Ecureuils : Gestede , Bouraima, Hessou , Hollinger-Janzen et Gbaguidi , qui aura sa chance ?

Publié le: 19/08/2019 13:10:49 GMT+0100

Jamais convoqués sous Michel Dussuyer, ils sont en starting-block  , Bjfoot vous présente  cinq joueurs qui tapent sérieusement à la porte des Ecureuils et qui pourraient avoir leur chance sur les prochains matches amicaux dont le premier rendez-vous sera en septembre.

 

Rudy Gestede , 30 ans , M’Boro (Angleterre)

Numéro un à son poste chez les Ecureuils il y a encore quelques temps, il a pris du recul avec sa brève retraite internationale depuis il n’a plus retrouvé les Ecureuils. Sondé par Michel Dussuyer à sa prise de fonction, l’ancien messin est à nouveau sélectionnable mais jamais convoqué par le technicien français. En manque de concurrence à la pointe de l’attaque où Steve Mounié se sent bien trop seul, Gestede serait un réel concurrent  de poids. Il a retrouvé du temps de jeu avec deux apparitions déjà en coupe de la ligue anglaise puis en Championship cette saison. Un amical serait l’occasion idéale pour son retour dans le groupe avant l’entame des qualifications de la Can 2021 en novembre prochain.

Abdel Bouraima, 26 ans , Willasmville AC (Côte d’ivoire)

Désigné meilleur joueur local en 2017, il a confirmé encore plus la saison dernière en terminant meilleur passeur avec Energie. L’ailier polyvalent cumule 22 passes décisives sur ces deux derniers exercices. Sur le dernier acte, il a crevé l’écran malgré son replacement dans un positionnement en piston droit ou arrière droit qui n’a rien enlevé son efficacité offensive. Il peut rendre bien des services dans un secteur où ça ne se bouscule par vraiment chez les Ecureuils.

Le Williamsville AC a bien flairé le coup en venant le chercher pour sa nouvelle saison en première division ivoirienne. Il a d’ailleurs effectué ses débuts le samedi dernier contre la SOA pour le compte de la première journée. Passé le BK Hacken et Orgyte en Suède puis Limerick en Irlande, c’est un joueur d’expérience qui a disputé les qualifications de la Can 2013 avec la génération de David Djigla puis récemment les qualifications du Chan 2018 avec les A’.

Harrison Hessou (25 ans) , Bahard Dar (Ethiopie)

Depuis l’indisponibilité de Christophe Aifimi , les Ecureuils ont attendu quelques temps avant d’avoir un troisième gardien débarquer dans l’effectif. Mais les dernières prestations de Cherif Dine Kakpo avec les A’ et en ligue des champions avec les Buffles ont relancé le débat sur son niveau à l’échelle internationale. Snobé,  chez les Ecureuils, Hessou est en compagnie de Saturnin Allagbé et Fabien Farnolle , le gardien béninois le plus régulier à l’étranger depuis plusieurs saisons. Elu meilleur joueur évoluant à l’étranger en 2016 aux Bfjoot Awards , il va entamer sa cinquième saison en Ethiopie et la deuxième sous les couleurs de Bahar Dar. Numéro deux derrière Allagbé à la Can junior 2013, il a bien progressé depuis. C’est peut-être le moment de lui donner sa chance pour être vu.

Femi Hollinger-Janzen (25 ans), Birmingham Légion (USA)

Jamais sélectionné chez les Ecureuils, il fait son trou aux USA. Pas en réussite en MLS au New England Revolution, il est revenu en Championship à Birmingham Legion pour se relancer. Un pari bien réussi avec 15 apparitions dont 10 titularisations. Attaquant polyvalent capable d’évoluer également sur un flanc, cette saison il fait l’objet d’un étrange replacement en défense. Il a régulièrement évolué comme arrière droit pendant cinq matches pour suppléer. Une polyvalence qui peut bien donner des idées chez les Ecureuils également.

Pacifique Gbaguidi (22 ans), Valmiera (Lettonie)

Sans faire de bruit, il fait son trou en Europe. Il s’est rapidement imposé comme un maillon essentiel de son club.  Milieu offensif, c’est un couteau suisse, il a déjà été aligné à plusieurs postes, au cœur du jeu comme sur un flanc. Le gaucher a même été aligné arrière gauche ou piston gauche, son poste de formation avec des copies bien propres.  Il présente un bilan convaincant avec 18 apparitions dont 15 titularisations pour 1 but et 4 passes décisives sur 23 journées, Valmiera pointe à une belle cinquième place à une unité des places européennes.  En plus de sa fine patte gauche, il est connu pour son volume de jeu et son intelligence de jeu. Suivi par des clubs étrangers , il a récemment été prolongé par son club jusqu’en 2021, l’ancien joueur du Mogas monte bien en régime.

Géraud Viwami

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

1 réflexion sur « Ecureuils : Gestede , Bouraima, Hessou , Hollinger-Janzen et Gbaguidi , qui aura sa chance ? »

  1. Bonjour Geraud VIWAMI,merci pour tout ce que vous faites pour nous informer chaque jour que Dieu fait.Vivement que toutes ces informations,tous ces sondages sur ces joueurs parviennent à Dussuyer pour que lors des 2 matchs amicaux avenus on pusse intégrer ces éléments dans le groupe car il le faut pour la relève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.