USA : Cédric Hountondji , American bad dream

Publié le: 5/02/2019 18:02:10 GMT+0100

Il y a un peu plus d’un an Cédric Hountondji (25 ans) s’est engagé avec New York City en Major League Soccer  mais le rêve américain tournera mal.  Une  année plus tard, le défenseur international handicapé par une blessure en pleine saison a résilié son bail avec le club où il n’aura joué deux matches officiels.

 

Nous sommes le 6 juin dans le derby de la ville de New York, Red Bull se déplaçait chez son rival de City et c’était la première titularisation de Cédric Hountondji. Le défenseur qui avait patienté huit fois sur le banc et entré jeu à une seule reprise avait l’occasion rêvée pour marquer des points dans la hiérarchie du coach Patrick Vieira.  Mais ça tourne mal, il sort sur blessure dès la 5e minute. L’ancien rennais souffre d’une rupture des tendons. Il a été opéré avec une durée d’indisponibilité prévue de six semaines. Ce soir-là il ne se doutait pas encore que c’était son dernier match sous les couleurs newyorkaises.

Tout change

Cette blessure coupe l’élan de l’international béninois qui ne retrouvera plus les terrains jusqu’à la fin de la saison en octobre dernier. Grand artisan de sa venue, en juin 2018 Patrick Vieira quitte le club et s’engage avec Nice dans le championnat français. Hountondji n’entrera plus dans les plans du club malgré un retour à la compétition. Le mois dernier d’un commun accordle club aanonce la fin de son bail avant même le début de la nouvelle saison américaine en mars prochain.

Arrivé un an plutôt avec de grosses ambitions dans ce club filiale de Manchester City, son avenir dans la sphère Skyblues s’est vite foncé.

L’heure de la relance

Hountondji garde une bonne côte dans le championnat français. Lancé en Ligue 1 par son club formateur, Rennes où il a connu 18 matches dans l’élite française. Il s’est surtout fait une réputation en Ligue 2 à Châteauroux, Auxerre et au Gazélec Ajaccio il a cumulé 97 matches. Il avait quitté la corse en janvier 2018 à cause d’un manque de temps de jeu. Un an plus tard sa situation ne s’est pas vraiment arrangée. Le géant d’un mètre 94 a aussi perdu sa place chez les Ecureuils après ses débuts internationaux en  mars 2017, il a avait enchaîné 4 titularisations de rang avant l’arrivée de Michel Dussuyer. Son indisponibilité physique ne l’a pas vraiment aidé il devra trouver un nouvel employeur pour sortir de cette période faste.

Géraud Viwami  

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.