Ligues nationales : la date de lancement de la saison 2018-2019 connue !

Après avoir pris fonction officiellement cette semaine , le nouveau bureau de la  fédération béninoise de football vient d’annoncer le début de la saison 2018-2019. Elle sera officiellement lancée le 29 septembre prochain. Le mercato national est ouvert jusqu’au 10 octobre 2018.  Le calendrier et le mode de compétition en Ligue 1 , 2 et 3 seront dévoilés dans les semaines à venir.

G.V.

Ecureuils : Dussuyer «  revenir au Bénin est un choix du cœur »

Michel Dussuyer a tenu ce matin dans les locaux du ministère des sports à Cotonou sa première conférence de presse depuis sa prise de fonction à la tête des Ecureuils. Il a dévoilé son staff et aborder plusieurs sujets, les binationaux, le projet de jeu, le rôle du capitaine Sèssegnon et les choix des jeunes. Morceaux choisi.

 

Sur l’enjeu

« Les joueurs sont ambitieux. Certains voient les années passées. La carrière passe vite, ils veulent faire la Can. Les jeunes aussi ont envie de découvrir la Can »

Sur les états physiques de Kiki et Imorou

« David Kiki a pris un coup à l’entraînement qui l’a empeché de jouer. Je l’ai eu au téléphone. Ils (Brest) jouent à Auxerre on ne sait pas encore si le coach lui fera appel. En tout cas il a récupéré au contraire de Manu Imorou qui s’est blessé à Nantes. Il a un problème musculaire, il a fait des examens mardi après-midi. Selon les informations il souffre d’élongation il sera à l’arrets dix jours et va reprendre le 10 septembre. C’est trop dangereux de le faire venir.

Sur le projet de jeu

« Vous savez j’ai toujours eu en tête de pratiquer un bon football. Créer des problèmes par le jeu , imposer notre style.  On se doit aussi d’être réaliste. On a trois déplacements. Autre facteur important  j’aurai à peine cinq jours pour faire mon équipe ça va prendre du temps. Ça ne va pas se faire du jour au lendemain. »

Un match amical après le Togo

«  Le temps était court. J’essaye de voir le maximum de joueur. On va tirer des enseignements de ce premier stage, mieux connaître les joueurs. »

Sur le choix de revenir au Bénin 

«  Il ne faut pas manquer de respect au Bénin, ce n’est pas un choix par défaut. Je suis content de revenir. Le premier passage ne s’est pas terminé comme je voulais. Je me suis  plu lors de mon premier passage. Les béninois me font confiance. Je me sens à l’aise. C’est un choix du cœur »

Sur les jeunes nouveaux, Tidjani et Chaona

« Ils sont en club. Ils ont un temps de jeu important. C’est notre vivier. C’est perfectible. Il nous faut plus de temps. Il y en a d’autres au Nigéria. Je vais faire un travail en profondeur. On démarre avec les jeunes »

Sur Stéphane Sèssegnon

« J’ai échangé avec lui au téléphone.  Je n’ai pas pu me déplacer en Turquie. Il est très motivé pour qualifier le Bénin pour la Can. Il est très disposé. On sait ce qu’il peut apporter, je ne peux pas douter de son implication, je peux m’appuyer sur lui »

 

Sur Jules Koundé

« J’ai eu un contact avec Jules Koundé. Il y a ce qu’on veut et ce qui est faisable. C’est claire que sa priorité  c’est de confirmer à Bordeaux et d’aller en équipe de France. Mais c’est important de lui dire qu’on est là. Qu’on le connaît et qu’on est fier de son parcours et qu’on veut qu’ils rejoignent le Bénin.  Il est important d’avoir ce discours »

Sur les juniors

« J’ai dans l’esprit de faire venir quelques-uns à l’entraînement. Ils ont fini depuis plusieurs semaines je ne sais pas ce qu’ils font. Vu qu’il y n’a pas de championnat ils sont en vacances.  Cela permettra de voir comment ils s’adaptent.

Sur Rudy Gestede

« J’ai eu un entretien avec lui il n’est pas prêt à venir »

Sur Soukou et Aguémon

« Ils sont prêts à venir »

Sur la presse  et le stage

«  Je voudrais que vous m’aidiez, je serai au service de la presse. Je vous répondrai si vous me sollicitez. Le stage débutera lundi prochain à Cotonou, nous irons à Lomé vendredi »

Réalisé par Géraud Viwami

Ecureuils : Moussa Latoundji sera l’adjoint de Michel Dussuyer

Michel Dussuyer a finalement dévoilé son staff technique , l’ancien international béninois de 40 ans Moussa Latoundji sera son adjoint , le français Roger Propos, ancien du PSG,   assumera le rôle de préparateur physique. Jonas Bidé conserve son poste d’entraîneur des gardiens de buts.

Géraud Viwami 

Ecureuils : les grands absents de la  première liste de Dussuyer

En attendant sa première conférence de presse demain à Cotonou, Michel Dussuyer a dévoilé sa première liste hier. Un groupe de 21  qui affrontera le Togo le mois prochain pour la deuxième journée des qualifications de la Can Cameroun 2019 avec quelques absences notables tout de même.

 

Le 3e gardien 

On s’attendait à une liste élargie de 23 mais on a eu droit à 21 noms. Dussuyer s’est donc contenté de 19 joueurs de champ et deux gardiens de buts. Ce dernier choix est surprenant car on s’attendait à un minimum de trois portiers comme habitude. Même s’il le sélectionneur pourra remplacer un des deux convoqués en cas de forfait si cela arriverait brusquement les délais peuvent se révéler courts et soulever la question de l’absence d’un troisième gardien. Harriston Hessou (Ethiopia Bunna/Ethiopie ) et Christophe Aifimi (Black Leopards/Afrique du Sud) sont restés en startingblocks.

Hountondji en convalescence  

C’est sans doute le grand absent de la liste, le défenseur de New City FC, Cédric Hountondji. Titulaire en puissance aux cotés de Khaled Adénon il manquera le Togo parce qu’il se remet encore de son opération du tendon. Situation identique pour Babatoundé Bello, blessé de longue date au genou et sans club aussi.

Enfin, David Djigla s’est déjà remis de son récent mal à la cheville. Il a déjà repris les entrainements et il a disputé une mi-temps  avec la réserve de Niort le week-end dernier. L’ailier devrait être retenu dans le groupe qui jouera en Ligue 2 en fin de semaine. Forfait de dernière minute en coupe de la Ligue avec Brest hier soir à cause d’une blessure aux ischios-jambiers, l’arrière gauche David Kiki sera fixé sur son état dans les jours à venir.

Les choix

Quant au milieu défensif Djiman Koukou , sans club depuis son départ de Lens en juin dernier et l’arrière droit Richard Bakary aussi libre depuis la fin de la fin  son bail à Southampton , le sélectionneur a décidé de se passer de leurs services.

Alors qu’il devait faire ses débuts avec son  Damac (D2 saoudienne) cet après-midi, Abdel Fadel Suanon n’a pas été retenu dans ligne offensive. Une petite surprise.

En instance de transfert vers l’étranger, le défenseur Paterne Counou a été victime de la concurrence à son poste tout comme Apollinaire Danvidé du TP Mazembé qui n’a toujours pas fait ses débuts en matches officiels avec le club de Lubumbashi depuis son arrivée. Le milieu relayeur Arsène Loko du Daring Club Motema Pembe paie aussi sans doute son faible temps de jeu en club.

Autre choix fort, le sélectionneur a décidé de se passer des services des joueurs évoluant dans le championnat béninois inexistant depuis décembre 2017.

Les binationaux

Selon nos informations, lors de sa récente tournée en Europe, Dussuyer aurait pris contact avec certains binationaux mais avant la liste du Togo l’ancien cannais a bien lancé « ce ne sera pas pour maintenant ». Après le Togo sûrement.

Géraud Viwami

Ecureuils : Première pour Tidjani  , retours de d’Almeida, Imorou , Chaona et Sègbè Azankpo , les 21 de Dussuyer contre le Togo

Michel Dussuyer vient de dévoiler les 21 Ecureuils retenus pour affronter le Togo pour le compte de la 3e journée des qualifications de la Can Cameroun 2019. Le milieu de Ben Guerdane Anaane Tidjani est convoqué pour la première fois chez les A pendant que Sessi d’Almeida, Désiré Sègbè Azankpo et Chams-deen Chaona et Emmanuel Imorou font leur retour dans le groupe.

Les Ecureuils feront le déplacement de Lomé le 9 septembre prochain avec un groupe de 20 joueurs convoqués par le nouveau sélectionneur des Ecureuils.  Michel Dussuyer s’est appuyé sur le cercle des habitués sans grosse surprise.

L’arrière gauche Emmanuel Imorou (29 ans) fait son retour en sélection nationale,  le caennais  n’avait plus porté le maillot national depuis octobre 2015.  Le défenseur polyvalent Chams-deen Chaona (22 ans)  aussi revient dans le groupe qu’il n’a plus côtoyé depuis 2015. Le joueur prêté au Stade Gabésien est attendu pour occuper le poste d’arrière droit.

Deux retours encore plus lointains celui du milieu défensif Sèssi D’almeida (23 ans) en bonne forme avec Yeovil Town  dont la dernière apparition chez les Ecureuils remonte à 2015 et l’attaquant Désiré Sègbè Azankpo (26 ans) revenu au premier plan à Senica en première division slovaque disparu du sillage de la sélection nationale depuis 2014.

Les cadres Stéphane Sèssegnon , Michael Poté , Khaled Adénon et Steve Mounié sont au rendez-vous. Tout comme le prometteur attaquant, Marcellin Koukpo (22 ans) fraîchement signé à Hammam-Lif dans l’élite tunisienne.

Enfin  à noter la première convocation du milieu offensif Anaane Tidjani (21 ans, photo)  de Ben Guerdane dans le groupe des A.

Niveau infirmerie légers doutes sur  les présences de David Djigla  qui se remet d’une blessure à la cheville et David Kiki incertain avec Brest également

Le technicien français devrait tenir une conférence de presse  jeudi prochain pour sa présentation et un premier contact avec les médias , la liste des 21 sera forcément au cœur des débats.

Géraud Viwami

 

La liste des 21 Ecureuils

 

Gardiens (2)

Fabien Farnolle (Yeni Malatyaspor/Turquie) , Saturnin Allagbé (Niort/ France)

 

Défenseurs (7)

Junior Salomon (Plateau United/Nigéria) , Olivier Verdon (Sochaux/France) , Khaled Adénon (Amiens/ France ) Moise Adilehou (Levadiakos/Grèce) , Chams-deen Chaona (Stade Gabésien/ Tunisie) ,             David Kiki (Brest/ France), Emmanuel Imorou (Caen/ France)

Milieux  (7)

Jordan Adéoti (Auxerre/France) , Sessi d’Almeida (Yeovil Town/Angleterre) , Mama Seibou (SC Toulon / France), Stéphane Sèssegnon (Genclerbirgi/ Turquie) Anaane Tidjani (Ben Guerdane/Tunisie), David Djigla (Niort/ France), Jodel Dossou (Vaduz/ Suisse)

Attaquants (5)

Jacques Bessan (Stade Tunisien/ Tunisie),  , Marcellin Koukpo (Hammam-Lif/ Tunisie) , Steve Mounié (Huddersfield/ Angleterre) , Michael Poté (Adana Demrispor/ Turquie) , Désiré Sègbè Azankpo (Senica/ Slovaquie)

Coach : Michel Dussuyer

 

Turquie : Genclerbirligi cartonne avec un doublé de Sèssegnon

Après Michael Poté ( Adana Demirspor)  hier , Stéphane Sèssegnon (34 ans, 3 matches , 2 buts) a débloqué à son tour son compteur  en deuxième division turque ce soir. Le  nouveau numéro 10 de Genclerbirligi (1er) s’est offert un doublé (60e et 66e) participant ainsi à la gifle 5-0 infligé à Eskisehirspor. Les rouges et noirs , invaincus confirment leur bon début de saison  avec 9 unités après trois journées , ils prennent la tête du championnat grâce à leur capitaine bien en jambe.

Géraud Viwami

Turquie : Michael Poté lance sa saison !

Il aura fallu trois journées à Michael Poté (33 ans , 2 matches, 1 but en D2 turque) pour ouvrir son compteur en deuxième division turque avec l’Adana Dermispor dès la 18e minute après avoir manqué un penalty deux minutes plutôt. L’attaquant béninois a marqué l’unique but de la victoire de ce soir contre Gazisehir G , 0-1. Cette deuxième victoire de la saison permet au club de grimper à la cinquième place du classement après 3 journées.

Géraud Viwami 

Angleterre : première pour Sessi d’Almeida avec Yeovil Town

Yeovil Town (7e) a signé son deuxième succès de la saison cet après-midi à l’issue de la 5e journée de quatrième division anglaise  2-0 face à Stevenage. Titulaire pour sa  cinquième apparition , Sessi d’Almeida (22 ans, 5 matches , 1 en D4 anglaise) a inscrit le second but des siens (42e). Le premier but  , de la saison avec les verts , de l’international béninois qui devrait faire son retour lors du prochain regroupement chez les Ecureuils.

Géraud Viwami 

FBF (Urgent) : Mathurin de Chacus élu nouveau président !

Comme attendu ,  la liste « Nouveau Départ » conduite par le président de Dragons Fc , Mathurin De Chacus vient d’être désignée par  les délégués lors du congrès électif de la Fédération béninoise de football qui s’est tenu ce matin au siège de l’institution à  Djassin pour diriger la FBF. La liste a obtenu 73% des suffrages soit  55 voix pour , 18 contre , 1 nul et 1 abstention. Le  nouveau exécutif est élu pour un mandat de 4 ans et succédera à celui précédemment dirigé par Moucharafou Anjorin , président sortant. La passation officielle de service aura lieu en début de semaine prochaine.

Le nouveau comité exécutif de la FBF

Président : Mathurin De Chacus 

1er vice – président : Francis Gbian

2e vice- président : Magloire Oké

3e vice- président : Pamphile Zomahoun

4e vice- président : Guy Marie d’Almeida

5e vice- président : Pédro Ayéma

6e vice- président : Firmin Akplogan

7e vice- président : William Fangbédji

8e vice- président : Valère Glèle

Les membres :  Imorou Bouraima , Wahab Adam Chabi ,Innocent Atindéhou , Laurent Gnassounou , Adrien Houandjinou , Saka Oussou , Bako Abdoulaye , Marcellin Bocovè , Floriane Afoutou.

Ecureuils : la liste de Dussuyer attendue le 28 août !

Si le Togo futur adversaire du Bénin vient de dévoiler l’effectif qui affrontera les Ecureuils a stade Municipal de Lomé le 9 septembre prochain dans le cadre de la deuxième journées des qualifications de la Can Cameroun 2019, le sélectionneur béninois Michel Dussyer va rendre public la liste des joueurs retenus le 28 prochain selon nos informations. La publication de la nomenclature sera suivie d’une conférence de presse , la première du second acte du technicien français au Bénin.

Géraud Viwami 

Qualification Can Cameroun 2019: Claude Leroy sort une liste de 22 avec sept nouveaux !

De sa pré liste de 34, Claude Le Roy a dévoilé jeudi les 22 joueurs appelés à affronter le Bénin dans le cadre de la 2è journée des éliminatoires de la CAN 2019. Dans la liste, 7 nouveaux qui sont convoqués pour la première fois.

Il s’agit notamment du gardien Fadil Assoumanou du club champion de la saison dernière du championnat local, des défenseurs James Olufade de l’Union de Douala et Messan Toudji d’Anges, des milieux Thomas Wogodo issu d’un centre de formation, Bilali Akoro de l’AS OTR et Samuel Asamoah de père ghanéen mais qui a donné son ok aux Eperviers. Enfin, Kevin Denkey, le jeune attaquant de la réserve de Nimes, présent au Tournoi de Toulon en mai dernier figure aussi dans la liste.

Outre ces découvertes, les cadre sont bien présents. De Djene Dakonam à Emmanuel Adebayor en passant par Floyd Ayité et autres Lalawele Atakora.

Le Togo 3è de son groupe de qualification avec 0 point, sera face au Bénin (3 points) le 9 septembre à Lomé.

Gardiens: Sabirou Bassa Djeri (Coton Sport, Cameroun), Fadil Soumanou (Koroki), Yorgan Agblemagnon (Ponferradina, Espagne)

Défenseurs: Messan Toudji (Anges FC), Djene Dakonam (Getafe, Espagne), Maklibe Kouloun (Dyto), Steve Lawson (Livingston, Ecosse), James Olufade (Union de Douala, Cameroun), Simon Gbegnon (Béziers, France), Hakim Ouro-Sama (Lille, France)

Milieux: Lalawele Atakora (Qabala, Azerbaidjan), Samuel Asamoah (Saint Trond, Belgique), Franco Atchou (Fremad Amager, Danemark), Mathieu Dossevi (Toulouse, France), Floyd Ayité (Fulham, Angleterre), Thomas Wogodo (Future Stars Agoe), Bilali Akoro (AS OTR), Razak Boukari (Chateauroux, France), Ihlas Bebou (Hanovre, Allemagne),

Attaquants: Emmanuel Adebayor (Basaksehir, Turquie), Kodjo Laba (Berkane, Maroc), Kevin Denkey (Nimes, France)

source : Africa Top Sports 

France – L2 – J4: Olivier Verdon retenu dans l’équipe type de France Football !

Titulaire en puissance dans la charnière centrale de Sochaux , Olivier Verdon (22 ans) réalise un bon début de saison dans le Doub. Le défenseur international béninois crédité d’une prestation remarquable pour le premier clean sheet des lionceaux vainqueurs de Brest 2-0 vendredi dernier a été honoré. Avec  4 tacles réalisés avec succès et un pourcentage de passes réussis de 73% , il figure avec  une note de 7/10 dans l’équipe type de la 4e journée désignée par l’hebdomadaire français , France Football.

Géraud Viwami 

Ecureuils U20-U17 : comment oublier les mauvaises habitudes pour travailler sur la durée

Il y a une semaine , les Ecureuils U20 ont été éliminés par le Ghana au dernier tour des qualifications de la Can Niger 2019 pendant ce temps les U17 prennent cette semaine la route du Nigéria pour  un dernier stage avant le départ pour le tournoi de qualification de la zone Ufoa B au Niger le mois prochain mais nous constatons qu’en réalité aucune base ne garantit une production régulière à la pépinière voire  une présence répétitive aux joutes continentales.

 

 

Créer des championnats  de jeunes

A chaque élimination le refrain classique est le suivant «  il faut travailler » mais qui « travaille réellement » ?  Au Bénin soyons francs. Personne. Il y en a qui s’y essayent mais rien de crédible pour l’instant. Pour illustration, l’Etat investit des millions de FCFA depuis des années dans les sélections nationales de jeunes U17 et U20 mais nous n’avons pas de compétitions locales régulières pour jeunes. Le tournoi le plus crédible de jeunes le plus crédible du pays est le TIC2F organisé par un particulier. Paradoxe béninois.

Les sélections se font toujours de façon hâtive dans les derniers moments avant les qualifications. Le Bénin aura du mal à s’inscrire dans la durée pourtant la solution est simple, il faut structurer le football de jeunes avec des ligues régionales, départementales avec phase nationales pour U15, U17 et U19 par exemple. Afin de permettre aux jeunes d’avoir des matches dans les jambes et grandir avant les grandes échéances.

Asseoir avant toute chose une politique de formation

Le Bénin n’a de direction technique que de nom car on n’a pas  le ressenti sur le terrain. On se contente souvent de nommer un technicien sans réel staff ni condition de travail adéquat. Une comédie administrative qui dessert le vrai foot béninois qui en souffre. Définir une politique de formation, créer un fichier des talents, assurer la détection, la formation des encadreurs et autre sont autant de chantiers inexplorés. Le futur bureau de la fédération qui succédera au présent comité le 25 août prochain aura un vrai défi  à relever sur ce plan.

Nommer des sélectionneurs à plein temps.

C’est un paradoxe africain et béninois de voir les sélectionneurs d’équipes de jeunes être nommés généralement après les tirages au sort des tours de qualifications continentaux. Et comme on peut s’y attendre les staffs ont généralement peu de temps pour fonder une équipe compétitive et faire un travail constructif. Dernière illustration, Valère Houandinou (U20) et Yessoufou Lafiou (U17) ont été nommés quelques semaines avant le début des préparations. Une configuration à changer sinon le Bénin n’est pas prêt de briller dans les tournois de jeunes à l’échelle continentale déjà.

Le sélectionneur de l’équipe de France U19 n’est pas nommé à une semaine des qualifications de l’Euro 19 mais bien avant. C’est un boulot à plein temps. Le Bénin devrait penser à nommer avec contrats effectifs des sélectionneurs de jeunes sur le long terme afin de leur permettre d’entamer assez tôt une supervision, détection, stages et matches amicaux avant les échéances de qualifications. Pour avoir les résultat il faut la politique qui va avec sinon la roue tournera toujours dans le même sens.

Géraud Viwami

Perf’ en club : Sègbè Azankpo buteur, Mounié passeur, les débuts d’Aifimi

 Désiré Sègbè (26 ans , 5 matches , 2 buts ) confirme son bon début de saison en première division slovaque avec FK Senica (9e) après 5 journées . L’attaquant international béninois a marqué hier son deuxième but en championnat contre Zemplin Michalovce permettant aux siens de décrocher un nul 1-1 à l’extérieur. Arrivé d’Epinal cet été l’ancien messin perd pas de temps à trouver son efficacité. 

En Afrique du Sud , le gardien Christophe Aifimi (28 ans) aura attendu la 3e journée pour faire ses débuts en tant que titulaire  dans les buts de Black Leopards en première  division lors du nul 2-2 concédé contre Chippa United.

Cet après-midi en Angleterre à l’occasion de la deuxième journée , Steve Mounié (23 ans) a été passeur décisif pour Stankovic sur l’unique but d’Huddersfield dans sa lourde défaite 6-1 contre Manchester City. L’attaquant international béninois a été à la déviation de la  tête pour le buteur à la suite d’une longue touche. Unique point positif d’un match où il a énormément couru. 

Géraud  Viwami 

Transfert : Un nouveau prêt pour Anaane Tidjani en Tunisie!

Après un prêt plutôt concluant la saison dernière à Monastir 24 pour 2 buts dont 9 titularisations, Anaane Tidjani (21 ans ) repart pour un tour encore en première division tunisienne. Le milieu offensif polyvalent est à nouveau prêté pour une saison par l’Esperance de Tunis à l’Us Ben Guerdane. L’objectif est d’avoir encore plus de temps de jeu.

G.V.

Ecureuils : quid de la première liste, la composition du staff , les premières courses de Dussuyer

Après la signature récente de son contrat, Michel Dussuyer s’est aussitôt lancé dans son rôle de nouveau sélectionneur des Ecureuils. Le technicien français qui sera sur le banc des Ecureuils contre le Togo le 9 septembre s’active actuellement pour dévoiler sa première liste et aussi la composition de son staff.

Huit ans après son premier passage  Michel Dussuyer entame  une nouvelle aventure à la tête des Ecureuils avec un rendez-vous déjà important face au Togo le 9 septembre prochain comptant pour la deuxième journée des qualifications de la Can Cameroun 2019. L’ancien cannais va devoir constituer un groupe très rapidement et dévoiler sa première liste très attendue.

Les premiers choix seront essentiels. Des cadres comme le capitaine Stéphane Sèssegnon qui a eu la semaine dernière un long entretien avec  Dussuyer  conserveront leur statut mais ce dernier doit déjà trouver des solutions sur des points clés. Premier quid l’éternel poste d’arrière droit. Les choix ne sont pas multiples, Chams-deen Chaona, le défenseur central polyvalent récemment prêté par l’Espérance de Tunis au Stade Gabésien en Tunisie, Djamal Fassassi vice-champion du Gabon  2018 avec le Centre Mbéri Sportif ou encore Paterne Counou , le défenseur polyvalent d’Akwa United en instance de transfert vers l’étranger.

En défense centrale, il faut pallier l’absence de Cédric Houtondji , opéré le mois dernier au tendon et qui n’est pas encore de retour à la compétition. On devrait retrouver Moise Adilehou (22 ans) , Paterne Counou (22 ans), dont c’est le poste de prédilection pourrait avoir une chance. Les favoris au poste restent logiquement Khaled Adénon (Amiens) et probablement Junior Salomon (32 ans) , le capitaine de Plateau United lancé en sélection A par Dussuyer qui l’avait d’ailleurs retenu pour la Can Angola 2010.

Au milieu de terrain , il sera surement privé de Bello Babatoundé blessé et sans club et Djiman Koukou qui recherche un employeur depuis son départ de Lens en juin dernier. Arsène Loko (Motema Pembé/ RD Congo) , William Dassagaté ( As Douanes/ Niger)  meilleur passeur de l’Airtel Ligue avec 14 offrandes , Jean-Marie Guera (Enyimba/Nigéria), Sessi d’Almeida (Yeovil Town/Angleterre)  sont des choix plausibles.

En attaque, les futures présences de Steve Mounié et Michael Poté ne souffrent pas de doutes. Il devra se passer de Rudy Gestede (M’Boro) qui n’est pas encore prêt à sortir de sa retraite internationale et  Frédéric Gounongbé indisponible. Sur les flancs , il sera  privé du niortais David Djigla blessé à la cheville cette semaine. Habitué du groupe  et capable d’évolue à tous les postes sur le front de l’attaque Abdel Fadel Suanon (Damac/ Arabie Saoudite) peut palier tout comme Affissou Tamou (As Douanes/ Niger) dont la vitesse a fait des différences (7 buts et 6 passes décisives ).

Le sélectionneur est retourné en Europe cette semaine pour d’ultimes entretiens avec les joueurs avant la publication de la liste la semaine à venir et devrait tenir une conférence de presse par la même occasion à Cotonou.

Enfin la dernière question concerne la composition du staff de Dussuyer , il serait encore en pleines discussions notamment en ce qui concerne les choix des techniciens locaux qui doivent le seconder.

Géraud Viwami

 

Transfert – Exclu : Hammam-Lif (Tunisie) annonce l’arrivée de Marcellin Koukpo !

Annoncé sur le départ depuis le début du mercato, Marcellin Koukpo (22 ans) va poursuivre sa carrière dans le championnat tunisien. L’attaquant international béninois s’est engagé pour deux ans jusqu’en 2020 avec Hammam-Lif, promu dans l’élite cette saison.

Champion du Bénin 2017 avec les Buffles, il a découvert le haut niveau africain avec la ligue champion africaine. Il a aussi était l’un des maillons fort des Ecureuils A’ lors des qualifications du Chan 2018 et du tournoi de l’Ufoa 2017. Il a été aussi lancé en équipe fanion.  L’ancien capitaine d’Energie va passer un nouveau cap avec sa première expérience à l’étranger.

Géraud Viwami

Qualifications Can U20 Niger 2019 : Bénin – Ghana 1-1, c’était insuffisant 

Après la défaite 3-1 à Cape Coast , les Ecureuils juniors n’ont pas été capables de renverser les Black Satellites du Ghana cet après-midi au stade René Pleven de Cotonou. Prosper Ahiabu a répondu à l’ouverture de Bio Odo Chabi pour qualifier les triples champions d’Afrique pour la phase finale.

 

Les buts 

56: Très en vue, Dieu Donné Noumonvi tente une percée solitaire excentrée vers le poteau de coner , il obtient avec malice un coup franc aux allures de mini coner. L’arrière droit Youssouf Assogba tire fort au premier point de pénalty, l’attaquant de Soleil , Bio Odo Chabi jaillit et place une tête décroisée imparable. 1-0

85e : esseulé le long de la ligne à gauche, Richard Danso  lance en profondeur Prosper Ahiabu dans le dos de la défense béninoise remontée. Ce dernier lève la tête puis profite de la sortie tardive de Katchon Abiola pour placer un lob astucieux. 1-1.

Entre timidité et efficacité

Après 2005 et 2013 le Bénin ne disputera pas une troisième Can junior en 2019, les Ecureuils pris d’entrée par l’impact physique et l’assurance des ghanéens dans la moitié adverse sont timorés. Les visiteurs auront la meilleure occase de la mi-temps avec un coup franc enroulé d’Enock Adjei qui échoue sur la transversale (25e). L’unique assaut béninois porte la patte du défenseur de Salitas Aubin Vidékon qui place un tir puissant un coup de franc des 20 mètres qui voit le cadre se dérober pour peu.

A la reprise, les béninois jouent plus haut et vont prendre enfin le match par le bon bout après l’ouverture du score de l’attaquant de Soleil, Bio Odo Chabi (56e) qui a coïncidé avec l’entrée en jeu de Chabel Gomez. Ce dernier enflamme le match avec des percées sur son côté gauche. Le Bénin passe tout près du but libérateur quand Vidékon esseulé au second poteau manque une reprise, trompé par le rebond juste avant. Dans la foulée, l’inattendue arrive avec la belle égalisation de Prosper Ahiabu (85e). L’erreur de sortie du gardien Abiola coûtent cher et éteint  les derniers espoirs  des supporters qui se mettent à vider le stade. Après le Niger, le Burkina Faso , le Burundi , le Mali , le Sénégal , l’Afrique du Sud , le Nigéria , c’est le Ghana qui décroche le dernier billet pour Niamey 2019. Les Ecureuils peuvent avoir des regrets dans un match où ils auraient dû mieux faire.

Géraud Viwami

XI Bénin : Katchon – Assogba , Azongnitode, Vidékon , Samadou – Kossi, Hassaen (Gomez 55e), Ogoulola © – Chabi , Allabani , Noumonvi (Sacca 72e)

XI Ghana : Nurudeen , Issahaku © , Hamidou , Arthur , Adjei (Maxwell 90e) , Mayonou , Adjetey , Kumah (Basit 65e) , Danso, Ahiabu , Baffour  (Sulley 81e)

Qualifications Can U20 Niger 2019 : La compo des Ecureuils face au Ghana!

Battus 3-1 à Cape Coast le samedi dernier en match aller du dernier tour des qualifications de la Can U20 Niger 2019, les Ecureuils accueille cet après-midi au stade René Pleven le Ghana. Le sélectionneur Valère Houandinou vient de dévoiler la composition avec un seul changement. L’entrée de Dieu Donné Noumonvi en attaque en lieu et place de Sacca Saliou. Chabel Gomez est sur le banc. Le Bénin jouera en 4-3-3.

XI Bénin: Katchon- Assogba , Azongnitode , Videkon , Bourou-Samadou – Hassane , Ogoulola , Kossi- Noumonvi, Odoa-Chabi , Allassane

G.V. 

Ecureuils U20 : trois choses à savoir avec la réception du Ghana

Battus à Cape Coast 3-1, la semaine dernière en match aller du dernier tour des qualifications de la Can U20 Niger 2019, les Ecureuils reçoivent demain au stade René Pleven de Cotonou les Blacks Satellites du Ghana pour un match retour où un succès par au moins deux buts d’écarts sans encaisser serait le scénario idéal pour passer. Bjfoot.com vous détaille trois choses à savoir avant le match.

 

Briser le signe indien et faire comme en 2012

Pour accéder à la Can junior  Algérie 2013 le Bénin avait signé l’exploit de sortir la Côte d’ivoire au second tour puis le Sénégal au dernier tour. Renverser de grandes nations n’est pas une nouveauté béninoise mais il faut reconnaître la complexité de la mission surtout après une défaite 3-1 à l’extérieur. L’unique but marqué à l’extérieur par Saliou Sacca à Cape Coast demeure un motif d’espoir car une victoire 2-0 comme face à la Gambie lors du précédent tour sera largement suffisant pour être chez le voisin sahélien l’année prochaine. Sur les trois dernières confrontations en matches officiels entre U20 béninois et ghanéens , ces derniers ont l’avantage avec un carton plein , trois victoires.

Pour espérer , il faut relever la tête et s’inspirer de l’exploit de l’équipe fanion tombeur du Ghana, vice-champion d’Afrique 2010 , futur quart de finaliste à la Coupe du Monde 2010 invaincu avec ses buts inviolés jusqu’à l’ultime journée avant le déplacement du stade Mathieu Kérékou de Cotonou. Personne n’a oublié le but tardif et précieux de Mohamed Aoudou qui a qualifié le Bénin pour sa dernière Can  en Angola 2010.

 Gomez probablement rétabli, Noumonvi de retour

Absent des 18 à l’aller le retour du capitaine Chabel Gomez  est fortement espéré. Souffrant de sa cheville, le milieu offensif d’ESAE est attendu pour apporter une plus-value en termes d’expérience et de créativité dans les trente mètres adverses après une semaine de travail plutôt encourageante voire rassurante.

Absent aussi à l’aller , DieuDonné Noumonvi a fait son retour dans le groupe cette semaine, l’attaquant polyvalent de Salitas (Burkina Faso) qui était en essai à La Gantoise puis au Standard de Liège en Belgique plutôt est aussi espéré pour faire la différence. Seul bémol , l’attaquant double buteur contre  la Gambie Samson Akinyola ne sera pas aligné , il ne semble pas être en pleine possession de ses moyens physiques.

Danso , le danger

Le danger c’est lui , auteur d’un doublé salvateur à l’aller ,  Richard Danso sera l’homme à surveiller. L’ailier gauche doué à 17 piges seulement , il faisait partie de la génération des U17 qui était à la Can au Gabon puis  au  Mondial en Inde  où il compte 9 capes pour 2 buts.

Auteur de 3 buts en 14 apparitions avant l’arrêt du championnat ghannéen suite à la crise à la fédération , l’attaquant de Wafa suscite déjà des convoitises notamment en Norvège et pourrait être le bourreau des Ecureuils à nouveau demain.

Géraud Viwami