Qualifications Can Cameroun 2019 : Togo – Benin 0-0,  Les Ecureuils s’en contenteront

Publié le: 9/09/2018 20:42:37 UTC

Au bout d’un match équilibré, les Ecureuils obtiennent un point du déplacement du stade Municipal de  Lomé face aux Eperviers. Ce derby ouest africain accouche d’un nul pour le compte de la deuxième des qualifications de la Cameroun 2019. Avec 4 points le Benin de rejoindre l’Algérie en tête finale du groupe D. 

Domination stérile , le gâchis de Poté 

Le premier constat du premier acte du match est que les éperviers avaient la possession de balle au détriment d’une équipe béninoise qui jouait pour la première fois avec 3-4-3 instauré par Michel Dussuyer. Le Togo se signale dangereusement avec l’incursion de Razak Boukari à droite dont le centre qui ne trouve pas preneur (9e) ensuite le centre Mathieu Dossevi sera trop appuyé pour Emmanuel  Adebayor (14e). Très actif, le toulousain ne démord pas avec une frappe enroulée qui prenait le chemin de la lucarne sans un dégagement de la tête salvateur de Khaled Adénon , irréprochable sur tout le match (17e). Il revient à la charge avec une tête juste au-dessus sur un service James Olufade , dont c’était la première cape. Les Eperviers dominent. Les Ecureuils sont bas et contiennent les assauts. La première alerte des visiteurs arrive par la droite suite à une percée de Jodel Dossou , Steve Mounié écrase sa reprise au point de pénalty (19e). Après la demi-heure, la rencontre se rééquilibre pour s’enflammer vers la mi-temps. D’abord pour les visiteurs, Michael Poté manque une occasion avec une reprise molle sur Sabirou Bassa-Djeri suite à un bon travail de Mounié à gauche (41e).Enorme opportunité. Ensuite dans l’autre surface , Dossevi hérite d’un ballon relâché par Fabien Farnolle qui manque son arrêt en deux temps. L’ancien valenciennois place un lob sauvé sur la ligne par Mounié (43e). Les hommes de Claude Leroy filent aux vestiaires avec des regrets en face on se félicite déjà du nul.

Merci Farnolle

A la reprise, les togolais ne perdent pas pour autant leur envie mais ils manquent de créativité dans les derniers mètres adverses. Mais Fo-Doh Laba oblige Farnolle à s’employer magnifiquement sur une reprise en pivot qui filait au fond (48e) après une remise d’Adébayor sur un centre de Dossevi, encore. C’est l’arrêt du match. Sans solutions offensives, les Eperviers perdent leur football et balancent de longs ballons. Le trio défensif Adénon – Verdon –Salomon se régale. Dossou, il sera l’homme en feu sur cette période. Bassa-Djéri n’était pas loin de commettre une faute de main sur l’une de ses frappes des vingt mètres (48e). Puis sur une ouverture lumineuse de Stéphane Sèssegnon dans le dos de la défense, l’ailier de Vaduz fixe Steve Lawson et enroule mais Dakonam Djene dégage son camp. Bassa-Djeri semblait battu.

Après l’heure de jeu, le match s’anime davantage et chaque équipe aura sa balle de match. Jordan Adéoti rate son contrôle esseulé dans la surface sur un centre de David  Kiki (66e). Dommage.

Alors que le dernier quart d’heure est tendu, Chams-deen Chaona était à quelques centimètres de marquer contre son camp sur un centre de Dossevi, qui aura tout tenté. 0-0.  Score final.

Les Ecureuils se contenteront de ce point obtenu à l’extérieur qui leur permet de rejoindre l’Algérie en tête du groupe pour ce premier match  l’ère 2 de Michel Dussuyer.

Homme du match : Olivier Verdon (Bénin)

Aligné à gauche dans le trio central défensif, il a sorti un match de patron. Très propre dans ses duels et dans ses relances. Il dégage une assurance inhabituelle pour un gamin de 22 ans. L’ancien sochalien a maîtrisé sans état d’âme Emmanuel Adébayor. L’ancien madrilène fini par lui offrir son maillot au coup de sifflet final. Classe.

Géraud Viwami

 

Feuille de match 

Qualifications Can Cameroun 2019

Stade Municipal de Lomé

Groupe D – Deuxième journée

Togo – Bénin  0-0

Arbitre : El Jaffari Nourredinne (Maroc).

XI Togo : Bassa-Djeri – Djene , Gbégnon , Lawon, Olufade – Atakora , Boukari (Atchou 70e)  , Bebou – Dossevi , Laba , Adébayor (Denkey 76e) 

Coach : Claude Leroy

XI Bénin : Farnolle – Adénon , Verdon , Salomon – Chaona, Kiki- Sèssegnon , Adéoti – Dossou (Koukpo 80e) , Poté (Sègbè Azankpo 67e), Mounié

Coach : Michel Dussuyer

 

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.