Ligue 1 : joueurs , clubs et administration , personne n’est (réellement) prêt pour une ouverture dans dix jours

Publié le: 20/09/2018 18:02:23 UTC

Au lendemain des élections de le 25 août dernier, le président de la FBF Mathurin de Chacus annoncé l’ouverture de la saison le 29 septembre. Un délai visiblement court pour une préparation optimale pour plusieurs clubs et pour l’administration de la FBF, elle-même.

 

Casse-tête sportif

La dernière saison sportive a pris fin en décembre 2017, les joueurs locaux sont restés huit mois sans compétitions avant l’annonce de la prochaine saison qui s’ouvrira le 29 septembre vraisemblablement. Alors que tous les clubs étaient inactifs, sans recrutement de joueurs certains sans staff. Par exemple à dix jours de l’ouverture de la saison l’As Police vient de nommer un nouveau coach et devra se préparer avant l’ouverture de la saison.  Le constat est simple, soyons réaliste : aucun club n’est prêt. La preuve beaucoup prennent encore des joueurs à l’essai. Car tous les joueurs étant déclarés libre vu que l’exercice 2017-2018 est considéré comme morte , certains effectif sont à bâtir de rien.

Les préparations sont tronquées, les joueurs ne sont pas affûtés et la qualité de jeu en souffrira forcément. Il est clair que les techniciens ont besoin de plus de temps pour faire des plans de préparations adéquats minimum cinq semaines pour tenir toute la saison convenablement. Un report de quelques semaines ferait forcément du bien à tous et pas que.

Précipitation administrative

Sur le plan administratif la situation est loin d’être clair. D’abord le nouveau bureau de la FBF a déclaré morte la saison 2017-2018, donc le prochain exercice serait 2018-2019. Logique mais quid du format de la compétition ? Les montées et les descentes, après l’affaire Upib – Asvo ? A  ce jour le calendrier de la saison n’est toujours pas disponible (championnat + coupe). Les commissions qui doivent travailler sur la saison sont inexistantes au même titre que la Ligue qui serait l’entité habileté à conduire la saison. Un flou total. Enfin suite à l’affaire des cadets qui pend toujours à la justice tout le personnel de la FBF est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Alors comment, la saison se prépare-t-elle dans les bureaux ?

Zéro communication

Enfin la saison 2017 avait été annoncée en pompe avec le sponsor Nasuba qui s’est mis à dos la presse avec l’épisode de la journée où les journalistes avaient été interdits de stade. Depuis plus aucune nouvelle. Nous ne pouvons dire s’il sera encore impliqué sur la saison à venir  et la nature du contrat signé avec le précédent comité exécutif? La fédération n’a d’ailleurs pas communiqué sur ce point-clé. Aussi aucune ferveur médiatique (pas de conférence de presse, ni spots)  n’est enclenchée pour une saison qui  devrait être celle du renouveau. Qui diffusera les matches ? Les accréditations de la presse ? Les abonnements du public ? Trop de question en suspens. Sur la précédente saison, seul le match d’ouverture a été télévisé après plus rien ne s’est passé comme annoncée. Si la reprise est maintenue pour le 29 septembre, les conditions ne sont clairement pas les meilleures car personne ne semble réellement prêt pour.

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.