif avec son but contre l’Afrique du Sud en quarts de finale.

Géraud Viwami 

Ecureuils : en préparation du Chan , les A’ en amical contre le Mali ce soir

Après une dizaine de jours de stage , les Ecureuils A’ disputent cet après-midi à Bamako un match amical international contre le Mali  pour préparer les qualifications du Chan 2020. Les A’ seront conduits par Moussa Latoundji , adjoint de Michel Dussuyer chez les Ecureuils. L’ancien international sera secondé par Stanislas Akélé qui a dirigé le premier stage qui se déroulait pendant la Can et sera sur le banc ce soir.

Rappelons le Bénin joue le Togo 28 juillet à Cotonou puis le 4 août à Lomé dans le cadre du premier tour des qualifications du CHAN Cameroun 2020. S’ils passent ce tour , les Ecureuils feront face au Nigéria au dernier tour.

Le groupe des 22 présents à Bamako

Gardiens :  Damilola Sheeyi (Ayéma)  2- Dada Mayouz  (Tonnerres) 3- Douyème Batori  (USS Kraké)

Défenseurs : Yarou Nabil (Buffles) , Badarou Nana Nafiou (Aspac)Sanni Shabane (UPIB)  Bourou Samadou (Buffles) Akplogan Érick Dossa Honoré (Ayéma) Ogouchi Jean (Tonnerres)-

Milieux : Agognon Julien (Buffles) Houngbédji Gaston (Aspac) Sedjame Patrick (Buffles) Seni Atikou  (Buffles)Adangnandé Gilbert (Energie) Bonou Jérôme  (Aspac), Aboki Waris (Aspac) Djibril Naïm (Asvo)

Attaquants:  Idrissou Saliou  (Panthères) Martin’s Friday  (UPIB)   Yacoubou Moussa ,  Allabani Balla (Dragons)

 

Can Egypte 2019 : L’énorme accueil réservé aux Ecureuils

Après la fin de parcours en quart de finale de la Can Egypte 2019, les Ecureuils ont été accueillis en Rock Star hier à Cotonou. Le groupe a eu droit à un carnaval dans la ville de Cotonou puis un passage chez le président de la république Patrice afin de finir en communion avec le public dans un concert géant devant des milliers de supporters au stade Mathieu Kérékou.

Can Egypte 2019 : Trois choses à savoir avant , Sénégal – Tunisie

Le dernier carré de la Can 2019 entre en lice ce soir , Sénégal-Tunisie à 17h pour la première demie-finale qui se jouera au stade du 30 juin du Caire , Bjfoot.com vous révèle trois choses que vous ignoriez sur cette affiche. Présentation.

Le « Giressetico »

A la tête de sa quatrième sélection en Afrique depuis 2006, Alain Giresse (66 ans) a connu le Sénégal entre 2013-2015. Ce sera donc des retrouvailles pour l’ancien bordelais qui avait échoué au premier tour de la Can 2015 à la tête des Lions de la Téranga. Sadio Mané , Moussa Konaté et Idrissa Gueye faisaient déjà partie de son effectif à l’époque.

Avantage Aigles de Carthage

Si on doit se fier aux chiffres , la Tunisie part avec un avantage. En 20 confrontations , les Aigles de Carthage compte 9 victoires contre 7 pour les Lions de la Téranga. Plus en forme récemment , le Sénégal s’est imposé lors de leur dernière confrontation au premier tour de la Can Gabon 2017. On se souvient également tous , du quart de finale de la Can 2004 à Rades, devenu mémorable à cause des 15 minutes d’arrêts de jeu et de l’énorme brouillard causé par les fumigènes.

Mané vs Khazri.

Ce match sera également celui des numéros 10. En Tunisie, tout ne repose pas sur lui mais il pèse dans l’animation offensive. Whabi Khazri auteur d’un but en phase de groupe et une passe décisive en quart de finale contre Madagascar, le stéphanois est un leader  chez les rouges et blancs. Quand il va bien , l’équipe suit son rythme.
Meilleur buteur du tournoi avec 3 réalisations , l’attaquant de Liverpool est en lice pour être meilleur joueur du tournoi. Sadio Mané se donne à fond à chaque match et se réaffirme. Quand il n’est pas à la conclusion, il sait donner le ton comme sur le but décisif d’Idrissa Gueye contre le Bénin au tour précédent. Attention danger?
Géraud Viwami

Can Egypte 2019 : En souffrance face à la Côte d’ivoire, grâce Mbolhi , l’Algérie verra les demies

Dans le choc de ses quarts de finale, l’Algérie s’est finalement imposée aux tirs aux buts face à la Côte d’ivoire notamment grâce à un arrêt déterminant de Rais Mbolhi après un score de 1-1 au stade de Suez ce soir.

 

Feghouli en réussite , Gradel touche du bois.

L’Algérie prend vite le contrôle des débats avec les supporters dans les tribunes puis avec la possession sur le terrain. Mais, c’est la Côte d’ivoire qui va se créer les premières situations par les côtés.
A droite,Max Gradel touche le poteau de Rais Mbolhi sur une belle frappe enroulée (6e). Puis à gauche , Wilfried Zaha efface Ramy Bensebaini et remet au centre sur Jonathan Kodjia qui manque sa reprise. (8e).
Après ce temps fort ivoirien, l’Algérie aura le sien avec plus de réussite. D’abord , Ryad Mahrez croise trop sa frappe du gauche après un appui avec Youcef Belaili (15e). Trois minutes plus tard , Bensebaini à la passe pour Sofiane Feghouli qui va faire exploser le stade en ouvrant le score d’un plat du pied au point de penalty (18e). 1-0.
Derrière l’Algérie recule. Le match se tend notamment à cause  du duel entre Bensebaini et Zaha dans leur couloir qui seront d’ailleurs avertis après un accrochage par Mr Tessema.
Djamel Belmadi va perdre Atal sorti sur blessure après un tacle de Wilfried Kanon. Medhi Zefane entre dans le couloir droit de la défense des verts. (30e)
Entreprenant sur le premier acte, Gradel va trouver encore Mbohli sur son chemin, après un joli travail de Zaha. (45e)
Plus efficace , les Fennecs mènent devant des Eléphants pas vernis dans les trente mètres adverses.

Bounedjah échoue, les Eléphants toujours en vie 

L’Algérie démarre fort le second acte. Bounedjah est crocheté par Gbohouo sur un ballon profondeur. Pénalty. Le buteur d’Al Saad s’en charge mais son tir rebondit sur la transversale et s’envole dans le ciel de Suez. Les verts ne font pas le break. (47e)
Utile en pivot , Kodjia va trouver le cadre de Mboli une première fois sur un tire en angle fermé. Le gardien à la main ferme. (50e)
Ibrahim Kamara va aussi perdre un défenseur sur blessure , Kanon cède sa place au joueur du Wydad Casablanca, Cheick Comara.
Après l’heure de jeu , les Eléphants égalisent. Pas très en réussite , c’est Zaha qui va apporter la lumière. L’ailier de Crystal Palace , casse les lignes balle au pied sur trente mètres puis sert Kodjia. Ce dernier fixe Mandi , croise du gauche et fait mouche. Deuxième but dans le tournoi pour le Villans. 1-1 (62e)
Le match s’anime , le jeu est plus ouvert. Mahrez croyait avoir marqué , mais Bagayoko surgit et sauve d’un tacle rageur sur la ligne (69e).
Les ivoiriens baissent du pied physiquement et laissent des contres mal exploités par les algériens.
Adlène Guediora va s’y coller de loin , sans danger pour Gbohouo, auteur d’un bon match (84e). On file en prolongations.

Une affaire montant.. Mbholi décisif

Les joueurs sont épuisés dans les deux camps , les jambes s’alourdissent. Les Eléphants vont se signaler. Entré en jeu , Maxwell Cornet s’illustre doublement. D’abord, il voit Feghouli se jeter pour couper la trajectoire de sa frappe qui partait bien (98e). Puis Zeffane qui manque pour quelques cheveux de marquer contre son camp sur un centre du lyonnais qui venait d’éliminer Benseibani (107e).
Les derniers frissons des verts seront une tête de Slimani à bout portant maîtrisé en deux temps pas Gbohouo (114e). Et un coup d’Andy Delort à peine entrée en jeu qui flirtent à avec le poteau du portier du TP Mazembé (120e). Place aux tirs au buts. Chez les Fennecs , Benseibani , Slimani , Delort et Ounas convertissent leur tentatives. Kessié , Gradel et Cornet font de même chez les Eléphants. Bony verra son tir arrêté par Mbohli. Derrière , Belaili manque d’offrir la victoire aux siens , son tir est repoussé par le poteau. Le même poteau , que va toucher Serey Dié sans  succès sur le dernier tirs des oranges. Triste sort pour le capitaine qui sortait d’une prestation de haut niveau.

L’Algérie s’en sort 4-3. Les hommes de Belmadi joueront le Nigéria en demie-finale.
Au stade de Suez , Géraud Viwami

Feuille de match
Suez Stadium – Quart de finale
Arbitre :
Côte d’ivoire – Algérie 1-1 (4-3 tab)
Buts : Feghouli (18e) // Kodjia 62e

XI – Côte d’ivoire : Gbohouo – Wonlo , Traoré , Kanon (Comara 54e) , Bagayoko – Sangaré (Gbamin 78e) , Serey Dié , Kessié – Gradel , Zaha (Cornet 93e) ,Kodjia (Bony 96e).
Coach : Ibrahim Kamara (Côte d’ivoire)
XI – Algérie : M’Bohli – Benlamri , Mandi, Atal (Abeid 30e), Bensebaini – Guedioura , Bennacer , Mahrez (Ounas 85e) , Feghouli (Delort 120e) – Belaili , Bounedjah (Slimani 78e)
Coach : Djamel Belmadi (Algérie)

Can Egypte 2019 : Saturnin Allagbé « Ce n’est pas une fin en soi »

Après la défaite face au Sénégal en quarts de finale de la Can Egypte 2019 , le gardien des Ecureuils , Saturnin Allagbé s’est arrêté à notre micro en zone mixte. Extrait. 

 » On est des compétiteurs , quand tu perds un match , il y a de la frustration et de la déception. Même si personnellement on savait qu’on allait tout donner. On a essayé de tout donner , même physiquement. On a manqué de fraîcheur physique, jouer trois matches en dix jours. Cela pèse aussi. On n’a pas pu gérer nos occasions . On était en face d’une belle équipe sénégalaise avec de grands joueurs en face. Ils ont mis leur occase au fond , c’est ce qui nous a manqué.C’est une déception , la lutte continue. Sur les matches que j’ai joué , j’ai fais au mieux pour aider l’équipe. Ce soir je n’ai pas été décisif au moment opportun. Je suis frustré mais ce n’est pas une fin en soi. Je vais continuer à travailler dans mon club et quand la sélection aura besoin de moi, je serai présent  »

Propos recueillis par Géraud Viwami au Caire

Can Egypte 2019 : Olivier Verdon « Si on nous avait dit qu’on atteindra les quarts… « 

Expulsé en fin de rencontre le Sénégal , le défenseur des Ecureuils , Olivier Verdon s’est confié à nous en zone mixte. Morceaux choisis.

« On a fait un beau parcours , dommage qu’on s’arrête ici. On voulait continuer sur notre dynamique. Après ce qui est fait est fait. Bravo à cette équipe du Sénégal. Ce qu’on peut retenir c’est beaucoup de fierté malgré l’élimination. Si avant la compétition on nous avait dit qu’on atteindrait les quarts, on aurait tous signé. On est déçu quand même mais on est fier. On doit relever la tête. Cela s’est joué sur des détails, c’est le haut niveau c’est comme ça. Mais on va apprendre , cela va nous faire grandir cette expérience.
Le coach Dussuyer il est comme un père pour nous tous. Il nous protège beaucoup et puis il fait du très bon travail et cela se ressent aussi sur le terrain parce que tout le monde est prêt à se battre pour aller jusqu’au bout. Je pense qu’il y aura une belle fête à Cotonou. »

Propos recueillis par Géraud Viwami au Caire 

Can Egypte 2019 : Idrissa Gueye « Tous les matches sont des finales »

Unique buteur du match entre le Bénin et le Sénégal , le milieu d’Everton , Idrissa Gana Gueye nous a livré ses premières impressions à la fin de la rencontre. 

 » Ce n’est que la victoire qui compte et ce qu’on voyait au bout c’était la victoire. On avait envie de bien faire. On est fier , on est content. On va continuer sur notre lancée. Tous les matches sont des finales pour nous. Aujourd’hui , c’était une finale qu’on a gagné »

Propos recueillis par Géraud Viwami au Caire

Can Egypte 2019 : Lamine Gassama « Le Bénin mérite son parcours »

Après la victoire sur le Bénin en quarts de finale de la Can 2019 , le défenseur sénégalais Lamine Gassama s’est arrêté à notre micro en zone mixte. Extraits. 

Sur la qualification.

« Avoir atteint les demies , c’est une bonne chose. Cela nous donne encore plus d’envie et de détermination d’aller au bout, parce qu’on a réussi à atteindre un premier objectif. On ne compte pas s’arrêter là. Maintenant il va falloir bien se préparer, faire le maximum pour aller au bout. Cela fait 13 ans que le Sénégal n’a pas atteint ce stade de la compétition. Pour nous c’est une bonne chose. On va s’appuyer sur ce qu’on a fait de bien aujourd’hui pour la suite. Ce sera difficile. On rentre dans le carré , même si le match de ce soir a été très difficile. Tous les matches en Afrique sont difficiles pas forcément les phases finale. »

Sur le  Bénin

 » Faire le maximum et passer sur les côtés. On a assez bien fait pendant le match. Notre deuxième temps a été déterminante. Après il faut aussi remarquer que cette équipe béninoise défend relativement bien et a su nous poser des problèmes. C’est une équipe très solide qui réduit les espaces , qui a aussi des valeurs , très combative. Pour moi , ils méritent leur parcours et on les félicite. Il va falloir s’appuyer sur quelques manques d’aujourd’hui pour préparer notre demie. »

Propos recueillis par Géraud Viwami au Caire 

Can Egypte 2019 : Sénégal – Bénin 1-0, Au bout de leur force , les Ecureuils craquent face aux Lions de la Téranga !

Au stade du 30 juin du Caire , le Sénégal dominateur s’impose face au Bénin sur un but d’Idrissa Gueye après l’heure de jeu en quarts de finale de la Can 2019. La hargne et l’organisation des Ecureuils n’auront pas suffit, ces Lions étaient plus forts.

Les Lions calent

Alignés dans un 4-3-3 face au 4-2-3-1 des sénégalais, les Ecureuils se mettent rapidement en place le bloc bas.
Dans un stade quasi vide où on entend le millier de supporters béninois et sénagalais , les Lions de la Téranga dominent l’entame de match, sans se créer d’occasions.. Leur jeu penche à droite , le côté de Sadio Mané avec deux corners obtenus dans le premier quart d’heure.
Mais, ce sont les Ecureuils qui vont offrir le premier frisson du match. Mickael Poté n’était pas loin de récidiver son deuxième but contre le Ghana. Cette fois-ci, la Madjer tenté sur le coup franc de Cèbio Soukou flirte avec le poteau gauche d’Alfred Gomis (26e).
Repliés dans leur moitié de terrain, les Ecureuils résistent sans faire plus. Jordan Adéoti , va cadrer mollement la première frappe béninoise. (32e).
Soukou , motivé se verra refuser un but puis averti pour un tacle jugé illicite par l’arbitre. C’était assez limite (43e)
Les verts auront les meilleures situations en fin de partie. D’abord Sabaly lancé en profondeur à gauche qui remise au point de penalty. Allagbé était battu, Olivier Verdon dégage son camp devant Mbaye Niang (46e). Dans la foulée , énorme cafouillage dans la surface béninoise. Henri Saivet puis Keita Baldé tentent leur chance mais seront contrés au point de pénalty par une foret de jambes béninoise.
Dans leur style , les Ecureuils tiennent tête à des Lions dominateurs et généreux qui insistent sans trouver la faille face à une défense organisée.

Gueye saute le verrou et Verdon

A la reprise , la première alerte sera béninoise. Soukou dépose Koulibaly puis centre au point de pénalty. Mounié manque sa reprise, le ballon file vers Poté au second poteau. Esseulé , son plat du pied est trop écrasé (49e). Enorme occasion. Les Ecureuils jouent un peu plus haut.
Alfred Gomis aurait pu manquer contre son camp à quelques millimètres près. Sur une passe en retrait de Sabaly , le ballon file sous les crampons du gardien mais fuit le cadre (66e).
Aliou Cissé effectue un double changement offensifs, Kréppin Diatta et Mbaye Diagne entrent après l’heure de jeu. Dix minutes plus tard , l’attaquant de Galatasaray sera en appui pour Idrissa Gueye qui transperce la défense béninoise et va battre Allagbé. 1-0 (70e). Le coaching payant.
Derrière , le Bénin n’aura pas la force d’aller bousculer le Sénégal qui maîtrise son sujet et sera affaibli par l’expulsion de Verdon. En position de dernier défenseur , le joueur d’Alavès déséquilibre Gueye qui partait encore au but. (82e).
A dix , les Ecureuils s’arrêteront en quarts de finale , le Sénégal avec abnégation verra logiquement dans le dernier carré.

Attendus en héros

Quoi qu’ils arrivent , ils seront accueillis en héros dans les jours à venir à Cotonou pour avoir réalisé la meilleure campagne de l’histoire du Bénin en Coupe d’Afrique. Merci de nous avoir fait vibrer.
Au stade du 30 juin au Caire , Géraud Viwami

Feuille de match
Stade du 30 juin – Caire
Arbitre : Mustapha Gorbal (Algérie)
Sénégal – Bénin 1-0
But : Idrissa Gueye (69e)

XI- Sénégal : Gomis – Koulibaly , Kouyaté , Gassama ,Sabaly – P.A. Ndiaye, Gueye (Sané 89e) – Saivet , Keita Baldé (Diatta 65e) , Mané – Niang (Diagne 64e)
Coach : Aliou Cissé
XI – Bénin : Allagbé – Verdon , Adilehou, Barazé , Imorou – Adéoti , d’Almeida (Mama 69e) , Sessègnon – Soukou (Dossou 77e ) , Poté (Djigla 81e ) , Mounié
Coach : Michel Dussuyer

Can Egypte 2019 : Sénégal – Bénin , Avec les retours de Barazé , d’Almeida et Mounié (la compo officielle)

Le sélectionneur Michel Dussuyer vient de dévoiler la compo des Ecureuils qui débuteront ce soir contre le Sénégal en quart de finale de la Can 2019.

Le technicien français change d’abord de dispositif en adoptant à nouveau son 4-3-3.  Dans les buts , Saturnin Allagbé est conservé. Trois changements dans  le onze dont un par ligne.  En défense Seidou Barazé fait son retour dans le couloir droit. Au milieu Sèssi d’Almeida retrouve une place de titulaire. Et en attaque de retour de suspension, Steve Mounié est aligné en pointe.

Rappelons que Khaled Adénon expulsé en huitième de finale est suspendu.

Coup d’envoi 17h.

Au stade du 30 juin , Géraud Viwami 

Can Egypte 2019 : Trois choses à savoir avant Sénégal – Bénin

 

Avant le coup d’envoi du quart de finale  du Bénin face au Sénégal, Bjfoot vous révèle trois choses que vous ignoriez sur cette affiche. 

La VAR entre en scène

Comme annoncé par la Caf sur édition , la Vidéo Assistance sera utilisée à partir des quarts de finale. Ce sera une première à la Can. L’instance a d’ailleurs organisé un débrief spécial à l’attention de toutes les équipes encore en lice dont le Bénin. La Var pourrait devenir le facteur clé de la rencontre de ce soir qui quoi qu’il arrive rentrera dans l’histoire.

Les retrouvailles


Ce sera une histoire incroyable entre deux amis réunis pas le foot puis inséparables dans la vie. Débarqué au centre de formation ensemble , ils ont connu deux trajectoires parallèles. Après Génération Foot à Dakar, ils ont transité par le FC Metz en France. Ensuite l’un va percer et gagner la ligue des champions cette saison à Liverpool. Sadio Mané. Le second va galérer avec les blessures et choix de carrière pour finalement se stabiliser au FK Senica en Slovaquie. Désiré Sègbè Azankpo. Ce soir , ce ne sera pas match ordinaire les deux potes car il y aura un seul heureux à la fin. Mais qui?

Série noire et blanche

Comme face au Maroc , les Ecureuils briseront une série noire s’ils passent. En effet , en six matches officiels , le Bénin n’a jamais battu le Sénégal. Le meilleur résultat est un nul , 1-1 en tour préliminaire des  qualifications au Mondial 2002  en avril 2000 à Cotonou. En match amical, sur la dernière confrontation, Les Ecureuils se sont inclinés en janvier 2008 , 2-1.
Le Bénin est sur une bonne courbe en ce moment , invaincu depuis le début de tournoi. Les hommes de Dussuyer n’ont plus perdu depuis novembre 2018. Quand au Sénégal , sur les dix dernières rencontres officielles , il n’a perdu qu’une seule fois contre l’Algérie en phase de groupe de la Can.

Géraud Viwami

Can Egypte 2019 : Sénégal – Bénin , les joueurs à suivre

Le Bénin joue le Sénégal cet après-midi pour le premier quart de finale de la   Can 2019 au stade du 30 juin du Caire. Voici les quatre joueurs que vous devez suivre dans cette rencontre. Présentation.

Saturnin Allagbé  (Bénin)

Héros des huitièmes , le portier de Niort sera au centre des attentions ce soir. Sauf surprise , il devrait encore suppléer dans les cages des Ecureuils. Devenu le chouchou du public , si le Bénin doit sortir un exploit encore ce soir , il devrait en être pour quelque chose. Le dernier rempart a bel et bien pris du poids et gagné en confiance.

Cèbio Soukou (Bénin)

Sans faire du bruit , il est devenu le facteur X de la ligne offensive des Ecureuils. Le milieu offensif de l’Arminia Bielefeld est impliqué sur les trois buts inscrits par le Bénin depuis le début du tournoi. Passeur décisif à deux reprises et notamment en huitièmes de finale. Dans le jeu comme sur coup de pied arrêté, c’est l’homme des caviars chez les Ecureuils. Il est actuellement , deuxième meilleur passeur de la Can.

Sadio Mané (Sénégal)

C’est la star du groupe et pas que de nom. L’attaquant de Liverpool est le  meilleur buteur des Lions et  co-meilleur buteur du tournoi avec trois buts. On peut lui en vouloir ses deux pénaltys manqués dans le jeu mais il pèse bien comme un atout majeur. La bonne forme du Sénégal peut dépendre de lui.

Khalidou Koulibaly (Sénégal)

Cité comme une référence mondiale à son poste, il est un homme clé dans le dispositif défensif d’Aliou Cissé. L’assise de l’arrière garde des Lions de la Téranga repose sur les performances du Napolitain qui aura un client de la taille de Steve Mounié qui revient de suspension. Ce sera le duel à suivre dans le match.

Au Caire , Géraud Viwami