Can Egypte 2019 : Le Maroc maîtrise la Côte d’ivoire et file au second tour

Publié le: 28/06/2019 21:08:20 GMT+0100

Dans l’une des affiches les plus attendues de ce premier tour dans le groupe D au stade Al Salam du Caire, le Maroc en montrant un meilleur visage a dominé une équipe de Côte d’ivoire, faible , grâce à un but de Youssef En -Nesry et file au second tour après deux journées.

Les lions avaient trop faim

Les Eléphants démarrent avec une grosse occasion . Jean-Michael Séri , décale Serges Aurier à droite qui dépose un centre au second poteau. Jonathan Kodjia trouve le cadre mais Romain Saiss sauve sur la ligne (1ere minute)
Dans un stade acquis à sa cause par la marrée rouge marocaine , ce sont les Lions de l’Atlas qui posent le pied sur le ballon. Hakim Ziyech a failli surprendre Sylvain Gbohouo sur corner direct mais le portier du TP Mazembé sort la parade qu’il faut (4e).
Le Maroc va concrétiser sa domination. D’abord Nordine Amrabat , homme du match , au bout d’une action collective centre à ras de terre pour En Nesry au premier poteau. L’attaquant touche les filets au ras du poteau mais le mauvais sens. Le stade a cru au but. (19e).
Mais la prochaine sera la bonne. Encore Amrabat qui glisse un ballon en profondeur à En-Nesry , qui va battre Gbohouo. 1-0 (23e). Logique.
Les ivoiriens souffrent dans le jeu et cafouillent au milieu. Pas inspiré à l’image de Nicolas Pépé qui manque le cadre vide , alors que Bounou était au sol après une sortie réussie dans les pieds de Max-Alain Gradel quelques secondes plus tôt (26e).
Les rouges , en confiance auraient même pu faire le break avant la pause mais cette fois-ci , Gbohouo sort un arrêt en deux temps devant En Nesry (40e).

Aurier blessé , le poteau de Mazraoui

A la reprise , les marocains laissent le ballon aux ivoiriens qui ont plus de possession. Mais cela ne servira à rien tant l’équipe était en panne dans la construction. Approximatif et trop juste comme cette tête de Kodjia juste au dessus sur un centre parfait de Wonlo Coulibaly (61e). L’arrière gauche de l’Asec était d’ailleurs le meilleur Eléphant du soir.
Le match baisse en intensité après l’heure de jeu, le capitaine ivoirien, Serge Aurier sort sur blessure (69e). Amoindri les oranges vont souffrir jusqu’au bout.
Les Lions de l’Atlas baissent du pied et gèrent leur avance pendant que le public s’impatiente et réclame Sofiane Boufal en scandant son nom.
Les dix dernières minutes vont s’animer avec les ultimes assauts.
Nicolas Pépé , en dedans, est trop court au second poteau pour reprendre un ballon prolongé par Wilfried Bony (81e). Deux minutes plus tard , Hachraf Akimi combine avec Youness Belhanda qui voit son tir en angle fermé , claqué en corner par Gbohouo (83e).
Le dernier espoir ivoirien reposera sur un retourné acrobatique du défenseur Ismael Traoré qui termine dans les gants de Bounou (86e). La der du Maroc sera une frappe de Mazraoui sur le poteau après un enième service de M’Bark Boussouffa (90e).
Les marocains réussissent un carton plein après deux journées avec beaucoup de maîtrise et file au second tour. Les ivoiriens auront besoin d’un victoire face à la Namibie lors de la troisième journée pour se mettre à l’abri.

Renard bourreau 

Comme en 2017 au Gabon , Hervé Renard a encore battu la Côte d’ivoire en phase de groupe de la Can 1-0. Il a aussi réussi à priver les Eléphants de Coupe du Monde 2018 en allant s’imposer à Abidjan avec la sélection marocaine en novembre 2017. L’ancien sélectionneur , champion d’Afrique 2015 avec les Eléphants est un Ex à éviter.
Éliminé avec beaucoup de regrets à Port-Gentil en quarts de finale de la dernière édition par l’Egypte futur finaliste , le Maroc est nettement plus ambitieux.
Géraud Viwami , au stade Al Salam du Caire.

Feuille de match
Groupe D
Maroc – Côte d’ivoire 1-0
But : En Nesry 23e
XI Maroc : Bounou – Hakimi, Saiss, Benatia (c), Dirar- El Ahmadi, Boussoufa (Da Costa 92e) – Belhanda , Ziyech (Boufal 75e) ,Amrabat (Mazraoui 82e) – En-Nesry.
Coach : Hervé Renard.

XI Côte d’ivoire : Gbohouo – Traoré , Kanon , Coulibaly ,Aurier (c) (Bagayoko 69e) – Kessié , Dié , Seri (Bony 63e) – Pépé , Gradel (Cornet 55e) , Kodjia.
Coach : Ibrahim Kamara.

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.