Ecureuils : les grands absents de la  première liste de Dussuyer

Publié le: 29/08/2018 11:30:28 UTC

En attendant sa première conférence de presse demain à Cotonou, Michel Dussuyer a dévoilé sa première liste hier. Un groupe de 21  qui affrontera le Togo le mois prochain pour la deuxième journée des qualifications de la Can Cameroun 2019 avec quelques absences notables tout de même.

 

Le 3e gardien 

On s’attendait à une liste élargie de 23 mais on a eu droit à 21 noms. Dussuyer s’est donc contenté de 19 joueurs de champ et deux gardiens de buts. Ce dernier choix est surprenant car on s’attendait à un minimum de trois portiers comme habitude. Même s’il le sélectionneur pourra remplacer un des deux convoqués en cas de forfait si cela arriverait brusquement les délais peuvent se révéler courts et soulever la question de l’absence d’un troisième gardien. Harriston Hessou (Ethiopia Bunna/Ethiopie ) et Christophe Aifimi (Black Leopards/Afrique du Sud) sont restés en startingblocks.

Hountondji en convalescence  

C’est sans doute le grand absent de la liste, le défenseur de New City FC, Cédric Hountondji. Titulaire en puissance aux cotés de Khaled Adénon il manquera le Togo parce qu’il se remet encore de son opération du tendon. Situation identique pour Babatoundé Bello, blessé de longue date au genou et sans club aussi.

Enfin, David Djigla s’est déjà remis de son récent mal à la cheville. Il a déjà repris les entrainements et il a disputé une mi-temps  avec la réserve de Niort le week-end dernier. L’ailier devrait être retenu dans le groupe qui jouera en Ligue 2 en fin de semaine. Forfait de dernière minute en coupe de la Ligue avec Brest hier soir à cause d’une blessure aux ischios-jambiers, l’arrière gauche David Kiki sera fixé sur son état dans les jours à venir.

Les choix

Quant au milieu défensif Djiman Koukou , sans club depuis son départ de Lens en juin dernier et l’arrière droit Richard Bakary aussi libre depuis la fin de la fin  son bail à Southampton , le sélectionneur a décidé de se passer de leurs services.

Alors qu’il devait faire ses débuts avec son  Damac (D2 saoudienne) cet après-midi, Abdel Fadel Suanon n’a pas été retenu dans ligne offensive. Une petite surprise.

En instance de transfert vers l’étranger, le défenseur Paterne Counou a été victime de la concurrence à son poste tout comme Apollinaire Danvidé du TP Mazembé qui n’a toujours pas fait ses débuts en matches officiels avec le club de Lubumbashi depuis son arrivée. Le milieu relayeur Arsène Loko du Daring Club Motema Pembe paie aussi sans doute son faible temps de jeu en club.

Autre choix fort, le sélectionneur a décidé de se passer des services des joueurs évoluant dans le championnat béninois inexistant depuis décembre 2017.

Les binationaux

Selon nos informations, lors de sa récente tournée en Europe, Dussuyer aurait pris contact avec certains binationaux mais avant la liste du Togo l’ancien cannais a bien lancé « ce ne sera pas pour maintenant ». Après le Togo sûrement.

Géraud Viwami

Author: Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV


Auteur : Geraud V.

Rédacteur en chef ! Passionné de foot un peu trop attaché aux Écureuils du Benin. @GerovinhoV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.