Ligue 1 : En attendant la reprise , les clubs sont dans le rouge financièrement , la FBF fait une annonce

Publié le: 26/05/2020 11:16:32 GMT+0100

Malgré la levée du cordon sanitaire , le gouvernement béninois interdit toujours les rassemblement de plus cinquante personnes dans le cadre des mesures de lutte contre le coronavirus, les clubs béninois ne peuvent toujours pas retourner à l’entraînement ni reprendre la compétition. La fédération béninoise de football doit trancher d’ici le 15 juin pour une reprise ou une annulation de la saison. Suspens. En attendant, les clubs peinent à exister financièrement pendant que la FBF vient d’annoncer le payement d’une subvention de solidarité.

Les joueurs et les clubs en « souffrance »

Ce sont les premiers concernés mais ils sont tapis dans l’ombre depuis le début de la crise. Déjà ils sont privés de matches depuis l’arrêt le 15 mars, certains se contentent de séances personnalisées histoire de  garder le rythme pour une éventuelle reprise. Après deux mois passés au repos forcé dans des conditions loin d’être idéales, l’attente s’allonge. Chaque club affronte la crise avec ses moyens financiers.  La grille salariale varie désormais au pourcentage. Selon nos informations si l’Aspac verse l’intégralité des mensualités à ses joueurs, quelques clubs ont baissé circonstanciellement les salaires. Energie se contente d’avancer 70% du montant initial des salaires convenus dans les contrats. Les joueurs d’Ayéma ,le club en tête du championnat ont perçu 50% le mois dernier quant à ceux d’Esae, qui ont disputé la phase de groupe de la coupe Caf ,  seulement  25% .

Les pensionnaires de la JA Cotonou et de l’As Tonnerre  n’ont pas de nouvelles de payement.

Une situation financière compliquée pour les joueurs locaux.  Aucune association de joueurs ou syndicat  , comme l’association des footballeurs ivoiriens (AFI) en Côte d’ivoire ne monte au créneau pour défendre les droits de ces derniers pendant que la situation est loin d’être confortable.  Un silence coupable.

Le coup de pouce de la FBF

Afin de soulager les clubs, la FBF  a sorti un communiqué  signé par le secrétaire général , Claude Paqui pour annoncer le versement  » d’un appui spécial représentant un paiement anticipé d’une avance sur la subvention de solidarité promise par le président de la FIFA »

Une rentrée de fonds qui devrait permettre  aux clubs de respirer en attendant.

Pas de reprise avant juillet

La FBF a fixé un deadline au 15 juin pour décider de la reprise ou  non de la saison. Si beaucoup sont optimistes pour une retour des compétitions , cela pourrait bien prendre plus de temps. Car il faudra en moyenne quatre semaines de reprise au club pour retrouver le rythme de la compétition  , le championnat ne pourra pas reprendre avant la mi-juillet. Il faudra reprogrammer les onze journées restantes sur la phase retour soit 88 matches à disputer avant le début des coupes africaines. Une véritable course contre la montre. On pourrait également évoquer la question des fins de contrat de certains joueurs qui expirent en juin. Plusieurs clubs sont quand même à l’abri avec des bails qui s’étendent jusqu’en septembre prochain. Un retour sur les terrains qui pourrait faire les affaires de tout le monde en commençant par les joueurs…

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.