Can Egypte 2019 : Bénin – Guinée-Bissau , les joueurs à suivre

Publié le: 29/06/2019 16:59:47 GMT+0100

Le Bénin joue la Guinée Bissau ce soir à 21 heures pour son deuxième match dans le groupe F de la Can 2019. Voici les quatre joueurs que vous devez suivre dans cette rencontre. Présentation.

Zezinho (Guinée-Bissau)

Il porte le brassard de capitaine et l’assume pleinement. Dans un rôle de meneur de jeu axial , c’est lui qui dicte le rythme à l’équipe. Aisance technique , vision de jeu , il illumine tout seul le milieu des Djurtus. S’il se retrouve facilement l’équipe se porte mieux. Il avait déjà marqué les esprits en 2017 et dès la première sortie face au Cameroun sur cette édition , l’ancien du Sporting s’est encore montré au niveau. A suivre.

Piqueti (Guinée – Bissau)

On ne peut évoquer son nom sans penser à son but mémorable contre le Cameroun lors de la Can 2017. Un but qui résume bien son talent entre vitesse – dribble – précision, il pue le danger à chaque accélération. A gauche comme à droite , dans une position d’ailier , il est doué pour fixer et revenir vers l’intérieur pour chercher le but adverse. Le joueur d’Al Sholah est à surveiller , il peut peut débloquer le match tout seul , face au Cameroun il était bien en jambe jusqu’à sa sortie à un quart d’heure de la fin.

Jodel Dossou (Bénin)

Attendu comme titulaire , il était remplaçant à une demie surprise près. Mais il a ôté tous les doutes dès son entrée à l’heure de jeu. A gauche comme à droite il a beaucoup tenté , dans la provocation ses coups de reins ont tenu en respect les défenseurs ghanéens. Même s’il a manqué parfois de précisions , le danger était constant sur chacune de ses percées. Il n’était pas loin d’être passeur décisif en fin de match. Une séquence convaincante à confirmer ce soir. Peut-être comme titulaire.

Steve Mounié (Bénin)

Il s’est presque fait voler la vedette par le doublé de Mickael Poté. Mais comme à son habitude il a tout donné devant sans être récompensé. Son appel de balle a été influent sur l’ouverture du score de l’ancien niçois mais il resté à l’affût tel un renard  jusqu’à son ultime occasion en fin de match. Il tiendra encore son rôle de numéro neuf ce soir. Il n’a pas marqué sur le match d’ouverture mais il est toujours attendu pour être l’arme offensive numéro un des Ecureuils. Ce serait le moment idéal pour se réveiller.

Géraud Viwami 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.