Côte d’ivoire : relégué en deuxième division, le Séwé Sports va perdre Danvidé

Appolinaire Danvidé (22 ans)  aura connu une première saison dramatique au Séwé Sports de San Pédro , battu par le champion Asec le dimanche dernier 2-1 , le club est officiellement relégué en deuxième division la saison prochaine. Lanterne rouge avec 20 points à une journée de la fin de la saison, les Séwékés ne peuvent plus rattraper la SOA premier non relégable et ses 24 points.

Un triste nouvelle pour le club triple champion de Côte d’ivoire (2012, 2013 et 2014) et finaliste de la Coupe Caf 2014.

Le défenseur international béninois va quitter le club en grande difficulté en interne , salaires impayés notamment ,  à l’issue de la saison .

Géraud Viwami 

Afrique du Sud : Black Leopards de Christophe Aifimi promu en première division !

Avec le gardien international béninois Christophe Aifimi (28 ans, 15 matches) sur le banc, Black Leopards a validé son accession en première division  sud africaine grâce à sa victoire 1-0 ce soir sur Jomo Cosmos pour son dernier match de play off. Après avoir terminé deuxième de la saison régulière en D2 sud africaine , Black Leopards a dominé les play off   joués en mini-championnat à 3 devant Platinium Stars et Jomos Cosmos  avec deux nuls et deux victoires.

Invaincu  avec 8 points, le club de Christophe Aifimi découvrira donc l’élite la saison prochaine au pays de Mandéla. Félicitations.

G.V.

Billet  de Géraud Viwami : le folklore national  

Décembre 2017 fin du championnat sur le terrain  puis mai 2018 décision de montée ou descente au ministère des sports. L’affaire UPIB – ASVO a été menée au sommet de l’Etat au point où un ministre de la république s’y implique pour un dénouement « heureux ». Une situation qui illustre parfaitement le folklore dans lequel le foot béninois est géré.

Mais entre nous vous n’avez pas honte ?

Je parle des présidents de clubs qui au lieu de lutter sportivement et sainement pour des montées acquises sur le terrain s’adonnent à des manigances et jeux de couloirs. On a déjà entendu des confidences révélées que des champions du Bénin ont été choisis dans des bars à Cotonou autour d’un pot entre membres influents de la fédé.

Je parle de la fédération béninoise de football et de la ligue de football, on se sait plus qui a autorité pour conduire les compétitions nationales. Entre réunions houleuses du comité exécutif, le silence coupable de la ligue les magouilles ont bien trouvé leur place.

Je parle de l’inexistence de plan de développement du football béninois où c’est la loi du plus fort qui règne. D’ailleurs les élections approchent, le grand manitou bat campagne pour conserver son trône si cher et si juteux. Les prétendants autour peinent à unir leur force pour le déloger. Le cinéma bat son plein et malgré l’implication de l’Etat, rien de prometteur ne se profile à l’horizon.

Je parle du sponsor visible au début de la saison qui a interdit l’accès au stade à la presse locale en début de saison et occasionné le boycott des hommes des médias. Désormais Fantôme, le sponsor ne reparle plus de la saison suivante. Derrière combien les clubs ont touché ? Quelles plus-values le championnat a-t-il connu ?  La prochaine saison débute quand ? Evidemment il n’y a personne pour répondre à ces questions.

Je parle du public, de la jeunesse surtout, celle qui s’extasie devant les matches européens, celle qui paie cher un abonnement de chaînes télé pour matches à mille lieux mais qui regarde son propre football mourir sous ses yeux et qui ose se plaindre de l’absence de footballeurs béninois dans ces grands rendez-vous où ils sont abonnés comme spectateurs. Le sénégalais Sadio Mané, buteur en finale de la Ligue des Champions a débuté sa carrière à Génération Foot sur ses terres.

Enfin je pense aux joueurs qui souffrent, salaires impayés, blessures mal soignés, aucune assurance mais qui en font quand même leur métier. C’est à grâce à eux que les clubs et associations vivent et avec eux que sont érigées des sélections nationales le moment venu. Que font les décideurs pour leur bien-être ?

Réveillez-vous ! Réveillons-nous, le foot béninois se meurt, et il nous appartient tous !

Transfert- Exclu : Qualifié pour les tours préliminaires d’Europa League , le FC Vaduz (Suisse) officialise la venue de Jodel Dossou !

C’est fait ! Jodel Dossou portera les couleurs de Vaduz en deuxième divisionsuisse pour les deux prochaines saisons et jouera les préliminaires de l’Europa League l’été prochain. En fin de contrat l’international béninois quitte donc l’Austria Lustenau et la D2 autrichienne après 3 saisons.

A 26 ans , Jodel Dossou va connaître un deuxième championnat sur la scène européenne. En fin de contrat à l’Austria Lustenau en d2 autrichienne où il a passé les trois dernières saisons , l’ailier international béninois rejoint gratuitement Vaduz (4ème) en deuxième division Suisse en 2018. Vainqueur de la coupe du Liechtenstein, le nouveau club de l’international béninois disputera les tours préliminaires de la Ligue Europa en juillet. 

Arrivé en Autriche en janvier 2014 il a d’abord connu un court passage au RedBull Salzbourg. Il faisait partie de l’effectif qui a réalisé le doublé coupe-championnat la même année même s’il a été plus souvent mis à la disposition de la réserve à Liefering. Ensuite il se fera  un nom un échelon plus bas à Lustenau (92 matches TCC pour 14 buts). L’ancien joueur des Requins a signé son record personnel cette saison avec 7 buts.

Dossou avait déjà été annoncé proche de Vaduz l’été dernier avant de prolonger à Lustenau mais il a réfuté la nouvelle offre d’extension de son bail à la fin de cette saison et privilégié une future expérience sur la scène européenne. 

Géraud Viwami 

France : En fin de contrat , Niort veut prolonger Djigla , Konyaspor à l’affût

Auteur d’une bonne deuxième partie de saison en 2018, David Djigla (22 ans) en fin de contrat s’est vu proposer une prolongation par Niort mais l’international béninois réfléchit à un départ.

Arrivé à Niort à l’été 2015, après deux années d’apprentissage et une apparition en Ligue 1 à Bordeaux, Djigla a découvert le monde professionnel dans l’antichambre de l’élite française. Son troisième exercice en Ligue 2 chez les chamois a été à double visage. Entre les six premiers mois où il était diminué par une blessure au pubis il a retrouvé des couleurs après janvier. Une montée en puissance illustrée par ses chiffres sur la période 4 buts et une passe décisive en 22 apparitions dont 12 fois d’entrée.   Ses meilleures statistiques depuis son arrivée au club (76 apparitions pour 7 buts en 3 ans). Paradoxalement c’est la saison où il le moins joué qu’il a eu ses meilleurs chiffres. L’ancien pensionnaire de Onze Créateurs a mûri dans son jeu, plus incisif et plus présent dans la surface.  Il a déjà ses repères sur son côté gauche où ses coups de reins lui permettent de se remettre sur son pied droit.

Son sublime coup franc marqué contre le Paris Fc restera comme l’un des meilleurs moments de la saison.

 

Le président Fradin veut le conserver « à tout prix »

Son retour en forme a bien convaincu au sein du club, cette semaine le président niortais a révélé que l’ailier formé à l’Usp, actuellement en vacances à Cotonou dispose d’une offre de prolongation entre ses mains et ne cache pas sa volonté de le  conserver « à tout prix » selon ces termes le natif d’Avakpa. Mais si Djigla tempère , il attend le prochain coach de Niort afin d’avoir des garanties sur son rôle dans le projet de ce dernier ou  qu’il a des pistes ailleurs. L’été dernier Bristol Rovers (, 13e en D3 anglaise) avait déjà coché son nom sur sa shortlist. La semaine dernière certains médias turcs ont évoqué l’intérêt de Konyaspor. Le club de Samuel Eto’o, 15e du dernier championnat. A suivre.

Géraud Viwami  

Angleterre : chanson dédiée , talisman et meilleur buteur béninois en PL , pourquoi la première saison de Mounié est prometteuse!

Arrivé comme la recrue la plus chère de l’histoire d’Huddersfield et du Bénin, Steve Mounié (23 ans) vient de boucler son premier exercice en Premiere League  avec 9 buts (TCC) et un maintien assuré pour les Terriers. Mais l’attaquant international béninois est loin d’avoir démontré tout son potentiel.

Débuts rêvés, période dure et chanson

12 août 2017, l’Angleterre a découvert le natif de Parakou suite à son doublé inaugural qui a offert la première victoire de la saison aux Terriers 3-0 contre Crystal Palace. Installé d’entrée à la pointe de l’attaque du promu (21 titularisations en PL) il va connaître sa première blessure  entre septembre et octobre. A son retour il fait face à la concurrence du belge Laurent Depoitre et débute plusieurs matches sur le banc (13 fois sur toute la saison)  avant  de renaître à la fin de l’année 2017 avec son deuxième doublé contre Brighton. L’autre promu contre qui il a marqué à l’aller comme au retour. Sa victime préférée.

L’ancien Montpelliérain aura sa meilleure période entre fin janvier et le mois de février où il signe quatre buts toutes compétitions confondues.

Il d’ailleurs été désigné joueur du mois de son club en février en récompense de sa bonne forme.

Utilisé dans seul en pointe dans  un rôle de pivot, Mounié a beaucoup souffert comme son équipe qui s’est maintenu en fin de saison. Il a quand même bien fait apprécier son jeu de tête . Pour une première en Angleterre  il marqué 9 fois en 31 matches  toute compétitions confondues (7 en PL et 2 en League Cup).

A chaque fois que l’international béninois a trouvé le chemin des filets  Huddersfield n’a jamais perdu. 5 victoires et 2 nuls.

Il a d’ailleurs convaincu les supporters des Terriers qui lui ont déjà dédiés une chanson. Pas mal pour une saison d’adaptation et sa troisième en carrière pro.

Meilleur buteur béninois en Angleterre.

Devenu le joueur béninois le plus cher de l’histoire après son transfert qui a coûté 13 millions de Montpellier à Huddersfield l’été dernier, Mounié est aussi devenu le meilleur buteur béninois sur une saison uniquement en Première League aves ses 7 buts. Il bat un record précédemment détenu par Stéphane Sèsssegnon et ses 6 buts marqués en 2013 à Sunderland.

Mounié aime bien les chiffres car grâce à ses 14 buts inscrits en Ligue 1 française l’exercice précédent lui avait déjà permis de devenir le meilleur buteur béninois de l’histoire sur une saison dans l’Hexagone.

Il est bien parti pour écrire encore l’histoire de l’autre côté de la Manche.

On devait encore entendre la saison prochaine des « Olé Olé Mounié Mounié » dans les travées des stades anglais s’il poursuit sur sa lancée.

Géraud Viwami

 

Qualification U20 Can Niger 2019 : Akinyola  propulse le Bénin au dernier tour  face au Ghana

Les juniors béninois ont réussi leur coup cet après-midi face à la Gambie en match retour du deuxième tour avec un net succès 2-0  après la défaite 2-1 concédée à l’aller. Les hommes de Valère Houandinou ont souffert mais passent au dernier tour.

On ne pourra retenir que la victoire et l’état d’esprit des juniors béninois qui renversants face  la Gambie dans la douleur. Sans vraiment dominer, les jaunes entament la rencontre en ouvrant le score rapidement. Excentré à droite, l’arrière latéral de l’Uss Kraké Youssouf Assogba centre en puissance au second  poteau, Samson Akinyola surgit et marque d’un plat du pied nickel qui laisse le gardien pantois. 1-0 (10e). A ce moment-là, les Ecureuils juniors avaient déjà un pied au tour suivant grâce au but marqué à l’extérieur lors de la défaite 2-1 à Banjul. Après ce but le Bénin laisse le ballon aux visiteurs qui font le jeu mais se créent qu’une seule vraie occasion dangereuse. La reprise du capitaine Alfusainey Jattey est maîtrisée par  Abiola Katchon (42e).

Avant de filer au vestiaire, les Ecureuils souffrent sous la fine pluie mais ne craquent pas.

Akinyola puissance 2   

Le Bénin débute la seconde période comme la première. Positionnés en bloc bas, les Ecureuils vont piéger les gambiens sur un contre rapide mené par les deux attaquants. Bio Odo-Chabi sert Samson Akinyola en profondeur, l’attaquant file au but et signe son doublé. 2-0. Le break est fait et il fallait tenir. Car les gambiens vont pousser très fort.

Le capitaine Chabel Gomez manque la balle du troisième but, sa tête décroisée sur le centre d’Ibrahim Ogoulola est déviée en corner.

Les gambiens n’étaient pas loin d’arracher le but du 2-1 si Ebrima Colley entré en jeu n’avait pas vendangé une grosse occasion à la 73e minute. Une fois encore le gardien Katchon sort une parade décisive. Et quand il était battu deux minutes plus tard, la tentative d’Ousman Joof termine sur la transversale. Verni.

Les remplaçants béninois aussi auraient pu être décisifs à leur tour si l’attaquant de l’Aspac Briciano Kouton n’a pas manqué de lucidité dans la surface de réparation (89e et 91e) pour creuser l’écart.

Sans vraiment être supérieur dans le jeu, les béninois donnent une leçon d’efficacité aux gambiens. Au troisième et dernier tour, mi-juillet, le Bénin doit passer le Ghana tombeur de l’Algérie pour espérer participer à sa troisième Can Junior en 2019 au Niger.

Géraud Viwami

 

Feuille de match

Match retour 2e tour Qualification Can Junior Niger

Arbitre : Babacar Diallo

Stade : René Pleven

Bénin – Gambie 2-0 (2-1 à l’aller)

Buts : Akintola (10e et 48e)

 XI Bénin : Katchon- Azongnitodé , Vidékon , Bourou-Samadou, Assogba – Kossi , Ogoulola , Noumonvi (Akinyola 63e) , Gomez- Akintola (Sanni 93e) , Odo-Chabi (Kouton 52e ).

Coach : V. Houandinou

XI Gambie : Colley – Gai, Sanneh , Bun Sanneh , Touray , Mbye , Colley (Joof 77e) , Jammeh , Ndow (Sarr 53e) , Conteh (Ceesay 65e) , Jatta

Qualif Can U20 : Bénin – Gambie 2-0 ,les Ecureuils juniors filent au dernier

Grâce à un doublé de Samson Akinsola (10e et 48e) les Ecureuils juniors se sont débarrassés de la Gambie 2-0  cet après-midi au stade Rene Pleven de Cotonou après la défaite 2-1 concédée à Banjul la semaine dernière. Le Bénin fera face au Ghana pour le troisiéme et dernier tour pour accéder à la phase finale.

Qualifications Can U20 : la compo des Ecureuils avec Odo-Chabi, coup d’envoi Bénin – Gambie  16h.  

Le sélectionneur des Ecureuils, Valère Houandinou  vient de dévoiler la compo des juniors béninois face à la Gambie cet après-midi  dans le match retour du deuxième tour de qualifications de la Can Niger 2019.  Deux changements à noter en attaque avec les entrées des attaquants de Soleil Bio Odo-Chabi, absent à l’aller et Akintola Moudine.  Les jaunes devraient évoluer dans un 4-4-2. Pour rappel, le dimanche dernier le Bénin a perdu la première manche 2-1 à Banjul avec un but d’Ibrahim Ogoulola.

Géraud Viwami.  

Ecureuils U20 : Abiola , Bourou-Samadou et Avodagbé , les trois joueurs à suivre

Les équipes nationales de jeunes sont souvent des tribunes ouvertes pour l’éclosion de jeunes pépites, voici trois joueurs qu’il faut suivre chez les béninois face à la Gambie demain.

Abiola Katchon, l’ange gardien

Il était de la génération des cadets en 2016, le portier a bien poursuivi sa progression. Titularisé devant le tout aussi prometteur Issiaka Ogoubiyi , il a confirmé à Banjul. Avec quatre parades décisives il a maintenu le Bénin en vie pendant  longtemps, tout seul. La meilleure prestation dans les rangs béninois. Sans lui l’addition aurait été encore plus conséquente. Détecté par l’académie  Alodo Sports il y a quelques années à Bantè, le potentiel est en cours de maturité. Investis et travailleur il est déjà un maillon fort.

Bourou Abdou-Samadou (18 ans), le bon soldat

Tonique, juste techniquement et porté vers l’avant il a déjà toute la base d’un latéral moderne en plus d’avoir un bon pied gauche. Il sait aussi bien prendre son couloir que le sécuriser défensivement. Disponible pour tirer les coups de pied arrêtés offensivement il a du coffre avec une bonne stature (1,80m). Champion du Bénin 2017 avec les Buffles il a connu la ligue des champions cette année. Aligné à l’aller, Il est attendu demain pour faire rayonner son côté gauche en duo avec Chabel Gomez.

Harold Avodagbé (18 ans, photo),  l’option caviar

 Remplaçant au match aller, il attend son heure et devrait fouler la pelouse demain. Milieu de terrain au profil peu commun. Il a de la clairvoyance, une rapidité de lecture de jeu, et une compétence technique simple et efficace. Habitué à dicter le rythme du jeu, il fait face à une grosse concurrence dans l’entrejeu mais peut devenir le joker qui peut garantir la fluidité du jeu béninois sur les dernières passes. Le milieu offensif des Requins fait flatteusement penser à l’espagnol Cesc Fabregas. On veut bien voir Mr Caviar.

Géraud Viwami

Ecureuils U20: battus à l’aller, il faut (bien) jouer pour renverser la Gambie

Battus 2-1, au stade de l’indépendance à Banjul la semaine dernière, les Ecureuils  reçoivent, demain, au stade René Pleven de Cotonou la Gambie en match retour du deuxième tour des qualifications de la Can Niger 2019. Médiocre dans le jeu à l’extérieur, les béninois sont obligés de  se surpasser pour passer des gambiens avertis.

L’unique motif d’espoir chez les béninois est fondé sur ce but à l’extérieur d’Ibrahim Ogoulola. Le milieu des Requins qui a ajusté une reprise de volée à l’entrée de la surface de réparation juste avant la pause. C’est d’ailleurs la seule frappe cadrée du Bénin sur la partie. Une statistique qui résume bien le visage des Ecureuils dans un match, trop imprécis techniquement, manque de fluidité collective, un bloc très bas. La copie a été médiocre même si le Bénin n’a pas été aidé par la qualité de la pelouse aussi.

Le staff de Valère Houandinou aussi doit faire mieux car à l’aller le sélectionneur a effectué un double remplacement à la demi-heure de jeu. Un aveu de choix non payants.

Plus athlétique, les gambiens pratiquent un jeu direct qu’il maitrise à la perfection à l’image de l’ouverture du score de Colley (1e). Une action décisive orchestrée en trois passes. Les locaux ont aussi manqué pas moins de trois occasions nettes de de tuer le match avec un troisième but qui n’était pas souvent loin. Et ils sont à craindre sur les phases arrêtées, le second but en est la parfaite illustration.

Auréolé de son récent titre de champion de l’Ufoa U20  Zone B , la Gambie jouera un match à pression et ils en l’habitude , le Bénin devra élevé son niveau de jeu pour espérer passer ce tour.

En 2014, lors des dernières qualifications de la catégorie disputée par le Bénin, les juniors s’étaient inclinés 2-1 à Brazzaville avec un but de Marcellin Koukpo à l’aller. Au retour à Porto- Novo, Abdel Fadel Suanon avait signé un doublé salvateur avant un but congolais dans les arrêts de jeu qui offert les tirs aux buts aux Diables. Une séance où le Bénin est passé à la trappe. Attention l’histoire peut bégayer pendant que les optimistes préfèrent dire qu’une victoire 1-0 suffira. Il faut bien jouer pour gagner  sans encaisser car au coup d’envoi c’est la Gambie qui aura un pied au dernier tour.

Géraud Viwami

Mondial 2018 :  El Kaabi sera là , les 23 du Maroc

Le sélectionneur français des Lions de l’Atlas Hervé Renard a aussi choisi de sortir directement les 23 ambassadeurs qui porteront les couleurs du Maroc. Comme on pouvait s’y attendre l’attaquant de la RS Berkane Ayoub El Kabbi fait partie groupe. Deux autres joueurs locaux sont présents, le gardien Ittihad Tanger, Ahmed Tagnaouti du champion du Maroc 2018 et le défenseur du Raja Casablanca Badr Banoun.

L’attaquant Khalid Boutaib coéquipier en club du gardien béninois Fabien Farnolle en Turquie est aussi présent.

A noter que 3 joueurs ont été mis en liste de réserviste au cas où dont El Hajam , le défenseur coéquipier du défenseur béninois Khaled Adénon à Amiens.

Le Maroc figure dans un groupe B très relevé en compagnie de l’Espagne, l’Iran et le Portugal. Les

En attendant, la bande à Medhi Benatia se frottera à l’Ukraine , la Slovaquie et l’Estonie en amical.

Les 23 du Maroc.

 

Gardiens

Munir Mohand Mohamed (Numancia/ESP)

Yassine Bounou (Gérone/ESP)

Ahmed Reda Tagnaouti (Ittihad Tanger)

Défenseurs

Mehdi Benatia (Juventus/ITA)

Romain Saïss (Wolverhampton/ANG)

Manu Da Costa (Istanbul Basaksehir/TUR)

Achraf Hakimi (Real Madrid/ESP)

Nabil Dirar (Fenerbahçe/TUR)

Badr Banoun (Raja Casablanca)

Hamza Mendyl (Lille/FRA)

Milieux

Youssef Aït-Bennasser (Caen/FRA)

Medhi Carcela (Standard de Liège/BEL)

Karim El Ahmadi (Feyenoord Rotterdam/HOL)

Younes Belhanda (Galatasaray/TUR)

Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam/HOL)

Fayçal Fajr (Getafe/ESP)

Sofyan Amrabat (Feyenoord Rotterdam/HOL)

Nordin Amrabat (Leganés/ESP)

Mbark Boussaoufa (Al Jazira/EAU)

Amine Harit (Schalke 04/ALL)

Attaquants

Aziz Bouhaddouz (Sankt Pauli/ALL)

Khalid Boutaïb (Yeni Malatyaspor/TUR)

Ayoub El Kaabi (Renaissance Berkane)

Réservistes

Oualid El Hajjam (Amiens/FRA)

Noussair Mazraoui (Ajax Amsterdam/HOL)

Youssef En Nesyri (Malaga/ESP)

 

Mondial 2018 : les 23 du Sénégal avec Mbaye Niang

Le sélectionneur des Lions de la Téranga a dévoilé aujourd’hui la liste des 23 joueurs qui représenteront le Sénégal en Russie le mois prochain. Aliou Cissé a préféré annonce d’entrée son groupe final au lieu d’une pré liste. Aucune surprise majeure si ce n’est la présence de l’attaquant du Milan AC Mbaye Niang qui a opté pour la tanière récemment. Un seul joueur évoluant sur le continent africain, le gardien du club guinéen Horoya AC, Khadi Ndiaye, aucun joueur du  championnat sénégalais n’a été retenu. Le Luxembourg , la Croatie et la Corée  du Sud sont au programme pour la préparation avant de faire face à la Pologne, le Japon et la Colombie dans le groupe H en Russie.

Les 23 du Sénégal.

Gardiens

Aboulaye Diallo (Rennes, FRA)

Alfred Gomis (SPAL, ITA)

Khadim Ndiaye (Horoya, GUI).

Défenseurs

Kalidou Koulibaly (Naples, ITA)

Kara Mbodji (Anderlecht, BEL)

Lamine Gassama (Alanyaspor, TUR)

Moussa Wague (Eupen, BEL)

Youssouf Sabaly (Bordeaux, FRA)

Saliou Ciss (Valenciennes, FRA)

Salif Sané (Hanovre, ALL).

Milieux

Alioune Ndiaye (Stoke City, ANG)

Cheikh Ndoye (Birmingham, ANG)

Cheikhou Kouyaté (West Ham, ANG)

Alfred Ndiaye (Wolverhampton, ANG)

Idrissa Gueye (Everton, ANG).

Attaquants

Mbaye Niang (Torino, ITA)

Diafra Sakho (Rennes, FRA)

Moussa Konaté (Amiens, FRA)

Ismaïla Sarr (Rennes, FRA)

Keita Baldé (Monaco, FRA)

Mame Biram Diouf (Stoke City, ANG)

Moussa Sow (Bursaspor, TUR)

Sadio Mané (Liverpool, ANG)

Europe : malgré le retour de Gestede , M’boro n’y arrive pas , le Brest de Kiki aussi

En course dans les barrages pour la montée  en première division en France et Angleterre avec leur club respectif , Rudy Gestede et David Kiki ont été stoppés. 

En Angleterre , absent depuis février dernier Rudy Gestede (29 ans , 20 matches , 3 buts)  a fait son retour sur les terrains avec M’Boro à Villa Park contre son ancien club Aston Villa en demie-finale retour des play off de la Championship pour le montée en première division anglaise. Battus 1-0 à l’aller les rouges n’ont pas fait mieux qu’un nul vierge hier soir malgré entré de l’attaquant international béninois à la 73e minute de jeu. Ce sont les Villans qui disputeront le tour final face à Fulham pour le dernier ticket de promotion.

En France , Brest de David Kiki (24 ans , 9 matches ) a été écarté de la course à la montée en Ligue 1 par Le Havre 2-0 du premier barrage qui opposait hier le 4e au 5e de la Ligue 2. L’arrière gauche international béninois n’était pas dans le groupe peut d’ores et deja  faire ses valises pour les vacances.

Géraud Viwami

Mondial 2018 : La Tunisie aussi sort 29 noms

La Tunisie est la troisième sélection  africaine a dévoilé sa présélection pour le mondial russe. Nabil Maaloul a coché 30 noms. Touché gravement au genou Youssef Msakni est le grand absent mais aussi Aymen Abdenour. Le défenseur prêté par Valence à Marseille paie son faible temps de jeu dans la cité phocéenne cette saison. Petit clin d’œil à Dylan Bronn , le défenseur de la Gantoise présent dans la liste,  ancien coéquipier de Saturnin Allagbé et David Kiki à Niort la saison dernière. La Tunisie aura fort à faire dans un groupe relevé en compagnie de la Belgique, l’Angleterre et le Panama. Mais avant le Portugal , l’Espagne et la Turquie serviront de répétition.

 

La Liste des 29 de la Tunisie 

Gardiens : Aymen Mathlouthi (Al-Baten, ARS), Mouez Ben Cherifia (ES Tunis), Farouk Ben Mustapha (Al-Shabab, ARS), Mouez Hassen (Châteauroux).

Défenseurs : Hamdi Nagguez (Zamalek, EGY), Dylan Bronn (La Gantoise, BEL), Rami Bedoui (Etoile SS), Yohan Ben Olouane (Leicester, ANG), Syam Ben Youssef (Kasimpasa, TUR), Yessine Meriah (CS Sfaxien), Bilel Mohsni (Dundee, ECO), Khalil Chammam (Esperance ST), Oussama Haddadi (Dijon) ,Ali Maaloul (Ah Ahly, EGY).

Milieux: Mohamed Amine Ben Amor (Al-Ahli SC, ARS), Saîf-Eddine Khaoui (Troyes), Ahmed Khalil (Club Africain), Ellyes Skhiri (Montpellier), Ferjani Sassi (Al-Nasr, ARS), Ghaylene Chaalali (ES Tunis), Mohamed Wael Larbi (Tours), Karim Laribi (Cesena, ITA).

Attaquants : Fakhreddine Ben Youssef (Al Ittifak, ARS), Anice Badri (Esperance ST), Bassem Srarfi (Nice), Ahmed Akaichi (Al Ittihad, ARS), Wahbi Khazri (Rennes), Naïm Sliti (Dijon), Saber Khalifa (Club Africain).

Mondial 2018 : la Liste des 35 du Nigéria

Le sélectionneur du Nigéria  Gernot Rhor a dévoilé à son tour une liste élargie de 35 noms . On y retrouve les habitués avec trois joueurs évoluant dans le championnat nigérian  dont deux gardiens, celui  d’Enyimba d’Ikéchukwu Enzewa , aligné pendant les qualifications, Delé Ajiboyé (Plateau United) et l’attaquant de Kano Pillars Junior Lokosa actuel meilleur buteur de la ligue locale (16 buts) est la seule véritable surprise. Le Nigéria jouera dans le groupe D  avec l’Islande, l’Argentine et la Croatie. Les 23 retenus pour le tournoi seront connus avant le 4 juin. Les verts disputeront des amicaux contre la RD Congo, l’Angleterre et la République Tchèque pendant la préparation.

La Liste des 35 du Nigéria

Gardiens

Ikechukwu Ezenwa (Enyimba FC)

Francis Uzoho (Deportivo La Corogne, ESP)

Daniel Akpeyi (Chippa United, AFS)

Dele Ajiboye (Plateau United).

 

Défenseurs

Abdullahi Shehu (Bursaspor, TUR)

Tyronne Ebuehi (Ado Den Haag,  P-B)

Olaoluwa Aina (Hull City, ANG)

Elderson Echiejile (Cercle Bruges, BEL)

Brian Idowu (Amkar Perm, RUS)

Chidozie Awaziem (Nantes, FRA)

William Ekong (Bursaspor, TUR)

Leon Balogun (Mayence, ALL)

Kenneth Omeruo (Kasimpasa, TUR)

Stephen Eze (Lokomotiv Plovdiv, BUL).

 

Milieux

Mikel John Obi (Tianjin Teda, CHN)

Ogenyi Onazi (Trabzonspor, TUR)

Wilfred Ndidi (Leicester, ANG)

Oghenekaro Etebo (Las Palmas, ESP)

John Ogu (Hapoel Beer Sheva, ISR)

Uche Agbo (Standard Liege, BEL)

Joel Obi (Torino, ITA)

Mikel Agu (Bursaspor, TUR).

 

Attaquants

Ahmed Musa (CSKA Moscou, RUS)

Kelechi Iheanacho (Leicester, ANG)

Moses Simon (Gent, BEL)

Victor Moses (Chelsea, ANG)

Odion Ighalo (Changchun Yatai, CHN)

Alex Iwobi (Arsenal, ANG)

Nwankwo Simeon (Crotone, ITA)

Junior Lokosa (Kano Pillars).

Mondial 2018 : une liste de 29 pour l’Egypte

Le sélectionneur argentin de l’Egypte, Hector Cuper a dévoilé ce jour une première liste de 29 noms pour entamer la préparation du Mondial Russie 2018 en attendant la liste des 23 qui sera dévoilée avant la date butoir du 4 juin  Mohamed Salah, l’attaquant de Liverpool meilleur buteur et joueur de la Première League en fait logiquement partie tout comme le gardien vétéran Essam El Haddary. Petite surprise on note  la présence d’une dizaine de joueurs évoluant dans le championnat Égyptien. Le vice-champion d’Afrique planchera dans le groupe A en compagnie de l’Arabie Saoudite, la Russie et l’Uruguay. Mais avant les Pharaons vont jouer la Belgique et le Koweit en préparation.

 

La liste des 29 de l’Egypte

Gardiens

Essam El-Hadary (Al Taawoun, ARS)

Mohamed El-Shennawy (Al Ahly)

Sherif Ekramy (Al Ahly)

Mohamed Awad (Ismaily).

Défenseurs

Ahmed Fathi (Al Ahly)

Saad Samir (Al Ahly)

Ayman Ashraf (Al Ahly)

Mahmoud Hamdy (Zamalek)

Mohamed Abdel-Shafy (Al Fath, ARS)

Ahmed Hegazi (West Bromwich Albion, ANG)

Ali Gabr (West Bromwich Albion, ANG)

Ahmed Elmohamady (Aston Villa, ANG)

Karim Hafez (Lens, FRA)

Omar Gaber (Los Angeles FC, E-U)

Amro Tarek (Orlando City, E-U).

Milieux

Tarek Hamed (Zamalek)

Mahmoud Abdel Aziz (Zamalek)

Shikabala (Al Raed, ARS)

Abdallah Said (Kuopio, FIN)

Sam Morsy (Wigan, ANG)

Mohamed Elneny (Arsenal, ANG)

Mahmoud Kahraba (Ittihad, ARS)

Ramadan Sobhi (Stoke City, ANG)

Mahmoud « Trezeguet » Hassan (Kasimpasa, TUR)

Amr Warda (Atromitos, GRE).

Attaquants

Marwan Mohsen (Al Ahly)

Ahmed Gomaa (Al Masry)

Ahmed « Koka » Mahgoub (Braga, POR)

Mohamed Salah (Liverpool, ANG).

 

Qualifications U20 : Gambie – Bénin 2-1 , les Ecureuils juniors toujours en vie

Les Ecureuils juniors se sont inclinés cet après-midi à Banjul face à la Gambie 2-1 en match aller du deuxième tour des qualifications de la Can Niger 2019. Menés rapidement 2-0 en première période (Collé 1er et Souley 36e) , le Bénin a réduit le score sur une  frappe d’Ibrahim Ogoulola juste avant la mi-temps.  Match retour au stade René Pleven de Cotonou le 20 mai prochain.

G.V.

Perf’ des béninois : Poté sacré champion avec l’Apoel Nicosie, Sèssegnon et Genclerbirligi relégués, Brest de Kiki barragiste et Dossou toujours en feu

Nous avons patrouillé à la recherche des performances des internationaux béninois. A Chypre, Michael Poté buteur et champion l’Apoel Nicosie, en Turquie le club de Stéphane Sèssegnon est officiellement relégué. En ligue 2 française, Brest de David Kiki jouera les barrages pour la montée enfin en Autriche Jodel Dossou continue sur sa lancée.

Chypre : Poté champion avec l’Apoel Nicosie ! 

En cette fin de saison il est devenu l’homme qui tombe à pic, déjà buteur la semaine dernière, Michael Poté (33 ans, 29 matches, 11 buts) a remis ça hier avec l’Apoel Nicosie en offrant un succès plus que vitale contre Anorthosis dans la lutte pour le titre. L’attaquant international béninois a délivré les siens en inscrivant  le but du 2-1 à la 89e minute. Son 11e but de la saison. Une victoire in extremis qui permet à l’Apoel (86 points) champion en titre de conserver son titre la semaine prochaine. A 33 ans, Poté a marqué le but du titre pour le premier sacre de sa carrière. Enorme.

Turquie : Sèssegnon n’a pas pu sauver Genclerbirligi

Arrivé en renfort au mercato hivernal Stéphane Sèssegnon (33 ans, 15 matches, 3 buts) ne sera pas le héros du club d’Ankara. Les rouges et noirs sont tombés en deuxième division hier soir suite à leur 17e défaite de la saison 3-1 contre Kasimpasa pour prolonger une triste série de cinq défaite d’affilée. A une journée de la fin de la saison le club ne peut plus s’extirper de la zone rouge 17e avec 30 points et six de retard sur le premier non relégable. L’histoire du club continuera en deuxième division surement sans l’ancien parisien.

France : Brest et Kiki peuvent rêver de Ligue 1

Après avoir été sur le podium en début de saison, Brest de l’arrière gauche David Kiki (24 ans, 9 matches) peut toujours rêver d’accession en Ligue 1 la saison prochaine. Grace à sa son nul  2-2  face à  Châteauroux sans son international béninois, le club profite surtout des contre-performances de Lorient et Clermont pour terminer 5e et piquer le dernier ticket de barragiste.

Les brestois affronteront Le Havre (4e), mardi prochain pour le premier barrage. En cas de victoire, trois jours plus tard le vendredi ils joueront Ajaccio (3e). Puis en cas de nouveau succès ils plancheront face au 18e de Ligue 1 dans un ultime duel aller-retour (23 et 27 mai). Un véritable marathon.

Autriche : Dossou termine très fort

Jodel Dossou (26 ans, 27 matches, 7 buts) est en train de boucler très fort sa troisième saison avec l’Austria Lustenau (6e)  en deuxième division autrichienne. L’ailier international béninois auteur de 4 buts lors des 6 derniers matches a encore ouvert le score à la 19e lors du nul 2-2 concédé face à Wattens. Il a déjà battu son record personnel sur une saison et pourrait encore l’améliorer sur les deux journées qu’il reste à disputer. En fin de contrat à la fin de cet exercice, l’ancien des Requins a réservé le meilleur pour la fin.

Enfin, en Allemagne malgré la victoire  de Wolfsburg 4-1 sur Cologne sans Didavi, hier à l’occasion de la dernière journée, les loups termine 16e de Bundesliga et devront passer par les barrages conte le 3e de deuxième division allemande pour s’assurer le maintien dans l’élite. En Angleterre, sans Rudy Gestede M’Boro a perdu la demi-finale aller des barrages pour la promotion en Premiere League 0-1 à domicle contre son ancien club, Aston Villa.

Géraud Viwami

 

Qualif Can Niger 2019 : Gambie U20 – Bénin U20 ,la compo des Ecureuils avec Gomez et Ogoulola, coup d’envoi 17h30 !

Le Bénin entrera en lice ce soir à 17h30 contre la Gambie à Banjul dans le cadre du match aller du 2e tour des qualifications de la Can Niger U20. Le sélectionneur béninois Valère Houandinou vient de dévoiler son onze. Le Bénin jouera en 4-3-3 avec Ibrahim Ogoulola en chef d’orchestre au milieu puis le capitaine Chabel Gomez fer de lance sur le côté gauche de  l’attaque.