Can Egypte 2019 : Michel Dussuyer « plus c’est difficile , plus les Ecureuils savent élever leur niveau »

Publié le: 4/07/2019 14:42:09 GMT+0100

 

Le sélectionneur français des Ecureuils , Michel Dussuyer s’est présenté en conférence de presse ce midi au stade d’Al Salam au Caire à la veille du huitièmes de finale qui opposera le Bénin au Maroc demain soir.

Sur l’adversaire

« Cette équipe du Maroc je la connais bien. Déjà pour l’a voir rencontré avec la Côte d’ivoire en qualifications lors du match nul à Marrakech ou de la défaite à la Can 2017. C’est un postulant pour le titre , c’est une équipe qui assez de talents. C’est une grosse équipe et un gros challenge pour nous »

Sur la récupération

« C’est vrai que la récupération est courte. Il y a moins de récupération. On fini le match contre le Cameroun et tout de suite il y a les huitièmes de finales contre le Maroc. On est l’équipe qui a eu le moins de temps de récupération. On est déjà très heureux d’être ici. Il faut s’adapter , nous ne pouvons pas demander un report du match. Le contexte n’est pas simple. »

Sur la titularisation d’Allagbé

« Fabien Farnolle a senti des douleurs. On savait qu’il avait déjà depuis quelques temps son problème de pubalgie cela s’est délocalisé après au niveau des adducteurs. Après , avec les deux matches qui se sont enchaînés , il a avait beaucoup de mal après sur les dégagements. Il n’est pas à cent pour cent. J’ai la chance aussi d’avoir deux bons gardiens. S’il y en a un qui n’est pas à cent pour cent je sais déjà que je peux faire confiance à Saturnin Allagbé. C’est une chance qu’on a dans notre équipe. On fera le point véritablement aujourd’hui pour savoir un tout petit peu. On verra demain »

Sur l’état d’esprit du groupe

« J’ai un groupe qui est fort mentalement , plus c’est difficile , plus ils savent élever leur niveau. On n’a jamais fait quelque chose dans le confort , la facilité , amener les joueurs à aller chercher des choses. C’est vrai que les éléments ne sont pas favorables mais je suis persuadé que mon équipe aura à cœur de montrer un très beau visage. C’est vrai que la personnalité d’un entraîneur rejaillit toujours un peu sur son groupe. Les critères de rigueur , d’organisation , de détails comptent pour moi. C’est ce qui nous permet de pouvoir rivaliser avec les grandes équipes.  »

Sur l’enjeu

« Il n’ y a pas de revanche, j’ai l’occasion d’affronter des joueurs de cette équipe du Maroc. Chaque match à sa vérité , ce n’est pas la même chose. Je sais la difficulté de la tâche qui nous attend. Même si je suis conscient de cela je sais aussi qu’on aura à cœur de tout donner sur ce match. Même s’il y a des éléments qui ne plaident pas en leur faveur pour le moment mais il y a un match qui arrive qu’on va jouer au maximum de nos possibilités »

Sur Hervé Renard

« Je connais bien Hervé, nos rapports ne sont pas d’abord d’entraîneur à entraîneur. Je suis très très heureux de son parcours, de là où il est aujourd’hui. Pour le football africain, il a fait un travail exceptionnel. »

Sur le public béninois

Quand vous donnez de la joie aux gens c’est inestimable. On ressent de la fierté d’apporter ce bonheur. Cela nous donne envie d’aller encore plus loin , de continuer à travailler dur , progresser d’enchaîner des résultats positifs. On a déjà senti cette ferveur lors des éliminatoires. Tout ce qu’on souhaite c’est d’aller le plus loin possible , de sortir de la tête de compétition de face à ce que les béninois soient fiers de leur équipe nationale.
Propos recueillis par Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.