Ecureuils : l’animation offensive en question

Publié le: 26/09/2019 20:09:48 GMT+0100

Les Ecureuils feront une dernière répétition générale  en match amical face à la Guinée Bissau le 13 octobre prochain à Porto-Novo avant d’affronter le Nigéria et la Sierra Leone en novembre pour les qualifications de la Can Cameroun 2021. Si l’assise défensive des Ecureuils est en nette progression, le jeu offensif est moins clinquant. Décryptage.

Michel Dussuyer est encore entrain de construire son équipe malgré une coupe d’Afrique réussie où le Bénin a été éliminé en quarts de finale par le Sénégal futur finaliste, le jeu des Ecureuils est loin d’être reluisant offensivement. L’animation défensive quant à elle est en nette progression. Mais pourquoi le Bénin joue moins bien collectivement devant ?

Sessègnon , replacé plus haut ? 

Depuis la Can 2019, Les Ecureuils ont évolué  cinq fois sur sept en 4-3-3  au détriment du 3-4-3. Le premier système de jeu devient l’organisation préférentielle du technicien français mais  son triangle du milieu de terrain souffre dans les sorties de balles et phases de transitions offensives. Si Jordan Adéoti est devenu indispensable dans son rôle de sentinelle devant la défense et de premier  relanceur,  Sèssi d’Almeida aussi est devenu aussi vital pour l’équipe par son activité constante.  Dans un rôle de relayeur ou meneur capable de porter l’équipe offensivement ; le capitaine Stéphane Sèssegnon qui complète le trio  a failli dans ce rôle à la Can 2019. Il n’a plus ses jambes de vingt ans  malgré toute son influence. Ceci peut s’expliquer aussi par les kilomètres parcourus dans le replacement et l’équilibre de l’équipe. Absent, contre l’Algérie la qualité offensive des Ecureuils se résumait aux percées via les couloirs. Le libérer de certaines tâches défensives et le repositionner plus près de l’attaquant serait une option.

Quels milieux pour la Guinée Bissau en octobre ?

Le milieu béninois a clairement besoin de se renouveler. Sur le banc, Anaane Tidjani  a la polyvalence pour bien rentrer dans ce milieu mais le joueur de l’AS Slimane  joue peu en première division tunisienne, seulement trente minutes disputées en trois journées. Rodrigue Kossi aussi est encore plus en manque de temps de jeu puisqu’il  n’a jamais été convoqué par Lassad Dridi en  championnat depuis le début cette saison au Club Africain où il a perdu sa place.

Une situation qui pourrait profiter à Arsène Loko, attendu match retour  de la coupe de la confédération africaine ce week-end, le milieu relayeur apparu déjà  cinq reprises cette saisons sous les  DC Motema Pembé avec une réalisation en coupe africaine à la clé.

Convoqué en octobre et novembre 2018, puis réserviste à la Can 2019, le milieu d’Enyimba Jean-Marie Guéra n’a disputé qu’une poignée de minutes en ligue des champions alors que le championnat du Nigéria reprend le 15 octobre.

Auteur d’une très bonne saison avec la JA  Cotonou , le milieu relayeur Harold Avodagbé suivi par plusieurs clubs étrangers, récemment présent avec les U23 et passé les U20 aussi à un profil intéressant.

Varier le style  d’attaquant ?

Il a  débuté tous les matches du Bénin depuis septembre 2018  à la pointe de l’attaque, malgré un statut de titulaire indiscutable, Steve Mounié a pris moins de galons dans le jeu. Son pressing constant sur les lignes défensives adverses, contraste avec son rendement offensif en dents de scie. Attaquant de pivot, il n’a jamais réellement eu de concurrence. Rudy Gestede convoqué contre en septembre, a été finalement forfait puis Michael Poté, replacé en pointe à la mi-temps  contre l’Algérie pourrait l’alternative mais à 35 piges cela ne saurait durer. Desiré Sègbè Azankpo , écarté après la Can pourrait signer son retour pour être en fin tester dans l’axe tout comme Marcellin Koukpo ou Jacques Bessan. Ou encore Joël Sogbo , nouveau sociétaire du FC Vlasim en République Tchèque est aussi cité. Le technicien français devra diversifier pour se montrer dangereux dans le jeu offensif sur les prochaines échéances.

Géraud Viwami 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.