Maroc – Bénin : les notes des Ecureuils

Publié le: 7/07/2019 0:18:54 GMT+0100

Saturnin Allagbé 9
Sur le but encaissé il ne pouvait rien mais il a été énorme sur tout le reste. Il a mis en échec les tentatives de Boufal , Belhanda, Ziyech , Fajr, Boussoufa et En-nesry. Ce dernier se souviendra du niortais qui réalise un super arrêt sur son tir au but. Impressionnant et rassurant, il a fait mieux que marquer des points. Il est devenu un héros national.

Khaled Adénon 6
Sa expulsion fait tâche sur sa copie qui était déjà très correcte. Le maître de la défense menait avec autorité l’arrière garde béninoise. Il neutralisait avec anticipation et clairvoyance chacune des attaques marocaines. Il manquera le quart de finale contre le Sénégal. Dommage.

Olivier Verdon 6,5
Sa montée en puissance devient de plus en plus en évidente. Il a gagné en coffre en plus de la sérénité qu’on lui connait déjà. Il a tout fait proprement aussi bien dans les duels que les relances. Aucune fioriture. Et pour certifier sa force mentale , c’est lui qui marque le premier tir de la série de tirs aux buts. Rien à dire.

Moise Adilehou 7,5
Titulaire pour la seconde fois pendant cette Can , il était l’âme bénie qu’il fallait à l’équipe. Calme comme à son habitude , il a fait un match très correcte dans son style posé en prenant quelques risques sur des relances hautes. Il marque un but d’attaquant qui sera décisif et mènera l’équipe vers la victoire.

Mama Seibou 7,5
Aligné en piston droit , il a bien prouvé qu’il connaissait le poste. Entre un placement régulier , couvertures et interceptions , il a donné le maximum sur chaque intervention défensive. Il a également su se projeter sans mettre en péril son couloir face à des clients comme Boufal ou Amrabat. Pour couronner sa prestation , il est l’auteur du tir au but qui donne la victoire aux Ecureuils.

Emmanuel Imorou. 6
Offensivement on l’a déjà vu sortir des prestations plus aboutie mais défensivement il était au point. Il n’a rien concédé sur son côté. Il s’est battu sur chaque ballon. Oublié sur certaines offensives , on ne peut lui reprocher grand-chose. Il a fait le maximum.

Jordan Adéoti. 6,5
On peut le blâmer sur sa perte de balle qui amène l’égalisation ou quelques choix de relances pas judicieux. Mais on ne peut se passer de son énorme activité dans le milieu béninois.Au four et au moulin , il a couru pendant tout le match à se couper le cœur. Un exemple du don de soi qui garanti l’équilibre de l’entre-jeu.

Stéphane Sessègnon 6,5
Comme un vrai leader, il a tout donné dans un style qu’on ne lui connaissait pas en double pivot. A 35 ans , il a couru sur tout le match sans répit. Une débauche d’énergie incroyable et il s’est fondu dans le collectif pour la bonne cause. On en vient presque à oublier qu’il était fautif sur le pénalty de la 95e minute. On peut lui pardonner. Il a été exemplaire et meneur.

Cèbio Soukou 7
La stat’ ne peut passer inaperçue, il a signé hier sa quatrième passe décisive en sept sélections seulement. Préposé aux coups de pied arrêté, il assuré sur le corner qui amène le but. Pour le reste , il a couru pour défendre sans son couloir. Un bon sens du sacrifice.

Jodel Dossou 6
Comme le reste de l’équipe il s’est mis au diapason collectif. Infatigable , il a été super actif sur son côté dans les efforts de replacement mais aussi dans la conservation du ballon. Usé par les aller-retour il a été supplée. Son apport offensif était maigre mais sans grande incidence.

Michael Poté 6
Aligné en pointe , il était en difficulté sur les duels aériens mais précieux dans le jeu au sol. Il eu plusieurs prises de balles de qualité. Il s’est usé aussi dans le replacement. Offensivement il récompensé car c’est son tir contré qui amène le corner du but béninoise. Efficace.

David Djigla 6,5
Entré sur le côté comme à son habitude il a doublement assuré dans les efforts défensifs et aussi effectué plusieurs percées qui ont crée la panique dans la moitié adverse. Il a été précieux en transformant avec sérénité son tir au but.

Anaane Tidjani 6
Il a fait ses débuts internationaux dans un match de haut niveau. Sans paniquer il a multiplié les efforts sur son flanc. Il a couru quand il le fallait , provoqué et même tenté sa chance avec moins de réussite. Il confirme son mental et son potentiel en marquant son tir au but. Prometteur.

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.