Amical : Algérie – Bénin 1-0, Solides dans le jeu, les Ecureuils craquent sur un pénalty de Slimani

Publié le: 9/09/2019 23:48:16 GMT+0100

Pour fêter son titre de championne d’Afrique à domicile , l’Algérie a longuement  butté sur une équipe béninoise solide et organisée avant d’être délivrée par un pénalty de d’Islam Slimani  en seconde période dans un stade du 5 juillet d’Alger surchauffé, en match amical ce soir. Résumé.

 

Allagbé était en feu !

Les locaux mettent le pied sur le ballon et la pression sur les Ecureuils d’entrée. Youcef Belaili place un coup franc vicieux au premier poteau, bien détourné par Saturnin Allagbé (6e). Le joueur d’Alhli revient à la charge, à la sortie d’un une-deux avec Bahgdad Bounedjah, mais il est gêné au moment d’ajuster le gardien béninois par le retour d’Olivier Verdon (11e).

Après cette furia inaugurale, les Ecureuils sortent enfin de leur camp grâce au duo d’Almeida – Dossou à gauche.  Le valenciennois casse les lignes balle au pied puis décale l’ailier de Hartberg qui enroule en puissance. Il trouve le cadre mais aussi Rais Mbolhi (20e). Dossou va placer une seconde frappe cadrée trois minutes plus tard sans faire mouche.

Le bloc béninois dérange énormément les verts qui malgré l’appui du public n’arrivent pas à passer la dernière ligne béninoise.

Les locaux baissent en rythme pendant que les Ecureuils vont mieux dans le jeu et vont se créer une dernière occasion. Le retourné acrobatique de Michael Poté , capitaine du soir , à l’entrée de la surface fuit le cadre (40e).

Meilleur joueur de la Can, le milanais, Ismael Bennacer va prendre sa chance des vingt mètres, Allagbé a encore la main ferme (42e). Un premier acte irréprochable du niortais.

Les Ecureuils tiennent bien tête aux champions d’Afrique à la pause.

Slimani sauve la fête

A la reprise, les verts remettent le pied sur l’accélérateur.  Youcef Atal travaille bien à droite et sert Bounedjah au point de pénalty mais Allagbé est encore à la parade (47e). Le gardien niortais va confirmer sa bonne forme du soir sur un tir lointain de Sofiane Feghouli qu’il capte avec sérénité (52e). Rien ne l’effraie.

Emoussés, les locaux finissent par manquer d’inspiration pendant le Bénin pêche par approximation à la récupération du ballon.  Après l’heure de jeu , Djamel Belmadi lance Medhi Abeid , Islam Slimani et Yacine Brahimi. Son coaching sera payant.

Ce dernier va débloquer le match. L’ancien rennais est déséquilibré par Youssouf Assogba , l’arrière droit pourtant auteur d’un bon match , sur un débordement. Penalty.

Slimani s’élance une première fois, Allagbé sort la parade , le monégasque marque en deux temps. Mais c’est à retirer. Le portier béninois est averti pour avoir quitté sa ligne avant le tir de l’attaquant. La seconde tentative sera sèche 1-0. (72e).

Dans la foulée, les Ecureuils passent près de l’égalisation. Yannick Aguémon déborde à gauche puis centre au point de pénalty, Mama Seibou. Le toulonnais manque sa reprise. Incroyable (74e)

Après le but, l’Algérie gère son avance, le Bénin court après le cuir. Soukou , Poté puis d’Almeida manque de lucidité sur les dernières situations béninoises sans être tranchants.

Slimani aura l’occasion de tuer le match mais manque le cadre tout seul sur un service de Brahimi (89e).

L’Algérie peut fêter son titre, face à une équipe béninoise qui a bien été à la hauteur de Evènement. Les Ecureuils ont d’ailleurs fait une haie d’honneur aux champions d’Afrique en ouverture de la soirée.

Géraud Viwami

 

Les compos

XI – Algérie : Mbolhi- Atal, Bensebaini , Benlamri (Halliche 84e) , Mandi – Guedioura (Abeid 66e) , Bennacer , Feghouli , Mahrez(Ferhat 77e) – Belaili (Slimani 66e) , Bounedjah (Brahimi 66e )

Coach : Djamel Belmadi (Alg)

XI-Bénin : Allagbé – Verdon , Hountondji , Kiki , Assogba – Adéoti (Tidjani 78e) , d’Almeida , Mama – Dossou (Aguémon 68e) , Poté, Mounié (Soukou 46e)

Coach : Michel Dussuyer (Fra)

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

1 réflexion sur « Amical : Algérie – Bénin 1-0, Solides dans le jeu, les Ecureuils craquent sur un pénalty de Slimani »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.