Bénin – Togo : neuf chiffres à retenir avant le match

Publié le: 22/03/2019 20:38:54 UTC

Dimanche prochain le stade Général Mathieu Kérékou accueille le match Bénin – Togo pour le compte de la 6e journée des qualifications de la Can Egypte 2019. Nous vous présentons neuf chiffres que vous ignoriez sur ce derby ouest africain.

 

3  buts marqués

Si les Ecureuils sont deuxièmes avec sept points et deux unités d’avance sur les  Eperviers, les deux équipes ont marqué le même nombre de buts sur ces qualifications.  Trois. Deux à domicile et un à l’extérieur. Un bilan identique avec des résultats différents.

3 mêmes passeurs

C’est le distributeur automatique des Eperviers, Mathieu Dossevi (31 ans) triple passeur décisif sur tous les buts togolais inscrits dans cette campagne. Il a servi à tour de rôle, Kevin Denkey contre la Gambie à Lomé, Floyd Ayité en Gambie et Fo Dho Laba contre l’Algérie à Lomé.

3 buteurs différents

Dans leur rang les Ecureuils ont marqué trois buts avec trois buteurs différents. Stéphane Sèssegnon contre la Gambie à l’aller à Cotonou, Sèssi d’Almeida contre l’Algérie à Cotonou et Steve Mounié  contre la Gambie à Banjul.

0 but encaissé

Sur les deux matches joués à domicile en cinq journées, les Ecureuils n’ont pas concédé de but à domicile avec deux victoires 1-0 au compteur.

0 phase finale ensemble

Voisins, le Bénin et Togo n’ont jamais disputé de phase finale ensemble et ce sera encore le cas en 2019. Le Bénin espère une quatrième Can après 2004 , 2008 et 2010. D’ailleurs sur cette dernière édition les Eperviers (8 participations)  étaient aussi qualifiés mais ne participeront pas au tournoi en Angola suite à la fusillade de Cabinda.

Le grand 8

Le Bénin est difficile à jouer sur la pelouse du stade Général Mathieu Kérékou, il n’a plus perdu à domicile depuis  juin 2011 et une lourde défaite  contre les ivoiriens en matches officiels de qualifications.  Depuis le Bénin en matches officielles est sur une série de huit victoires et trois nuls sur sa pelouse fétiche.

4 suspendus

Les deux sélectionneurs seront privés d’éléments importants. Le Bénin fera sans Sessi d’Almeida, Stéphane Sèssegnon et Michael Poté et le Togo sans Lalawélé Atakora, tous les  quatre sont suspendus.

9 CAN

Le Togo arrive à Cotonou en ayant sur son banc, le sélectionneur qui compte le plus Can sur un banc africain, neuf phases finales disputées pour Claude Leroy avec le Cameroun, le Sénégal, la RD Congo, le Ghana, le Congo et le Togo. La première  était avec le Cameroun en 1986. Et la dernière avec le Togo en 2017. Il a remporté le tournoi une fois en 1988 à la tête des camerounais.

0 défaite pour Dussuyer à domicile.

Sur son premier passage entre 2008  et 2010, Michel Dussuyer était déjà invaincu avec  les Ecureuils en matches officiel au Stade Général Mathieu Kérékou, 5 victoires  1 nul.  Série prolongée lors de sa première victoire à domicile 1-0  contre l’Algérie  en octobre dernier pour débuter son deuxième passage.

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.